Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 20 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Populismes : la France prête pour la grande bascule (ou comment la gauche de l'intimidation morale est en train de précipiter les scénarios noirs qu'elle est censée redouter) ?

Quoi qu'en disent les sondages donnant n'importe quel candidat gagnant face a Marine Le Pen -qu'il s'agisse de Macron, de Fillon ou de Hamon- l'épisode du PénélopeGate serait-il en train d'ouvrir une phase émotionnelle nouvelle dans l'histoire du pays et de la droite ?

C'est parti !

Publié le
Populismes : la France prête pour la grande bascule (ou comment la gauche de l'intimidation morale est en train de précipiter les scénarios noirs qu'elle est censée redouter) ?

Atlantico : Dans le contexte actuel du PenelopeGate, comment peut-on juger de l'état de tension de l'électorat de droite ? 

Jean-Sébastien Ferjou : Le pic de saturation du PenelopeGate a largement été atteint, un certain nombre d'électeurs de droite ne veulent plus entendre les accusations concernant François Fillon et en sont venus à ne plus rien lire, ni écouter des turpitudes supposées du candidat de la droite.

Pour autant, ils ne sont pas convaincus par les explications de leur candidat, ni même à vrai dire par ses qualités personnelles. On entend d'ailleurs beaucoup, dans les couloirs de la droite, de personnalités s'épancher en off sur la thématique d'un Fillon incontournable par absence de plan B mais dont ils doutent de plus en plus des compétences pour assumer la charge de la présidence de la République. Pire, aux yeux d'un certain nombre de ces "chapeaux à plumes" de la droite, la séquence ouverte par Le Canard Enchaîné a mis en lumière ce que serait un président Fillon par gros temps. Et ce qu'ils ont vu, de l'enchaînement des erreurs de communication à la relative incapacité à comprendre ce qui choque réellement le pays, ne les a pas du tout rassurés.

L'électorat de droite, traditionnellement habitué à résister aux excès d'idéologie ou aux passions, se retrouve de fait dans une posture nouvelle pour lui de rébellion. Jusqu'à présent, à l'exception de chapelles libérales ou souverainistes enflammées, le Front national avait le monopole du vote contestataire ou de la rébellion à droite. Désormais, toute une partie de l'opinion française est en train de basculer dans ce schéma mental révolutionnaire.

Jérôme Fourquet : Plus qu'un état de tension, je parlerais de situation de dilemme ou de trouble qui a saisi toute une partie de l'électorat de droite. Ce trouble peut être résumé en quelques chiffres : si l'on s'appuie sur le baromètre Ifop pour le JDD publié le week-end dernier, 80% des sympathisants LR estimaient que François Fillon avait la capacité à réformer le pays, ainsi que la stature présidentielle. Ces chiffres sont apparus comme stables par rapport à une précédente enquête menée en décembre. Ainsi, le PenelopeGate n'avait pas entamé la capacité réformatrice de François Fillon aux yeux de l'électorat de droite, ni sa stature présidentielle. En revanche, un autre item a été testé au cours de ce baromètre, celui de l'honnêteté : dans ce cas, on est passé de 75% des électeurs de droite le jugeant honnête à environ 50%.

On peut résumer ce dilemme de la façon suivante : l'électorat de droite, qui a massivement adhéré au programme et aux valeurs portés par François Fillon durant la primaire, a cru très fortement que la victoire était possible en 2017. Le PenelopeGate vient rendre ce scénario beaucoup moins possible, plongeant l'électorat de droite dans une très grande perplexité, à la fois stratégique (faut-il garder le candidat Fillon ?) mais aussi morale (pour faire triompher nos valeurs et faire appliquer un programme auquel on croit, doit-on aller jusqu'à soutenir un candidat qui, manifestement, a eu un comportement qui n'était pas irréprochable ?). Tel est l'état actuel de l'électorat de droite, en tout cas de celui qui reste en bonne partie fidèle à François Fillon. Toutefois, une bonne partie de cet électorat semble avoir tranché ce dilemme en soutenant soit Marine Le Pen, soit Emmanuel Macron.

Éric Verhaeghe : Il me semble qu'il manifeste un immense embarras sur la dépossession à laquelle nous assistons. N'oublions jamais que la majorité parlementaire, qui a exercé le pouvoir pendant 5 ans, était minoritaire dans les urnes. Les candidats socialistes ont drainé moins de vingt millions de voix aux législatives de 2012, et ont obtenu une majorité écrasante, pendant que des minorités importantes comme celles du Front national ne bénéficiaient de pratiquement aucune représentation.

Ce hiatus pose évidemment un problème majeur car, après un quinquennat désastreux, le peuple de droite, si tant qu'il existe sous une forme consciente, n'accepterait pas d'être privé de sa voix et de sa représentation sous prétexte d'une opération médiatique visant à torpiller son candidat élu. Ce sentiment de frustration tombe sous le sens: alors que, objectivement, Fillon représente une aile de l'opinion qui est aujourd'hui majoritaire, cette majorité se trouve minorée du fait d'une opération de déstabilisation revendiquée comme telle par la presse. 

Et qui sont ceux qui soutiennent aujourd'hui François Fillon? Ceux qui ont absorbé le choc fiscal sous la gauche, ceux qui sont accablés par les charges et les obligations de toute nature, ceux qui ont eu l'impression d'être méprisés ou maltraités par des postures idéologiques sans véritable légitimité dans l'opinion. Expliquer aujourd'hui à ces gens que l'affaire Fillon va les priver de leur majorité constitue une évidente prise de risque. Autant expliquer que la démocratie n'existe plus et que le régime en place refuse de faire une place à la majorité réelle du pays.

Vous mesurez incidemment la prise de risque qu'une position de ce genre constitue. Quand la majorité considère que les institutions bloquent son expression, toutes les aventures deviennent possibles. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par thymthym711 - 10/02/2017 - 07:48 - Signaler un abus Orthographe...

    "...les scénarios noirs qu'elle est sensée redouter" C'est dans le titre de l'article. A l'intérieur des textes les fautes sont assez fréquentes. Il serait bien que les responsables y prêtent un peu plus d'attention. Merci.

  • Par Stargate53 - 10/02/2017 - 08:16 - Signaler un abus Analyse claire et précisee

    Les hyènes qui s'acharnent sur F Fillon visent ce scénario d'un renforcement du FN car ils se trompent sur le fait que le plafond de verre des élections va encore une fois s'activer. La colère à droite est réelle et elle va devoir s'exprimer et ce n'est pas la macronette qui peut servir de défouloir si F Fillon sombre ! Un scénario à la Trump pour la France serait tout de même une catastrophe pour les français car comment gouverner un pays dans ces conditions ?

  • Par Deudeuche - 10/02/2017 - 08:30 - Signaler un abus @Stargate

    La révolte est si grande à Droite que la volonté de casser la domination culturelle de la gauche pousse au vote FN en cas d'échec du candidat LR.

  • Par Djib - 10/02/2017 - 08:31 - Signaler un abus Deux poids deux mesures

    Quand on fait le compte des candidats de la droite en situation de gagner les présidentielles et dézingués par la presse (Chaban avec sa feuille d'impôt, Giscard avec les diamants, Chirac supermenteur, Sarkozy) alors qu'un Mitterand qui trainait plus de casseroles qu'un rétameur a été complètement préservé par les journalistes en 1981, on comprend qu'il y a deux poids et deux mesures et que les médias sont majoritairement le relais de la gauche.

  • Par Ganesha - 10/02/2017 - 08:52 - Signaler un abus Bloqués de la comprenette

    Marine Le Pen s'est adressée spécifiquement aux retraités et leur a expliqué que contrairement à ce que leur serinent leurs médias, ils ne seraient pas ruinés par une sortie de l'Euro. Argument : la dette est de ''droit français''. Pujadas et Salamé ont fait semblant de ne pas comprendre, et celle-ci s'est répétée cinq fois. Marine a aussi laissé entendre que l'effondrement du système européen actuel débutera probablement d'abord par l'Italie, l'Espagne ou la Grèce… Mais en voyant combien de lecteurs d'Atlantico sont eux aussi ''bloqués de la comprenette'', je ne suis pas très optimiste ! Pujadas, Lenglet et la beauté orientale ne sont pas des journalistes, mais des porte-parole de l'oligarchie !

  • Par edac44 - 10/02/2017 - 09:23 - Signaler un abus @ thymthym711

    Je demeure persuadé qu'un grand nombre de lecteurs d'Atlantico ne l'avait même pas remarqué, moi le premier !... Que nous dit donc http://www.lalanguefrancaise.com ??? ======================================================================> Règle 1 : « censé » signifie « supposé ». On est censé faire quelque chose signifie qu’on est supposé faire quelque chose. Il suffit donc de replacer le mot par « supposé » pour voir si votre phrase garde bien le sens initial. Censé est toujours suivi d’un infinitif. ======================================================================> Règle 2 : « sensé » signifie en revanche « plein de bon sens » ou « qui a du sens ». Encore une fois, il suffit de remplacer le mot par ces expressions pour vérifier si la phrase garde le sens que vous souhaitez. Pour se rappeler de la différence, vous pouvez aussi vous dire que « sensé » s’écrit avec un « s » car il est dérivé du mot « sens » commençant lui aussi par un « s ».

  • Par edac44 - 10/02/2017 - 09:41 - Signaler un abus Un million d'immigrés en Allemagne ! et bien qu'ils y restent !

    L'Allemagne exporte ses vieux !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ==================================================================> L'Allemagne vieillit. La prise en charge des personnes âgées coûte de plus en plus cher. Les retraites, même avec des aides publiques, ne suffisent plus pour payer des foyers onéreux. Les enfants ne veulent pas ou ne peuvent pas payer pour leurs parents. Un député chrétien-démocrate promeut une solution déjà pratiquée à la marge : l'exportation des vieux là où leur prise en charge coûte moins cher. ==================================================================> L'Allemagne est championne du monde des exportations: ses machines-outils, ses voitures et autres produits made in Germany vont de succès en succès à l'étranger. Pourquoi ne pas exporter (ou déporter??) des personnes âgées de plus en plus nombreuses dont la prise en charge est toujours plus chère et se transforme en casse-tête pour certaines familles ? La suite sur : ==================================================================> http://bit.ly/2kb8far

  • Par cloette - 10/02/2017 - 09:43 - Signaler un abus Ils le veulent tous

    : Secouer Le cocotier ! Mais qui est le ou la plus apte à le faire ? .... Tout le monde le sait !

  • Par Jean-Benoist - 10/02/2017 - 09:46 - Signaler un abus Encore un jeune stagiaire qui ne verifie

    Pas "l'ortografe"..Dommage....nous sommes envahis par l'anglais qui est utilisé pour obtenir les jeux olympiques de 2024..A croire que la langue de Moliere est honteuse au 21e siècle. . Quant au contenu, oui stop a l'acharnement et parlons de l'avenir de notre pays en exigeant un comparatif des réformes afin'de voter en toute conscience

  • Par vangog - 10/02/2017 - 09:56 - Signaler un abus Révolte dans la droite et dans la gauche traditionnelles!

    À gauche, comme à droite, les Français n'ont pas envie que Macron-Rothschild accueille un million de clandestins venus des zones de guerre et de non-guerre. Car ils ne veulent pas que le tiers-monde soit amputé de ses forces vives par un banquier dont le seul but est le renforcement des banques et multinationales par la limitation des salaires. Le début de la déchéance française a coïncidé avec la soumission de Giscard avec les banquiers d'affaires. La suite n'a été qu'une longue descente aux enfers, aggravée autant par gauche et droite que par l'UE. Toute la France en a marre de cette déchéance, et voilà pourquoi toute la France votera pour le centre d'équilibre que constitue Marine Le Pen!

  • Par jacques P - 10/02/2017 - 10:07 - Signaler un abus fourquet

    "Fourquet , nouveau converti au macronisme, ecrit "une bonne partie de cet électorat semble avoir tranché ce dilemme en soutenant soit Marine Le Pen, soit Emmanuel Macron" Le parti pris de Fourquet affleure nettement, et s'il avait osé il aurait même ecrit que seul macron en aurait profité. Mais citer Le pen n'est plus une faute pour lui...Par contre citer Fillon comme possible bénéficiaire du partage de l'electorat de droite, ça

  • Par Flamel - 10/02/2017 - 10:10 - Signaler un abus Très bonnes analyses

    L'ensemble de l'article est intéressant, mais une fois de plus je constate la pertinence des analyses de Jean-Sébastien Ferjou, que j'apprécie souvent aussi sur LCI. J'adhère entièrement à toute son analyse sur les sentiments d'une bonne partie des supporters de LR. Comme lui, je pense que Macron a commis 2 erreurs d'ores et déjà irréparables, avec sa déclaration à Berlin soutenant que l'arrivée des réfugiés est une chance pour nos pays, et l'autre niant l'existence d'une culture française. Elles sont encore passées largement inaperçues avec la complicité des média audio-visuels qui le soutiennent, mais elles vont lui revenir dans la figure comme un boomerang au moment de la campagne officielle et des débats. Tous les ingrédients sont maintenant réunis pour que Marine Le Pen l'emporte. Là où nous en sommes rendus, avec Fillon à 17% qui continue sa chute au quotidien dans le sondage IFOP rolling, j'en arrive à me demander si le meilleur service qu'Eliane Houlette pourrait rendre à LR et au débat démocratique ne serait pas de l'inculper... Cela obligerait les dirigeants de LR à se mettre d'accord sur un nom de remplaçant, ce qu'ils ne semblent pas en mesure de faire actuellement.

  • Par Frédéric Bastiat - 10/02/2017 - 10:12 - Signaler un abus Plan B comme Bérézina

    Les électeurs de droite (beaucoup en tous cas) savent très bien ce qu'ils veulent: le programme Fillon. Fillon est parfois un fieffé menteur, dommage mais moins menteur que Miterrand, Chirac, Hollande Il est avide de fric: un peu mais pas tant que ça: sur une durée comparable Pénélope a couté moins cher au contribuable que le coiffeur de Fillon ou que la 2ème famille Miterrand dont personne ne rappelle le faux attentat de l'observatoire, le traffic des piastres et bien d'autres... Alors va pour Fillon et halte à un coup d'état judiciaire

  • Par cloette - 10/02/2017 - 10:18 - Signaler un abus Le tiers monde

    Doit garder ses forces vives pour se développer car les conditions d'une harmonie mondiale sont que tous les pays soient prospères et vivent heureux dans leur identité. Cela n'empêche pas les échanges et le commerce .

  • Par edac44 - 10/02/2017 - 10:22 - Signaler un abus je vous ai compris (DeGaulle) je n'ai rien compris (Fillon)

    Au risque de se répéter une nouvelle fois, pour Fillon, c'est foutu, fini, terminé, OUT !... François ne se rend même plus compte qu'il n'est plus audible, même dans son propre camp. Comment convaincre cet homme intègre "droit dans ses botte déjà bien usées" qui a soit- disant fait bosser sa famille pour un million d'euros de deniers publics en quinze ans, qu'il n'a plus sa place dans le paysage politique français ??? ==================================================================> Certes, la dépense était légale, le geste définitivement immoral et le travail fourni complétement fictif !... et dire qu'il y en a encore beaucoup d'autres à l'Assemblée Nationale ou au Sénat qui se servent comme lui !... Ces "seigneurs" d'un autre âge vivent encore comme à la cour du roi de France, sur les deniers de ceux qu'ils ont asservis !... ==================================================================> et c'est ce mec là, ce châtelain parvenu, cet hobereau de province qu'on voudrait à la tête du pays ??? faudrait pas déconner quand même, non ??? On a déjà Merkel et ses "muslims" à nos portes, ça suffit !...

  • Par cloette - 10/02/2017 - 10:51 - Signaler un abus Article

    À lire plusieurs fois : Sur Causeur " Macron le coup d'éclat permanent " ( Régis de Castelnau )

  • Par goethe379 - 10/02/2017 - 11:03 - Signaler un abus Pas surprenant

    Alors que la majorité des français penche à droite, ceux-ci votent comme des veaux en se tirant une balle dans le pied. La droite la plus con disait-on auparavant. C'est toujours vrai.

  • Par l'enclume - 10/02/2017 - 11:06 - Signaler un abus Cloette

    http://www.causeur.fr/macron-jouyet-hollande-fillon-presidentielle-42613.html

  • Par raslacoiffe - 10/02/2017 - 11:07 - Signaler un abus Fourquet à côté de la plaque comme d'habitude.

    Il faut qu'il réajuste ses sondages et son échantillonnage. Il ne doit pas beaucoup sortir de son bureau ce monsieur... Les sarkozystes voteront pour Macron à 17% affirme-t-il. Il cherche à provoquer la réaction opposée ? Ferjou l'a bien compris ; la droite privée de son candidat par la volonté politique de Hollande est imprévisible Qu'on arrête de nous enfumer avec un plan B, car de toute évidence le pervers de l'Elysée a un dossier sur chacun des autres candidats.

  • Par Anouman - 10/02/2017 - 11:09 - Signaler un abus Bascule

    Est-ce l'électorat de droite qui abandonne Fillon? Ou est-ce un électorat d'indécis qui le trouvait sympa? Un électorat de droite devrait se dire qu'il vaut mieux avoir Fillon que Macron. Et pour cela il suffit qu'il passe le premier tour. Et ça va se jouer à 3 ou 4 points près...

  • Par moneo - 10/02/2017 - 11:09 - Signaler un abus les erreurs de Fillon

    ile dit la vérité , il n'a pas vu partir le coup : normal quand on vit dans un milieu ou tout le monde pratique ce qui lui est reproché , pas un instant il n'a pu penser que le cloaque pourrait lui reprocher cela. Sa riposte en cours est insuffisante maladroite car l'attaque porte sur la morale en politique pas sur le Droit et ses contournements judiciaires. il n'avait et il n'a (foutu pour foutu)qu'une seule contre attaque possible mettre tout sur la table du style :je ne pensais pas que l'hypocrisie de mes adversaires irait jusque là j'ai utilisé les ficelles légales pour favoriser ma famille mais ça ne vous a pas côuté plus en terme d'impôts ;, il n' y a pas eu de budget supplémentaire supplémentaire pour Penelope . que celui qui n'a jamais pêché me jette la première pierre mais jetez donc aussi des pierres à XYZ etc... avec documents à l'appui. Toute ta classe fait pareil comme manifestement ça choque si vous m'élisez voila ce que je ferais voter: interdiction d'employer femme ,concubines, enfants en qualité qu'attachés parlementaires ;ou salariés, dans les assemblées représentatives ( on peut aussi l'appliquer aux régions et intercos)

  • Par l'enclume - 10/02/2017 - 11:12 - Signaler un abus Deux poids deux mesures

    Macron digne successeur de Hollande, incapable de prendre un décision. Notre Dame des Landes, Macron propose un modérateur qui rendra son rapport six mois après l'élection. Putain tous les recours ont été rejettés par la justice, il est temps que cela se termine. Fillon a dit, si je suis élu, dès mon entrée en fonction, je fais dégager tous les usurpateurs et l'on commence enfin les travaux.

  • Par ClauZ - 10/02/2017 - 11:14 - Signaler un abus @edac44

    Ouais on le voit, vous ne savez que vous répéter, votre haine pue. Votre raison est rancie. "et le travail fourni complétement fictif ..." >>Comment le savez vous?! avez vous violé le secret de l'instruction? Tout le système est légal! si quelque chose ne va pas alors il faut le changer! notamment la rémunération des assistants parlementaires, selon une grille salariale définie. Tout les candidats à l’élection ont usé ou abusé du système, Fillon pas plus qu'un autre! Mais il est le seul sur la sellette, pour l'instant. Comme le dit JS Ferjou, ce qui est incroyable c'est son incapacité à comprendre, et à se défendre de façon professionnelle. Où son ses conseillers de com? Le JT de 20h ou la Lettre aux Français c'est complètement ringard!

  • Par zouk - 10/02/2017 - 11:53 - Signaler un abus Future élection présidentielle

    Puisse votre analyse se confirmer dans les urnes! Comme j'approuve ClauZ. Mais les journaleux sont de leur propre aveu inféodés pour 2/3 à la gauche, moralisante, sauf pour elle même bien sûr: voyez le Monde, tous les records sont battus et pourtant son passé est bien lourd.

  • Par edac44 - 10/02/2017 - 12:05 - Signaler un abus @ ClauZ

    Est-ce moi ou les articles d'Atlantico qui se répètent en boucle ??? Quand vous évoquez l'odeur de la haine, on "sent" vraiment que l'on a affaire à un vrai spécialiste !... mais ce ne sont pas les pauvres types qui manquent sur ce site. Seuls les inconditionnels de Fillon et les demeurés d'une certaine droite plus stupide qu'aveugle peuvent encore soutenir que Pénélope Fillon a pu, sans quitter sa cuisine du château de Beaucé, assumer un travail d'assistant parlementaire, sans ordinateur, sans portable, sans fax, sans mail, juste un simple téléphone de salon (sans répondeur enregistreur ???). A ce jour, il n'existe aucune preuve tangible d'une quelconque collaboration et quand on regarde la tronche de Madame Fillon à la télévision, on se demande si elle était bien au courant de son rôle d'assistant parlementaire ??? Cette femme là doit actuellement bien souffrir de cette situation mais ce n'est pas aux médias qu'elle le doit, mais à la légèreté politique de son sinistre mari.

  • Par adcitoyen - 10/02/2017 - 12:56 - Signaler un abus Rien de nouveau

    Finalement la gauche, comme tant de fois dans l'histoire, laissera la place à l'extrême droite.

  • Par lafronde - 10/02/2017 - 14:23 - Signaler un abus Vérité polysémique

    Interviewé sur l'affaire Fillon, G. Larcher, Président du Sénat a rappelé deux vérités essentielles : la vérité du Droit, qui n'est connue qu'à l'aboutissement de la procédure selon les formes légales et au fil du temps judiciaire, et la vérité en politique qui est dite par le Peuple français à l'occasion des scrutins. Ceci relativise le bruit de la vérité journalistique du moment : accouplement d'intérêts triviaux : scoop vendeurs et campagne électorale, justifiés par une morale mouvante et opportuniste. Nulle urgence de juger F. Fillon, il pourra l'être si nécessaire à l'issue de sa Présidence. Puisque ses dénonciateurs ont attendu des mois et des années avant de l'accuser, ils peuvent bien attendre l'issue de la Présidentielle ! Nous sommes dans le temps démocratique, et c'est au Gouvernement et au Président de rendre des comptes au pays sur leur gestion. C'est plus important qu'un cas individuel, surtout si une Presse complaisante au pouvoir dit le contraire. François Fillon doit se défendre, et penser aux quatre millions d'électeurs qui l'ont choisi comme champion, et aux français dont il pourrait améliorer le sort. Le chômage de masse est un crime social du régime.

  • Par lafronde - 10/02/2017 - 14:37 - Signaler un abus @edac44

    Vous signalez Mme Merkel et son millions de muslims. Précisément le Sieur Macron a félicité la Chancelière de cet accueil de masse. Hamon-kebab et Mélanchon-Méditerrannée sont sur cette voie islmo-compatible. Ne croyez pas que Mme Le Pen passera. Fillon coulé, c'est Macron assuré ! Il dit et rappelle qu'il est progressiste, la voie de l'invasion sera grand ouverte. La Franc en'a pas de culture propre dit-il. Moi je voterai Fillon pour ne pas laisser le pays sombrer dans le progressisme, puis très vite dans l'islamisme. Le progressiste est l'idiot utile de l'islamiste !

  • Par LICOT - 10/02/2017 - 16:23 - Signaler un abus avec

    4millions d'électeurs, la droite ,a affolée la gauche, le paquet envoyé par une certaine presse, à mon avis bien discutable sur Fillon,a été sans nul doute, déclenché pour le faire sauter! ils ont pensés qu'en éliminant Sarkozy l'affaire était bonne ,et que Juppé ne serait pas élu ,car trop à gauche,pour l'électorat de droite ,la gauche est donc venue s'immiscer dans la primaire ,avec l'aide des médias qui n'ont eu de cesse de faire des annonces pour les inciter à voter ,même en se parjurant !ils ont toujours un raisonnement qui les dédouanent. juppé sorti à son tour ! on se devait donc d'abattre Fillon . et celui-ci ayant donné les cartouches pour l'abattre, avec son général de gaulle en examen ,la gauche ne pouvait pas rater l'occasion de jouer sur ce terrain ,ne restait plus qu'à chercher ,pour lancer la chasse à l'homme ,que les médias ont saisit immédiatement ,à chacun son travail!(si je puis dire)ne reste plus qu'à faire monter le FN et l'enfant jésus fera appel au front républicain!! mais jouer avec le feu..........

  • Par edac44 - 10/02/2017 - 16:45 - Signaler un abus @ lafronde

    Pour votre info, Macron comme tous les autres, me"sortent par les yeux" !...ç

  • Par edac44 - 10/02/2017 - 16:58 - Signaler un abus @ lafronde

    Pour votre info, Macron comme tous les autres, me "sort par les yeux" !... ça vous va ??? je ne comprends d'ailleurs pas que le sort de la France en soit réduit à ces sept illusionnistes. Sur 66 millions de français, ce ne sont pourtant les compétences qui doivent manquer à ce pays pour l'administrer, quand même, non ??? ou alors, le renouvellement de la classe politique, c'est : on reprend les mêmes et on recommence (les mêmes conneries !... bien sûr !...) Raz le bol !...

  • Par Marie-E - 10/02/2017 - 17:15 - Signaler un abus à lire

    un article très très intéressant sur Dalloz - Actualités du 10/02/2017 : "Affaire Fillon : détournement de fonds publics… ou pas ? (ADMINISTRATIF | Finance et fiscalité PÉNAL | Enquête) de Charles Prats Moi je continues de voter Fillon sans problème...et vivement la fin de ce feuilleton Si jamais Fillon était empêché de se présenter (tout est possible avec Houlette) , je voterais Le Pen même si personnellement je serais amenée à perdre ma nationalité française quand je deviendrai israélienne puisqu'elle ne veut pas de doubles nationaux hors Europe. Je note avec tristesse mais bon la France est dans un tel état qu'il en faut pas hésiter à barrer par tous les moyens la gauche ou la fausse gauche

  • Par cloette - 10/02/2017 - 17:32 - Signaler un abus  Marie-E

    Ceux qui sont binationaux le resteront, une loi n'est jamais rétroactive, c'est pour les nouveaux , et puis il y aura des amendements ... !

  • Par langue de pivert - 10/02/2017 - 18:32 - Signaler un abus Je n'ai que 2 ennemis ! La gauche, les muzz ! ☺

    Il y a que 2 problèmes en France : 1) La gauche 2) La présence de la secte mahométane ! Pour régler le deuxième il faut éliminer le premier ! Macron ; Mélanchon ; Hamon ne règleront pas le problème n° 2 ! Ce sont tous de farouches socialos-islamistes revendiqués. Il faut donc éliminer tous les candidats de gauche (Macron ; Mélanchon ; Bayrou....Poutou) Quand les islamistes vont s'inviter dans la campagne électorale on va y voir tout de suite plus clair ! Fillon et Le Pen sont les 2 SEULES solutions ! Tout le reste c'est de la littérature ! En avril les électeurs de droite ne se demanderont pas si leur candidat(e) doit être "santo subito"...mais si on peut se permettre de faire un deuxième "mandat Hollande" avec Hollande par procuration ! Je voterai pour Fillon tant qu'il sera là, et après Le Pen tant qu'elle sera là !

  • Par assougoudrel - 10/02/2017 - 20:36 - Signaler un abus Binationnaux

    Personne n'osera toucher aux expatriés, car ils sont environ 3 millions et peuvent faire pencher la balance. Si on leur enlève la nationalité française, imaginez le manque à gagner pour le pays, car les fonctionnaire ou assimilés (comme les militaires) ont les impôts retenus mensuellement par Bercy avant de verser les pensions. De plus, il faudrait que la France quitte l'UE, ce qui n'est pas gagné. Les français veulent d'une autre Europe, mais y tiennent.

  • Par Ganesha - 10/02/2017 - 22:13 - Signaler un abus Fillon Islamiste militant !

    En Juin 2010, notre ami François Fillon inaugure solennellement à Argenteuil, une gigantesque mosquée, dotée d'un véritable minaret, permettant d'appeler 2500 islamistes à venir, tous ensemble, se prosterner devant Allah. Quelles fonctions exerçait alors le sympathique et souriant citoyen Fillon ? Il était le premier ministre en exercice de la République Française ! C'était la première fois depuis la loi de 1905 qu'un aussi haut représentant de l’État inaugurait un édifice religieux... https://ripostelaique.com/Honte-sur-Fillon-il-inaugure-une.html

  • Par Ganesha - 10/02/2017 - 22:22 - Signaler un abus Le joyeux époux de Pénélope

    Le joyeux époux de Pénélope, brillant animateur de la société 2F Conseil, qui lui a rapporté un million d'euros dans la promotion du Trafic d'Influence, a été le seul candidat à la présidentielle française à être reçu à Berlin par Angela Merkel. Il était venu la féliciter pour le nombre record de travailleurs esclaves qu'elle a réussi à importer : la suprématie économique allemande va encore s'accentuer ! En cinq ans, de 2007 à 2012, François Fillon, premier ministre, a facilité l'entrée en France d'un million d'immigrants légaux. Face à Angela, l'escroc de la Sarthe n'est décidément qu'un pauvre minable !

  • Par pierre de robion - 10/02/2017 - 23:04 - Signaler un abus La peste ou le choléra?

    Moi je vois le dilemme bien pire: si on a MLP, Fillon (ou un autre), Bayrou, Macron, Hamon et Mélanchon, je vois dans l'orde: MLP, Hamon, Macron, et si (hypothèse plausible) Hamon et Mélanchon s'entendent: Hamon, MLP, Macron! Dans les 2 cas, le choix demeure le même. Que faire? Aller à la pêche ou voter? Dans ce cas pour qui, Hamon et ses utopies communautaristes ou MLP, en espérant qu'elle n'aura pas de majorité et devra gouverner en cohabitation? Mais attention, elle peut dissoudre et les électeurs excédés lui donner une majorité! Ca ne vous rappelle rien? 1933 et la suite (toute proportion gardée évidemment)!

  • Par vangog - 11/02/2017 - 01:11 - Signaler un abus Marine Le Pen n'a jamais dit que les bi-nationaux

    devraient quitter la France...Simplement, les bi-nationaux hors UE, devront choisir entre leurs deux Nationalités. Pour la très grande majorité qui respecte la loi francaise, ils pourront rester en France autant qu'il leur plaira, bien-sûr! Cette mesure est destinée à éviter les mariages blancs et autres trafics de Nationalités sans âme, ce que les UMPSECOLOCOCOs ont pratiqué pendant quarante ans...Dorénavant, seul le droit du sang prévaudra!

  • Par AG35 - 11/02/2017 - 07:42 - Signaler un abus Jean-Sébastien FERJOU

    Je viens de m'abonner et je dois dire que le responsable en est Jean -Sébastien FERJOU que j'ai découvert sur LCI. Je suis impressionné par la hauteur de vue et la profondeur de ses analyses. Il fait partie de la petite poignée que l'on peut qualifier de JOURNALISTES contrairement à l'armée de propagandistes décérébrés que l'on entend réciter une leçon, en particulier sur les chaines nationales ou encore BFM. Quand on a le sentiment qu'un journaliste vous rend plus intelligent sur un sujet, c'est qu'il s'agit d'un vrai et bon journaliste. Bravo !

  • Par Nicolas V - 11/02/2017 - 12:38 - Signaler un abus Sondages ... Sondages ... Sondaged ...

    Qui peut encore croire les sondagiers ? Et la presse vendue qui les diffuse ? Les électeurs ont pris la leçon av le Brexit -malgré l'attentat contre J.Cox, fort à propos, qui aurait pu faire basculer le résultat, ms la ficelle était trop grosse -et Trump et le référendum Renzi. Les LR Juppé/NKM/ Apparu etc ... voteront Hamon/Macron. Les autres iront à la pêche ou voteront MLP. On verra bien.

  • Par Citoyen Ordinaire - 11/02/2017 - 13:59 - Signaler un abus Au secours

    Mr Fillon a les soucis qu'il mérite mais pourquoi pas un mot sur Macron et ses "affaires" ? Il est issu du programme Young Leaders... Vente de Alstom à GE...cf plus haut... Vente de SFR à Drahi et son soutien médiatique depuis via ses filiales... Conflit d'intérêt de sa future possible présidence avec les banques d'affaires suite à son passage chez Rotschild ?...Cf épisode Pompidou et le futur décret privatisant l'émission de la monnaie... Vente de l'aéroport de Toulouse bien que largement bénéficiaire... Son action dans la vente du journal le monde qui est aujourd’hui presque son porte parole.... Etc...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Sébastien Ferjou

Jean-Sébastien Ferjou est l'un des fondateurs d'Atlantico dont il est aussi le directeur de la publication. Il a notamment travaillé à LCI, pour TF1 et fait de la production télévisuelle.

Voir la bio en entier

Jérôme Fourquet

Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’Ifop.

Voir la bio en entier

Éric Verhaeghe

Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr
 

Diplômé de l'Ena (promotion Copernic) et titulaire d'une maîtrise de philosophie et d'un Dea d'histoire à l'université Paris-I, il est né à Liège en 1968.

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€