À Propos

Normalien, agrégé de Philosophie (Hypokhâgne au Lycée Pierre-de-Fermat à Toulouse, enseignement de Louis Jugnet), il est depuis 1992 directeur d'études à l'EHESS et aujourd'hui au Centre de recherches politiques Raymond Aron et professeur associé à Boston College (Massachusetts, États-Unis). Pierre Manent est notamment l'auteur de l'ouvrage Situation de la France aux éditions Desclée de Brouwer (2015).

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bonnes feuilles

Comment la politique est passée de la recherche de l'action commune à la défense du droit d'être ce que on veut être

La doctrine des droits de l'homme est devenue l'unique référence légitime pour ordonner le monde humain et orienter la vie sociale et individuelle. Dès lors, la loi politique n'a plus d'autre raison d'être que de garantir les droits humains, toujours plus étendus. Extrait de "La loi naturelle et les droits de l'homme" de Pierre Manent, aux éditions PUF (2/2).
02/05/2018 - 08h43
0 1
Bonnes feuilles

L'étatisation de l'ordre politique et social, ou la production d'un monde ou personne ne commande ni n'obéit

La doctrine des droits de l'homme est devenue l'unique référence légitime pour ordonner le monde humain et orienter la vie sociale et individuelle. Dès lors, la loi politique n'a plus d'autre raison d'être que de garantir les droits humains, toujours plus étendus. Extrait de "La loi naturelle et les droits de l'homme" de Pierre Manent, aux éditions PUF (1/2).
01/05/2018 - 11h16
0 0
SERIE

Nus face au terrorisme : comment l’Europe pourrait se réarmer moralement et idéologiquement - la réponse de Pierre Manent

Atlantico a demandé à plusieurs personnalités quelles étaient les raisons du désarmement idéologique européen actuel. Ils nous ont expliqué le lien entre le pacifisme originel de l'après-guerre et le sentiment d'impuissance actuel. Septième numéro de cette série avec Pierre Manent.
12/08/2016 - 20h18
0 8
Bonnes feuilles

Voile intégral et polygamie : ces deux seules mœurs musulmanes que la France ne doit pas tolérer

La laïcité comprise comme la neutralisation religieuse de la société n’est pas adaptée à une situation déterminée par le rôle croissant de l'islam, religion des mœurs, qui ne peut exister si ses mœurs ne sont pas reconnues. Au lieu de chercher à effacer les signes religieux, nous devons faire sa place à la religion. Mais à condition que chaque confession reçoive une reconnaissance égale. Extrait de "Situation de la France", des éditions Desclée de Brouwer, de Pierre Manent (2/2).
26/10/2015 - 18h09
1 2
Défis républicains

Pierre Manent : “Je crois que les mœurs musulmanes sont et resteront pour un temps indéfini assez nettement distinctes de celles du reste de la société française, je cherche donc le principe de la vie commune"

Refusant tout déni de réalité, Pierre Manent propose de faire une place à la religion, et notamment à l'Islam, au sein de la société française, dans son dernier ouvrage intitulé "Situation de la France" aux éditions Desclée de Brouwer. Entretien avec son auteur.
25/10/2015 - 12h57
0 9
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours