Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 01 Août 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les Juifs sont-ils partout ?

Hollande et Nétanyahou ont rendu hommage aux enfants juifs assassinés par Merah. Un prétexte pour faire ressurgir le vieux reproche de double allégeance.

Exode

Publié le

Avant de se rendre à Toulouse le président de la République et le Premier ministre israélien se sont livrés à une (toute petite) passe d'armes. Hollande a dit que les Juifs français avaient toute leur place en France. Nétanyahou a affirmé qu'ils avaient toute leur place en Israël. Une déclaration critiquée car elle impliquerait un manque de fidélité patriotique de la part des Juifs.

Pour ce qui est du patriotisme il faut raison garder. On n'a pas entendu en effet de rappeur juif chantant "nique la France" (j'ignore comment cela se dit en hébreu ou yiddish). On n'a pas vu non plus de drapeaux français arrachés des frontons des mairies pour être remplacés par le blanc et bleu des couleurs israéliennes. On n'a pas enfin sifflé la Marseillaise lors de matchs de foot avec des équipes israéliennes, les supporters d'origine juive étant pourtant réputés aussi excités que les autres.

Reste qu'il arrive, rarement il est vrai, qu'on croise des Juifs portant sur leurs épaules le drapeau avec l'étoile de David. Cela choque certains. Double allégeance ? La vérité oblige à dire qu'il n'y eut aucun drapeau de ce type place de la Concorde le soir de l'élection de François Hollande. En revanche on put observer la présence de drapeaux algériens, tunisiens et marocains. Cela ne choqua personne. La double allégeance est, comme chacun sait, une spécialité juive au même titre que le foie haché et la carpe farcie…

Les Juifs ont toutefois un privilège qui n'est pas accordé à tout le monde : la loi du retour qui leur ouvre les portes d'Israël. Certains d'entre eux en usent. Ils sont chez eux en Israël (comme dit  Nétanyahou). Ils sont aussi chez eux en France (comme dit Hollande). Mais ils ne sont plus partout. Nombre de Juifs ont en effet déserté le 93, les cités du nord de Marseille, certains quartiers d'Amiens, de Roubaix et, évidemment, de Toulouse où Mohamed Merah fait figure de héros.

Ils habitaient là bas parce qu'ils n'étaient pas riches (eh oui, il y a des Juifs pauvres). Ils sont partis. Quelques-uns pour Israël. Un privilège dont sont privés ceux qu'on appelle les "Français de souche" obligés de rester dans des coins où les "céfran" ne sont pas mieux traités que les Juifs. Si c'est tout ce qu'on peut reprocher aux Juifs…

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par toupoilu - 04/11/2012 - 09:15 - Signaler un abus Excellent article

    Excellent article

  • Par Gégé Foufou - 04/11/2012 - 09:39 - Signaler un abus Bravo

    Et vivent nos frères juifs français. Nous sommes avec eux dans leur combat contre la haine de la Peste verte à leur égard.

  • Par sam75 - 04/11/2012 - 10:00 - Signaler un abus Alya

    Beaucoup de juifs envisagent de monter en eretz ( terre d’Israël) car ils pensent courir des risques en restant en France ou qu'ils ne peuvent pas vivre leur judéité en toute tranquillité bien qu'elle soit discrète. Il n'y a pas de prières dans la rue, pas de femmes voilées, pas de revendications cashers, pas de manifestations violentes, pas de demande de construction de synagogues. L'anti sémitisme d'origine arabo musulmane ne cesse de s’amplifier et malheureusement certains en France mettent de l'huile sur le feu, particulièrement les médias, les assos et certains élus.Dans ces conditions on comprend que certains préfèrent faire leur alya .

  • Par anticip - 04/11/2012 - 10:04 - Signaler un abus soutient total

    a cette categorie de francais qui participe enormement au developpement de la nation il en va de meme pour les francais d'origine asiatique

  • Par kenainturk - 04/11/2012 - 10:09 - Signaler un abus A Benoît Rayski.

    c'est trés (......) de rejeter une reproche, ou de se défendre en fustigeant une autre communauté (qui a toute les lumières braquées sur elle). Vos arguments peinent à convaincre.

  • Par laurentso - 04/11/2012 - 10:15 - Signaler un abus Article inutile au titre inutilement provocateur

    qui va permettre aux antisémites de se déchainer, aux soi-disant "anti-sioniste mais pas anti-sémite" de s'en donner à coeur joie, et aux hypocrites du FN de déclarer leur amour aux Juifs tandis qu'ils s'en foutent complètement.

  • Par ZOEDUBATO - 04/11/2012 - 10:20 - Signaler un abus Les juifs bouc émissaires de la gauche et des islamiques

    Ils sont partout avec le problème de double allégeance Cela me rappelle quelque chose dans les années 1930-1945 : des collaborations contre nature, un parti Nazie inscrit à l'International Socialiste, le grand Mufti de Jérusalem, le pétainisme socialiste,... Au fait quid de la double nationalité ?

  • Par Baster - 04/11/2012 - 10:29 - Signaler un abus Manque d'objectivité

    Article caricatural discrédité par sa partialité. Tout le monde se souvient d 'un match France -Israël lors duquel la marseillaise a été sifflé par les supporters israéliens qui ne pouvaient être que des juifs français. Les choses ne sont pas aussi simple que vous le dites et faire passer les juifs français pour de vrais patriotes par opposition a des jeunes issus de l'immigration musulmane est une imposture. Je comprends qu'Israël puisse être dans le coeur de chaque juif mais la vérité c'est qu'il est souvent en première place.

  • Par robert - 04/11/2012 - 11:33 - Signaler un abus Les Juifs ont des défauts

    mais ils donnent des nobels, des entrepreneurs, des industriels, des medecins, des musiciens....................et en général sont sous-représentés ds les prisons de France !! Aprés qu'ils aiment Israel cela peut se comprendre car la France les a trahis ds l'histoire et aujourd'hui un nouvel antisémitisme se reveille. Si les Juifs partent de la France je crois que la France perdra bcp, voila pourquoi les gouvernements Français veulent "les garder" en France

  • Par Carcajou - 04/11/2012 - 11:58 - Signaler un abus Français juif ou juif français?

    Ils sont visibles ce qui ne signifie pas qu'ils sont partout. Il est vrai, me semble-t-il, que ce rappel incessant de la Shoah dans des circonstances qui ne l'impose pas toujours est lassant. Je ne suis pas négationniste, je sais l'horreur que cette "solution finale" a été, je comprend qu'on la commémore afin qu'elle reste dans les esprits et qu'elle ne puisse se reproduire pour les juifs ou pour une autre communauté. Mais il faut la rappeler à bon escient, sa banalisation est inefficace et contreproductive. L'antisémitisme n'est pas du même ordre que celui qui sévissait en France avant guerre. Les juifs qui ont quitté leur quartier l'ont fait comme des non juifs l'ont fait. Par peur et pour retrouver la tranquillité. Depuis la création de l’État d'Israël, la donne a changé. Il existe un foyer juif. Le " L'année prochaine à Jérusalem" n'est plus qu'un vœu pieu, il peut aisément devenir une réalité. Certains juifs sont Français avant d'être juifs, d'autres.... Les déclarations d'un DSK ou les écrits récurrents d'un BHL posent question. Je constate que si la question se pose.... et si Rayski estime nécessaire de l'évoquer, la réponse n'est pas acquise.

  • Par Kulashaker - 04/11/2012 - 12:00 - Signaler un abus Bel article !

    Surtout que les Juifs en ont besoin aujourd'hui car la vermine antisémite se réveille un peu partout en France sous l'influence du fanatisme religieux et d'une idéologie anti-sioniste simpliste portée par certains "intellectuels" et "humoristes" bien connus sur le Web!

  • Par Guzet31 - 04/11/2012 - 12:05 - Signaler un abus Est ce que les juifs français

    Est ce que les juifs français avaient intérêt à prendre le risque de s'afficher aux côtés de Netanyaou et de voir le conflit Israelo/palestinien importé en France, en justifiant l'amalgame entre judaIsme et sionisme, dont certains prennent prétexte pour s'en prendre aux juifs français... Que dira-t-on si l'émir du Quatar veut venir nous admonester à Clichy pour notre "racisme" envers la "communauté" musulmane...?

  • Par rivière - 04/11/2012 - 12:07 - Signaler un abus Un point de vue

    A la question "Les juifs sont ils partout ?", ma réponse diffère quelque peu de celle de l'auteur de l'article : http://www.youtube.com/watch?v=ilK21rt19TQ

  • Par Bara - 04/11/2012 - 12:09 - Signaler un abus Moi la double nationalité me choque

    Qu'elle soit franco-israélienne, franco-algérienne ou franco-brouzouke, la double nationalité induit une inégalité de droits (le double national en a plus que ses compatriotes qui n'en n'ont qu'une) et une incertitude sur l'allégeance. Je trouve aussi qu'il était maladroit de sacraliser la protection des juifs, alors que celle de tous les Français, quelle que soit leur religion ou leur absence de, doit être le souci de la République...

  • Par Kulashaker - 04/11/2012 - 12:17 - Signaler un abus @ rivière

    un bon quart des gens de votre stupide vidéo ne sont pas juifs et sont de plus parfaitement assimilés. Vous êtes ridicule et lâche !

  • Par rivière - 04/11/2012 - 12:44 - Signaler un abus @Kulashaker

    Parfaitement assimilés, ca c'est votre avis. Si vous pensez qu'un tiers des visages de la vidéo sont des goyim, cherchez par vous même et vous verrez la liste se réduire comme peau de chagrin.

  • Par Grwfsywash - 04/11/2012 - 12:57 - Signaler un abus @ Benoît Rayski

    "En revanche on put observer la présence de drapeaux algériens, tunisiens et marocains. Cela ne choqua personne" Si si, ça en choqué quelques uns... qui se souviennent encore entendre l'hymne national se faire siffler par ces porte-drapeaux!

  • Par Joséphine - 04/11/2012 - 13:28 - Signaler un abus Immigration et "loi du retour".

    Cher Monsieur Rayski, si vous avez le souvenir que les drapeaux étrangers de la place de la Bastille n'ont choqué personne, c'est que vous ne lisez que Libé et Le Monde... Diversifiez vos sources d'information .. Peut-être pourriez vous aussi vous pencher avec l'humilité du chercheur sur le rôle qu'ont joué nombre d'intellectuels juifs (SOS Racisme, LICRA, MRAP, journalistes ...) dans la longue sanctuarisation d''une immigration déraisonnable en quantité et en nature (au point que tout débat fut longtemps tabou et diabolisé) . Il est évident que les enfants d'immigrés (de profil sociologique Merah) seraient beaucoup mieux intégrés aujourd'hui s'il n'y avait pas eu derrière eux ces flux continuels de nouveaux arrivants très allogènes qui ont fragilisé l'école, la politique sociale et la République . Naturellement aucun de ces intellectuels ou journalistes juifs ne se serait risqué à défendre la même politique en Israël (où prévaut là l'inverse a loi raciale que vous appelez "loi du retour"). Double allégeance je ne sais pas, double éthique certainement. . Si vous étiez un véritable clerc et non un passionario, cela vous sauterait aux yeux.

  • Par boblecler - 04/11/2012 - 13:42 - Signaler un abus On a beau avoir le yeux

    On a beau avoir le yeux uniquement dans le quotidien, cette article donne trop d'importance aux petites frappes style mehra, criminel de droit commun qui trouve des prétextes religieux! En France juifs et Musulmans pratiquent leur religion dans un pays démocratique, la mixité est une vérité universelle en France même dans 93 on trouve des juifs des musulmans, des roumains et autres... Ce genre de sujet est une diversion pour faire oublier les incartades des patrons. On stygmatise l'étranger comme voleur des ressources nationales, plutôt que de critiquer les aberrations du systèmes, cherté des charges sociales, mauvaises affectations de l'Epargne nationale par les Banques et les Assurances, endettement publique élevé( 40% en 1990 et 80% en 2013) , absence de crédit aux créateurs d'entreprises, problème des contenus des problèmes scolaires, séparation de la formation des métiers manuels de la discipline intellectuelle, obsolescence des équipements publiques. Giscard faisait déjà l'équation en 80 de 1 millions d'étrangers = 1 million de chômeurs, si les juifs et les arabes singent giscard où va-t'on?

  • Par RICOMICHELO - 04/11/2012 - 14:04 - Signaler un abus Insipide et malhonnete

    Bonjour, Comment une personnalité comme la vôtre avec sans doute un bagage intellectuel incontestable pouvez vous vous prêter à une telle fausse démonstration. Sur la forme d'abord. Emprunter un titre aussi racolleur et volontairement empreint des leitmotivs antisémites est lamentable. Soit il est sous la forme interrogative mais ne faire que reprendre l'idée valide la formule antisémite au moins inconsciemment. J'ai bien compris que vous ne l'êtes pas loin s'en faut mais si vous tenez à vous lancer dans de telles démonstrations alors sachez qu'en vous prêtant au comparatif vous n'apportez aucune réponse . Votre seule intervention suffit uniquement à en stigmatiser d'autres. Quel jeu inutile dangereux et tellement absurde!!!!

  • Par Charlemagne - 04/11/2012 - 14:33 - Signaler un abus Les juifs sont ils partout?

    Je trouve cet article stigmatisant pour les musulmans. On trouve effectivement peu de juifs dans les prisons françaises, les criminels du cru levant le camp pour Israël où ils coulent des jours paisibles en profitant de l'argent détourné sans crainte d'être extradé. Les exemples sont légion.

  • Par tiopere 1 - 04/11/2012 - 14:34 - Signaler un abus la double allégeance est logique

    Avant la guerre , Israel n'existait pas , donc il n'était pas question de double allégeance , et les Juifs participaient au rayonnement de la France et a sa prospérité : les meilleures voitures étaient de marque Citroen et les meilleurs avions des bloch , pourtant une partie de la population avaient une animosité a leur égard , ce qui ne l'a pas empéché de cacher et de sauver la majeure partie des Juifs de France . Le paradoxe est que l'antisémitisme qui avait pratiquement disparu renait de ses cendres dans les populations immigrées d'origine maghrebine , particulièrement nombreuses dans notre pays, ce qui pousse les Juifs a envisager un départ en Israel dans le futur . Plus que l'allégeance , je pense qu'il y a surtout un sentiment de solidarité avec ce pays .

  • Par thom_19 - 04/11/2012 - 14:40 - Signaler un abus @à boblecler

    Vous dites:"En France juifs et Musulmans pratiquent leur religion dans un pays démocratique, la mixité est une vérité universelle en France même dans 93 on trouve des juifs des musulmans, des roumains et autres..." C'est faux. La vérité c'est que LES MUSULMANS DU 93 agressent les juifs. Récemment encore un juif a été agressé par des arabes (7 contre 1 comme d'habitude). Vous trouverez la source de cette agression et de toutes les autres sur le site Dreuz qui rescensent toutes les agressions commises par des musulmans contre des juifs http://www.dreuz.info/2012/11/jihad-a-sarcelles-7-jeunes-musulmans-attaquent-1-juif-seul/ Quand à votre haine envers les patrons, commencez par créer une entreprise et ensuite on en reparlera

  • Par Guff - 04/11/2012 - 16:25 - Signaler un abus Nous sommes tous des Juifs (allemands ou non).

    Dans les pays judéo-chrétiens, oui. N'oublions pas que Jésus Christ était un juif... Condamné par les juifs en tant que Roi des Juifs...Crucifié par Rome! Ce que Pilate (Ponce) reprit avec un certain humour très anglo-saxon. Les dangereux, c'est tous ceux qui veulent nous faire croire que nous ne sommes pas des juifs comme les autres. Même ceux qui se prétendent plus juifs que les autres!

  • Par laïcité - 04/11/2012 - 16:40 - Signaler un abus très bien cet article

    je n'ai personnellement jamais rencontré de Juifs qui ne soient pas respectueux de la France et de ses valeurs alors qu'en ce qui concerne ceux issus de l'immigration africaine et surtout ceux issus de pays musulmans cela a été très souvent le cas !...Et comme de plus en plus de Français de souche, j'en ai ras le bol de ces arrogants haineux qui crachent sur notre pays et sur ses valeurs !...ils ne sont pas obligés de rester chez nous et de nombreux pays musulmans peuvent les accueillir ...ce sera pour ces haineux arrogants le paradis retrouvé à coup sûr !

  • Par Titan75 - 04/11/2012 - 16:41 - Signaler un abus Si les drapeaux maghrébins place de le Concorde

    le 6 mai dernier ont choqué beaucoup de monde. Il ne faut pas dire n'importe quoi. D'autre part, si les juifs en France ont eu pendant des decennies un comportement remarquable en termes d'intégration et d'apports nombreux et de haut niveau au pays (médecins, scientifiques, etc....), on ne peut que déplorer que depuis quelque temps, il y ait une certaine communautarisation qui dérange et interpelle (les kippas, les fêtes juives revendiquées, le cacher partout dans les magasins,...) et qui doit être condamnée comme doit l'être le communautarisme musulman (on notera au passage que les musulmans, souvent bac -5, n'apportent pas grand chose à la France et lui coûtent une fortune). Cette dérive communautariste alliée à l'intérêt trop fort pour un pays théoriquement étranger (Israël) ne peut en effet à un moment que susciter un questionnement légitime sur un risque de double allégeance, même de la part des Français "de souche" les mieux disposés vis à vis de leurs compatriotes juifs.

  • Par Titan75 - 04/11/2012 - 16:51 - Signaler un abus Et puis il y a tout de même un problème que personne n'évoque

    Pourquoi tant d'intellectuels juifs en France à gauche et à l'extrême gauche qui ont imposé une bien-pensance rendant impossible tout contrôle d'une immigration musulmane qui dénature, défigure et ruine notre pays ? C'est ce que je ne comprendrai jamais. Ils sont pourtant bien placés pour connaître le péril vert. Un grand mystère.

  • Par libanou - 04/11/2012 - 16:54 - Signaler un abus Mort de rire!

    Voilà un article qui n'aurait sans doute pas eu droit à une telle visibilité s'il n'émanait pas d'une plume ashkénaze. C'est trop facile de censurer les bonnes questions posées par les goys et de les laisser poser au nom de l'auto-critique ou de l'auto-dérision par les juifs eux-mêmes. La ficelle est grosse et le monde islamo-chrétien n'est pas dupe de ce type de supercherie...Evidemment la dite question posée par le goy aurait eu vite fait de ranger celui-ci dans la catégorie des antisémites!

  • Par General3Gaulle - 04/11/2012 - 16:57 - Signaler un abus L'arroseur arrosé...

    Les juifs en France ne sont pas partout. Mais a l'évidence la sociologie de la presse atteste que ils sont majoritaire dans les medias. Le communautarisme juif marque a l'évidence des choix editoriaux dans la presse. La presse est en crise. Les médias participe a la stratégie du choc, (lire le livre de Naomi Klein sur Shock Doctrine). Hors il va y avoir une crise démocratique et donc cette crise va toucher la médiacratie. Le soutient au néoliberalisme, au sionnisme, a l'imperialisme de la presse française va faire parti du contentieux que le peuple français ne veut pas. Le patriotisme des juifs me fait rigoler... je m'explique le communautarisme juif n'a cesser depuis des decennies de soutenir les officines "antiraciste" qui ont interdit au peuple français d'avoir une politique d'immigration. Aujourd'hui la "communauté"juive semble decouvrir avec horreur que cette immigration massive musulmane génére un antisémitisme bien plus important en nombre, en violence et intensité que celui d'une vrai extreme droite (pas le FN.. on parle du 3em partie de France). La strétagie de voter Europalestine non pas par adhesion mais par stratégie peut séduire certains electeurs du FN.

  • Par mounette - 05/11/2012 - 10:09 - Signaler un abus Tout à fait d'accord avec

    Tout à fait d'accord avec vous Bara!

  • Par lapin - 05/11/2012 - 12:05 - Signaler un abus CLAIRVOYANCE TARDIVE

    Avant toute chose, permettez moi de préciser : je suis juif. Et en désaccord total avec les "élites" de la communauté qui n'ont eu de cesse de promouvoir l'immigration depuis 40 ans, et d’empêcher par la diabolisation, tout débat à ce sujet. Dois-je rappeler le rôle néfaste d'un BHL, d'un Dray, d'un Benhamou, ou d'un JPP Bloch. Alors, aujourd'hui, certains dans la communauté prennent conscience du monstre qu'ils ont contribué à créer. C'est gentil, mais c'est trop tard, et sans aucune solution... Et si l'hyperclasse communautaire s'en tirera toujours, ce sont nous, les français du quotidien (juifs, musulmans, catholiques, athées...) qui souffrons des ravages de cette immigration incontrôlée.

  • Par Inconnu - 05/11/2012 - 17:02 - Signaler un abus Tentative de briller par le sectarisme

    @ boblecler Bien tenté, bel essai. Mais apparemment, cela ne marche pas !

  • Par DEL - 05/11/2012 - 22:06 - Signaler un abus Questions

    Pourquoi donc les "juifs" se présentent-ils toujours d'abord comme juifs et non d'abord comme français, s'ils sont si patriotes que cela? En effet ils se disent juifs français et non français juifs. Pourquoi donc, en plus, se croient-ils obligés de se dire "juifs", s'ils sont français? Je n'ai jamais entendu quelqu'un se dire catholique français, ou protestant français: une religion n'est pas une nationalité, que je sache....sauf pour les juifs?

  • Par Joséphine - 05/11/2012 - 22:46 - Signaler un abus @ lapin

    Votre témoignage est précieux, et votre point de vue certainement partagé par nombre de français juifs qui n'ont pas accès aux médias et n'ont jamais demandé à être représentés par les prétendues instances représentatives. Eric Zemmour est un peu leur voix, il a du courage et du talent . Il a dit de BHL: "Zola à Paris, Barrès à Jérusalem". C'est bien vu.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoit Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€