Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 19 Octobre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Palmarès des cadeaux faits par François Hollande aux copains-coquins

La République des copains-coquins (celle qui politise systématiquement la haute fonction publique tout en expliquant qu’il faut préserver coûte-que-coûte le statut des fonctionnaires pour éviter ce phénomène…) vient de connaître ce mercredi 15 février un superbe jour de gloire.

Gentilles attentions

Publié le
Palmarès des cadeaux faits par François Hollande aux copains-coquins

La République des copains-coquins (celle qui politise systématiquement la haute fonction publique tout en expliquant qu’il faut préserver coûte-que-coûte le statut des fonctionnaires pour éviter ce phénomène…) vient de connaître ce mercredi 15 février un superbe jour de gloire. Le Conseil des Ministres a en effet permis d’apporter un point d’orgue à une vague de cadeaux et de nominations au bénéfice des thuriféraires du régime. On s’amusera à dresser le palmarès de ce dernier épouillage de la République par un homme qui s’était présenté comme normal et exemplaire

Thierry Lepaon, palme de la nomination la plus burlesque

En Conseil des Ministres, le Premier Ministre a consacré la nomination d’un délégué interministériel à la langue française pour la cohésion sociale.

Mais qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire?

Le délégué interministériel à la langue française pour la cohésion sociale apporte son concours à la définition et à la mise en œuvre des politiques favorisant l’accès de tous à la lecture, à l’écriture et à la maîtrise de la langue française, en complément des actions de formation linguistique conduites dans le cadre de la politique d’accueil et d’accompagnement des étrangers.

En ces domaines, et notamment la lutte contre l’illettrisme, il coordonne l’action des différents ministères compétents et veille à la cohérence des actions conduites par l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme et la délégation générale à la langue française et aux langues de France.

Ce sont les termes du décret. Cette farce absolue, qui constitue une sorte d’aboutissement dans l’imagination administrative permettant de servir la soupe aux copains, récompense les bons et loyaux services de Thierry Lepaon, ancien gourou de la CGT (épinglé, on s’en souvient, pour son train de vie). Les mauvaises langues noteront que Thierry Lepaon paraissait spécialement taillé pour ce poste dédié à l’illettrisme. En bon franc-maçon, il ne sait en effet ni lire ni écrire.

 

Michel Yahiel, palme de la nomination la plus éphémère

Il y a quelques jours, François Hollande a désigné son conseiller social, Michel Yahiel (le rigide Michel Yahiel, si proche de la CFDT qu’il s’est pendant plusieurs mois dispensé de recevoir les autres organisations syndicales), à la tête de France Stratégie, en remplacement de Jean Pisani-Ferry, parti avec armes et bagages chez Macron. Si la gauche ne repasse pas en mai, il devrait rapidement quitter ses fonctions.

On imagine qu’il croise les doigts pour garder son fromage.

Philippe Martin, palme de la nomination la plus charassienne

C’est un peu passé inaperçu, mais l’ex-ministre (fabiusien) de l’Ecologie, Philippe Martin, balayé par l’arrivée au pouvoir de Valls en 2014, a été nommé président du conseil d’administration de l’Agence française pour la biodiversité en janvier 2017 (on attend la ratification des chambres). Ce fromage devrait lui faire chaud au coeur. Martin est en lui-même un preuve de la biodiversité politique de ce pays. L’intéressé a en effet mené une longue carrière de thuriféraire, commençant dans les années 80 avec Quillot, puis Quilès, avant d’être propulsé préfet du Gers par Michel Charasse en 1992.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cloette - 16/02/2017 - 09:49 - Signaler un abus Le pire qu'on ait jamais eu

    Hollande est le président le plus sectaire le plus partial le moins rassembleur de tous les présidents qui se sont succédé . Une caricature,et c'est la première explication de son rejet .

  • Par YNENOUDISEPATOU - 16/02/2017 - 09:52 - Signaler un abus Les copains placés ....

    Cela en dit long sur le pouvoir de nuisance qui perdurera après l'alternance. Machiavel en marche, un président normal qu'il disait ...Il faudra absolument nettoyer toutes ces institutions et ces postes qui n'apporteront que des blocages à la bonne mise en place des réformes nécessaires.

  • Par Alain Proviste - 16/02/2017 - 10:59 - Signaler un abus Les électeurs étaient au courant en 2012

    C'est à désespérer de la démocratie. Le personnage de petit politicien était assez connu en 2012, les Français sont de sacrés veaux d'avoir élu ça président.

  • Par g16 - 16/02/2017 - 11:06 - Signaler un abus Il faut arrêter avec le

    Il faut arrêter avec le statut de fonctionnaire à vie, un gouvernement de gauche prend ses conseils prés des fonctionnaires responsables avec des idées de gauche, mais si c'est un gouvernement de droite qui arrive en alternance, il doit pouvoir faire en remplaçant tous ses fonctionnaires, pour les contribuables, ce n'est plus possible en payant les deux, il faut bien pouvoir licencier ceux dont on n'a plus besoin.

  • Par horus35 - 16/02/2017 - 12:05 - Signaler un abus Dans la me...e jusqu'au cou !

    En effet c'est dans les fosses d'aisance que l'on retrouve les débiteurs du porcelet corrézien Mais attention pas n'importe quelle me...e voyons! Une me...e bien grasse,bien juteuse, celle que ces salopards dégustent en se léchant les babines tant elle est nourrissante ! Et c'était la même chose avec l'excite à talonnettes lorsqu'il était le monarque d'une cour qui es entait bien aussi mauvais que celle d'aujourd'hui ! Je désespère de voir s'arrêter un jour le dépeçage de mon pays, le pillage de l'argent de nos impots, la main mises sur des institutions par des bandits sans foi ni loi ! Pour y arriver,je ne vois que la manière forte,mais vraiment très forte ! ces pourritures ne méritent aucune pitié !

  • Par Jean-Benoist - 16/02/2017 - 13:33 - Signaler un abus Et les nominations des prefets hors cadre

    Et les mutations actuelles..les electeurs de droite optent pour la suppression du Ces cher et inutile..et une plainte contre Lepaon qui a utilisé notre argent indûment. ...

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 16/02/2017 - 14:53 - Signaler un abus Vous en oubliez probablement

    Vous en oubliez probablement beaucoup Mr Verhaeghe. Et entre autres Mr Jean-Louis Degré, ancien président du Conseil Constitutionnel qui en bon Chiraquien à oeuvré pendant 9ans pour casser Sarko au profit de Hollande, et se voit récompensé par le poste de Président du conseil national des archives....... Sacré cadeau..... Aucun boulot en contrepartie et que des avantages....... Ça lui laisse beaucoup de temps pour aller faire des ménages à Europe 1 et ridiculiser un peu plus la fonction.

  • Par Anguerrand - 16/02/2017 - 17:32 - Signaler un abus Jamais un quinquennat ou septennat

    n'a, par décision du Président recasé autant de ses copains, copines, et je pense que l'auteur en a oublié un paquet, sans compter les recasés comme Anne Lauvergeon qui a coulé AREVA et dont Hollande a marié à EDF qui par là même à récupéré sa colossale dette qui sera remboursée par les clients EDF sur leur facture. Dernière chose jamais un Président n'a saqué autant de préfets et hauts cadres de l'armée ( maintenant pratiquement tous favorables au PS)

  • Par assougoudrel - 16/02/2017 - 18:03 - Signaler un abus Par seize fois, nous avons

    entendu: "moi, président de la République"... C'est un parjure.

  • Par ELIED - 16/02/2017 - 18:59 - Signaler un abus Les cadeaux aux copains

    Et que croyez-vous que le prochain président(e) fera quand il sera élu? Si on n'a pas mis en place un texte très rigide pour supprimer toutes ces promotions, presque de canapé, tellement ça sent la prostitution,toutes ces nominations de pantalonnades, on aura droit à la même soupe!Quelque soit le nouveau président, il faut trouver le moyen de changer les trop nombreux outils qui permettent ces injustices et y mettre des conditions draconiennes à l'application stricte dès le début de la nouvelle législature. Qui aura le courage et surtout la force de lancer une politique des "mains propres" ?

  • Par ELIED - 16/02/2017 - 18:59 - Signaler un abus Les cadeaux aux copains

    Et que croyez-vous que le prochain président(e) fera quand il sera élu? Si on n'a pas mis en place un texte très rigide pour supprimer toutes ces promotions, presque de canapé, tellement ça sent la prostitution,toutes ces nominations de pantalonnades, on aura droit à la même soupe!Quelque soit le nouveau président, il faut trouver le moyen de changer les trop nombreux outils qui permettent ces injustices et y mettre des conditions draconiennes à l'application stricte dès le début de la nouvelle législature. Qui aura le courage et surtout la force de lancer une politique des "mains propres" ?

  • Par vangog - 16/02/2017 - 21:30 - Signaler un abus Il faudra déminer la démocratie...

    car toutes ces nominations de dernière minute pour placer des incompétents devront être désamorcées, afin de rendre la France gouvernable...Le Front National possede une efficace équipe de déminage!

  • Par lafronde - 17/02/2017 - 11:44 - Signaler un abus Mme Royal à la tête de la BPI ?

    Quelle compétence banquière avait cette Dame politicienne ? Parente au 2d degré du Président par ses enfants, celui-ci n'a-t-il pas commis par cette nomination une prise illégale d'intérêt ? Et n'ayant aucune compétence en investissement - à preuve sa gestion déficitaire de la région Poitou-Charentes - la bénéficiaire n'a-t-elle pas effectué un travail fictif ou pire un travail nuisible, et dans tous les cas un abus de bien social ?

  • Par lafronde - 17/02/2017 - 12:10 - Signaler un abus Qui choisit les scandales, choisit son candidat !

    Les scandales de l'argent et de la politique ne manquent pas en France. Il y a eu la faillite du Crédit Lyonnais, qui s'est terminé en incendie criminel intentionnel, pour faire disparaître les preuves de l'implication de l'autorité de tutelle d'alors : le Gouvernement socialiste. Deux politiciens en ont tiré un bénéfice pécunier : Tapie et Bergé. Il y a eu le scandale de la MNEF, celui des emplois fictifs à la Mairie de Paris, celui du Comité d'Entreprise d'EdF, et les divers scandales clientélistes ou électoralistes locaux , au passage quelques cas de corruption, de concussion. L'"affaire" Fillon a pour principal intérêt d'impliquer un candidat déjà sélectionné par une primaire. Or la Presse d'Etat, dépendant du CSA pour la nomination de ses dirigeants fait du suivisme vis à vis de la Presse partisane de Macron. Presse propriété de Bergé, ou de Drahi. Fait nouveau l'Administration de Bercy met les données fiscales personnelles des leaders de l'Opposition parlementaire à la disposition de la Presse partisane du pouvoir en place. Tous ces éléments réunis forment un faisceau de preuve de partialité de l'Etat, et altèrent la sincérité du scrutin à venir.

  • Par lafronde - 17/02/2017 - 13:00 - Signaler un abus Macron-SFR : Prise légale d'intérêt ?

    Pour notre présidentielle, quelle confiance avoir envers la Presse ? La Presse Drahi renvoie l'ascenceur de service SFR à Macron : BFM et l'Express-Barbier savonnent chaque jour la planche à Fillon, concurrent de Macron. France TV et Radio France ne sont ni impartiaux dans leur commentaires, ni pluralistes dans leurs invités : davantage de Presse Bergé-Drahi que de Presse Figaro-Valeurs Actuelles pas toujours représentée. Le Service AudioVisuel Public n'assure pas sa neutralité, son pluralisme. Une pétition circule pour dénoncer cette entorse à la Démocratie. Les français n'ont plus le choix de leur medias, car les subventions empêchent la destruction créatrice de renouveler l'offre médiatique pour se rapprocher de l'attente du public. Le CSA agit aussi comme un frein au développement de medias alternatifs comme TV Libertés, ou Radio Courtoisie. Sera-t-il possible de contester légalement cette élection présidentielle au motif de la partialité des medias ? Medias privés et medias publics ! Ce sera en tout cas un motif de mobilisation patriote aux Législatives : "après les medias, le pouvoir est vendu à des intérêts étrangers". Je voterai souverainiste !

  • Par Flamel - 17/02/2017 - 13:20 - Signaler un abus M. Verhaeghe, vous êtes injuste avec Thierry Lepaon

    J'avais noté cette burlesque promotion de Thierry Lepaon par la presse. Mais vous êtes vraiment méchante langue de dire qu'il est illettré. Ayant fait rénové son bureau par la CGT pour 62.000 euros, je suis persuadé qu'à ce prix-là, il contenait une somptueuse bibliothèque renfermant au moins les collections complètes de "Pif le chien" et de "Placid et Muzo", ainsi que le fameux album "Martine à la grève", son livre de chevet.

  • Par BLOND - 17/02/2017 - 13:52 - Signaler un abus IL Y EN A TANT... IMPOSSIBLE DE LES NOMMER TOUS !

    Il y en a tant qu'il est impossible de les nommer tous. A mon avis tout le monde en oublie un grand nombre ou il y en a qui ne sont pas connus et passent au travers de la découverte... Toujours est-il que le népotisme de règle en France, après le Gal de Gaulle va bon train. En France actuellement, il y a les SDF, les assistés et les politiques qui vivent de nos deniers. Alors, quid des prochaines élections ? pour lequel allons-nous voter ? C'est la seule question à se poser.

  • Par MMG - 17/02/2017 - 14:12 - Signaler un abus La Hollandie

    Hollande qui, encore hier, a osé vanter l'exemplarité à la tête de l'Etat. pour dénigrer sournoisement F. Fillon. Il est temps que l'alternance arrive. Tout cet acharnement doit servir à éviter de trouver les nombreux cadavres cachés dans les placards. Si la droite passe, elle les dénoncera. Macron, lui,, ferait silence et si c'était la bonne et seule explication à toute cette opération de lynchage médiatique?.

  • Par fanfoué - 17/02/2017 - 18:48 - Signaler un abus L'impossible coup de balai !

    C'est sur la France a besoin d'un formidable "coup de balai" pour se débarrasser des centaines de milliers de parasites politiques qui la vident de sa richesse. Le hic, ils sont tous les mêmes et ne vont pas se tirer une balle dans le pied ! Donc rien ne changera, ou si peu hélas

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Éric Verhaeghe

Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr
 

Diplômé de l'Ena (promotion Copernic) et titulaire d'une maîtrise de philosophie et d'un Dea d'histoire à l'université Paris-I, il est né à Liège en 1968.

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€