En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Valls a été rocardien et il en a gardé le meilleur : le parler vrai.
Quand Matignon éclipse l'Elysée

Pendant les jours de sang qu'a connus la France, le vrai président de la République s'est appelé Manuel Valls

Publié le 16 janvier 2015
Il est Premier ministre. Que Premier ministre. Mais heureusement pour notre dignité qu'il était là.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il est Premier ministre. Que Premier ministre. Mais heureusement pour notre dignité qu'il était là.

Un véritable homme d'Etat se reconnait à deux choses. Sa volonté d'agir. Sa capacité de dire la vérité. Toute la vérité. Rien que la vérité. Le chef de l'Etat - nous avons nommé François Hollande - n'a pas, en ces jours d'horreur, de deuil et de larmes, été un homme d'Etat. Son Premier ministre l'a été. Et Hollande ne pourra pas dire de Valls ce que Chirac disait de Sarkozy, alors son ministre de l'Intérieur : "j'ordonne, il exécute".

Valls a été rocardien et il en a gardé le meilleur : le parler vrai. Hollande a été mitterrandien, et il en a (n'ayant pas le talent de François Mitterrand) gardé le pire : une propension à penser tordu. Le président de la République (enfin celui que nous avons en titre) s'est employé, en paresseux homme de ménage qu'il est (il parait qu'il faut dire pour ne pas l'insulter "technicien de surface") à faire ce qu'il sait faire le mieux : pousser la poussière sous le tapis. Hollande a parlé de terrorisme. Lequel ? Ah ben ça il ne sait pas et il ne veut ni ne peux prononcer le mot "islamique". Pourquoi ? Parce que, et c'est lui qui le dit, "ça n'a rien à voir avec la religion musulmane". Quelqu'un a-t-il encore envie de le croire?

Maintenant, écoutons un peu Manuel Valls. Dans sa bouche on a entendu les mots "terroristes islamiques". Le Premier ministre n'appartient pas à la secte des "pas d'amalgame". Alors que son ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, poussait des ronrons de satisfaction, saluant l'action des forces de police, "dont tous les Français sont fièrs", Valls le corrigeait aussitôt en rappelant qu'il y avait quand même eu 17 morts !

Et, alors que d'habitude c'est le rôle de l'opposition de chercher noise au pouvoir en place, c'est lui encore qui a dénoncé les "failles" qui avaient aboutis à ces 17 morts. Des "failles" sous François Hollande ? Il faut être très sûr de soi pour se permettre une telle insolence ! Et il est allé encore plus loin sans craindre les foudres des bien pensants de son camp.

Oui, Manuel Valls a osé dire qu'il y avait eu sur les réseaux sociaux et dans nos écoles des "réactions inqualifiables". On sait en effet que de nombreux élèves ont applaudi à la mort de ceux qui avaient insulté le Prophète. Quiconque a vu le film "Entre les murs" sait de quelles écoles et de quels élèves il s'agit. Pourquoi le Premier ministre a-t-il dit ça ? Peut-être était il sincèrement et humainement dégouté. Ça arrive aux vrais hommes d'Etat.

Pour aggraver son cas - et son cas est manifestement grave - Valls a eu un autre cri du cœur devant l'hyper casher où 4 Juifs avaient été assassinés : "la France sans les Juifs n'est pas la France ! ". Nul doute que le Conseil Français du Culte Musulman, très injustement oublié, va instruire contre lui un procès pour sionisme. Nous terminerons ce panégyrique (oui c'en est un et totalement assumé) par une dernière déclaration de Valls. En évoquant les racines profondes de la maladie haineuse qui ronge une partie de la population française, il a indiqué "qu'il avait été bien seul quand il s'était dressé face à Dieudonné".

"Bien seul" vaut accusation. Enfin un dernier mot jamais jusque là utilisé par un homme au pouvoir. "L'antisémitisme, le racisme et les actes antichrétiens sont des délits". Passons sur l'heureuse absence de "l'islamophobie" dans cette liste. "Antichrétien" !! Mais on va où là ? Il nous faut maintenant, par prudence élémentaire, rassurer ceux de nos lecteurs qui n'aiment pas du tout le Premier ministre. Soyons justes : si Valls est grand, c'est surtout parce que Hollande est petit…

Et n'oubliez pas : le A-book de Benoît Rayski, Le gauchisme, cette maladie sénile du communisme, est toujours disponible à la vente sur Atlantico éditions : 

Le gauchisme, cette maladie sénile du communisme

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

02.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

03.

Une suggestion pour Greta Thunberg : et si pour sauver la planète, on guillotinait les riches ?

04.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

05.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

06.

Carlos Ghosn : enfin un ami, Francis Ford Coppola !

07.

Les épargnants français, bipolaires ?

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

04.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

05.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

06.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

05.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (28)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
EUROPE
- 14/01/2015 - 18:08
N'est pas roi par
Il parle fort, on l'entend bien, mais est-il écouté? ne devrait il pas à certain moment, lui le numéro 2, penser à: qui t'a fait roi.....
Amouyal
- 13/01/2015 - 22:05
Valls est bon
Hollande est un incapable , et valls n a pas besoin de son nullisme pour exister , il est malheureusement empetré dans un parti et un gouvernement d abrutis , mais il sortira du ps , c est certain
jurgio
- 13/01/2015 - 18:13
C'est en quelque sorte le signal de départ pour Valls
au son de la kalachnikov pour tenter de finir le sprint avant son supérieur.