À Propos

Avocat depuis 1972, Régis de Castelnau a fondé son cabinet, en se spécialisant en droit social et économie sociale.

Membre fondateur du Syndicat des Avocats de France, il a développé une importante activité au plan international. Président de l’ONG « France Amérique latine », Il a également occupé le poste de Secrétaire Général Adjoint de l’Association Internationale des Juristes Démocrates, organisation ayant statut consultatif auprès de l’ONU.

Régis de Castelnau est président de l’Institut Droit et Gestion Locale organisme de réflexion, de recherche et de formation dédié aux rapports entre l’Action Publique et le Droit.

 

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Souveraineté internationale
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
La Cour d'Appel de Paris a ordonné la reprise des soins de Vincent Lambert. Derrière cette décision polémique, la demande pourtant non-contraignante d'un organisme des Nations unies. Au-delà de l'affaire Lambert, cette position pourrait créer un dangereux précédent.
22/05/2019 - 07h53
3022
La ville en rose ?
Privatisation de l’aéroport de Toulouse Blagnac : petits arrangements avec la loi entre amis macroniens
La cour administrative d'appel de Paris a annulé le 16 avril dernier la privatisation de l'aéroport de Toulouse. Mais la juridiction administrative ne peut pas prononcer la nullité du contrat, même si celui-ci a été signé dans d'étranges conditions...
30/04/2019 - 09h36
415
Manifestations
Gilets jaunes : anatomie d’un cas de garde à vue à motif aléatoire
Ce lundi 15 avril, le journaliste David Dufresne publiait son 624e signalement au ministère de l'intérieur, dans le cadre du mouvement des Gilets jaunes, s'appuyant sur un enregistrement audio pointant un motif aléatoire retenu pour une garde à vue.
16/04/2019 - 07h38
482
Tensions sur l’Etat de droit
Pourquoi les pulsions de répression gouvernementales menacent l’équilibre de la justice française
Dernier épisode en date : le ministre de l’intérieur Christophe Castaner a déclaré vouloir faire payer la casse aux gilets jaunes Maxime Nicolle et Eric Drouet.
20/03/2019 - 07h06
205
Liberté d'expression
Pourquoi le parquet se déconsidère en requérant un procès pour la publication par Marine Le Pen de photos d’exactions de l’Etat islamique
Selon les informations du Parisien, Marine Le Pen devrait être renvoyée devant un tribunal pour avoir publié, au cours de l'année 2015, des photos à caractère violent issues des actions de l'Etat Islamique sur Twitter, à la suite d’une comparaison faite entre le RN et Daech lors d'une interview de Gilles Kepel par Jean-Jacques Bourdin le 16 décembre 2015.
02/03/2019 - 11h29
10510
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours