À Propos

Jean Garrigues est historien, spécialiste d'histoire politique.

Il est professeur d'histoire contemporaine à l' Université d'Orléans et à Sciences Po Paris.

Il est membre du jury du prix de thèse de l'Assemblée Nationale, du prix du Livre d'histoire du Sénat et du prix Jean Zay, du conseil scientifique des Rendez-Vous de l'Histoire et du Comité d'histoire de la Ville de Paris, ainsi que du conseil d'administration de la Société d'histoire de 1848.

Ses recherches portent sur la vie politique en France du milieu du XIXe siècle à nos jours, les relations entre pouvoir économique et pouvoir politique, les centres, les libéraux, la vie parlementaire, les contre-pouvoirs et les groupes de pression.

Il est l'auteur de plusieurs ouvrages comme Histoire du Parlement de 1789 à nos jours (Armand Colin, 2007), La France de la Ve République 1958-2008  (Armand Colin, 2008) et Les hommes providentiels : histoire d’une fascination française (Seuil, 2012). Son dernier livre, Le monde selon Clemenceau est paru en 2014 aux éditions Tallandier. 

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En même temps

Jacques Chirac, héritier ET liquidateur du gaullisme

Jacques Chirac s'était présenté comme un héritier du gaullisme face à Georges Pompidou et à Valéry Giscard d'Estaing. Une posture que le recul peut pousser à nuancer.
27/09/2019 - 08h52
11 7
Stricto sensu

Ce que veut vraiment dire le mot "socialiste"

S'il est un sujet sur lequel Manuel Valls est resté particulièrement constant depuis 2007, c'est celui du changement de nom du Parti socialiste. Dans son interview à l'Obs, qui lui aussi a changé de nom, il a réaffirmé cette volonté. A nouvelle réalité, nouveaux mots.
24/10/2014 - 10h34
0 1
Idéologie un jour...

Professions réglementées, idéologie non, efficacité oui : petite liste des erreurs à ne surtout pas commettre pour réussir la réforme

Médecins, dentistes, pharmaciens ou encore notaires et avocats sont appelés à garder portes closes ce mardi 30 septembre en riposte à un projet gouvernemental de réforme des professions réglementées.
03/10/2014 - 11h39
0 7
Après moi, le déluge

La présidence Hollande pourrait-elle empêcher la gauche de revenir au pouvoir avant 2040 ?

Celui qui d'après le baromètre TNS Sofres pour le Figaro magazine a atteint le niveau de popularité le plus bas de l'histoire de la Ve République, à 13 %, pourrait bien faire perdre la gauche en 2017. Il ferait ainsi retrouver à cette dernière le goût amer des 23 années passées loin du pouvoir entre 1958 et 1981.
05/09/2014 - 10h41
0 7
Tel le phénix

Une opposition en plein chaos, une majorité en plein psychodrame : les scénarios d'un automne politique sans précédent

De mémoire d'historien ou de politologue, on a rarement vu ça : une majorité on ne peut plus abandonnée par ses électeurs, qui ne se retrouvent plus en elle, et une opposition dans un état de désorganisation tel qu'elle est incapable de profiter de la situation.
01/08/2014 - 11h53
0 16
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours