Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 25 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Trou d’air pour le maire de Bordeaux : 43% des sympathisants de droite considèrent Nicolas Sarkozy plus capable de remporter la présidentielle qu’Alain Juppé (contre 28% qui pensent l’inverse)

Selon un sondage Ifop exclusif pour Atlantico portant sur les traits de personnalité accordés à Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, ce dernier perd du terrain aussi bien auprès des Français que des sympathisants de droite ou des électeurs UMP. Des résultats à rebours du discours médiatique de ces derniers jours.

Sondage Ifop-Atlantico

Publié le - Mis à jour le 20 Février 2015
Info Atlantico
Trou d’air pour le maire de Bordeaux : 43% des sympathisants de droite considèrent Nicolas Sarkozy plus capable de remporter la présidentielle qu’Alain Juppé (contre 28% qui pensent l’inverse)

Nicolas Sarkozy face à Alain Juppé Crédit REUTERS/Regis Duvignau

 

Cette étude fait suite à la "polémique" qui a animé la droite à l’occasion de l’élection partielle dans le Doubs, sur l’attitude à adopter vis-à-vis du Front National, où Alain Juppé a appelé à voter pour le candidat PS, et où Nicolas Sarkozy a cherché à faire œuvre de synthèse pour finalement être mis en minorité. D’où un certain nombre de commentaires, selon lesquels il aurait perdu la main sur ses troupes. Nous comparons les résultats de cette enquête à une étude menée en novembre 2014, après l’élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de l’UMP, mais aussi à un moment où Alain Juppé était omniprésent sur le plan médiatique.

Nous voulions donc réaliser un bilan d’étape, tout en sachant que cette passe d’armes à distance entre Juppé et Sarkozy s’était produite.

Nous nous apercevons qu’au niveau de l’ensemble de la population, Alain Juppé surclasse Nicolas Sarkozy : sur 13 qualités, les Français lui accordent la primauté sur 10 d’entre elles. Chez les sympathisants UMP le regard est totalement inversé, Nicolas Sarkozy l’emporte lui aussi avec 10 qualités sur 13. Sarkozy conserve donc les faveurs de sa base, quand Juppé dispose d’une meilleure image auprès de l’ensemble des Français. C’est le cas notamment des sympathisants UDI. Plus largement, il est toujours utile de pouvoir séduire dans le camp adverse, mais ce ne sont pas les sympathisants de gauche qui vont venir voter en masse à la primaire de l’UMP.

Sur le plan de l’évolution, nous constatons que par rapport à novembre 2014, Alain Juppé recule très nettement sur toute une série d’indicateurs, qu’il s’agisse de l’ensemble des Français ou des sympathisants UMP.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par myc11 - 14/02/2015 - 11:13 - Signaler un abus le leitmotiv "peace and quiet" est déclassé par les temps

    qui courent, et ma réponse à cet ami américain est "si tu veux peace and quiet, tu vas à Père Lachaise". C'est un peu le sentiment que j'ai pour les Français, la politique éternelle, un président comme une image au chevet des rêves d'antan, et rien que pour ça, je préfère nettement Sarkozy, pour son dynamisme, sa capacité à s'adapter à l'évolution du monde, et puis un présidenpt qui est un homme avec ses défauts certes, mais qui n'en est pas moins un homme capable de comprendre l'enjeu économique pour nous qui gesticulons au quotidien sans perspective réelle. On lui reproche des choses qui relèvent plus de l'image idéalisée, mais nous notre quotidien est loin de l'idéal agité par les médias et la pensée unique.

  • Par zouk - 14/02/2015 - 11:14 - Signaler un abus Juppé ou Sarkozy?

    Ce n'est qu'un sondage, mais sur les qualités essentielles à un homme d'état, Sarkozy domine sans discussion: courage, volonté, autorité, dynamisme. Dieu veuille nous garder du retour d'un vieux cheval éreinté de l'écurie Chirac, ce serait l'assurance de l'immobilisme dans le consensus mou ou la complaisance: cela nous a valu entre autres le dramatique "principe de précaution" qui signifie en effet immobilisme, manque de courage, vision à court terme, renoncement ....et finalement endormissement dans le confort qui résulte du refus de réflexion sur les pays voisins et l'évolution du monde. Que Juppé cède enfin à la "tentation de Venise"! C'est le meilleur service qu'il pourrait rendre à la France

  • Par protagoras - 14/02/2015 - 11:28 - Signaler un abus Chances de la gauche, oui !

    Sarkozy est discrédité à cause du bilan affligeant de son quinquennat : immigration record, discrimination positive à tout va, inféodation aux USA et surtout, violation de la volonté exprimée par référendum de rejeter le fédéralisme européen. Le dynamisme n'est pas synonyme de l'agitation. Quant à Juppé, vieux crabe ayant amplement fait la preuve de sa nullité, il s'annonce tout aussi nocif que Sarkozy : immigrationiste forcené, atlantiste rigoureux, faux homme de droite,.... Ces deux individus ne peuvent être élus. Par contre leur hostilité déclarée au FN va neutraliser les capacités de la droite à prendre la relève des socialos et favoriser, un comble, la réélection de Hollande en 2017.

  • Par Vincennes - 14/02/2015 - 11:58 - Signaler un abus @Protagoras devrait nous dire ce qu'il pense du bilan d'Hollande

    obligé de faire marche arrière pour reprendre les idées de Sarko !!sans oublier la dette qui a explosé en deux ans 1/2 (malgré des taux défiant toute concurrence) 380 milliards en + depuis Mai 2012 !! qu'en sera t'il dans 27 mois ?? faites ce que je dis pas ce que je fais. Attendez donc le programme de Sarko qui n'aura plus rien à perdre et qui ne va pas se gêner dans ses annonces........patience

  • Par l'enclume - 14/02/2015 - 12:53 - Signaler un abus Mort aux cons - vaste programme

    Je prends le pari que dans quelques jours les médias de gauche vont sortir une sempiternelle histoire sur Sarkozy. Les cons, ils n'ont pas encore compris que plus ils tapent sur Sarkozy, plus de Français lui accorderont leur confiance.

  • Par myc11 - 14/02/2015 - 12:54 - Signaler un abus @protagoras, le FN reprend beaucoup d'idées de l'extrême gauche,

    avec pour leitmotiv la prépondérance des Français de souche, une manière d'endormir les électeurs frustrés des tournures infligées à la France par la mondialisation, car ce ne sera pas le progrès pour la France qui sera dès lors confrontée à d'autres problèmes avec une telle idéologie extrémiste. Je garde la tête sur les épaules !

  • Par marie93 - 14/02/2015 - 13:27 - Signaler un abus La primaire pour l'élection

    La primaire pour l'élection présidentielle me fait peur. Si elle est ouverte à la gauche et au Modem comme le veut Juppé, Sarkozy ne passera pas. Le PS et ses acolytes ne vont pas se gêner pour venir voter à une primaire de droite si c'est pour éliminer Sarko. Juppé est un salaud, traître de la droite. Il se fait porter par les médias de gauche (pléonasme !), complices, pour influencer les futurs électeurs. Il faut que Sarkozy se démarque très nettement sur les questions d'immigration, de sécurité, d'assistanat, quitte à se faire reprocher une "droitisation" (?). Mais c'est ce que les électeurs de droite attendent en majorité.

  • Par MIMINE 95 - 14/02/2015 - 13:30 - Signaler un abus DONC

    On prend les mêmes et on change........ surtout rien. Merci bien

  • Par mymi - 14/02/2015 - 14:07 - Signaler un abus Juppé jamais

    FH et Juppé même combat : la synthèse molle ....et la trahison des convictions (faux tournant libéral de pépère, et gauchisation du discours de La Jupette), tout ça pour garder ou trouver le pouvoir ! Mais le pire reste la désinformation continuelle des médias qui choisissent le champion qui leur donnera le plus d'avantages fiscaux et une liberté d'expression à sens unique, soit : à gauche toute. Bonne nouvelle quand même le siège de Taubira est de+ en + éjectable

  • Par Fojema - 14/02/2015 - 14:18 - Signaler un abus Les critères spécieux

    En quoi l'honnêteté peut-elle être un critère de choix, qui peut dire que Sarko est plus ou moins honnête que ses adversaires ? Avons-nous des preuves réelles et patentes, hors des "bruits médiatiques", de la malhonnêteté de Sarko ? Cette réputation est-elle fondée ? Pour moi, rien n'est prouvé, en ce qui le concerne, je penserai plutôt le contraire ! Maintenant, si le fait de n'avoir pu ou voulu réaliser ses promesses électorales est de la malhonnêteté, il y a d'autres "personnalités" à mettre sur la sellette, elles foisonnent, de tous les bords, même rue du cirque !

  • Par jurgio - 14/02/2015 - 14:48 - Signaler un abus Devant l'incapcité des politiques français de tout bord

    Sarkozy, quoi qu'on dise, est l'élément le plus prometteur. Il bouge après avoir parlé. Il est le seul à avoir résisté à une grève ignoble de longue durée, pour le seul bien du pays. Le seul qui ne se soit pas soucié de se faire réélire par des entourloupes dont raffole le bienfaiteur de la danseuse Gayet. Comptez les pas avant-arrière du pantin qu'on nous présente comme le président de tous les Français et qui devait bientôt réenchanter nos rêves ! Pauvres cloches que nous sommes ! Au lieu de « Français » un adjectif serait mieux inspiré... Avec des électeurs drogués à l'assistanat, produit le plus puissant que la Gauche experte ait pu créer, et qui ont acquis des réflexes pavloviens : il suffit d'un chiffon rouge (en l'occurrence, un Sarko débiné quotidiennement) pour les faire aller où l'on veut. Quand on nous parle maintenant de Juppé dont on sent l'ère chiraquienne radico-socialiste, prête à toutes les connivences, après avoir pourtant depuis longtemps dépassé la date de péremption, on s'interroge sur un pays puéril à qui on aurait par démagogie octroyé le droit de vote !

  • Par jurgio - 14/02/2015 - 14:57 - Signaler un abus Le bilan de Sarkozy

    est ce qui résulte de la politique catastrophique de la Gauche Mitterro-chiraquienne (kif-kif) dont il faut assumer les dégâts collatéraux et longitudinaux. Suffoquant quand on voit des électeurs maudire des résultats dont ils sont les seuls responsables ! La politique, avant de changer quoi que ce soit, est d'abord un « héritage » (très lourd en France...). On y prend le train en marche. Il faut une fois pour toutes nous ôter les lunettes socialistes qu'on nous a collés sur le nez. Nous avons peu de chances d'y voir la France en 3D.

  • Par myc11 - 14/02/2015 - 18:04 - Signaler un abus @marie93, c'est aux militants de la droite de décider quel genre

    de primaire ils veulent. C'est à cela que sert l'adhésion militantiste, non? On sait que le Modem sert l'ambition de Bayrou, et qu'en l'occurrence un portefeuille ministériel avec la présidence Juppéiste, c'est le summum de son rêve électoraliste. Le problème de la droite c'est l'interventionnisme médiatique qui oeuvre à propulser leurs figures préférées, en manipulant les opinions des électeurs.

  • Par bjorn borg - 14/02/2015 - 18:11 - Signaler un abus Politique quand tu nous enfume !

    Sarko et Marine ratissent large, ce la doit causer leur perte normalement. Le système a de beaux devant lui avec la Juppe !!!

  • Par bjorn borg - 14/02/2015 - 19:14 - Signaler un abus Geoffroy Didier

    Geoffroy Didier (UMP – droite forte) déclare la guerre au Front national ! Il est trop jeune hélas.

  • Par Anguerrand - 14/02/2015 - 20:45 - Signaler un abus L'honnêté consisterait tout de même à considérer que NS

    Des son arrivée à l'Elysee, une crise terrible s'est déclarée et qu'il s'en est plutôt bien sorti. À l'époque beaucoup disait qu'heureusement que Ségolène Royale n'avait pas été élu tant les circonstances etaient difficile et qu'il a été un moteur positif y compris pour l'Allemagne. Bien sur avec la crise à créée des chômeurs et un manque à gagner des impôts en 2009 catastrophique qui a creusé le déficit. La crise est maintenant finie, mais malgré les hausses d'impôts c'est actuellement pire, et ceci seulement en France, la zone euro, elle redémarre pas nous. Qui aurait fait mieux en 2008/2009?

  • Par Anguerrand - 14/02/2015 - 20:51 - Signaler un abus Mr Juppé restez avec vos centristes et votre ami Bayrou

    Les français en ont soupé de la gauche et du centre mou. De plus il en ont assez de l'immigration et de nouvelle mosquée comme celle de Bordeaux. Aux primaires UMP, vous allez tenter de faire voter le centre et le PS pour vous, mais les français souhaitent un vrai homme de droite, pas d'un ami à Chirac centre gauche.

  • Par bjorn borg - 15/02/2015 - 03:52 - Signaler un abus Marine

    est une personne influençable, elle n'est pas digne d'être présidente de la république. Je crois que je ferais mieux qu'elle. En tout cas je ne ferais pas plus mal que mimolette 1er, c'est tout simplement impossible. Même en faisant volontairement, c'est pas possible d'être aussi con !

  • Par essentimo - 15/02/2015 - 08:47 - Signaler un abus Primaire UMP

    pourquoi faire voter d'autres formations politiques que l'UMP ? On retrouve la fausseté de Juppé et Bayrou qui ont tous les deux appelé à voter PS ! Les militants et sympathisants ne seront pas d'accord.

  • Par winnie - 16/02/2015 - 18:07 - Signaler un abus sondage ...

    Voulez vous : la peste ou le choléra ? Réponse:oh ben, tout sauf leFN

  • Par clclo - 17/02/2015 - 10:51 - Signaler un abus sondage

    Voulez vous : la peste ou le choléra ? Réponse:oh ben, tout sauf le PS

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jérôme Fourquet

Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’IFOP.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€