Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 25 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Quand le dernier film de Katie Holmes tacle la scientologie, et son ex-mari Tom Cruise

Depuis ses débuts, le mouvement fondé par Ron Hubbard a une obsession manifeste envers les sciences mentales. Et un récent film avec Katie Holmes, ancienne femme de Tom Cruise, risque de ne pas plaire du tout à l’organisation.

Vraie polémique

Publié le
Quand le dernier film de Katie Holmes tacle la scientologie, et son ex-mari Tom Cruise

La scientologie recèle encore bien des zones d’ombres. Le mouvement, considéré comme une secte en France, mais vu comme une religion normale dans certains pays, compterait 12 millions d'adeptes dans le monde, et crée bon nombre de polémiques. Parmi ces dernières, une des obsessions de l’organisation : l’anti-psychiatrie.

Comme souvent lorsqu’on parle de ce mouvement, il faut s’intéresser d'abord à sa plus grande figure de proue : Tom Cruise. Superstar hollywoodienne par excellence, il est une vitrine de l’organisation. De 2006 à 2012, l’acteur a été marié à l'actrice Katie Holmes. Les deux stars ont eu une fille, Suri, désormais âgée de neuf ans. Depuis leur rupture, les rumeurs sont nombreuses autour du couple. Plusieurs magazines soutiennent que Katie Holmes aurait souhaité extirper son enfant des griffes de la scientologie, très présente dans l’éducation de l’enfant.

Récemment, l’actrice était en pleine promotion pour un film qui pourrait fortement déplaire à la scientologie. Et pour cause : il traite de psychiatrie. Touched with Fire raconte la rencontre entre deux patients d'un hôpital psychiatrique, traités pour bipolarité et qui tombent amoureux l'un de l'autre. Si Katie Holmes a toujours déclaré que son mariage avec Tom Cruise ne l’avait jamais empêchée de travailler et de choisir ses films en toute indépendance, un coup d’œil à sa filmographie lors de cette période rend l’assertion difficilement crédible. Avec ce film qui poserait un regard bienveillant sur la psychiatrie, l'actrice envoie une sévère banderille en direction de l'organisation chouchou de son ex-mari.

(Tom Cruise et Katie Holmes en 2011 - Crédit : Reuters / Mario Anzuoni)

Mais pourquoi cette obsession? La haine viscérale de la scientologie pour tout ce qui relève de la psychiatrie remonte à loin, à la naissance même du mouvement. L. Ron Hubbard, fondateur du mouvement, écrivain de science-fiction paranoïaque qui voyait dans la création d'une religion le meilleur moyen de faire fortune, haïssait les psychiatres, estimant qu’ils manquaient "d’éthique". Lorsque Hubbard met au point le concept de dianétique, mélange de psychologie, d'hypnose et de philosophie, qu'il considère comme une théorie d’éveil spirituel, de nombreux psychiatres dénoncent une vaste supercherie. L'église scientologue ne le pardonnera jamais.

Mort en 1986, Ron Hubbard ne laissera pas l’église orpheline très longtemps. Le très controversé David Miscavige va gagner la succession en tant que directeur du mouvement. Et il va très vite reprendre le flambeau de la chasse à la psychiatrie. Il a notamment déclaré en 1995 qu’il avait deux objectifs : placer la scientologie au cœur de la société, et éliminer la psychiatrie sous toutes ses formes.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€