Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 01 Octobre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pourquoi le flux de migrants en provenance de Syrie va inéluctablement et fortement s’accentuer ces prochains mois

Le bureau du Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a enregistré 4.2 millions de Syriens arrivés en Europe jusqu'à présent, mais ce chiffre sous-estime le nombre réel de réfugiés d'au moins 20%. En outre, selon une étude publiée par le chercheur français Fabrice Balanche pour l'Institut de Washington, l'Europe pourrait s'attendre à recevoir, d'ici les prochains moins, deux fois plus de réfugiés qu'en 2015.

Et plus d'un million

Publié le
Pourquoi le flux de migrants en provenance de Syrie va inéluctablement et fortement s’accentuer ces prochains mois

Atlantico : Vous venez de publier une étude sur les flux migratoires syriens. Vous avez étudié dans un premier temps les flux internes, et dans un second temps les mouvements externes, qui toucheront l’Europe. Quelles ont été les conclusions de vos analyses ?

Fabrice Balanche : Le but de mon étude était d’identifier les populations qu’il restait en Syrie dans les différentes zones. J’en suis arrivé à la conclusion qu’il restait environ 16 millions d’habitants en Syrie sur les 21,3 de la population habituelle.

Cela fait 5,3 millions de réfugiés. 

Dans toutes les zones, la situation économique est dramatique. Au bout de cinq années de guerre, la population en a marre et ne voit pas d’issues. Ajouté à ce contexte peu encourageant pour les Syriens, l’Allemagne leur a largement fait comprendre qu’ils étaient les bienvenus. Ils affluent donc vers l’Europe. Certains Syriens n’étaient pas exposés particulièrement : ils avaient un métier et de l’argent mais ont néanmoins décidé de tout claquer pour venir vers l’Europe.

Pouvons-nous chiffrer le nombre de réfugiés que nous serions susceptibles d’accueillir en Europe ?

Il s’agit d’un exercice difficile. Depuis un an, nous avons un million de réfugiés qui sont arrivés en Europe. Seulement, parmi eux il n’y en a réellement que 500 000 de Syriens. Les autres sont des Afghans, des Irakiens, ou des Libanais qui se font passer pour des Syriens en achetant des faux papiers en Turquie. 

Cela va avoir un effet boule de neige. Car parmi les réfugiés Syriens, il y a beaucoup de pères qui ont laissé leurs familles en Syrie. Ils la feront venir, une fois qu’ils auront obtenu leur visa. Car les réfugiés peuvent bénéficier du regroupement familial proposé dans la charte des Droits de l’Homme depuis 2003. Ils vont donc venir avec leurs femmes, leurs enfants. A ces derniers, il faudra ajouter les enfants des enfants, dans les années à venir. Cela aura un vrai effet boule de Neige inquiétant.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par REVERJOVIAL - 14/12/2015 - 11:09 - Signaler un abus Pauvre Europe

    Nous accueillons en masse ceux qui dans 20 ans transformeront l'Europe en continent islamique qu'ils fuient actuellement en misère, bêtise et intolérance avec la complicité de nos élites.

  • Par de20 - 14/12/2015 - 11:40 - Signaler un abus Tout le monde le sait tous

    Tout le monde le sait tous se taisent ;au point de parler de crise lorsque qu il s agit d invasion; la myopie n est pas une vue de l esprit .

  • Par Outre-Vosges - 14/12/2015 - 16:16 - Signaler un abus Ce qu’on entend en terre musulmane

    Liliane (pardon : Aïcha), fais les valises ! l’UMPS a gagné : nous allons émigrer en France puisque les Français ont montré qu’ils étaient assez bêtes pour nous laisser entrer.

  • Par goethe379 - 15/12/2015 - 12:45 - Signaler un abus Pandore

    la boite est ouverte, à cause de l'Allemagne. L'Europe n'a pas vocation, en tout cas la France, à devenir la poubelle du Monde.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Fabrice Balanche

Fabrice Balanche est Visiting Fellow au Washington Institute et ancien directeur du Groupe de Recherches et d’Etudes sur la Méditerranée et le Moyen-Orient à la Maison de l’Orient.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€