À Propos

Francis Balle est professeur de science politique à l’université Paris-II Panthéon-Assas. Ancien membre du CSA, il dirige l’IREC (Institut de recherche et d’études sur la communication). Il est également professeur invité, depuis 1981, à l’université de Stanford (Californie). Il est l'auteur de Médias et Sociétés, 15 ème édition, (lextenso éditions, 2011). Il a publié Le choc des incultures aux éditions de l'Archipel (2016).

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Privatisation
Et s’il fallait supprimer le service public audiovisuel en même temps que la redevance télé (mais pas les financements de programme d’intérêt général) ?
Gérard Darmanin a annoncé vendredi 29 mars vouloir supprimer la redevance audiovisuelle, souligant qu’« on regarde la télévision, et singulièrement la télévision publique, par autre moyen qu’un écran de télévision ».
30/03/2019 - 13h34
11
Plus dure sera la chute
Mamadou Gassama : ces petits risques auxquels s’exposent ceux qui se sont lancés dans la sur-récupération politique de son héroïsme
Reçu à l'Elysée, Mamoudou Gassama, le jeune Malien sans papier qui est venu en aide à un enfant suspendu dans le vide, va être naturalisé. Emmanuel Macron dit prendre une "décision exceptionnelle" pour cet "acte exceptionnel". Un affichage politique qui soulève certaines questions.
29/05/2018 - 06h55
020
Touche pas à mon pognon
TPMP condamné à trois millions d'euros d'amende ou l'indignation sélective du CSA
LE CSA a condamné l'émission de Cyril Hanouna "Touche Pas à Mon Poste" à une amende de trois millions d'euros. Il devrait faire attention, à force de vouloir faire de TPMP un exemple il risque d'en faire un martyr.
27/07/2017 - 12h13
02
Bonnes feuilles
Le “choc des incultures” : tels les animaux malades de la peste, les pays n’en meurent pas tous, mais tous en sont frappés
La société actuelle, qui se définit par rapport à son passé, par la recherche de la croissance et par un déterminisme technologique, est de plus en plus indéchiffrable. Mais que reste-t-il de la culture ? Extrait de "Le choc des incultures" de Francis Balle, éditions de l'Archipel (extrait 2/2).
21/02/2016 - 10h14
00
Bonnes feuilles
Inculture : les médias, bouc-émissaires désignés, alors que l’éducation et l'école se doivent de former l’esprit et le jugement
La société actuelle, qui se définit par rapport à son passé, par la recherche de la croissance et par un déterminisme technologique, est de plus en plus indéchiffrable. Mais que reste-t-il de la culture ? Extrait de "Le choc des incultures" de Francis Balle, éditions de l'Archipel (extrait 1/2).
20/02/2016 - 10h45
02
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours