Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 25 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Gaz naturel : Erdogan de plus en plus nerveux pour assurer la consommation énergétique turque

Erdogan a économiquement besoin du gaz russe pour son approvisionnement énergétique. Sa recherche de solutions alternatives le rend extrêmement nerveux. Notamment vis-à-vis de Chypre.

Energie

Publié le
Gaz naturel : Erdogan de plus en plus nerveux pour assurer la consommation énergétique turque

Erdogan n'est pas seulement occupé à persécuter des dizaines de milliers de concitoyens accusés d'avoir participé au putsch raté de l'an dernier. Il est aussi parti en quête de gaz naturel. La dépendance énergétique de la Turquie l'oblige en effet à composer avec la Russie. La diversification de ses sources d'approvisionnement est donc un enjeu majeur.

Un rapprochement prochain avec Israël?

Selon le ministre israélien de l'Énergie, une visite de son homologue turc devrait avoir prochainement lieu pour examiner la construction d'un gazoduc entre Israël et la Turquie. Il s'agirait en particulier d'exploiter l'énorme gisement, découvert en juin 2010 au large d'Israël, appelé Léviathan. 

Rappelons qu'Israël a découvert, depuis 2009, des réserves de gaz offshore d'une quantité importante. 

Regain de tensions à Chypre

Parallèlement, Chypre vient d'autoriser de nouvelles prospections au large de ses côtes, après une première découverte d'un champ gazifère en 2011.

L'occupation partielle de Chypre par la Turquie a longtemps bloqué la poursuite de la prospection. 

Après l'échec du dernier round de négociations sur la réunification de l'île, le gouvernement chypriote a décidé d'autoriser malgré tout la reprise des tests de forage par Total et ENI au large de ses côtes. 

Cette décision a suscité la colère d'Erdogan, et le gouvernement turc s'est fait menaçant. À suivre. 

Israël a également un projet de gazoduc vers l’Italie, la Grèce et Chypre et s’il se concrétise, ce projet de 6,2 milliards de dollars permettrait aussi à l’Europe de réduire sa dépendance envers le gaz russe.
 
Le ministre turc des Affaires étrangères a indiqué que son pays prendrait des mesures contre l'exploration de gaz par les autorités chypriotes, sans donner plus de détails.
 
Lundi, quelques jours après l'échec du dernier round de négociations sur la réunification de l'île méditerranéenne, le président turc Recep Tayyip Erdogan avait mis en garde les compagnies internationales contre d'éventuels projets gaziers à Chypre
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par tananarive - 17/07/2017 - 12:00 - Signaler un abus La guerre avec les Ottomans.

    Il a fallu faire la guerre avec l’empire Ottoman pour qu’il arrête ses tentatives de conquêtes de l’Occident, le nouveau sultan Erdogan va nous obliger à le remettre à sa place, notamment à Chypre que la Turquie a envahie le 20 juillet 1974.

  • Par Doulou - 17/07/2017 - 21:44 - Signaler un abus L'apprenti-sorcier

    Ce dictateur islamiste a les yeux plus gros que le ventre. Il décapite son administration et surtout son armée qu'il envoie guerroyer en Syrie et en Irak et maintient des troupes dans le nord de Chypre. Ses fanfaronnades ne datent pas d'aujourd'hui. Il a menacé Israel et surtout Chypre. De ce fait la Grece, Chypre et israel ont resserré leurs liens militaires pour faire face a l'aventurisme du sultan.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Éric Verhaeghe

Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr
 

Diplômé de l'Ena (promotion Copernic) et titulaire d'une maîtrise de philosophie et d'un Dea d'histoire à l'université Paris-I, il est né à Liège en 1968.

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€