Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 25 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la vie des ados
en ligne

Une étude bat en brèche de nombreux clichés. Entre autres : les jeunes ne seraient guère friands de Twitter, trouvent l'email ringard et n'oublient jamais d'effacer les traces qu'ils laissent sur la toile.

Secrets sur Internet

Publié le

Les adolescents ont des secrets, c'est bien connu. Mais l'avènement des nouvelles technologies a-t-il changé la vie des jeunes, ont-ils de nouveaux secrets ? Une étude menée par Business Insider révèle ce qu'ils font sur le web.

Pour commencer, il est important de rappeler que les adolescents surfent sur Internet avant tout depuis leurs smartphones. Près de 50% d'entre eux possèdent en effet un iPhone ou gadget du même type, quand pratiquement tous ont au moins un téléphone portable.

Mais ce n'est pas l'unique plateforme qu'utilisent les jeunes pour surfer sur Internet. Près de 75% d'entre eux possèdent en effet un ordinateur portable, qui sont plus répandus chez les jeunes filles que chez les garçons.

Étonnamment, les jeunes ne sont pas très friands des tablettes numériques. Seuls 14% d'entre eux possèdent en effet un iPad ou un modèle du même type.

Maintenant, il reste à découvrir ce que font les jeunes avec toutes ces machines !

Bien évidemment, ils aiment communiquer entre eux. Les e-mails, et la messagerie instantanée AIM ? Certainement pas ! Pour les vieux tous cela ! Alors qu'en mai 2011, 7 500 millions de jeunes envoyaient des e-mails, ils ne sont plus que 6 400 millions un an plus tard.

L'un des deux moyens principaux choisis par les adolescents pour communiquer reste en effet les SMS. Pour un tiers d'entre eux, c'est même le premier choix pour échanger avec leurs amis. 68% des adolescents envoient  au moins un SMS par jour, comme le dévoilait une étude du Pew Internet Research Center ! Bien plus que le reste de la population. En effet, quand les 13-17 ans envoient 3 417 messages par mois en moyenne, les 25-34 ans n'en envoient "que" 928.

Deuxième moyen de communiquer : les réseaux sociaux. Plus de la moitié des adolescents consultent un réseau social tous les jours, sans compter le site de micro-blogging Twitter, qui reste très peu utilisé par les adolescents. Seulement 11% des jeunes twittent, ce qui signifie qu'un plus grand nombre, 35%, "visitent des mondes virtuels" ! Sans surprise, c'est le "voyeurisme" qui l'emporte sur les réseaux sociaux avec la consultation des profils Facebook des amis. Ce qui n'est pas nécessairement une bonne chose. Une étude américaine a en effet montré que Facebook pouvait avoir des effets négatifs sur la psychologie des jeunes, notamment en les rendant plus narcissiques, mais agressifs, déprimés, anxieux tout en provoquant des maux d'estomac ou encore des problèmes de sommeil.

N'allez toutefois pas imaginer que les jeunes ne se servent d'Internet que pour communiquer. Comme pour les autres classes d'âge, les adolescents se servent du web comme un outil de recherches, et également pour jouer en ligne !

Mais contrairement aux autres, les adolescents n'achètent pas vraiment en ligne ni ne lisent les journaux. Une étude américaine révélait toutefois que 62% des jeunes apprécieraient se renseigner sur l'actualité sur le web.

Le plus intéressant reste évidemment les choses qu'ils font et dont les parents n'ont aucune idée ! Près d'un tiers d'entre eux n'hésitent ainsi pas à publier sur Internet leur numéro de téléphone. Moins surprenant, 32% se révèlent être de petits coquins à visiter des sites pornographiques, ce que près de neuf parents sur dix ignorent pourtant !

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Atlantico.fr

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€