À Propos

Bertrand Vergely est philosophe et théologien.

Normalien, agrégé de philosophie et professeur de khâgne, il enseigne également à l'Institut d'études politiques de Paris et à l'Institut Saint-Serge.

Il est l'auteur de plusieurs livres dont notamment La Mort interdite (J.-C. Lattès, 2001), Le Silence de Dieu : face aux malheurs du monde (Presses de la Renaissance, 2006) ou Une vie pour se mettre au monde (Carnet Nord, 2010).

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Chasse aux sorcières

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

Une partie de la gauche dénonce les accusations de complicité avec les islamistes dont elle est la cible. La même gauche a pourtant elle aussi eu tendance à mener une chasse aux sorcières, en voyant du racisme et des "fachos" partout... D'où vient cette cette incapacité de se remettre en question ?
28/10/2020 - 08h56
14 5
Samuel Paty

Vous avez dit liberté d'expression ?

La mort de Samuel Paty lors de l'attentat de Conflans-Sainte-Honorine a bouleversé le pays et l'Education nationale. Samuel Paty est mort en martyr de l'enseignement.
26/10/2020 - 12h41
3 3
Non-débat

Pourquoi l’usage abusif de la honte comme argument politique est en train d’asphyxier notre démocratie

Sur certains sujets, il semble désormais impossible de débattre sans voir fleurir des anathèmes, tels que "collabos", "racistes", ou "fascistes".
25/10/2020 - 10h18
10 3
Reculer pour mieux sauter

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

Plus nous attendons, moins il sera possible d’endiguer la vague de l’islam radical sans violence ni atteinte à la démocratie.
19/10/2020 - 10h39
55 27
Psychologie problématique

Génération immaturité : ces névroses personnelles qui plombent nos débats politiques

L’écrivaine Pauline Harmange affirme dans son livre sorti jeudi dernier qu’elle déteste les hommes et tout ce qu’ils représentent, que ce sont presque des figurants.
04/10/2020 - 10h30
14 5
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours