À Propos

Alexis Théas est haut fonctionnaire. Il s'exprime ici sous un pseudonyme.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Redistribution des cartes

Ni Hollande, ni aucun autre... vers la grande évaporation des électeurs de gauche en manque de candidats qui les convainquent ?

Que font les sympathisants de gauche déçus qui ne veulent plus voter Hollande, Valls ou Macron ? Il se tournent vers les autres options, à droite et à gauche, ou tout simplement ne votent pas.
12/08/2016 - 20h22
016
Programme vs programme

Juppé-Sarkozy : Europe et terrorisme, le match des propositions

Alors que Nicolas Sarkozy a fait ce jeudi toute une série de propositions de mesures, notamment pour l'Europe et la lutte antiterroriste, ces dernières font écho à celles proposées également par Alain Juppé récemment. Petit récapitulatif de qui dit quoi parmi les deux favoris pour la primaire de la droite de 2016.
17/06/2016 - 12h52
05
Berlusconisation

Nouveau rebondissement dans le financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 : impact zéro sur l’opinion ?

Nicolas Sarkozy avait déposé une plainte à l'encontre de Médiapart pour "faux et usage de faux", dans le cadre de l'affaire du financement libyen de sa campagne présidentielle... mais cette saga médiatique présente peu d'intérêt : elle est bien trop instrumentalisée pour.
04/06/2016 - 11h12
05
Perte de puissance

Apaisé mais isolé : le FN est-il en train de perdre de sa capacité de nuisance pour la droite ?

Alors que se tenaient les rendez-vous de Béziers le week-end du 27 au 29 mai, Marine Le Pen poursuit sa stratégie du silence médiatique et de la "France apaisée". L'incapacité du FN à faire corps autour de lui lors du séminaire organisé par Robert Ménard, son refus d'incarner sa fonction tribunitienne et ses difficultés à percer son plafond de verre n'en sont pas moins évocatrices.
03/06/2016 - 14h57
013
Cocotte-minute

Du blocage de la France à un départ de Valls ? Pourquoi la crise politique majeure qui se profile ne profitera pas forcément à ceux qu'on croit

Alors que la situation sociale et politique est de plus en plus tendue en France autour de la loi El Khomri, la position de Manuel Valls à Matignon apparaît bien précaire. A un an de l'élection présidentielle, l'hypothèse d'un départ de l'ancien maire d'Evry n'est plus à écarter. Reste à savoir à qui pourrait-il profiter.
27/05/2016 - 15h59
021
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours