À Propos

Didier Maus est professeur à l'université Paul Cézanne Aix-Marseille.

Énarque, né en 1947, il a été directeur de cabinet  et directeur de l'Institut international d'administration publique.

Il est l'auteur de nombreux ouvrages de droit constitutionnel.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Trop Sages, trop subtils
Pourquoi le conseil constitutionnel ressemble à un bug démocratique
Le conseil constitutionnel a connu de nombreuses réformes depuis sa fondation en 1958 et semble être plus proche d'une cour constitutionnelle aujourd'hui.
15/02/2019 - 08h38
102
Fausse bonne idée ?
Paris contre les territoires : pourquoi la fracture entre élus locaux et gouvernement est aussi un effet secondaire du cumul des mandats
Dans une certaine mesure, le non-cumul des mandats a aussi participé à accentuer la fracture entre élus et citoyens mais aussi entre les élus.
19/10/2018 - 09h09
00
Anniversaire
60 ans de la Constitution de 1958 : les partis politiques, éternels maillons faibles de la République… et de notre démocratie
Ce 4 octobre, Emmanuel Macron se rendra sur la tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises, dans le cadre des 60 ans de la promulgation de la Constitution de la Ve république.
04/10/2018 - 07h24
00
L'heure du bilan
Dernier conseil des ministres avant les vacances : mais au fait, à quoi servent vraiment les ministres de l’ère Macron ?
L'affaire Benalla a révélé qu'il pourrait y avoir des désaccords au sein même de la majorité, notamment en ce qui concerne les directeurs d'administration. Les hauts fonctionnaires n'ont en effet pas hésité à renvoyer l'exécutif à ses responsabilités.
03/08/2018 - 14h58
00
Au programme
Institutions : ce qu’Emmanuel Macron aurait pu proposer de bien plus utile au Parlement que la possibilité d’entendre le Président lui répondre après un Congrès
Le fait que le Président puisse participer au Congrès renforce une fois encore le pouvoir exécutif au dépens du pouvoir législatif et du gouvernement. Il y a cependant des réformes de plus grandes envergures à faire pour modifier nos institutions.
18/07/2018 - 08h06
05
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours