En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

03.

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

04.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

05.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

06.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

07.

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

04.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

ça vient d'être publié
pépites > Religion
Ancien numéro 3 du Vatican
Pédophilie dans l'Eglise : le cardinal George Pell a été acquitté en Australie
il y a 9 min 7 sec
pépites > Santé
Vive émotion
François Hollande rend hommage aux personnels des Ehpad après la mort de son père
il y a 1 heure 26 min
pépites > France
Hypothèses
Coronavirus : l'Académie de médecine préconise un déconfinement par région
il y a 3 heures 47 min
light > Culture
Influence majeure
Mort de Jean-Laurent Cochet, une figure majeure du théâtre français, des suites du Covid-19
il y a 5 heures 56 min
pépite vidéo > Santé
Objectifs
Confinement, tests dans les Ehpad : les explications d’Olivier Véran au micro de Jean-Jacques Bourdin
il y a 6 heures 52 min
décryptage > Europe
Stabilité

Une politique de voisinage intelligente de l’UE

il y a 7 heures 55 min
décryptage > Politique
Bilan

Coronavirus : 14 questions auxquelles le gouvernement nous devra une réponse après la crise

il y a 8 heures 17 min
décryptage > Santé
Surfaces, hygiène et Covid-19

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

il y a 9 heures 19 min
décryptage > International
Exemple taïwanais

Taïwan : les leçons médicales et politiques d’une stratégie réussie face au Coronavirus

il y a 10 heures 17 min
décryptage > Politique
Impact de la crise sanitaire

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

il y a 11 heures 16 min
pépites > International
Moment "historique"
Covid-19 : après plus de deux mois de confinement, le bouclage est enfin levé dans la ville chinoise de Wuhan
il y a 45 min 37 sec
light > Culture
Féerie et évasion pour les petits et les grands
Disney + est enfin disponible et accessible en France dès ce mardi 7 avril
il y a 3 heures 10 min
pépites > Europe
Solidarité européenne et internationale
Forte inquiétude au Royaume-Uni sur l’état de santé de Boris Johnson, placé en soins intensifs
il y a 5 heures 22 min
pépites > Sport
Restrictions
Confinement : les activités sportives sont désormais interdites à Paris entre 10h et 19h
il y a 6 heures 27 min
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

il y a 7 heures 28 min
décryptage > International
Symbole

Coronavirus, Tchernobyl et le modèle chinois

il y a 8 heures 8 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Retrouvailles américano-russes grâce au coronavirus ?

il y a 8 heures 39 min
décryptage > Europe
Eurogroup

L’Europe tente de dépasser le chacun pour soi initial

il y a 10 heures 20 sec
décryptage > France
Voeux dangereux

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

il y a 10 heures 59 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Paradoxe : alors que Bruxelles est incapable d’empêcher un désastre économique, les médecins et chercheurs réussissent à coopérer comme jamais pour limiter un désastre humain

il y a 11 heures 38 min
D’après les derniers chiffres publiés sur la natalité au Japon, les moins de 15 ans ne représentent plus que 12,9 % de la population totale
D’après les derniers chiffres publiés sur la natalité au Japon, les moins de 15 ans ne représentent plus que 12,9 % de la population totale
Catastrophe démographique

Natalité au plus bas au Japon, en Italie et en Allemagne : le reflet d’une population suicidaire fatiguée d’elle-même ou la somme d’égoïmes individuels ?

Publié le 04 juin 2013
D’après les derniers chiffres publiés sur la natalité au Japon, le nombre de personnes de moins de 15 ans (16,49 millions) a baissé de 150 000 en 1 an, pour ne plus représenter que 12,9 % de la population totale ainsi que respectivement à 13,2 et 13,8 pour l'Allemagne et l'Italie. Symptôme de sociétés fatiguées d'elles-mêmes ou des égoïsmes additionnés ?
Gérard-François Dumont est géographe, économiste et démographe, professeur à l'université à Paris IV-Sorbonne, président de la revue Population & Avenir, auteur notamment de Populations et Territoires de France en 2030 (L’Harmattan), et de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérard-François Dumont
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérard-François Dumont est géographe, économiste et démographe, professeur à l'université à Paris IV-Sorbonne, président de la revue Population & Avenir, auteur notamment de Populations et Territoires de France en 2030 (L’Harmattan), et de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
D’après les derniers chiffres publiés sur la natalité au Japon, le nombre de personnes de moins de 15 ans (16,49 millions) a baissé de 150 000 en 1 an, pour ne plus représenter que 12,9 % de la population totale ainsi que respectivement à 13,2 et 13,8 pour l'Allemagne et l'Italie. Symptôme de sociétés fatiguées d'elles-mêmes ou des égoïsmes additionnés ?

Atlantico : D’après les derniers chiffres publiés sur la natalité au Japon, le nombre de personnes de moins de 15 ans (16,49 millions) a baissé de 150 000 en 1 an, pour ne plus représenter que 12,9 % de la population totale. Allemagne et Italie ne sont pas en reste pour autant avec des taux respectivement  à 13,2 et 13,8 (France: 18,7%). Dans quelle mesure ces chiffres sont-ils inquiétants ? Selon que l’on parle du Japon, de l’Allemagne ou de l’Italie, les préoccupations sont-elles différentes ?

Gérard-François Dumont : Dans l’ensemble du monde, le XXIe siècle sera le siècle du vieillissement, c’est-à-dire de l’augmentation du pourcentage des personnes âgées. Ce phénomène a deux causes. La première est l’augmentation de l’espérance de vie des personnes âgées, réalité imprévue qui a commencé dans les années 1970, que l’on appelle le vieillissement « par le haut ». L’autre cause est celle qui fait l’objet de votre question, c’est le vieillissement « par le bas », c’est-à-dire l’affaiblissement de la fécondité. Or, de nombreux pays sont aujourd’hui dans ce que j’ai appelé un « hiver démographique », conséquence d’une fécondité désormais faible depuis plusieurs décennies, aux environs de 1,5 enfant par femme qui durablement baissé et se trouve maintenant nettement en dessous du seuil de remplacement, qui est de 2,1 enfants par femme dans des pays à bon réseau sanitaire comme le Japon, l’Allemagne ou l’Italie.

Au Japon et en Allemagne, chaque année, le nombre de décès est déjà supérieur à celui des naissances et en Italie, le même phénomène va très probablement se produire. Les projections annoncent donc une baisse de la population active puis une baisse de la population tout court. Ce qui différencie le Japon de l’Allemagne ou de l’Italie tient au fait que le Japon connaît une faible immigration alors que l’affaiblissement  démographique de l’Allemagne ou de l’Italie ont été en partie freinés par les apports migratoires. C’est pourquoi j’ai titré mon étude sur le Japon : les enjeux géopolitiques d’un "soleil démographique couchant[1]".

De quoi ce phénomène est-il la conséquence, ou au moins le témoin ? Les difficultés économiques brident-elles la fonction traditionnellement reproductrice de la société, en encourageant les égoïsmes ? 

La cause initiale de l’hiver démographique n’est pas à chercher dans les évolutions économiques, mais dans des changements sociaux et culturels. Ces pays se sont caractérisés d’abord par un refus des familles nombreuses qui a minoré la fécondité moyenne et les naissances, puis, dans un deuxième temps, par un refus de l’enfant. Ce refus résulte d’une désaffectation pour le mariage et d’un pourcentage fort augmenté de femmes et de couples sans enfant dans des pays où les naissances hors mariage ne sont pas devenues socialement acceptées comme en France. A ceci, s’ajoute la faible acceptation du travail féminin pour une femme qui vient d’avoir un enfant et des politiques familiales inadaptées. Bien entendu, le contexte économique peut accentuer l’hiver démographique, mais n’est qu’un facteur second.

Une communauté de personnes qui ne cherche plus à garantir sa continuité démographique est-elle « fatiguée d’elle-même » ? Assiste-t-on à une forme relative de "suicide progressif" qui a déjà existé par le passé ? 

Effectivement, sans parler de suicide, c’est le remplacement des générations qui ne se fait pas, engendrant dans un premier temps le vieillissement puis, sauf, apports migratoires massifs ou remontée considérable de la fécondité, une baisse de la population. Le nombre d’habitants au Japon pourrait diminuer de 13% à l’horizon 2050, soit une diminution de 17 millions de personnes. Le poids démographique du Japon dans la région Asie Pacifique comme dans le monde pourrait donc s’abaisser fortement. La création de richesses pourrait être relativement réduite en raison d’une population active moins nombreuses. Pour illustrer une telle évolution, la mythologie nous propose Kronos, l’un des titans, qui dévorait ses propres enfants afin - croyait-il - de rester seul maître du monde.

Dans les pays en développement que sont l’Inde ou le Brésil, les moins de 15 ans constituent respectivement 29,3% et 24,7% de la population. Les pays riches ont-ils perdu la vitalité nécessaire à leur continuité, et si oui, comment la leur redonner ? 

En réalité, ce n’est pas exactement l’inverse. Le Brésil et l’Inde sont dans un période où leur mouvement démographique est évidemment différent. Le Brésil vient de terminer sa transition démographique, c’est-à-dire qu’il sort des décennies du XXe siècle où sa fécondité était relativement élevée et où l’amélioration sanitaire a augmenté le taux de survie des nouveau-nés et des jeunes. En conséquence de cette période, il a encore une population jeune qui lui offre une importante population active pour encore quelques décennies. Mais la fécondité du Brésil (1,9 enfant par femme[2]) est devenue aujourd’hui plus basse que celle de la France (2,0 enfants par femme). La population du Brésil commence donc à vieillir, mais avec une faible intensité. Quant à l’Inde, sa transition démographique n’est pas encore terminée sur l’ensemble de son territoire. La fécondité, bien qu’en forte baisse, est donc encore relativement élevée (2,5 enfants par femmes en 2012) et les marges de progression de l’espérance de vie y sont encore importantes car la mortalité des enfants est encore élevée. En conséquence, l’Inde pourrait devenir au XXIe siècle le pays le plus peuplé au monde, devançant la Chine dont la fécondité s’est effondrée et dont la population pourrait diminuer dès les années 2030.



[1] « Japon : les enjeux géopolitiques d’un « soleil démographique couchant », Géostratégiques, n° 26, 1er trimestre 2010

[2] Sardon, Jean-Paul, « La population des continents et des pays », Population & Avenir, n° 710, novembre-décembre 2012, www.population-demographie.org/revue03.htm

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

03.

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

04.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

05.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

06.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

07.

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

04.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
texarkana
- 13/05/2013 - 12:05
que l'auteur de ce plaidoyer nataliste ne se fasse pas de bile
les Africains ou les Indiens en font pour eux!
et pour sa gouverne : une basse natalité n'est ni égoîste ni suicidaire, au contraire c'est l'effet (positif) de la transition démographique, seuls les pays évolués , démocratiques et à haut indice de contentement ont une basse natalité. A l'heure où nous nous dirigeons vers le cap des 10 milliards au milieu du siècles, c'est un exemple à suivre partout sur la Planète!
Marcel Meyer
- 12/05/2013 - 20:48
La catastrophe démographique c'est l'explosion de la population
mondiale et non la diminution qui se profile dans les pays développés !
dreft
- 12/05/2013 - 19:10
A quoi bon faire des gosses?
4 millions d'africain entre en Europe chaque année