Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 23 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Qui est-ce ? 57% des Français considèrent ne pas connaître assez Edouard Philippe pour savoir si sa nomination est une bonne ou une mauvaise chose (contre 32% qui pensent que c'en est une bonne)

Selon un sondage exclusif Harris Interactive pour Atlantico et RMC, "La République en Marche" va sortir renforcée suite à cette nomination, au contraire de toutes les autres formations politiques.

Who's that Boy ?

Publié le - Mis à jour le 19 Mai 2017
Info Atlantico
Qui est-ce ? 57% des Français considèrent ne pas connaître assez Edouard Philippe pour savoir si sa nomination est une bonne ou une mauvaise chose (contre 32% qui pensent que c'en est une bonne)

Quel est l'enseignement principal de ce sondage ?

Jean-Daniel Lévy : L'enseignement principal est que même si Edouard Philippe n'est pas une personnalité extrêmement connue des Français, ceux qui porte un jugement sur lui accueillent favorablement son arrivée à Matignon (32%). On se posait justement la question si une sorte de traîtrise serait perçue derrière l'arrivée de Edouard Philippe à Matignon, ou si cela paraîtrait seulement comme une aventure personnelle. Mais on voit qu'au final, les électeurs de droite approuvent assez fortement cette nomination (28%). 

Pour 51% des Français, cette nomination bénéficie à En marche, et affaiblirait les autres partis.

Cette nomination est-elle favorable dans la perspective des législatives ?

C'est encore un peu difficile de le savoir pour le moment. En revanche, ce qui est certain, c'est qu'on face à des électeurs qui, globalement, disent que même leurs formations politiques de références seraient impactées négativement par cette nomination. C'est le cas pour tous les partis à part En Marche. Toutes ne vont pas tirer de cette situation, notamment le parti socialiste. Là, on est face à des Français qui de manière globale, se comportent comme des observateurs, et non des acteurs. Mais ils considèrent que ces éléments vont créer une certaine tension dans le climat politique. 

Comment interpréter le paradoxe entre faible notoriété d'Edouard Philippe et l'a priori favorable des Français à l'intégration de personnalités de droite et de gauche dans le gouvernement ?

Les Français ont regardé un peu qui était Edouard Philippe. Ils en ont entendu parlé dans le cadre des médias. Ils considèrent, d'une manière générale, qu'il faut participer à un gouvernement qui donne, à leurs yeux, des zones d'ouverture. Avec Edouard Philippe, qui a affirmé faire partie de la droite, cette arrivée est perçue comme une bonne chose. 

Quel peut être l'enseignement de voir les sympathisants socialistes plus ouverts (50%) à l'entrée de personnalités de droite dans le gouvernement, que les sympathisants LR (33%) pour les personnalités de gauche ?

C'est une réaction normale ; Edouard Philippe a indiqué qu'il était de droite. Globalement, 91% des sympathisants de gauche sont pour que des ministres de leur bord puissent être présents au gouvernement. Donc on est face à un gouvernement "d'ouverture" qui, une fois de plus, est apprécié par les électeurs.

 
Si 57% des Français peinent à se prononcer sur la nomination d’Edouard Philippe au poste de Premier Ministre, les personnes répondant accueillent favorablement (32%) l’arrivée du Maire du Havre à Matignon. C’est notamment le fait – on pouvait s’y attendre – des proches de « La République en Marche » (73%) mais également – et tel devait être l’objectif du Président – des proches des Républicains (47%). De leur côté, les proches du Parti Socialiste, plus que les autres (62%), ne se prononcent pas.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par horus35 - 16/05/2017 - 07:46 - Signaler un abus Sondage de merde !

    Encore une fois, un sondage qui ne sert a rien pour une seule et bonne raison: a part sa famille et se copains de parti, personne ne connait ce gugusse ! Et le fait d'aller avec le minet arc en ciel le classe d'emblee sur la longue liste des traitres et collabos ! Il est donc de facto un adversaire a combattre aves la plus grande virulence !

  • Par cloette - 16/05/2017 - 07:53 - Signaler un abus Mais non

    Ce n'est pas une bonne chose , c'est la " suite" du projet , tout simplement .....

  • Par cloette - 16/05/2017 - 08:00 - Signaler un abus Souvenir

    Les sondages portant Juppé, au tout début, effondrés très tard lors de la primaire et malgré le vote de 15 % de PS , point de Juppé , FIllon exclu, puis Macron , puis ré-un Juppéiste !

  • Par Ganesha - 16/05/2017 - 08:35 - Signaler un abus Historique

    Historique de dix ans de premiers ministres : Fillon, Ayrault, Valls, Cazeneuve : ma conclusion : pour cette position, on ne choisit pas un homme sympathique ou enthousiasmant ! Post-scriptum : vous trouverez mon opinion sur le traître de 2F Conseil dans les ''pépites'' : Affaire Penelope : François Fillon convoqué par la justice...

  • Par joke ka - 16/05/2017 - 10:17 - Signaler un abus qui est E Philippe ?

    Une girouette: PS puis UMP et retour case de départ : mais sert de paravent pour détruire LR en se proclamant de (fausse)droite.. sans doute est ce une opportunité pour la Droite de se réformer et abandonner cette fausse pudeur de bien pensance ,de pensée unique :Sarko l'avait promis en 2007 et avait gagné les élections sur cette promesse :il a perdu car au lieu de tenir parole ,il a pratiqué l'ouverture ,laissant ses électeurs floués et amers LR doit se séparer des taupes (juppéistes,NKM,Apparu,) et se rassembler sur les valeurs traditionnelles de Droite avec Wauquiez ,Ciotti, Guaino Hortefeux ,Peltier etc etc.. et laisser s'épanouir les jeunes

  • Par Nap4 - 16/05/2017 - 10:20 - Signaler un abus Castes

    Hollande, Juppé, Macron, Philippe. Et Lemaire, Apparu et autres qui frappent à la porte. En Iran, ils ont la République des Mollah Nous, on a la République des Enarques. Vous avez dit ouverture ?

  • Par Mkutch - 16/05/2017 - 10:21 - Signaler un abus Blablabla

    Article inutile pour justifier une activité professionnelle inutile,bien que fort bien rémunérée.

  • Par Septentrionale - 16/05/2017 - 10:43 - Signaler un abus A savoir,

    La cantine d'un E. Philippe tellement islamo-compatible qu'il a fait jeter "purement" et simplement 8500 crèmes au chocolat contenant de la gélatine de porc dans un odieux mépris pour les pauvres et sans-abris autochtones . Cf. Dreuz.info.

  • Par vangog - 16/05/2017 - 11:27 - Signaler un abus La France sondée à sec!

    Avant même qu'Edouard Philippe ait accompli son ministère, Harris interactive (avec quoi????) se met en marche vers les sondés (toujours les mêmes? Des robots?...)...la France gauchiste est devenu un grand gloubi-boulga...souhaitons bonne chance à Edouard Philippe dans cette me...de de plus en plus puante...

  • Par Anguerrand - 16/05/2017 - 11:57 - Signaler un abus Comment avoir un avis sur Philippe ?

    Il était plutôt de la tendance Juppé, à part les dukerquois personne ne le connaît. S'il il quitte LR lui et les autres gauchistes des LR disparaîtront enfin. On aura un Parti LR enfin de vraie droite et non pas de centre droit type Juppé sans voter FN et son fou Philipippot prêt à ruiner notre pays.

  • Par clint - 16/05/2017 - 13:30 - Signaler un abus Je n'ai jamais aimé E. Philippe !

    Imbu de lui-même, anti-sarkoziste notoire (ils avaient faille d'en venir aux mains), déjà "mi-chèvre - mi-chou" depuis pas mal de temps (je me rappelle de son intervention à ONPC il y a environ 2 ans où il n'avait rien d'un élu de droite, ventant Juppé), jouant sur son milieu familial de gauche et son affiliation première au PS. L'important est que LR redevienne un parti de droite "populaire" : Fillon a fait beaucoup de mal à LR en le coupant des électeurs populaires de LR. De plus son "cinéma" se positionnant comme quelqu'un de sportif "boxeur" ne me donne pas très confiance ! Encore un qui a du faire son service militaire dans de "bonnes conditions" !!

  • Par lasenorita - 16/05/2017 - 13:31 - Signaler un abus Il est connu comme islamophile!

    Edouard Philippe est le maire qui a jeté, en 2012,8.500 mousses au chocolat, préparées pour les 67 cantines scolaires du Havre, en raison de la présence de gélatine de porc que l'islam interdit de consommer! Edouard Philippe courbe la loi pour l'adapter à la charia! C'est un grand ''pote'' des Frères Musulmans: il leur a construit, au Havre, une grande mosquée voir http://haute-normandie.france3.fr/2013/09/29/la-mosquee-du-havre-inauguree-327893.html et voir http://islamisation.fr/2017/05/09/edouard-philippe-en-marche-a-inaugure-une-mosquee-radicale-proche-des-freres-musulmans...ce ministre a les mains très sales voir http://www.observatoire-du-nucleaire.org/spip.php?article330..il ne doit pas refaire ce qu'il a fait en Afrique!

  • Par Tinos - 16/05/2017 - 14:00 - Signaler un abus piege

    La droite ne doit pas tomber dans ce piégé. Philippe est un opportuniste de gauche prêt à manger à tous les rateliers.Macron veut aneantir tous les partis.c'est ignoble.la droite doit gagner les législatives sinon nous remettrons 5 ans avec les socialistes.

  • Par vangog - 16/05/2017 - 14:22 - Signaler un abus s'il fut transfuge de la gauche vers la droite archaïque...

    et qu'il revient vers la gauche archaïque de Macron, alors il aura effectué un salto arrière (360 degrés)...joli!

  • Par clint - 16/05/2017 - 14:42 - Signaler un abus @vangog : et pourquoi pas vers le FN "archaïque" ?

    tant que vous y êtes !

  • Par cloette - 16/05/2017 - 15:47 - Signaler un abus Je ne vois pas pourquoi on s'étonne

    Tout cela est très logique . A suivre ...Le feuilleton n'est pas terminé . Où est passée Michèle Plahier ?

  • Par ISABLEUE - 16/05/2017 - 17:06 - Signaler un abus BEURK

    j'aime pas les barbus

  • Par Anouman - 16/05/2017 - 17:41 - Signaler un abus Qui?

    Ancien Rocardien, ancien Juppéiste et nouveau Macronien. Voilà qui est éloquent. Et quand on voit comment il a aménagé l'entrée du Havre on peut clairement douter de son efficacité.

  • Par langue de pivert - 16/05/2017 - 17:58 - Signaler un abus Oppositions de merde !

    Quitte à choisir un juppéiste il eut été préférable de nommer Juppé ! Et qu'il nomme quelques crevures LR comme ministres ! Mais il y a tellement de nuisibles dans ce parti de merde que c'est mission impossible de s'en débarrasser ainsi ! Fillon (LR) représente 20 % d'électeurs, Hamon (PS) environ 7 fois moins ! Y aura-t-il 7 fois plus de transfuges LR que de socialistes ? Pas sûr ! ☺ Quand j'entends un troupeau de crevures LR demander d'accepter "la main tendue de Macron"...alors que ce dernier n'a jamais caché (et c'est relayé avec gourmandise par les merdias) que son OPA était destiné à exploser les républicains en juin, je suis atterré par tant de connerie ! Comme au deuxième tour et sans conviction ni enthousiasme je vais voter encore 2 fois FN en juin ! Quoi d'autre ? L'essentiel est de mettre des opposants dans les pattes du minet rose. Après chacun pour soi !

  • Par jurgio - 16/05/2017 - 18:07 - Signaler un abus Ne pas connaître Philippe n'a aucune importance

    puisque le président est désormais le véritable chef du gouvernement. Quel que soit le pedigree de ce Premier ministre (encore un navigateur qui est parti du port Rocard !) il fera tout ce que l'Élysée aura voulu. Étant établi les premiers interdits sur quelques réformes (35 heures, diminution des fonctionnaires...) Macaron le contraindra à une politique de gauche ! Les saltimbanques socialistes sont de nouveau en scène ! Voyez leurs sauts de cabri ! Soyez beaux joueurs, applaudissez !

  • Par Claudie - 16/05/2017 - 18:18 - Signaler un abus 57% des français déclarent ne

    57% des français déclarent ne pas connaître E. Philippe, et alors ou est le problème? vous connaissiez mieux les autres? et bien sur ils ont fait des merveilles!!! et M. Propre, vous le connaissiez bien je suppose, c'était le roi des manipulateurs, menteurs et voleurs!!!

  • Par Marie-E - 16/05/2017 - 18:21 - Signaler un abus Isableue

    Il ne faut pas être sectaire. Personnellement je suis entourée de barbus et je les adore. Précision : ils ne sont pas islamistes. Revenons au sujet : NKM affirme qu'il y a au moins 120 LR prêts à passer sous la bannière LREM. J'ignore si c'est "du lard ou du cochon" , je n'ai jamais fait confiance à NKM. Je suis en train de regarder C dans l'air : en train de parler des traîtres macron compatibles comme Estrosi, Borloo, Solère, Apparu...qui veulent la réussite de Macron pour la France. Mais quelles ord.... je voterai LR pour qu'il y ait une opposition de droite. Baroin se défend pas mal, Copé aussi.

  • Par vangog - 16/05/2017 - 23:16 - Signaler un abus Une fusacq avec le parti socialiste...

    et une OPA sur les LR...Macron-Rothschild est au sommet de son art! Cela ne m'étonne pas que la ménagère de cinquante ans soit en extase électorale...

  • Par Anguerrand - 17/05/2017 - 06:20 - Signaler un abus L'emballement des politiques à rejoindre Macron

    aux premiers échecs ou quand il faudra rentrer dans le " dur", je veux dire les économies, on verra si ceux qui ont abandonné leur parti ne le regretterons pas. La plupart des élus EM sont sans expériences et il semblerait qu'ils doivent faire allégeance à Macron. C'est bien pour ça qu'il lui faut une opposition solide al'Assemblee. Un homme ne peut pas décider de tout sans la moindre opposition et cette opposition ne peut venir que des LR.

  • Par jurgio - 18/05/2017 - 14:44 - Signaler un abus Ils ne regretteront rien

    Les politicards français ne se contentent que de l'immédiateté, un moins que rien craignant toujours de quoi sera fait l'avenir.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Daniel Lévy

Jean-Daniel Lévy est directeur du département politique & opinion d'Harris Interactive.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€