Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 12 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les données du désir : le plus grand site porno au monde ouvre ses archives de requêtes en ligne et offre une fascinante plongée dans la réalité des fantasmes contemporains

Le site Pornhub dévoile chaque année les tendances de recherches de ses utilisateurs. L'analyse des tendances montre des évolutions de nos fantasmes.

Sexualité

Publié le
Les données du désir : le plus grand site porno au monde ouvre ses archives de requêtes en ligne et offre une fascinante plongée dans la réalité des fantasmes contemporains

Atlantico : Le site Pornhub révèle chaque année les tendances de recherches de ses utilisateurs depuis 10 ans. Concernant la France, les termes "french, française, maman française, beurette" sont les plus recherchés. Quelle différence existe-t-il  entre ce type de recherche sur les sites pornographiques et la réalité de la pratique des utilisateurs ?

Dr Alexis Rapin : La différence se situe au niveau de l’imaginaire sexuel érotique. Les sites pornographiques sont très largement pourvoyeurs de fantasmes sexuels comme sources principales d’excitation sexuelle chez leurs utilisateurs/utilisatrices. Les fantasmes sexuels  (parce qu’il existe aussi des fantasmes non sexuels) sont par définition des mentalisations et des représentations imaginaires de polarité génitale et /ou affective qui peuvent prendre la forme de flash, images, scénario, sensations… associés à une excitation génitale.

Le fantasme peut être sans limite dans son contenu et sa créativité. C’est un peu la force des enquêtes menées par le site Pornhub qui recensent chaque année depuis 2007 le top des tendances de recherches des utilisateurs. Le New York Magazine a même comparé la rétrospective 2016 en parlant de rapport Kinsey à la sauce d’aujourd’hui ! Dans les années 50 aux Etats Unis, Kinsey étudiait la sexualité des couples in vivo, aujourd’hui Pornhub fait la même chose avec nos fantasmes !

La différence avec la réalité, c’est qu’il n’est pas nécessaire de l’assouvir pour avoir une sexualité épanouie avec son/sa partenaire.

Le fantasme est un excellent moyen pour booster sa libido, intensifier le plaisir au cours du rapport sexuel et c’est un signe de bonne santé sexuelle !

Les utilisateurs sont ils plus influencés par l'offre du site ou par leurs propres recherches? Est ce l'offre ou la demande qui crée la recherche elle même sur les sites pornographiques? 

Les tendances dans le porno répondent aux mêmes critères que ceux de la mode. Tout est défini par avance. L’offre crée la demande.  Et plus la demande est importante plus l’offre va s’élargir jusqu’à être déclinée sous toutes ses formes. La notion d’accessibilité est aussi importante. Aujourd’hui plus de 72% des consommateurs de porno utilisent un téléphone portable ou une tablette, bien plus pratique que la bonne vieille tour encombrante !

Ensuite tout marche au nombre de clics. Comme sur un moteur de recherche internet standard. Plus il y a des clics, plus le contenu à des chances de se retrouver en tête de liste et être susceptible d’être visionné par l’utilisateur. Ainsi, en 2007 le top des recherches par catégorie correspondait au mouvement « amateur » alors qu’aujourd’hui en 2017, c’est la catégorie lesbienne qui est la plus sollicitée.

Enfin, l’avènement de nouveaux gadgets technologiques illustrent une fois de plus parfaitement cette notion d’offre qui crée la demande. la dernière révolution née réside dans la réalité virtuelle. Celle-ci a fait son apparition dans le porno l’année dernière en proposant des contenus spécifiquement dédiés. En l’espace d’à peine un an, les recherches pour ce type de contenu ont explosées allant jusqu’à une augmentation de plus de 772%  en France !

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Michèle Plahiers - 17/06/2017 - 11:29 - Signaler un abus Fant-asthme

    Le fantasme réalisé n'est plus un fantasme.

  • Par JMAndré - 18/06/2017 - 17:32 - Signaler un abus Fantasmez, fantasmez, il en restera toujours quelque chose ...

    Un article de plus donnant la parole à un sexologue de plus qui constate avec complaisance la génitalisation des esprits. S'en indigner c'est passer de facto pour un ennemi du plaisir et donc de la liberté. Mais on voit bien que la machine à fabriquer des fantasmes ne sait plus s'arrêter, et ce que d'autres spécialistes affirment c'est que les gens les plus vulnérables (et les autres) deviennent malades, il suffit de regarder autour de soi. Car les fantasmes ne sont pas "un excellent moyen pour booster sa libido, intensifier le plaisir au cours du rapport sexuel et un signe de bonne santé sexuelle", mais un engrenage sans fin qui installe dans une dépendance sévère et mortifère. Il n'y a pas de jouisseurs heureux, mais malheureux plutôt, car livrés à la souffrance croissante de l'insatisfaction. Quant au mot amour il n'apparaît pas une seule fois dans le propos de l'érotologue.

  • Par Paul Emiste - 19/06/2017 - 11:57 - Signaler un abus La pornographie c´est comme le socialisme.

    L’homme de gauche n’annonce la société solidaire que comme la prostituée promet l’amour. L’un et l’autre ne peuvent offrir que des simulacres (ivresse passagère et frustration). Ils instaurent le règne du faire-semblant, de la pornographie généralisée. Christian Michel (Le Socialisme, pornographie de la Solidarité)

  • Par assougoudrel - 19/06/2017 - 16:51 - Signaler un abus En tous cas, il y a un qui

    a son fantasme; c'est Sardou, depuis qu'il a vu la "reine mère".

  • Par kelenborn - 19/06/2017 - 20:25 - Signaler un abus oh non!!!!

    Oh pas besoin d'un excès de cul pour être malade, n'est ce pas Mr André! Pour ce qui est du parallèle avec le socialisme, il fallait oser, car la lune était une meilleure candidate!! Enfin comme les commentateurs ne semblent pas avoir plus connu le socialisme et sa pudibonderie qu'ils n'ont d'expérience sérieuse en matière de cul, on leur souhaitera la compagnie de la veuve Poignet pour aller à dodo!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Alexis Rapin

Alexis Rapin est psychiatre et sexologue.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€