À Propos

Universitaire, Edouard Husson a dirigé ESCP Europe Business School de 2012 à 2014 puis a été vice-président de l’Université Paris Sciences & Lettres (PSL). Il est actuellement professeur à l’Institut Franco-Allemand d’Etudes Européennes (à l’Université de Cergy-Pontoise). Spécialiste de l’histoire de l’Allemagne et de l’Europe, il travaille en particulier sur la modernisation politique des sociétés depuis la Révolution française. Il est l’auteur d’ouvrages et de nombreux articles sur l’histoire de l’Allemagne depuis la Révolution française, l’histoire des mondialisations, l’histoire de la monnaie, l’histoire du nazisme et des autres violences de masse au XXème siècle  ou l’histoire des relations internationales et des conflits contemporains. Il écrit en ce moment une biographie de Benjamin Disraëli. 
  
Ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure (1988, aujourd’hui école de l’Université PSL), agrégé d'histoire (1992) et docteur de l'Université Paris-Sorbonne (1998, aujourd’hui membre de Sorbonne Université), Edouard Husson a été chercheur à l'Institut für Zeitgeschichte de Munich (1999-2001) et chercheur invité au Center For Advanced Holocaust Studies de Washington (en 2005 et 2006). Il a co-fondé le CERRESE (Centre Européen de Ressources pour la Recherche et l'Enseignement sur la Shoah à l'Est), dont il préside toujours le conseil scientifique. 
  
Edouard Husson a été assistant au Centre d'Etudes Germaniques de l'Université de Strasbourg (1995-1998), maître de conférences à l'Université Paris-Sorbonne (2001-2009) et chargé de cours magistral au 1er cycle franco-allemand de Sciences Po (campus de Nancy) (2001-2009). Il a été élu en mai 2009 professeur à l'Université de Picardie-Jules Verne (Amiens) puis en 2018 à l’Université de Cergy-Pontoise

Entre juillet 2009 et août 2010, il a travaillé auprès de Valérie Pécresse, Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, en charge des sciences humaines et sociales. Il était en même temps rapporteur des travaux du Conseil pour le Développement des Humanités et des Sciences Sociales (CDHSS). 

D’août 2010 à août 2012, il a occupé les fonctions de Vice-Chancelier des universités de Paris. Il assistait le Recteur de l'académie sur les questions relatives à l’enseignement supérieur, sur les questions communes aux enseignements secondaires et supérieurs et dans les affaires de la Chancellerie des universités de Paris comme établissement public. 
  
Edouard Husson est Docteur honoris causa de l’Academia Brasileira de Filosofia (2010) et Chevalier des palmes académiques. Il a été  président du Conseil d’orientation de l’Université Cergy Pontoise (2013-2015), il est vice-président de la Fondation IFRAP (2013) et membre des Comités d’orientation du collège des Bernardins et de QS. Il est membre du Conseil Scientifique de la Fondation Charles de Gaulle.   

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Report ?
Brexit : quels que soient les errements britanniques, l’UE se trompe-t-elle de stratégie vis-à-vis de Londres
Après la demande formalisée de Theresa May de reporter le Brexit, l'Elysée a répondu qu'il serait prêt à s'y opposer si aucune stratégie précise n'était présentée.
21/03/2019 - 07h43
75
Gilets jaunes
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
Stratégie du "eux contre nous", déconnexion de la campagne pour les élections européennes du grand débat et la prétention à incarner le camp de la raison, autant d'erreurs politiques qui risquent de coûter cher au chef de l'Etat.
20/03/2019 - 10h50
5416
Entre (bribes de) lucidité hystérique et déni irénique
De Christchurch à Utrecht : quel modèle intellectuel pour penser sereinement le grand bouleversement démographico-ethnique dans les démocraties occidentales ?
L'attentat perpétré en Nouvelle Zélande a pu avoir pour effet de remettre la théorie complotiste du grand remplacement dans le débat public, divisant les positions entre deux visions, l'une semblant se baser sur une forme de déni des problématiques posées par la question migratoire, l'autre reposant sur une vision ethnique de la société.
19/03/2019 - 07h39
1716
La crème de la crème
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
Ce lundi 18 mars à 18h00, Emmanuel Macron reçoit une soixantaine d'intellectuels à l'Elysée dans le cadre du grand débat national, dans l'objectif d'adresser une réponse à la crise des Gilets jaunes.
18/03/2019 - 07h43
7523
Répit
Pourquoi le choix de Nathalie Loiseau comme tête de liste LREM aux Européennes pourrait bien donner de l’oxygène aux Républicains
17/03/2019 - 10h41
148
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours