À Propos

Anciennement Arthur Young.
Ancien conseiller politique à l'Ambassade de Grande-Bretagne à Paris, Bruno Bernard est aujourd'hui directeur-adjoint de cabinet à la mairie du IXème arrondissement de Paris.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Visée
To Brexit or not to Brexit : mais qui veut la peau de Theresa May au parti conservateur ?
​Le climat politique britannique s'est dégradé au cours de ces derniers jours. Signe d'un durcissement des conservateurs, le député Jacob Rees-Mogg a accusé le gouvernement de "se laisser intimider" par Bruxelles.
27/01/2018 - 10h31
02
Dindons de la farce ?
Pourquoi l’accord sur le Brexit pourrait bien ne pas satisfaire les électeurs britanniques qui l’ont voté
Avec l'accord trouvé entre le Royaume-Uni et l'Union européenne, le gouvernement britannique s’est acheté quelques jours de paix et la Commission européenne a pu montrer son art dans le maniement de la carotte et du bâton. Mais les électeurs pro-Brexit pourraient en être déçus.
09/12/2017 - 10h50
03
Padamalgam
Quand le parti travailliste britannique s’abîme dans un antisémitisme quasi assumé
Autrefois marginal, le courant antisémite au sein du parti travailliste anglais se fait de plus en voyant. Une épine dans le pied de Jeremy Corbyn, favori en cas d'élections anticipées pour le poste de Premier Ministre.
29/09/2017 - 07h40
02
Nicolás Maduro
Corbyn, Mélenchon : mais comment expliquer la fascination des gauches européennes bourgeoises pour le régime autoritaire vénézuélien ?
Le leader du Parti travailliste britannique Jeremy Corbyn ou encore Jean-Luc Mélenchon leader de la France insoumise ne semblent toujours pas vouloir condamner le régime de Nicolás Maduro. Une fascination qui, à termes, pourrait coûter cher.
27/07/2017 - 11h42
011
Double défaite
Royaume-Uni : Pourquoi l'élection britannique marque la double défaite de Theresa May et de Jeremy Corbyn
Un an après le Brexit, conséquence d'une volonté des électeurs de voir le Parlement britannique retrouver sa souveraineté, les électeurs anglais ont privé Theresa May de sa majorité absolue et donné un poids plus important au Labour.
09/06/2017 - 15h29
03
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours