Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 31 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le nouveau visage de l'exil fiscal, celui des classes moyennes supérieures qui partent dans d'autres pays européens

Grande-Bretagne, Belgique, Italie, Suisse et plus récemment Portugal. Aujourd'hui, l'exil ne se veut plus uniquement fiscal et c'est tout un pan d'une France aisée, éduquée, entreprenante, vertueuse dans la dépense et motivée par le travail qui s'exile (première partie).

Les rats quittent le navire

Publié le
Le nouveau visage de l'exil fiscal, celui des classes moyennes supérieures qui partent dans d'autres pays européens

"La France se vide de ses "Bac+10" et se remplit de "Bac-10". Crédit Reuters

Les raisons qui poussent les exilés à partir sont le plus souvent dictées par un environnement fiscal délirant qu'aucun politique n'a le courage de réformer. De ce point de vue, certains pays d'Europe paraissent attractifs. Les motifs qui ne feront pas revenir les exilés sont profondément ancrés dans notre paysage national. Résultat, la France se vide de ses "Bac+10" et se remplit de "Bac-10".

Le Syndicat des Impôts vient de déclarer que les exilés ont un impact marginal sur l'économie, faisant écho au ministre des Finances qui chiffre à moins de 1000 par an les contribuables soumis à l'ISF qui s'exilent .

Cela rappelle Honecker qui, voyant s'enfuir des milliers de ses compatriotes par les brèches hongroise et autrichienne quelques mois avant la chute du mur de Berlin, déclarait : "nous ne verserons pas une larme pour eux" . La première vertu des gouvernants, en matière fiscale, est l'aveuglement. En 2000 ans d'histoire, on ne trouvera guère que Ciceron, Sully, Montaigne et Necker qui aient fait preuve de lucidité fiscale. Depuis cinq ans, la France vit une hémorragie sans précédant que nombre de médias complaisants s'efforcent de nier avec une application toute scolaire.

Mais revenons d'abord aux définitions car on confond trop souvent  "exilés", "expatriés" et "émigrés".

  • L'expatrié est celui à qui l'on ordonne de s'installer à l'étranger : sa présence permet de relayer la France sur les théâtres d'opération extérieurs où se nouent les valeurs ajoutées.
  • L'émigré est celui qui s'en va, faute de trouver un travail dans son pays : il maintient le contact avec la métropole, y revient souvent à l'âge de la retraite quoique de plus en plus d'émigrés deviennent des exilés (Les Kennedy ont fuit l'Irlande affamée...pour ne plus y revenir !).
  • L'exilé est celui que les lois de son pays contraignent à partir : juifs d'Espagne en 1492, huguenots français en 1685 ou Rothschid en 1981. L'exilé fait la fortune du pays d'accueil et le déclin du pays intolérant. Ce constat historique ne souffre pas d'exception. Dans le cas de la France, on assiste depuis 2005 à une augmentation significative des exilés et, depuis 2011, à une prodigieuse accélération du nombre des émigrés .

En Europe, les destinations sont principalement la Grande Bretagne, la Belgique, l'Italie, la Suisse, tout récemment le Portugal. Les entrepreneurs se dirigent plutôt vers la Grande Bretagne, les retraités vont s'installer au Portugal, les gens aisés préfèrent Londres, Bruxelles et la Suisse. L'accroissement des flux est véritablement impressionnant : 130 000 Français en Grande Bretagne en 2007, près de 500 000 aujourd'hui.

Les raisons qui poussent les exilés à partir sont le plus souvent dictées par un environnement fiscal délirant, fruit d'un système fiscal unanimement reconnu comme profondément malade et inadapté, qu'aucun politique n'a pourtant le courage de réformer ! Les destinations de la Belgique, du Royaume-Uni  et du Portugal sont prisées en raison d'attractivités fiscales dans le domaine de l'imposition de la fortune, des plus-values ou des droits de succession. Les candidats ont souvent plus de 50 ans et disposent d'un patrimoine supérieur à 4 millions d'euros. Ils ne partent pas "seulement" avec leur patrimoine mais aussi avec leur pouvoir de décision et leurs réseaux qui sont les atomes grâce auxquels se nouent les affaires.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par naejnaej - 12/11/2013 - 08:47 - Signaler un abus Des traîtres apatrides...

    de toute façon ces gens sont a NY mais si on leur propose 3 euros de moins payer a Singapour et bien ils iront a Singapour, Seul le pognon compte pour ces rapaces cupides, le pays ils n'en ont rien a faire; ils aimeraient rester en France mais pour cela il faut qu'on fasse porter tous les efforts aux plus pauvres et démunis, il faudrait couper toute les aides sociales pour que ces nantis paient moins d’impôts. Mais qu'ils dégagent ces traîtres nous n'avons pas besoin de plus de rapaces avides et cupides qui veulent jouir de tout sans jamais rien payer, qu'il dégage!!

  • Par Oeschterricher - 12/11/2013 - 09:19 - Signaler un abus @ naejnaej

    Superbe commentaire qui donne raison à l' article. Rendez-vous dans 5 ans quand vous en serez au niveau de la Grêce et que vous continuerez à dire que vous n' aviez pas besoin d' eux. Je vous laisse je retourne à mes valises. Et tous mes potes avec moi... et nous sommes loin d' être très riches.

  • Par naejnaej - 12/11/2013 - 09:29 - Signaler un abus @Oeschterricher, Mais de quoi tu parles??

    Tu as peur, moi plus rien ne me fait peur.. Et oui quand on est déjà dans la misère, la misère ne fait plus peur. Le problème n'est pas Français, des gens ont érigé en dieu l'argent et dans le monde entier c'est le "tout pour ma gueule", dans tous les pays du monde. Alors la Grèce viendra si on ne change pas de politique, la Grèce viendra même si on baisse les salaires de misères et qu'on coupe les aides a tout le monde, le problème ce sont ces gens qui ne veulent pas payer alors qu'ils profitent de tout et ont réussi parce qu'ils ont profiter de tout et maintenant ils veulent que les plus miséreux paient par rapacité, avidité et cupidité.

  • Par Bria94 - 12/11/2013 - 09:50 - Signaler un abus @naejnaej changez de rengaine

    "Seul le pognon compte pour ces rapaces cupides" "ces traîtres... rapaces avides et cupides" ... vous vous répétez, tout à l'ivresse des insultes, comme si l'incantation haineuse avait le pouvoir de contredire les faits. Pour ma part je considère que "les rapaces cupides" ne sont pas les mêmes que les vôtres, pas besoin d'expliquer, tout le monde est au courant. Quant aux jeunes exilés, je confirme, en ayant dans ma famille je peux témoigner que quand ils viennent quelques jours (me voir), ils sont pressés de repartir "chez eux". Aucune envie de faire de vieux os dans ce pays.

  • Par gegemalaga - 12/11/2013 - 10:05 - Signaler un abus pourquoi ce titre ..? " les rats ..."

    j'ai failli vous zapper : et finalement vous nous dites : les " bac+10 " partent ...; c'est tt à fait ce dont on a conscience ; et , bien d'accord : ce n'est pas majoritairement fiscal ...; et je suis persuadé que vous avez raison : les français qui partent ,ne vont pas revenir : la France est belle sympatique et agréable à vivre ... mais surtout pour ceux qui ne connaissent rien d'autre ; et ...quand on a goutté à autre chose ... difficile de revenir.

  • Par gegemalaga - 12/11/2013 - 10:10 - Signaler un abus @naejnaej

    mais : on en est parti ( de France ) et ... on vous la laisse , notre patrie natale ... et il est sur qu'a la lecture de raisonnements comme le votre ...on ne regrette pas d'avoir quitté !

  • Par lapin - 12/11/2013 - 10:54 - Signaler un abus naejnaj vit sur une autre planète

    @naejnaej: Toujours la vieille rengaine des totalitarismes et la recherche de boucs émissaires. Les riches, les sociaux traitres, les juifs, les traders, les banquiers... Un seul chiffre: l'état c'est 60% du PIB. Pas étonnant que les plus dynamiques se barrent plutôt que de nourrir le léviathan.

  • Par anticip - 12/11/2013 - 11:00 - Signaler un abus quand un pays est un enfer fiscal

    il n'y a aucune raison pour que des pays plus accueillants s'empressent de bien recevoir ceux de nos compatriotes qui le désirent . mais rassurons nous ,l'enfer fiscal devient un paradis pour une grande majorité de la planète . A mon avis démographiquement ,on est " super gagnant"

  • Par kanumera - 12/11/2013 - 11:02 - Signaler un abus Vous êtes tous choqués par

    Vous êtes tous choqués par les propos - d'une violence rare - de"Naejnaej", et je vous comprends. Il est pourtant bien inutile d'essayer de lui répondre. Naejnaej ne maîtrise déjà manifestement pas le français, vous ne pouvez pas, en plus, lui demander d'être intelligent. Les jeunes diplômés, mes enfants les premiers, foutent le camp en sortant de l'école. Et s'ils partent, ce n'est pas par égoïsme forcené comme le suggère ce triste sire, mais tout simplement pour réussir leur vie dans des pays de liberté, loin des carcans imposés en France par un totalitarisme égalitariste de plus en plus affirmé, et de la paupérisation rapide qui en résulte. Il n'y aura bientôt plus que des Naejnaej en France, et quand il n'y aura plus les "bacs + 10" pour payer les impôts qui les font vivre, ils pourront crever la dalle heureux. Ma fille, en sortant de l'Essec, a filé à Londres, s'éclate, et n'envisage surtout pas de revenir. Mon fils, également diplômé l'an dernier, resté en France pour l'instant, pointe au chômage; mais plus pour longtemps car il a compris et va prendre le même chemin. CQFD.

  • Par KLAKMUF - 12/11/2013 - 11:25 - Signaler un abus @Naejnaej: Vos lendemains radieux

    Sont ceux des Dibrani et des débarqués de Lampedusa. Peut-être comprendront-ils avant vous qu'une fois les vaches à lait parties à tire d'aile, et qu'il sera devenu difficile de traire les repus de la fonction publique pour financer l'AME, les allocs, l'aide au retour à l'emploi, les emplois aidés, les aides au logement et autres friandises qu'offre notre pays de cocagne, l'herbe est finalement plus verte ailleurs

  • Par lsga - 12/11/2013 - 11:29 - Signaler un abus Classe moyenne = Moins de 4.000€ par mois et par foyer

    80% de la population française gagne moins de 2.000€ par mois et par personne. 90% gagne moins de 3.000€ par mois et par personne.   Quand votre foyer gagne plus de 4.000€ par mois, vous ne faites pas partie de la classe moyenne.

  • Par 2bout - 12/11/2013 - 11:48 - Signaler un abus "Les rats quittent le navire", pas mal le surtitre Atlantico !

    J'aurais préféré "Les pigeons quittent le pédalo", mais "nous ne verserons pas une larme pour eux", comme disait Honecker, et comme diront naejnaej et d'autres. Selon une étude à laquelle a participé la Banque mondiale, notre pays figure à la 169ième place, sur un total de 185 du palmarès des états les plus attractifs pour les entreprises. Le taux de prélèvement pour les entreprises - qui tient compte de l'impôt sur les sociétés, des charges sociales, des taxe foncières, etc) atteint 65,7 % en France pour l'année 2012. La France se situe bien au-delà de la moyenne européenne (42,6 %), et de la moyenne mondiale (44,7 %). Le Royaume-Uni affiche, par exemple, un taux de 35,5 % et l'Allemagne un taux de 46,8 %. Sil'on ajoute, l'IR, les autres impôts et taxes, perso on me prélève plus de 80%, un peu comme Depardieu mais en moins médiatique. J'ai un pigeonneau qui fait partie de l'élite des ingénieurs français, il prendra son envol hors des frontières, sans regret ni pour nous, ses parents, ni pour lui, et qu'importe si naejnaej, encore moins nourri, continue à déverser sa haine.

  • Par naejnaej - 12/11/2013 - 12:29 - Signaler un abus @ Bria94

    Désolé mais rapace avide et cupide ce n'est pas une insulte... Si l'herbe est plus verte ailleurs mais que tes amis y restent, nous n'avons pas besoin d'eux. Pour vous les rapaces cupides sont les "assistés" ces nantis qui se vautre dans le confort des allocs ou du RSA, 400 euros/mois, mais tu n'es pas plus bête qu'un autre, si leur situation est si enviable et bien il faut te mettre au RSA et arrêter d’être un pigeon. Si il faut précariser et asservir les salariés tout en ne donnant même pas le minimum au gens pour survivre pour que des "winners" restent, et bien qu'ils dégagent mais il faut comme au USA leur faire payer la différence d’impôts en France a ces profiteurs.

  • Par MauvaiseFoi - 12/11/2013 - 12:37 - Signaler un abus @naej ou 2/3

    Prolo, fils de prolo, eux-mêmes fils de bouseux sans terre et de petits artisans loqueteux, sans aucun diplôme mais ayant bossé grave pour finir cadre supérieur dans le business international, voici le résultat des courses : 3 enfants, bac +++++ et plus, 2 à l'étranger qui ne reviendront jamais, 1dans l'élite de l'éducation nulle pour tous. A LA NICHE.

  • Par letroll - 12/11/2013 - 12:40 - Signaler un abus demi-exilé , demi-resté

    à toutes ces catégories , on peut ajouter ceux qui restent tout en étant un peu ( ou beaucoup ) partis. ceux qui ont préféré domicilier leur petite entreprise au Luxembourg , tout en travaillant sur le territoire français ( très facile pour un agent commercial , ou une entreprise de négoce ) ceux qui créent un holding en Angleterre pour gérer une entreprise qui n'est plus qu'un centre de production en France et qui vont profiter des bénéfices dégagés pour investir ailleurs. donc des gens qui sont toujours là , au moins une partie du temps , mais dont les bénéfices de l'activité iront ailleurs. Tous ces gens-là ont souvent résisté longtemps avant de franchir le pas , jusqu'à une enième loi ou taxe qui les a définitivement fait partir.

  • Par naejnaej - 12/11/2013 - 12:42 - Signaler un abus @gegemalaga

    Mais nous non plus on ne vous regrette pas, des profiteurs qui ne veulent rien payer et qui vont profiter du vide sociale d'autres pays pour surexploiter les gens. Restez surtout la bas mais je ne crains qu'a un moment donner même les gens des pays ou vous êtes partis vous planquer lâchement pendant que les plus pauvres sont mis a contribution et vont surement sauver le pays, se réveillerons et en auront marre des rapaces cupides qui viennent juste profiter...

  • Par Christof - 12/11/2013 - 12:48 - Signaler un abus Rats écrivez-vous !

    Atlantico glose sur les rats qui quittent le navire… Puisque l'on fait dans l'instinct ; les chiens aussi sentent l'odeur de la mort arrivée, vous savez quand la nature soudainement communie silencieusement pour bientôt laisser la place à la furie, à la barbarie (humaine évidemment). On a presque l'impression que la nature prie, se recueille pour les Hommes. Non, pour oser ce sur-titre vous ne devez avoir connu cela.

  • Par MauvaiseFoi - 12/11/2013 - 12:53 - Signaler un abus @naej

    Dans ton dernier post, je remarque que tu as oublié "islamophobe" dans ton brillant argumentaire. Dis "merci" au monsieur.

  • Par MauvaiseFoi - 12/11/2013 - 12:56 - Signaler un abus @christof

    Allez, vas-y. Explique-nous ce que TOI, TU as connu ?

  • Par chrisbord - 12/11/2013 - 12:58 - Signaler un abus Trop c'est trop

    J'ai commencé a travailler a 16 ans ! A force de persévérance j'ai réussi a me sortir de l'ornière ! Ce n'est pas pour payer un tas de "chances pour la France" qui nous crachent allégrement dessus que je vais me faire piller par Toumou entretenant une gourgandine aux frais du contribuable. Et depuis Taubira s'est inspirée de cette attitude pour faire supporter par le budget son compagnon ! Elle est belle la France de Hollande !

  • Par naejnaej - 12/11/2013 - 13:07 - Signaler un abus @lapin

    Je cherche des boucs émissaires?? Et bien en tout les cas les miens ont du pouvoir(les politiciens), l'Etat leur donne 50milliards/an d’intérêt(les banques), on leur fait des crédits d’impôts et des contrats type Ecomouv(on E. le peuple!!). Je trouve mes "bouc émissaire" beaucoup plus probant que les pauvres tartufes qui désignent soit les immigrés, soit les syndicats ou vont carrément regarder dans la gamelle du voisin fonctionnaire. Les plus dynamiques se barrent et bien moi je pense qu'ils se barreraient de toute façon car c'est dans tous les pays que les cupides vont chercher a payer toujours moins ailleurs. On nous dit que les immigrés n'aiment pas le pays et bien j'ai l'impression qu'une partie des "français du corps traditionnel"(G.Longuet) préfèrent le pognon a leur pays. Et bien qu'ils dégagent!!

  • Par naejnaej - 12/11/2013 - 13:23 - Signaler un abus @kanumera

    Pour avoir raison tu n'hésites pas a tenter de railler ou de rabaisser ton contradicteur... J'ai envie de te dire que nous ne sommes pas a un concours d'orthographe ou de grammaire... J'ai envie de te dire que quand le sage lui montre la lune l'imbécile regarde le doigt... Ils partent vers les "pays de liberté"... Liberté pour qui?? Pour les pauvres gens qu'ils partent exploiter?? Ou pour les pauvres gens sans aucune couverture sociale pour que quelques nantis ne paient pas d’impôts??? Qu'ils dégagent et surtout qu'ils ne viennent pas se faire soigner les dents en France parce que ailleurs ça coûte cher et qu'il n'y a pas de sécu...

  • Par naejnaej - 12/11/2013 - 13:31 - Signaler un abus @KLAKMUF

    Les vaches a lait??? mais pour moi les vaches a lait sont les gens qui se retrouvent avec 970E/mois un salaire avec lequel il est impossible de vivre ou qui gagnent 1200E/mois et donne en impôt un mois de salaire, ceux la n'ont pas la possibilité d’être dans l'optimisation fiscale ou l'évasion fiscale pure et simple et c'est ceux la qui souffre le plus mais qu'on entend le moins. Il y en a marre des pleureuses nantis qui ne veulent rien payer et qui de toute façon sont dans la fraude fiscale et la rapacité.

  • Par naejnaej - 12/11/2013 - 13:38 - Signaler un abus @letroll

    C'est la ou tu te trompe, ces gens n'ont résisté a rien du tout et quoi qu'il arrive ils partiraient pour payer moins. N'oubliez pas qu'a peine élu Sarkozy s'était empressé de faire un bouclier fiscale et bien Johnny est parti le lendemain et les riches et les nantis n'ont pas pour autant cesser de partir. Le problème n'est pas que Français puisque les gens s'en vont d’Allemagne et que les premier utilisateur des paradis fiscaux sont les anglais et les américains.

  • Par naejnaej - 12/11/2013 - 13:43 - Signaler un abus @MauvaiseFoi

    Oui tu as raison, en plus d’être raciste et xénophobe ces gens sont islamophobes, "l'antisémitisme des lâches"(A.Soral, ancien membre du bureau politique du FN) et continuent d’être antisémite mais moins ouvertement puisque c'est pénalisant dans tous les sens du terme puisque les juifs ont de puissants lobbys en France.

  • Par naejnaej - 12/11/2013 - 13:48 - Signaler un abus @fromhell

    Mais tu ne sais rien ou pas grand chose a part t'en prendre "courageusement" aux plus démunis sans aucun pouvoir tu es complètement aveuglé. Tu crois que ça plait aux gens de travailler a temps plein mais de devoir aller mendier des APL ou finir le mois au Restos du Cœur?? Il y a 5 a 6 millions de fainéant en France, c'est bien connu!!

  • Par kanumera - 12/11/2013 - 13:51 - Signaler un abus Pauvre Naejnaej, qui n'est

    Pauvre Naejnaej, qui n'est pas capable de concevoir le monde autrement que sous l'angle de la lutte des classes, du travail qui aliène, et autres vieilles lunes marxistes primaires. Un siècle et demi de retard...

  • Par MauvaiseFoi - 12/11/2013 - 13:53 - Signaler un abus @naej

    Voyez-vous ça ? Alors, on est un(e) sage ? Et tous les autres, des cons ? Tiens pour enrichir ton vocabulaire, tu as aussi oublié de las qualifier de "ultra-libéraux", "mauvais français", "souchiens". Je continue ou tu en veux plus. Comme je suis dans un bon jour, je vais t'expliquer un grand principe économique agricole : quand il n'y a plus de vaches à traire, il n'y a plus de lait. POUR PERSONNE.

  • Par sam84 - 12/11/2013 - 14:19 - Signaler un abus La tactique de la terre brulée

    Les russes devant les envahisseurs ont a plusieurs reprises pratiqué la tactique de la terre brulée C'est ce qui va se passer dans les prochaines années en France

  • Par naejnaej - 12/11/2013 - 14:23 - Signaler un abus @ fromhell

    Mais oui, j'adore les parasites toucheurs d'allocs... En tout cas je les préfèrent de loin aux parasites fraudeurs fiscaux et autres nantis pleureuses qui veulent toujours moins payer. Je les préfèrent en tout les cas aux lâches qui jettent en pâture une partie de la population tout cela parce qu'ils ont peur pour leur pognon... Quelle honte!!!

  • Par sna-hyper - 12/11/2013 - 14:28 - Signaler un abus a propos de Johnny

    Ce n'est pas le bouclier fiscal qui pouvait retenir Johnny puisque ses revenus sont élevés. Petit calcul avec les taux marginaux: en France il devrait payer 45% d'IRPP puis ISF sur 30 ans soit 45% puis droits de succession 45%. Conclusion il peut donc léguer 17% de ce qu'il a gagné. Il faudrait vraiment être nul en arithmétique pour rester.

  • Par naejnaej - 12/11/2013 - 14:29 - Signaler un abus @kanumera

    Mais pour moi c'est toi qui est pauvre d'esprit, c'est toi qui ne vois même pas que la richesse globale a doublé en dix ans mais qu'on nous demande de renoncer toujours un peu plus et d’accepter d’être payer une misère. c'est toi qui ne vois pas que par ex aux USA seulement 1% de la population a profiter de la faible reprise économique de leur pays, c'est toi qui ne vois pas que l'Allemagne donne les plus petits salaires des pays développés et que c'est également le pays ou les inégalités ont le plus progressé. Tu ne vois que la gamelle du voisin(fonctionnaire, immigré, chômeur etc...) pas beaucoup plus nanti...

  • Par naejnaej - 12/11/2013 - 14:35 - Signaler un abus @MauvaiseFoi

    "mauvais français" "souchiens"...??? je te laisse a tes considérations racialistes sans intérêts. Je suis ébahi devant la mégalomanie pathologique de certains qui pensent que le pays ne tourne que grâce a eux... Que les rapaces avides et cupides dégagent, la France ne s'est pas construite grâce a ces gens qui ne veulent rien payer tout en profitant de tout. Qu'ils dégagent, on y verra plus clair et nous serons entre gens de bonne volonté qui ne sont pas la que pour le pognon ou la gloire du pognon.

  • Par 2bout - 12/11/2013 - 14:40 - Signaler un abus naejnaej, aidez-toi, le ciel vous aidera !

    Mais ni dieu, ni les politiques ne pourront rien pour vous ... et si vous avez un peu d'énergie, usez de votre intelligence pour construire et non pour baver, et si vous n'êtes pas doté d'un cerveau performant, usez de vos bras, et ne comptez ni les heures, ni les week-ends ... et sans doute ressentirez-vous alors la sensation d'être libéré de toute forme de soumission, le choix de faire ou pas, la possibilité de dire ou non.

  • Par naejnaej - 12/11/2013 - 14:49 - Signaler un abus @gyvermac

    Mais c'est infini alors... Il est parti en Belgique et si un autre pays propose de payer moins et bien il ira dans ce pays??? Johnny a bien profité de la France, France qui lui a permis de réussir, France qui a fait des routes et paye assez des gens pour qu'il puisse se payer un album ou aller a ses concerts. maintenant qu'il a plein de tune et bien il empêche d'autres Johnny d'éclore tout comme Depardieu empêche d'autre Depardieu d'éclore parce qu'ils ont maintenant réussis et s'en moque des autres. "Les rats quittent le navire" et quitteront le navire Belgique ou autre dès que ces pays seront dans la difficultés parce que ces gens ne pensent qu'a leur G.!!

  • Par Christof - 12/11/2013 - 14:50 - Signaler un abus Ma foi...

    @ MauvaiseFoi, je suis fils d'un ancien expatrié, moi-même expatrié de France et ancien rapatrié de la guerre de Kolwezi 1978. Alors les amalgames sur les expatriés…

  • Par naejnaej - 12/11/2013 - 14:56 - Signaler un abus @ 2bout

    Mais tu ne me connais pas donc je ne vois pas pourquoi tu me donnes des conseils.... Aujourd'hui je fait 55 heures/semaines pour 1330 euros. Je ne vois pas ou j'aurais le temps de travailler plus... Je pense que certains s’accaparent une trop grande partie des richesses que beaucoup de gens contribuent a créés et le pire c'est que ça n'a pas l'air d’être assez pour ces gens... La révolte si elle a lieu un jour devra être contre la mentalité des gens du MEDEF a qui on a donner 20 milliards alors que certains crèvent de faim et qui sont toujours en train de réclamer et de pleurer. Ils n'ont absolument aucune dignité!

  • Par letroll - 12/11/2013 - 15:17 - Signaler un abus considérations économiques pour naejnaej

    les gens dont je parlais et qui délocalisent leur entreprise à l'étranger l'ont fait après de longues hésitations ... en fait , au départ nous n'y pensions pas , ensuite nous nous sommes dit :" non, on va quand même pas le faire " , et la dernière étape a été :" oh et puis m... ils sont vraiment trop c... " l'autre raison , c'est maintenant pour mettre à l'abri notre outil de travail. L'état étant prêt à tout pour survivre sans se réformer, il va être obligé de ponctionner de plus en plus de richesses et il va certainement tuer tout ces qui l'entoure avant de s'effondrer lui-même. En sortant les entreprises de France , nous ne faisons que mettre à l'abri les moyens nécessaires au redémarrage futur de l'économie.

  • Par 2bout - 12/11/2013 - 15:21 - Signaler un abus D'accord avec vous pour dire

    que le MEDEF ne vaut pas mieux que la CGT, et vice-versa, que le CICE tuera le tissu industriel français, et que le corporatisme qu'il soit patronal ou ouvrier sert avant tout l’intérêt de l'Etat qui voit en ces corps constitués (qu'il finance) des partenaires à qui il attribue le jeu de rôle qui l'arrange.

  • Par naejnaej - 12/11/2013 - 15:26 - Signaler un abus @letroll

    Alors toi tu as délocalisé parce que l'Etat est trop gourmand mais alors pourquoi les américains, les allemands etc... délocalisent, pourquoi?? Ils n'ont pas la même pression fiscale qu'en France pourtant... Tu va donc te planquer parce que tu sens que le navire va sombrer..."Les rats quittent le navire" mais en plus ils comptent revenir quand tous les efforts pour redresser le pays auront été porter par les plus pauvres... Comment veux tu que je comprenne et accepte cela???

  • Par gliocyte - 12/11/2013 - 15:28 - Signaler un abus Pour Atlantico

    Les bac+10 sont des rats, et les bac-10? Il ne les qualifie pas… Les sur titrages d'Atlantico sont de plus en plus inquiétants. Il y a deux jours, les poilus étaient qualifiés de pileux (souvenirs pileux).

  • Par naejnaej - 12/11/2013 - 15:32 - Signaler un abus @2bout

    J'ai une autre vision des choses que toi puisque je considère que l'Etat, c'est moi, c'est toi, c'est le peuple. Ce que je peux reprocher a l'Etat c'est les politiciens véreux qui le dirigent et qui dépensent mal notre pognon... Voir le contrat Ecomouv, l'argent jeter par les fenêtres par incompétence ou par corruption. L'Etat c'est nous tous, sa puissance est la notre mais il faut le reprendre a ceux qui ne s'en servent que pour leur propre dessein et celui de leurs amis.

  • Par MauvaiseFoi - 12/11/2013 - 15:33 - Signaler un abus @isga

    Mon quota de bonté journalier est dépassé. Je te laisse jouer avec tes petits camarades.

  • Par letroll - 12/11/2013 - 15:42 - Signaler un abus le pays coule ?

    naejnaej, oui , le pays coule à cause de trop d'administrations inutiles, de lois, de normes et de taxes , avec des politiciens qui ne souhaitent pas réformer tout simplement pour garder le pouvoir encore quelques mois. nous ne souhaitons pas abandonner le pays , seulement nous mettre à l'abri de la cupidité des politiciens et de tous ceux qui nous parasitent. les plus cupides ne sont pas les patrons .. dans le rapport Perruchot ( rapport enterré bien vite ), il est dit que l'ensemble des syndicats disposent d'un financement de 4 milliards d'euros pas an , il va où ce fric ? en tout cas on sait d'où il vient.

  • Par sna-hyper - 12/11/2013 - 15:44 - Signaler un abus Johnny suite.

    Ah et j'avais oublié la TVA sur les CD, les concerts. Et les emplois qui vont avec. Il aura rendu au centuple ce qu'il a couté à la France. Mais ce n'est pas suffisant il est riche il faut le tondre jusqu'à la moelle le salaud.

  • Par MauvaiseFoi - 12/11/2013 - 15:46 - Signaler un abus @glyocite

    Bien vu. On dirait que ces derniers jours, ça dérape à la rédaction d'Atlantico, surtout dans les sous-titres. Infiltration ou corruption ? As-tu l'excellent article "Mais pourquoi fuient-ils ce pays béni qu'est la France ?" Je ne crois pas devoir en suggérer la lecture à isga car "les pauvres sont stupides".

  • Par naejnaej - 12/11/2013 - 15:56 - Signaler un abus @letroll

    Mais il n'y pas que la France qui coule dernièrement, il a le Japon mais aussi l’Angleterre, même les Pays -bas sont dans la mouise. Le problème est structurel, le système ne fonctionne plus, par ex; tout le monde dit que le chômage c'est a cause des délocalisation, en parti et en parti seulement puisqu'une grande partie du chômage se justifie par l'automatisation, l'informatisation, la robotisation etc... Réformer, reformer... pour toi c'est quoi les réformes a faire?? Si c'est la réforme des libéraux, abolition du CDI, destruction des services public pour les donner aux affairistes cupides qui nous feront payer beaucoup plus cher la sécu etc... moi je dit que ces réformes n'arrangerons que les affairistes et n'apporteront absolument rien a part la paupérisation et la précarité aux travailleurs. Même si nos passons tous a l'esclavage ça n'arrangera pas grand chose au chômage car je rappel que les entreprises embauches par nécessité et non pour faire des cadeaux.

  • Par letroll - 12/11/2013 - 16:02 - Signaler un abus le libéralisme est bien la solution

    oui, une entreprise n'embauche pas pour faire des cadeaux, elle embauche parce qu'elle a besoin de produire pour satisfaire la demande. pas de demande, pas de production, pas d'embauche. le monde occidental est en train de couler , de crouler ! sous les dettes accumulées par les états, les banques, les entreprises et les particuliers. La seule solution est d'essayer de préserver ce que l'on peut pour s'en sortir le moins mal possible , et surtout en ne faisant pas confiance aux états comme l'état français. Après l'effondrement, on pourra peut-être rebâtir, il faut juste rester en vie.

  • Par 2bout - 12/11/2013 - 16:05 - Signaler un abus naejnaej,

    1) L'Etat, c'est pas moi, ni toi, c'est lui, l'énarque et sa caste qui se distribue les rôles, toi à droite, toi à gauche, et toi au FN (mais faudra que tu sois le concubin de Marine). Pour compléter, à la Noblesse de robe se joint la Noblesse d'Epée, les journaleux, un stylo contre une épée. Et toi, t'es quoi toi ? Tu n'es qu'un pion, et tu fais où on te dis de faire, et comme un pion, tu fais ce que tu as à faire ... Et les bourgeois, les forces vives, continueront de se faire tondre. 2) Ecomouv' : il n'y aurait qu'en France que l'on jugerait inadapté la collecte de l'impôt par une société privée alors que toutes les entreprises, les buralistes les premiers, le font déjà. Gérer cette collecte par des fonctionnaires, c'est garantir sur 40 ans l'affectation d'une tâche par une population dont la seule utilité sera de collecter des impôts afin de payer leurs traitements.

  • Par lapin - 12/11/2013 - 16:19 - Signaler un abus naejnaj vit sur une autre planète

    @naejnaej : Un seul chiffre pour toi : l'état français c'est 60% du PIB. Tous tes arguments vaseux se heurtent face à la réalité des chiffres. Alors tu peux toujours fantasmer sur les vilains turbolibéraux suceurs de l'argent du peuple, mais en réalité ton pays est déja mort étouffé par 50 années de socialisme et de magouilles oligarchiques. Et si tu sais compter, tu comprendras que la dette ne peut plus être remboursée, et que c'est un avenir à la grecque qui se profile. Et c'est sans doute aussi pour cela que certains, pas spécialement riches, se barrent.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

François Tripet

François Tripet est avocat fiscaliste.

Avocat au Barreau de Paris depuis 1978, il est essentiellement un " patrimonialiste international " qui, avec son équipe, apporte son concours et son assistance à plus d'un millier de familles réparties sur les cinq continents.

François Tripet est l'auteur de l'ouvrage de réference "Droit Fiscal Francais et Trusts patrimoniaux Anglo-saxons " ( LITEC, 1989 )

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€