En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

02.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".

06.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

07.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demander à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

ça vient d'être publié
light > Culture
Big win
Queen s'oppose à l'utilisation de ses tubes par Donald Trump et le camp Républicain
il y a 9 heures 3 min
pépites > International
Ever changing
Offensive turque en Syrie : Donald Trump pourrait imposer de "grosses sanctions" à Ankara
il y a 10 heures 4 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Mère voilée : pour Brigitte Macron "on ne parle pas politique" à l'école
il y a 11 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"De Gaulle, 1969, l'autre révolution" d'Arnaud Teyssier : la fin de la saga du gaullisme, par l'un de ses meilleurs spécialistes

il y a 13 heures 15 min
décryptage > Culture
7ème art

Soubresauts, horreurs et beauté du monde à Saint-Jean de Luz

il y a 14 heures 49 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 13 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 3 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Cette semaine l’Europe joue son destin sur le Brexit

il y a 15 heures 41 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Stadia : Google mise sur la latence négative pour s’imposer dans l’univers des jeux vidéos. Décisif ou moufte aux yeux ?
il y a 16 heures 12 min
décryptage > Economie
Incompréhension

L’étrange capacité du capitalisme financiarisé à perdurer envers et contre tout

il y a 16 heures 46 min
décryptage > International
Opération "printemps de la paix"

Syrie : multi jeux de dupes autour des Kurdes (et des djihadistes de Daesh)

il y a 17 heures 3 min
light > Culture
Très critique
Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".
il y a 9 heures 23 min
pépites > Religion
Coup de gueule
66% des Français se disent favorables à l'interdiction du voile durant des sorties scolaires
il y a 10 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vie et mort d'un chien" de et mise en scène par Jean Bechetoille : Etre ou ne pas être... c'est encore la question à Elseneur

il y a 13 heures 5 min
pépites > Europe
Last chance
Brexit : d'après le vice-premier ministre Irlandais, un accord est envisageable cette semaine
il y a 13 heures 27 min
décryptage > Social
Exercices de coloriage

Il est beaucoup question du "vieux mâle blanc". Mais pourquoi ne parle-t-on jamais du " vieux mâle noir" ?

il y a 14 heures 58 min
décryptage > Religion
Loi de 1905

Pourquoi la laïcité ne devrait pas être invoquée dans la lutte contre l’islamisme

il y a 15 heures 33 min
décryptage > Politique
Conceptuel

Le populisme, phénomène bien plus fondamental que le simple fruit de l’épuisement de la démocratie représentative ou de l’hystérisation des classes moyennes

il y a 16 heures 7 min
décryptage > Economie
Courage!

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

il y a 16 heures 42 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

il y a 16 heures 52 min
décryptage > Politique
Lourde tâche

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

il y a 17 heures 17 min
© Reuters
Le démantèlement d'un nouveau trafic de viande de cheval relance la polémique sur la traçabilité de la viande.
© Reuters
Le démantèlement d'un nouveau trafic de viande de cheval relance la polémique sur la traçabilité de la viande.
Dans le brouillard

Viande de cheval, le retour : alimentation ou médicaments, la France n'a fait aucun progrès sur la transparence de ses contrôles sanitaires

Publié le 17 décembre 2013
Avec
21 personnes suspectées d'avoir revendu de la viande de chevaux qui avaient servi dans des laboratoires pharmaceutiques ont été arrêtées lundi 16 décembre dans le sud de la France. Le démantèlement de ce trafic, même s'il n'est pas exactement de même nature, n'est pas sans rappeler le scandale qui a touché la société Spanghero en janvier 2013.
Charles Pernin est chargé de mission alimentation et santé pour l'association Consommation logement cadre de vie (CLCV).Vincent Perrot est animateur secteur santé pour l'association Consommation logement cadre de vie (CLCV) et Président de la CLCV de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Charles Pernin est chargé de mission alimentation et santé pour l'association Consommation logement cadre de vie (CLCV).Vincent Perrot est animateur secteur santé pour l'association Consommation logement cadre de vie (CLCV) et Président de la CLCV de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
21 personnes suspectées d'avoir revendu de la viande de chevaux qui avaient servi dans des laboratoires pharmaceutiques ont été arrêtées lundi 16 décembre dans le sud de la France. Le démantèlement de ce trafic, même s'il n'est pas exactement de même nature, n'est pas sans rappeler le scandale qui a touché la société Spanghero en janvier 2013.
Avec

Atlantico : 21 personnes ont été interpellées lundi 16 décembre dans le sud de la France, suspectées d’avoir revendu pour la consommation de la viande de chevaux ayant servi dans des laboratoires pharmaceutiques. Le démantèlement de ce trafic relance la polémique sur la traçabilité de la viande. Quelles mesures ont vraiment été prises depuis l'affaire Spanghero de janvier 2013 pour améliorer la traçabilité et les contrôles de qualité de la viande ?

Charles Pernin : Les contrôles sur les filières à viande et poisson ont été renforcés, en tout cas au niveau français. Des opérations spécifiques ont été diligentées par les autorités, ce qui explique probablement cette actualité. Mais il s’agit davantage de mesures de répression. Nous sommes déçus car nous demandions une meilleure information des consommateurs sur l’origine des viandes, alors qu'en réalité l’évolution se fait très lentement. Un règlement est en cours d’élaboration au niveau européen pour renforcer l’indication d’origine sur les viandes de porc, de moutons et de volaille, mais avec un certain nombre de dérogations, qui traduisent l’influence des lobbys de l’agroalimentaire à Bruxelles : on ne saura pas où sont nés les animaux, et les viandes hachées ne seront accompagnées que d’une indication "Union européenne" ou "hors UE", sans plus.

Nous demandions également une information sur l’origine des ingrédients dans les plats cuisinées, or nous n’en sommes qu’au stade de l’élaboration de rapports au niveau européen ; il n’y a pas encore de texte.

Nous demandions une transparence sur les contrôles officiels. Nous aimerions savoir, par exemple, combien d’agents de l’Etat sont mobilisés chaque année pour effectuer des contrôles alimentaires, ce qu’ils contrôlent, les résultats, les suites qui y sont données… Les ministères communiquent ponctuellement en fonction de l’actualité, mais nous manquons cruellement d’indicateurs rigoureux et rendus publics. Des chartes de bonne conduite ont été élaborées, certes, mais cela manque de crédibilité.

A lire également : Ce que le scandale Findus révèle de l'infiltration des mafias en Europe

Outre la viande, le scandale Spanghero  a-t-il eu valeur d’électrochoc pour d’autres produits ? Qu’en est-il des farines animales ? Celles-ci font-elles l’objet d’une surveillance accrue ?

Charles Pernin : Les farines animales ont été autorisées pour l’alimentation des poissons. Théoriquement, les professionnels français de l’aquaculture se sont engagés à ne pas en utiliser. Par contre il est impossible de dire quels sont les contrôles mis en place, puisque nous n’avons accès à aucun indicateur ; les ministères intéressés ne communiquent pas dessus. D’où notre demande de davantage de transparence.

Concernant les aliments et les produits utilisés dans l’agriculture et l’élevage, peut-on dire que les contrôles et le traçage sont aujourd’hui suffisants, ou bien doivent-ils encore être améliorés ? Pourquoi ?

Charles Pernin : Dans les textes, il faut distinguer traçabilité et information du consommateur. La traçabilité consiste à être capable de reproduire le circuit emprunté par un produit alimentaire, depuis le lieu de production jusqu’au denier lieu de vente. Concernant l’information du consommateur, toute la question est de savoir ce qu’on décide de dire ou non au consommateur. Par exemple, toutes les viandes sont traçables aujourd’hui : on impose de dire au consommateur d’où elle vient exactement. Mais cette exigence ne s’applique pas aux autres produits. Qu’il s’agisse d’un paquet de biscuits, d’un steak haché ou d’une boîte d’œufs, les textes européens disposent qu’à partir du numéro de lot on doit pouvoir reconstituer l’intégralité de son parcours. On ne peut donc rien ajouter au texte.

Ce qui manque, c’est l’information des consommateurs : l’origine n’est pas systématiquement fournie à ce dernier. On ne peut pas savoir d’où vient la viande de bœuf dans un plat cuisiné. Seuls les professionnels y ont accès. De plus, il est absurde que l’origine de la  viande de bœuf fraîche ou surgelée soit indiquée au consommateur alors que ce n’est pas le cas pour l’escalope, le steak ou la côte de porc. Ce sont surtout les filières qui sont réticentes à l’idée d’informer.

Mais on peut toujours contourner une réglementation, aussi exigeante soit-elle. Par exemple, depuis 2008 chaque cheval doit avoir un passeport et une puce implantée dans l’encolure, au point qu'ils sont mieux tracés que les humains. Mais des personnes ont réussi à contourner cela en trafiquant les puces et les documents officiels. Il faut donc mettre des moyens de contrôle adéquats pour appliquer ce qui est dit dans les textes.

Les scandales liés aux médicaments ont été également au cœur de l'actualité ces derniers mois : pilules, prothèses mammaires : des mesures ont-elles été prises en conséquence, ou bien estime-t-on que les contrôles déjà existants ne peuvent être améliorés ?

Vincent Perrot : Pour les médicaments, les contrefaçons fleurissent toujours sur le net, et la CLCV recommande vivement aux consommateurs internautes de ne pas acheter sur des sites vendant des médicaments avec ordonnance, car il y a de grandes chances que les médicaments vendus soient des contrefaçons. Il faut s'assurer que les sites sont bien l'émanation d'une pharmacie ayant pignon sur rue.

Concernant les dispositifs médicaux, les contrôles laissent à désirer, et un nouveau scandale "prothèses PIP" n'est pas à exclure. L'Union européenne vient d'imposer des conditions de désignation et de surveillance des organismes d'évaluation de ces dispositifs renforcées cet automne, mais de nets progrès restent à faire, notamment en matière de contrôle a priori . Une parlementaire européenne a proposé un système d'autorisation préalable à la mise sur le marché des dispositifs à haut risque ou de "classe III", comme les pacemakers et les prothèses de hanche. Nous sommes tout à fait partisan d'une telle réglementation, d'autant plus qu'une fois implanté, un dispositif défectueux nécessite une nouvelle opération pour être remplacé.

 Propos recueillis par Gilles Boutin

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

02.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".

06.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

07.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demander à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
pertuisane
- 17/12/2013 - 20:16
goguenard et rassurant...
notre ministricule Hamon devrait être contraint , au nom du principe de précaution, d'ingurgiter 1Kg de cheval de labo et contraint de garder l'étable 48h avant d'être relaché...
arbat
- 17/12/2013 - 17:47
invertion
le soucis dans notre brave pays c est que notre administration n est pas au service de la nation mais c est la nation qui est au service de l administration .....6millions de fonctionnaires dont la moitié totalement inutiles voir totalement contre productifs mais avec un manque de personnel cronique dans beaucoup de services de baseet une gestion totalement abérante
copélia
- 17/12/2013 - 17:22
avec toutes ces piluleset antibiotiques, un remake de
l'important c'est la rosse et d'autant en emporte le van.