À Propos

Universitaire, Edouard Husson a dirigé ESCP Europe Business School de 2012 à 2014 puis a été vice-président de l’Université Paris Sciences & Lettres (PSL). Il est actuellement professeur à l’Institut Franco-Allemand d’Etudes Européennes (à l’Université de Cergy-Pontoise). Spécialiste de l’histoire de l’Allemagne et de l’Europe, il travaille en particulier sur la modernisation politique des sociétés depuis la Révolution française. Il est l’auteur d’ouvrages et de nombreux articles sur l’histoire de l’Allemagne depuis la Révolution française, l’histoire des mondialisations, l’histoire de la monnaie, l’histoire du nazisme et des autres violences de masse au XXème siècle  ou l’histoire des relations internationales et des conflits contemporains. Il écrit en ce moment une biographie de Benjamin Disraëli. 
  
Ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure (1988, aujourd’hui école de l’Université PSL), agrégé d'histoire (1992) et docteur de l'Université Paris-Sorbonne (1998, aujourd’hui membre de Sorbonne Université), Edouard Husson a été chercheur à l'Institut für Zeitgeschichte de Munich (1999-2001) et chercheur invité au Center For Advanced Holocaust Studies de Washington (en 2005 et 2006). Il a co-fondé le CERRESE (Centre Européen de Ressources pour la Recherche et l'Enseignement sur la Shoah à l'Est), dont il préside toujours le conseil scientifique. 
  
Edouard Husson a été assistant au Centre d'Etudes Germaniques de l'Université de Strasbourg (1995-1998), maître de conférences à l'Université Paris-Sorbonne (2001-2009) et chargé de cours magistral au 1er cycle franco-allemand de Sciences Po (campus de Nancy) (2001-2009). Il a été élu en mai 2009 professeur à l'Université de Picardie-Jules Verne (Amiens) puis en 2018 à l’Université de Cergy-Pontoise

Entre juillet 2009 et août 2010, il a travaillé auprès de Valérie Pécresse, Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, en charge des sciences humaines et sociales. Il était en même temps rapporteur des travaux du Conseil pour le Développement des Humanités et des Sciences Sociales (CDHSS). 

D’août 2010 à août 2012, il a occupé les fonctions de Vice-Chancelier des universités de Paris. Il assistait le Recteur de l'académie sur les questions relatives à l’enseignement supérieur, sur les questions communes aux enseignements secondaires et supérieurs et dans les affaires de la Chancellerie des universités de Paris comme établissement public. 
  
Edouard Husson est Docteur honoris causa de l’Academia Brasileira de Filosofia (2010) et Chevalier des palmes académiques. Il a été  président du Conseil d’orientation de l’Université Cergy Pontoise (2013-2015), il est vice-président de la Fondation IFRAP (2013) et membre des Comités d’orientation du collège des Bernardins et de QS. Il est membre du Conseil Scientifique de la Fondation Charles de Gaulle.   

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bismarko Scanner

La France devrait-elle négocier avec l’Allemagne comme les Etats-Unis viennent de le faire avec la Chine?

Les Etats-Unis et la Chine, jusque là en pleine guerre commerciale, viennent de signer un accord.
20/01/2020 - 11h23
5 0
Multi-facettes

Politique, sociale ou purement criminelle, la violence s’impose partout en France. Est-il encore possible d’échapper à la spirale infernale ?

Les chiffres communiqués par le ministère de l'Intérieur la semaine dernière ont confirmé que la violence, est en nette augmentation en France. Et si le taux de violences criminelles enregistré a fortement augmenté entre 2018 et 2019, la violence a également revêtue de nouvelles facettes toutes autant sociales, que politiques.
20/01/2020 - 06h02
21 9
Alternative

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

Marine Le Pen a annoncé sa candidature à l'élection présidentielle de 2022, en opposition à Emmanuel Macron. Mais le duel entre populistes et mondialistes est-il inévitable ?
18/01/2020 - 10h00
16 17
Cette crise de défiance

Fake news : Quand Emmanuel Macron diagnostique un vrai danger mais propose un remède qui pourrait se révéler pire que le mal

Emmanuel Macron a renoué ce mercredi avec la tradition présidentielle des "voeux à la presse". Lors de son discours, il a notamment évoqué les prochaines réformes, les municipales de mars 2020 et les violences au sein des récents conflits sociaux.
16/01/2020 - 09h24
4 6
Droits, devoirs et intérêt général

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

Les sondages au Royaume-Uni montrent que si les Britanniques jugent sévèrement la volonté d’indépendance du couple princier, la seule catégorie de population à l’approuver est celle des Millennials. Un clivage représentatif du mouvement de retrait de nombre de jeunes Occidentaux qui ne se reconnaissent plus dans le fonctionnement du monde actuel et ne se reconnaissent plus ni devoirs ni responsabilités vis-à-vis du reste de la société.
15/01/2020 - 09h27
12 12
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours