À Propos

Bruno Cautrès est chercheur CNRS et a rejoint le CEVIPOF en janvier 2006. Ses recherches portent sur l’analyse des comportements et des attitudes politiques. Au cours des années récentes, il a participé à différentes recherches françaises ou européennes portant sur la participation politique, le vote et les élections (Panel électoral français de 2002 et Panel électoral français de 2007, Baromètre politique français). Il a développé d’autres directions de recherche mettant en évidence les clivages sociaux et politiques liés à l’Europe et à l’intégration européenne dans les électorats et les opinions publiques.  En 2014 il a publié Les européens aiment-ils (toujours) l'Europe ? aux éditions de La Documentation Française.

Bruno Cautrès participe à la production en France de grandes enquêtes comparatives : International Social Survey Programme (ISSP), European Social Survey (ESS), European Values Studies (EVS), European Election studies (EES). Ses travaux et ses enseignements articulent analyse des comportements et attitudes politiques, comparaisons et méthodes quantitatives. Il enseigne l’analyse statistique des données (modélisations, analyse géométrique) à Sciences Po (MPA) et dans différentes écoles d’été (ECPR Summer School in Methods and Techniques, Ljubljana ; IPSA Summer School on Concepts, Methods and Techniques, Sao Paulo ; Ecole d’été en méthodes quantitatives de Lille). Il a participé au programme QMSS (Quantitative Methods in Social Sciences) de l’European Science Foundation.

En privilégiant l’analyse des données d’enquêtes, Bruno Cautrès contribue au développement des méthodes statistiques et quantitatives en sociologie politique. Bruno Cautrès est membre des comités de rédaction de la Revue Française de Science Politique et de la Revue Française de Sociologie.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Politico Scanner
Ces surprises politiques que pourraient nous réserver les évolutions récentes des abstentionnistes
Selon une analyse réalisée par l'IFOP en 2014 concernant les abstentionnistes des élections européennes, il apparaissait que la hiérarchie du vote, entre votants et abstentionnistes restait identique, bien qu'un réservoir de voix supplémentaire existait pour le Front national.
13 mars 2019
5 0
Je t'aime moi non plus
Dans la tête des Français : comment Emmanuel Macron est devenu le prisme révélateur de la fracture entre deux France irréconciliables
La faible popularité d'Emmanuel Macron est symptomatique d'un profond clivage entre ses partisans et le reste de la population.
28/02/2019 - 08h19
88
Etude
Plus inquiétante que la vague des populistes, la vague des orphelins de la politique ?
Dans son enquête, l’institut Ipsos relève que tous les partis éprouvent à une grande incertitude face aux élections européennes du 26 mai.
26/02/2019 - 07h26
2612
Politico Scanner
La France en morceaux : ces fractures sociales et territoriales qui percutent le projet d'émancipation politique
L'institut de sondage Elabe et l'institut Montaigne ont publié le baromètre des territoires 2019 intitulé "La France en morceaux" qui montre l'importance des fractures territoriales.
20/02/2019 - 10h33
4 1
L'avenir est un long passé
Avant les Gilets jaunes : ce que les crises politiques similaires ont coûté à la France dans le passé
Même si gouverner avec l’opinion contre soi est devenue l’ordinaire de la vie du pouvoir, les exemples historiques montrent qu'un pouvoir sourd au revendication du peuple conduit à des tensions sociales.
10/02/2019 - 10h18
120
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours