En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

07.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

ça vient d'être publié
Surprise !
Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant
il y a 10 heures 39 min
pépite vidéo > Santé
(Grosse) révolution
Une société française annonce pouvoir détecter la bipolarité avec une simple prise de sang
il y a 11 heures 48 min
pépites > Politique
Too much ?
LFI demande l'ouverture d'une commission parlementaire sur "l'indépendance du pouvoir judiciaire"
il y a 12 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Journal d'un amour perdu" : Voyage dans l'intimité du deuil d'un colosse de la littérature

il y a 15 heures 21 min
light > Santé
Veggie mania
Burger King cède à la tendance vegan et lance son premier veggie Whopper
il y a 16 heures 18 min
pépites > Politique
Hospitalisation
Etats-Unis : Jimmy Carter hospitalisé après plusieurs chutes
il y a 17 heures 41 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 11 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 18 heures 51 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Levothyrox : le combat des associations pour obtenir la vérité

il y a 21 heures 42 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le 10 mai 1981 : un jour maudit pour la droite

il y a 21 heures 42 min
décryptage > Société
Ras des pâquerettes ?

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

il y a 21 heures 44 min
light > People
Karma ?
Pete Doherty condamné à 3 ans de prison avec sursis, 2 ans de mise à l'épreuve et 5000 euros d'amende
il y a 11 heures 8 min
light > Culture
Mauvais augure
Plus de promotion pour J'accuse, le nouveau film de Polanski
il y a 12 heures 17 min
pépites > Europe
Opération conjointe
Blocage de l'autoroute A9 par des indépendantistes espagnols : la France et l'Espagne tentent de les déloger
il y a 14 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La dame de chez Maxim" : Cette dame d'autrefois nous met toujours en joie

il y a 15 heures 27 min
pépites > International
Débordements et violence
Hong Kong : un manifestant blessé par balle et un homme brûlé vif lundi 11 novembre
il y a 17 heures 3 min
décryptage > Economie
Mêmes causes, mêmes effets ?

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

il y a 18 heures 46 min
décryptage > Santé
Techno-Masochisme

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

il y a 19 heures 26 min
décryptage > Economie
(Petite) révolution

Révolution dans la Silicon Valley : les investisseurs américains veulent des entreprises rentables maintenant et pas uniquement des licornes en croissance

il y a 21 heures 42 min
décryptage > Politique
Malédiction

Guillaume Tabard : « La droite devrait s’inspirer de François Mitterrand pour faire renaître LR »

il y a 21 heures 43 min
décryptage > Economie
Commerce et stratégie

Amorce de détente : mais que veulent vraiment obtenir les Etats-Unis de la Chine ?

il y a 21 heures 45 min
info atlantico
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
Crac-crac

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la vie sexuelle de vos voisins (européens)

Publié le 22 décembre 2018
Un récent rapport de l'Ifop dévoile les pratiques sexuelles les plus courantes dans chaque pays européen. Si celles-ci changent d'un pays à l'autre, c'est en partie pour des raisons culturelles, sociologiques et religieuses. Tour d'horizon.
François Kraus est Directeur des études politiques au département Opinion de l'Ifop.   
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Kraus
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Kraus est Directeur des études politiques au département Opinion de l'Ifop.   
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un récent rapport de l'Ifop dévoile les pratiques sexuelles les plus courantes dans chaque pays européen. Si celles-ci changent d'un pays à l'autre, c'est en partie pour des raisons culturelles, sociologiques et religieuses. Tour d'horizon.

Atlantico : Une récente étude de l'Ifop pour le réseau social Camgirls-Wanted détaille les pratiques sexuelles des Européennes selon chaque pays. De manière générale, quels sont les mécanismes culturels, sociologiques et religieux à l'œuvre ?

François Kraus : Le principal enseignement de l'enquête est que le poids des cultures, notamment religieuses, ou des politiques publiques, jouent dans le bien-être affectif et sexuel des Européennes. Et on le voit notamment pour les Néerlandaises, qui apparaissent beaucoup plus satisfaites, sur ces questions, que le reste de la population du continent. On peut y voir la trace de l'influence protestante et de certaines politiques publiques avant-gardistes en matière d'éducation sexuelle. 

Les Françaises sont les moins épanouies sur le plan sexuel. À quoi est-ce que cela tient ?

François Kraus : Ce constat, pour les Françaises, brise un peu le cliché du mâle français qui serait, soi-disant, un très bon amant. Après, il ne faut pas toujours tout responsabiliser, porter la responsabilité sur les hommes. Toutefois il y a en France un hiatus entre les pratiques sexuelles les plus fréquemment pratiquées et celles qui sont les plus épanouissantes pour les femmes. Cela tient sans doute à une plus forte pression sociale en France, qui incite la population à la performance sexuelle, et donc à adopter des positions ou des pratiques qui ne sont pas forcément les épanouissantes pour elles. 

Plus largement, il y a aussi les spécificités de la population féminine hexagonale : un taux de chômage plus élevé que dans le reste du continent, notamment. Et on sait bien que cela plonge souvent la population dans des effets dépressifs qui ne sont pas favorables à la sexualité. Il y a également un taux d'activité professionnelle des femmes qui est l'un des plus élevés d'Europe. Et concilier vie de couple et vie professionnelle, c'est toujours plus compliqué lorsqu'on est une femme active. En France, on atteint aussi des records, comme en matière d'antidépresseurs. Et enfin, il y a aussi le fait qu'en France, les femmes adoptent des relations de couple qui s'inscrivent de moins en moins dans un cadre conjugal stable. Elles sont souvent moins dans des unions stables, à long terme, cohabitantes, ou encore dans le mariage. L'instabilité n'est pas forcément favorable sur le plan de la satisfaction sentimentale. 

À l'inverse, l'étude révèle que les Hollandaises sont les Européennes les plus épanouies sur le plan sexuel. A quoi est-ce que cela tient ? Quelles sont les conséquences de cette libération sexuelle sur le plan sociétal ?

François Kraus : Un des éléments majeurs est, je pense, l'affranchissement des Hollandaises vis-à-vis de la religion, en l'occurrence plutôt la religion protestante. On observe que plus les pays sont affranchis de l'influence de l'Église catholique - qui a toujours eu un discours répressif et culpabilisateur vis-à-vis du sexe -, plus, en général, on a un rapport plus décomplexé à la sexualité. En Hollande, la révolution a eu lieu dans les années 1950-1960 et une génération a eu une rupture assez forte sur ces questions, qui s'est traduit par des positions avant-gardistes de la population et des pouvoirs publics sur tout un ensemble de sujets comme la prostitution, l'euthanasie, l'IVG ou l'éducation sexuelle. 

Aujourd'hui, la politique d'éducation sexuelle en Hollande est l'une des plus avant-gardistes du monde. On a ainsi un taux d'IVG qui est le plus faible du monde puisque les femmes sont très informées sur le sujet. Il y a aussi le fait d'aborder très précocement les questions de plaisir sexuel. Contrairement à ce qu'on peut croire en France, cela a un impact puisque ça décomplexifie, ça déculpabilise le rapport des femmes à la sexualité en le rendant moins "sale", moins étrange, moins culpabilisateur. 

En matière de sexualité, plus on est décomplexé, plus on a des chances d'avoir du plaisir. C'est l'un des enseignements majeurs de l'enquête : lorsqu'un pays dispose d'une culture nationale, de valeurs sociétales plutôt très avant-gardistes sur ces questions, et que les pouvoirs publics mènent des politiques qui suivent - comme en matière d'éducation sexuelle -, plus ça favorise ce type de bien-être affectif et sexuel. Il y a donc une dimension politique à ce bien-être.

Je pense également que, finalement, les Françaises et les Hollandaises n'ont pas du tout le même niveau de satisfaction sexuelle alors même que, finalement, les deux se distinguent par des trajectoires et une biographie sexuelleassez intense (beaucoup de partenaires) et un répertoire sexuel assez diversifié (au niveau oral, anal, etc.). Donc, in fine, ce n'est pas forcément ce que l'on fait et la fréquence à laquelle on le fait, qui joue, mais davantage les conditions affectives, les conditions sociales, psychologiques, le moral général, qui peuvent influer sur ces questions de bien-être sexuel et affectif.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

07.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires