À Propos

Patrick Artus est économiste spécialisé en économie internationale et en politique monétaire.

Il est directeur de la Recherche et des Études de Natixis.

 Il est professeur à l'École Polytechnique, professeur associé à l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne, membre du Conseil d’analyse économique, du Cercle des économistes et membre de la Commission économique de la Nation. 

Patrick Artus est le co-auteur, avec Isabelle Gravet, de La crise de l'euro: Comprendre les causes - En sortir par de nouvelles institutions (Armand Colin, 2012)

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Nouvelle donne
Vers la fin de l’austérité salariale ? Comment l’émergence de nouvelles majorités politiques pourraient profondément changer les équilibres économiques dans l’OCDE
Si les salaires ont eu tendance à moins augmenter que la productivité dans les pays de l'OCDE depuis 20 ans, la situation pourrait s'inverser.
30/12/2018 - 09h51
32
Déficit de formation
Les Gilets jaunes, une France pénalisée par ses compétences trop faibles
Les mesures annoncées par le président ont leur mérite, mais elles ne s'attaquent pour l'instant pas au vrai problème qui touche les gilets jaunes : leur manque de compétences pour affronter le monde moderne.
12/12/2018 - 08h19
154
Double problème
Déformation du partage des revenus au détriment des salariés dans l’OCDE : un problème social ET un problème d’efficacité économique
Selon une note publiée ce 12 novembre, "La déformation du partage des revenus dans les pays de l’OCDE est à la fois un problème social et d’équité et un problème d’efficacité économique".
13/11/2018 - 09h15
10
It’s the demography, stupid !
Ce mythe du “modèle allemand” : comment le différentiel démographique entre Paris et Berlin explique l’intégralité de l’écart de taux de chômage
Les différences démographiques entre la France et l'Allemagne pourraient bien être liées au différentiel d'emploi et de chômage entre Paris et Berlin.
04/09/2018 - 09h07
00
Bonnes feuilles
Réindustrialiser la France ? Un doux rêve quasiment impossible à réaliser
Il n’y a plus de place dans le monde pour que tous les grands pays soient de grands pays industriels. L’industrie va donc se concentrer dans les pays qui, soit bénéficient d’un avantage en termes de coûts de production (Chine et autres pays émergents, en Europe, l’Espagne par exemple), soit présentent un avantage en termes de niveau de gamme (Allemagne, Corée du Sud, Japon) avec une concurrence de plus en plus féroce entre les pays autour de ces deux facteurs. Extrait du livre de Patrick Artus et Parie-Paule Virard "Et si les salariés se révoltaient", aux éditions Fayard (2/2).
29/07/2018 - 10h42
00
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours