À Propos

Stéphane Rozès est politologue, président de CAP (Conseils, analyses et perspectives), et enseignant à Sciences Po et HEC.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Contradictions

Ces deux articles de la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen que le gouvernement comme l’administration devraient réviser urgemment

Face à la pénurie de masques, l'Etat a tardé à libéraliser leur vente, évoquant d'éventuels effets nuisibles. Ce cas est-il symptomatique de l'administration française ? N'est-elle pas en contradiction avec les articles 4 et 5 de la Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen ?
28/04/2020 - 10h55
85 6
Enjeux

Coronavirus : une crise sanitaire sur fond de crise politique, sociale et morale

L'épidémie de Coronavirus en France a fait resurgir une crise politique et morale. Quelles sont les réponses de la part du gouvernement qui pourraient rassurer la population ?
11/03/2020 - 11h39
7 6
Fête des entreprises

Je t’aime (ma boîte) moi non plus : au cœur du rapport complexe des Français à l’entreprise

OpinionWay publie un sondage qui montre que même si le climat est morose, l'acceptation de l'entreprise est plus importante chez les Français.
18/10/2018 - 10h48
0 0
Gestionnaire

Le sondage qui montre un souhait de coalition nationale… ou pas : pourquoi les Français attendent bien autre chose que des petits arrangements entre amis technocrates

Près de 7 Français sur 10 veulent un rapprochement de la droite, de la gauche et du centre. Une situation qui rappelle l'élan de 1945. Deux forces idéologiquement très différentes, le PCF et le gaullisme, ont réussi à s'unir pour donner à la France le visage qu'elle connaît toujours aujourd'hui. Mais autre temps, autre époque, les élites politiques actuelles apparaissent limitées dans l'objectif de la réalisation d'un tel projet d'avenir.
18/12/2015 - 13h34
0 25
Bataille pour la présidence

4 candidats pour l’UDI : les idées qui pourraient permettre la reconstruction d’un centre fort

Alors que se déroule ce mardi 14 octobre le dernier jour du vote des militants pour l'élection du président de l'UDI, le centre-droit est pour le moment incapable de proposer un projet clair et une alternative. Les militants sont pourtant relativement cohérents sur leurs idées.
14/10/2014 - 10h13
0 4
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours