Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 21 Juillet 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Pas pour le moment" : mais au fait, quel serait vraiment le potentiel d’une alliance LR-FN ?

Juste après la victoire de Laurent Wauquiez à la présidence des Républicains, lors d'un débat l'opposant à Florian Philippot, Virginie Calmels a expliqué qu'une alliance entre son parti et le FN n'était pas d'actualité… "pour le moment". La probable vice-présidente LR a ensuite "rétropédalé", insistant sur le fait que cette dite alliance "n'aura jamais lieu". Pourtant, les répercussions d'un tel rapprochement posent question.

Inenvisageable, vraiment ?

Publié le
"Pas pour le moment" : mais au fait, quel serait vraiment le potentiel d’une alliance LR-FN ?

Atlantico : Lors d'un débat l'ayant opposée à Florian Philippot, celui évoquant la question d'une alliance avec Marine Le Pen, Virginie Calmels a répondu "Pour le moment, nous la refusons nous", induisant ainsi une alliance probable à l'avenir, une hypothèse que l'intéressée a minimisé par la suite. En imaginant un tel scénario, comment pourrait-on imaginer l'impact d'une alliance au niveau électoral ? Selon les éléments disponibles, une alliance entraînerait-elle un affaiblissement de l'ensemble, ou son renforcement ?

Christophe Boutin : Je crois que la question n’est pas celle de l’alliance en général, radicalement impossible – il est évident par exemple qu’il n’y aura à terme pas de fusion entre Les Républicains et le Front National – mais celle des alliances électorales de circonstance. Qu’on le regrette ou qu’on s’en réjouisse, rien n’est impossible demain.

Souvenons-nous de la gauche française des années cinquante et de l’opposition mortelle entre la SFIO de Guy Mollet et le PC soviétophile de Jacques Duclos. Une opposition qui, tenant compte des poids électoraux respectifs des deux partis, leur interdisait d’espérer accéder au pouvoir. Ils ont pourtant su, une fois déterminé un ennemi commun, faire un tri dans leurs doctrines et finalement se rapprocher jusqu’à élaborer un programme commun de gouvernement. Cette alliance électorale s’est révélée payante – plus objectivement pour un PS qui a alors largement siphonné les électeurs communistes.

Une telle alliance n’est pas plus inenvisageable entre LR et FN qu’entre SFIO et PC, dès lors qu’ils admettent avoir, derrière des divergences, un socle idéologique en commun exploitable lors d’échéances électorales. Ce ne sera sans doute pas le cas pour les élections européennes de 2019, mais les choses peuvent être différentes lors des élections locales, notamment municipales, qui permettent une recomposition des listes entre les deux tours et donc de concrétiser des alliances qui peuvent permettre de l’emporter.

C’est donc ce type d’alliance du second tour qu’il faut envisager lorsque l’on évoque les alliances entre LR et FN. Quant à la question de savoir si elles entraîneraient un affaiblissement ou un renforcement, on peut penser que si elles sont faites autour d’un simple programme commun de gouvernement des collectivités concernées, idéologiquement le plus neutre possible, elles pourraient permettre d’imposer une politique de terrain de droite.

Reste bien sûr la question de la définition de l’ennemi commun, élément indispensable pour ensuite élaborer une plateforme commune en réponse. Dans les années soixante, il s’agissait  d’un gaullisme apparemment inexpugnable. Aujourd’hui, il s’agit, pour reprendre les termes d’un Laurent Joffrin, d’un macronisme porteur du « spectre redoutable d’une démocratie sans alternance ».

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Deudeuche - 12/12/2017 - 09:18 - Signaler un abus Enfin du progrès dans

    Le débat.

  • Par Ganesha - 12/12/2017 - 09:38 - Signaler un abus Une ''Idylle entre Laurent Wauquiez'' et Marion Maréchal'' !

    Une ''Idylle entre Laurent Wauquiez'' et Marion Maréchal'' ! Il y a effectivement des millions de français qui sont tous les soirs devant leur télé, regardant de la ''Réalité'', que ce soit ''Secret Story'' ou la ''Villa des Coeurs Brisés''. Et quelques millions d'autres qui sont fascinés par Cyril Hanouna sur C 8. Ce qui est vraiment ironique, c'est d'appeler ''Télé-réalité'' des ''Contes de Fées'' aussi débiles, de telles entreprises d'abrutissement de la population ! Les deux minables personnages, simples guignols médiatiques, cités dans cet article sont parfaitement représentatifs de la vacuité de débat politique dans la France d'aujourd'hui ! Espérons que le jour où un référendum nous posera la question : Approuvez-vous la création des ''États-Unis d'Europe'', entité politique ayant pour devise ''la Concurrence Libre et Non-Faussée'', les français auront, comme en 2005, un sursaut de lucidité et de dignité, et répondront : ''Non'' !

  • Par gilbert perrin - 12/12/2017 - 09:48 - Signaler un abus Ganesha et ?????

    il ne s'agit pas d'une question d'hommes et de femmes, il s'agit d'idées pour la FRANCE ... et non pour les partis politiques... la parole est aux citoyens qui eux veulent une telle alliance d'idées patriotiques ... sans être ni FN, voire ni LR... mais contre le SYSTEME des NANTIS dont nous en avons marre....

  • Par Ganesha - 12/12/2017 - 10:25 - Signaler un abus Gilbert Perrin

    Ce que je dis, c'est que le discours politique de Laurent Wauquiez est du même niveau intellectuel que celui d'Hanouna, et que la blonde Marion rassemble la plastique de Loana, telle qu'elle était dans la piscine de Loft Story en 2001, avec la cervelle de Nabilla, telle qu'on a pu l'apprécier lors de son récent voyage en Australie !

  • Par kelenborn - 12/12/2017 - 10:48 - Signaler un abus OH la la

    Je vous laisse à ces intéressants débats. Juste de passage pour 2Bouts pour lequel j'ai chaque jour une pensée pleine de commisération: Comme il a un ADN proche d'une mobylette, celle avec laquelle il devrait faire son pelerinage à Saint Barth, je lui laisse cette chanson des "Escrocs" -ça s'invente pas- à écouter pendant le voyage sous son casque: https://www.youtube.com/watch?v=-AYJ-vDBOIM

  • Par philippe de commynes - 12/12/2017 - 11:31 - Signaler un abus Pourquoi chercher midi à 14 heures ?

    Marine rame pour se refaire après son débat raté (euphémisme), le FN n'ose pas faire les propositions dans l'attente desquelles ses électeurs votent pour lui , Wauquiez a juste a les faire, lui, il rassurera les électeurs qui craignent de se faire enfumer une énième fois, et il fera un siphonnage à pousser marine à la retraite...

  • Par Ganesha - 12/12/2017 - 12:40 - Signaler un abus Barnum

    Marion Maréchal, cette charmante mère famille divorcée, aurait-elle ''par malheur'', en se retirant de la vie politique, emporté avec elle la ''formule magique'' qui permettrait de sortir des millions de français de la misère et du chômage ? Et Laurent Wauquiez, à part escalader les collines d'Auvergne, et porter un joli blouson rouge, qui lui va si bien pour se rendre à la messe du dimanche, quelle est sa solution pour nous sortir de la crise de l'Euro ? La politique, ce n'est pas le ''Barnum'' permanent de BFM-TV, ce sont des questions sérieuses qui influencent la vie quotidienne de tous les citoyens !

  • Par Ganesha - 12/12/2017 - 12:54 - Signaler un abus Philippe de Commynes, ''débat raté''

    Philippe de Commynes, au lieux de radoter comme un perroquet écervelé ''l'élément de langage'' favori de la clique des journalistes merdiatiques, essayez plutôt de comprendre l'urgence de trouver une solution réaliste à l'impasse de l'Euro, une utopie technocratique, instaurée en dépit du bon sens !

  • Par philippe de commynes - 12/12/2017 - 16:05 - Signaler un abus @ganesha

    radoter comme un perroquet écervelé ? Inversion accusatoire ? A chaque fois qu'il est question de marion lepen, vous vous la ramenez sur le mode "elle est jeune et jolie, on ne peut pas tout avoir, elle ne peut pas être intelligente aussi", vous devez être sacrément frustrée et envieuse pour tout le temps remettre ce leitmotiv sur le tapis ...et marine c'est parce qu'elle n'est pas aussi attractive que sa nièce qu' elle est forcément géniale ? Je vous signale que tout le monde a compris, même marine qui a eut l'honnêteté de reconnaître, enfin, non pas ganesha ... Quand à l'euro vous avez fait un gloubi-boulga avec quelqu'un d'autre,"Euro, une utopie technocratique, instaurée en dépit du bon sens !", je plussoie ! Le seul problême est que l'on ne peut pas d'un coup de baguette magique revenir 25 ans en arrière (au moment de maastricht), faire tout capoter et en être quitte, la question est si sortir de l'euro ne serait pas un remède pire que le mal, c'est un débat entre économiste et marine a bien eu tort de porter le programme du FN dessus, bien au delà de sa zone de confort ... mais là encore elle a compris son erreur et n'en parle plus, et là encore vous tardez à percuter ...

  • Par gilbert perrin - 12/12/2017 - 17:09 - Signaler un abus certes, tout lemonde ne s'appelle pas Ganesha ...

    QUI êtes vous donc pour vous autoféliciter toujours !!! vous vous vous ... il y a aussi les autres, qui certains pensent différemment, mais pas nécessairement plus bêtement...

  • Par kelenborn - 12/12/2017 - 17:18 - Signaler un abus Perroquet

    Mais moi j'ai un perroquet, qui chante le Roi Dagobert, le Duc de Bordeaux et qui dit même "c'est quoi ce bordel" quand sa copine fait du bruit!!! Au moins, il ne parle pas de ce qu'il ne connait pas!

  • Par Ganesha - 12/12/2017 - 17:22 - Signaler un abus Philippe de Commynes

    Ganesha est un nom indien, et je suis un homme ! Vous êtes prudent et courtois : Marion a quitté la vie politique, et, même auparavant, elle n'a jamais brillé par un programme clair, précis et prometteur. Candidate à la présidence de la région PACA, elle a répondu à J.J. Bourdin que sa population était de 2 millions d'habitants, alors qu'elle est de 5 ! http://www.bfmtv.com/politique/marion-marechal-le-pen-ignore-le-nombre-d-habitants-en-paca-1041507.html Durant sa campagne, Marine avait clairement indiqué son intention de négocier avec les autres nations européennes pour trouver une évolution raisonnable de l'Euro. Le retour au franc n'était qu'une menace improbable, en cas d'échec définitif. Et c'est exactement ce qui finira par arriver, à très court terme !

  • Par Deudeuche - 12/12/2017 - 17:44 - Signaler un abus La vérité sort de la bouche des

    Elephants. Oui c’est cela Wauquiez-Marion. Visionnaire le pachyderme, bravo. Le franc ou l’euro OSEF. L’identité la sécurité et le societal sont l’essentiel, le reste; de la daube pour gauchiste égaré.

  • Par Patrick LOUVET - 12/12/2017 - 19:33 - Signaler un abus Faux débat

    "Quand on veut tuer son chien on dit qu'il a la rage" . Pour ma part je fais entiérement confiance à Laurent WAUQUIEZ, Laissons-lui du temps pour prouver a compétence, comme certains l'ont fait avec Macroleon III

  • Par Borgowrio - 12/12/2017 - 19:58 - Signaler un abus Révolution , la vrai

    Une alliance des droites serait une machine formidable ... Mais tellement de conditions pour ça ... Exemple ... Marine jette l'éponge , elle est K.O. Le programme économique du FN redevient libéral . La droite assume son islamophobie et réforme la loi Anicet Le Pors sur le statut de la fonction publique . Ce qui mettrait un coup d'arrêt aux grèves abjectes des privilégiés .. Les deux créent une chaîne d'information à droite qui prendrait rapidement les parts de marché , enfin couper les subventions à la presse ( la presse de gauche se taille la part du lion )

  • Par Anguerrand - 12/12/2017 - 20:53 - Signaler un abus Ganesha une déesse qui ne vous correspond pas du tout

    Déesse de la sagesse, de l'intelligence, de la connaissance adorée dès son peuple, en gros le contraire de ce que vous êtes. Jura vous aurait mieux convenu, vous qui défendez tout et son contraire, le FN d'extrême gauche de Melenchon. SVP lâchez nous la culotte, les intervenants sont plutôt unanimes pour dénoncer votre suffisance et vos conneries a 100 balles.

  • Par Anguerrand - 12/12/2017 - 20:55 - Signaler un abus À Ganesha

    Je voulais croire Juda.

  • Par vangog - 12/12/2017 - 22:06 - Signaler un abus Nous, au Sud, on veut un programme libéral...

    et identitaire (je ne pas écrit « ultra-libéral », mode européiste...). Le Nord veut la reindustrialisation, sans oublier de rétablir un système social économique, performant et durable. Le centre veut la restauration des services publics et la possibilité pour les paysans-marins de vivre de leur métier en toute liberté Bruxelloise (ça se négocie, non?)...et pourquoi le Nord, le Sud et le centre de notre beau pays ne s’allieraient-ils pas pour concocter un programme commun de gouvernement?...Même principe que celui qui a fait gagner Mitterrand: prévoir une plateforme commune de gouvernement, avant! aller au premier tour en ordre dispersé, LR, FN et DLF, et se rassembler pour le second tour pour faire gagner la France...simple, non? Hé ho, les destructifs, on vous offre une chance de devenir de véritables constructifs, et de vous arrimer à un mouvement d’avenir! Mais il ne faudra pas tergiverser cent-sept ans, car il y a urgence pour la France...

  • Par DANIEL74000 - 13/12/2017 - 06:55 - Signaler un abus Tous égaux

    Et pourquoi pas ? Il y a bien une alliance parti socialiste et parti communiste, le pire destructeur de la France depuis 1945 et le conseil national de la résistance dépendant de l'URSS de Lénine le pire meurtrier du 20 è siècle

  • Par ISABLEUE - 13/12/2017 - 09:33 - Signaler un abus Ganesha

    ce mercredi vous pouvez regarder Paris Première Zemmour et Naulleau. Si cela vous dérange, vous pouvez zappez pendant Zemmour..

  • Par A M A - 13/12/2017 - 09:39 - Signaler un abus Le FN a fait une expérience

    Le FN a fait une expérience cruelle avec l'énarque Philippot. Serait-il assez imprudent pour se laisse tenter par l'énarque Wautier? Maurras n'est pas l'auteur modèle de cette prestigieuse école. Ce serait plutôt Marx. Que le FN cultive son idée fondatrice et attende son heure. Les temps ne sont pas encore venu pour lui dans un monde qui lui est viscéralement hostile. Sans chef, il ne peut que se compromettre dans des alliances pernicieuses.

  • Par ISABLEUE - 13/12/2017 - 09:43 - Signaler un abus Anguerrand

    pour Ganesh, dieu éléphant, tout à fait d'accord avec vous !!

  • Par Ganesha - 13/12/2017 - 10:37 - Signaler un abus Kali

    Ma déesse préférée dans le panthéon hindou, c'est Kali ! Incarnant la destruction, elle porte autour du cou un collier de cranes humains et foule de ses pieds le corps de Shiva allongé.

  • Par vangog - 13/12/2017 - 10:48 - Signaler un abus Nous, au Sud, on veut un programme libéral...

    et identitaire (je ne pas écrit « ultra-libéral », mode européiste...). Le Nord veut la reindustrialisation, sans oublier de rétablir un système social économique, performant et durable. Le centre veut la restauration des services publics et la possibilité pour les paysans-marins de vivre de leur métier en toute liberté Bruxelloise (ça se négocie, non?)...et pourquoi le Nord, le Sud et le centre de notre beau pays ne s’allieraient-ils pas pour concocter un programme commun de gouvernement?...Même principe que celui qui a fait gagner Mitterrand: prévoir une plateforme commune de gouvernement, avant! aller au premier tour en ordre dispersé, LR, FN et DLF, et se rassembler pour le second tour pour faire gagner la France...simple, non? Hé ho, les destructifs, on vous offre une chance de devenir de véritables constructifs, et de vous arrimer à un mouvement d’avenir! Mais il ne faudra pas tergiverser cent-sept ans, car il y a urgence pour la France...

  • Par Semper Fi - 13/12/2017 - 18:31 - Signaler un abus @Ganesha

    "...pour nous sortir de la crise de l'Euro" ? L'euro est une impasse... sur ce point vous avez raison, puisqu'en raison du poids de l'Etat dans le PIB, la parité du change avec l'Allemagne notamment rend notre économie moins compétitive et donc nous condamne à la désindustrialisation. Le problème est que la majorité des français ne veulent d'aucune des 3 seules solutions qui permettraient de sortir de cette crise et veulent "en même temps" trois choses incompatibles : maintien dans l'euro, pas de réduction drastique (-10 points de PIB) du poids de l'Etat, pas d'Europe fédérale qui permettrait des transferts importants d'un pays à un autre (à la manière des transferts qui s'opèrent entre états aux USA, ou d'une région à une autre en France) avec un (gros) bémol dans ce dernier cas puisque ce sont surtout les pays les plus "fourmis" qui n'ont pas forcément envie de payer pour les pays "cigales" comme le notre. Donc, on peut toujours discuter sur le programme politique d'un tel ou un tel, tant qu'on ne ne choisira pas clairement l'une OU l'autre des 2 solutions, on ne résoudra jamais NOTRE problème avec l'euro (pour mémoire, l'euro n'est pas un problème pour nos voisins allemands).

  • Par Semper Fi - 13/12/2017 - 18:45 - Signaler un abus @vangog

    Je vous rejoins sur le fond, et j'aimerais aussi voir cette fameuse alliance de second tour entre les 3 formations que vous citez qui ont beaucoup plus de choses en commun que de choses qui les séparent (pour LR je parle de la "ligne" Wauquiez - ex-Buisson). Sauf que, comme le dit justement R. Ménard (que j'ai déjà cité), le FN a un handicap de poids : son nom, son histoire et le nom de famille LE PEN et que, quoiqu'on pense de la partialité des médias "mainstream", ces derniers seront bien au rdv pour démolir toute action de rapprochement . Wauquiez n'a pas le choix que de faire avec et chercher la manière la plus subtile pour réaliser cette union des électeurs sans réaliser une alliance d'appareils. La solution la plus courageuse : que MLP prenne conscience que son nom de famille, le nom et l'histoire de son parti sont la raison même de l'existence de ce "plafond de verre" incassable et dissolve sa formation, laissant libre la voie à DLF et "LR-nouveau" (comprendre sans les macron-compatibles). Ne vous méprenez pas : je ne suis pas un anti-FN par principe, et je partage bcp plus avec ce parti qu'avec LREM, mais je suis aussi conscient de ses limites indépassables.

  • Par Alain Proviste - 13/12/2017 - 22:28 - Signaler un abus De toute façon c'est bloqué....

    ...par quelques centaines de journalistes et de politiques des états-majors. Il suffit de voir le traitement qu'a subi Dupont-Aignan aux dernières présidentielles. Il n'est pourtant pas sain que les électeurs du FN soient privés ad vitam eternam de l'espoir de participer au pouvoir. Il faudrait déjà que ce parti prenne un nom plus "pacifique", une modification nécessaire mais pas suffisante.

  • Par vangog - 16/12/2017 - 18:54 - Signaler un abus @Alain Proviste autre chose que "national"?

    trop peu pacifique..."international" pourquoi pas? (130 millions de morts, l'inter-national-socialisme)

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Christophe Boutin

Christophe Boutin est un politologue français et professeur de droit public à l’université de Caen-Normandie, il a notamment  publié Les grand discours du XXe siècle (Flammarion 2009)  et co-dirigé Le dictionnaire du conservatisme (Cerf 2017).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€