Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 24 Juillet 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Géolocalisation : ce qu'il faut savoir pour décider quand il est utile de partager sa localisation sur un smartphone (et quand vous feriez vraiment mieux de ne pas le faire)

Les smartphones sont partout et les applications qui vous proposent (ou imposent) de partager votre géolocalisation de plus en plus nombreuses. Attention toutefois, cela n'est pas sans risque.

Vie privée

Publié le
Géolocalisation : ce qu'il faut savoir pour décider quand il est utile de partager sa localisation sur un smartphone (et quand vous feriez vraiment mieux de ne pas le faire)

Atlantico : Lié à l'explosion du marché des smartphones, de plus en plus de services en ligne utilisent la géolocalisation. Twitter, Facebook, Snapchat, Tinder... Tous proposent à leurs utilisateurs de partager l'endroit où ils se trouvent, en sacrifiant l'anonymat de leur vie privée. Peut-il y avoir des dangers à une sur-utilisation de ces services de géolocalisation?

Jérôme Durel : Ça dépend ce que vous entendez par “danger”. Il n’y a pas de danger physiologique, évidemment. Il y a des dangers, en revanche, en terme de sécurité de vie privée. Si une application vous localise dans un endroit public, tous les gens qui ont accès à votre compte peuvent par exemple savoir où vous êtes. L’exemple typique actuellement est snapchat, qui vous situe sur une carte de Paris ou de France. Tous vos amis peuvent ainsi savoir où vous êtes. L’utilisation de ces applications n’est donc un danger immédiat.

Mais plutôt un enjeu de sécurité de la vie privée. On peut imaginer toute sorte de scénario ; un cambrioleur qui peut vérifier si vous êtes chez ou non par exemple.

Le nombre d'applications utilisant la géolocalisation a fortement augmenté ces dernière années. Comment savoir laquelle est digne de confiance, ou non?

A la base, la géolocalisation apporte une fonctionnalité supplémentaire. Elle a du sens pour une application map, qui permet de savoir où on se situe, et de s’orienter. De manière générale, le principe de base est qu’une application n’ayant pas besoin de la localisation ne devrait pas l’avoir. Je pense à des jeux mobile qui, par exemple, demande l’accès à votre localisation. Ce qui n’a aucun sens. Ça n’apporte rien au jeu.C’est pour cela que lorsque la géolocalisation n’apporte rien, il vaut mieux la bloquer.

Comment trouver l'équilibre entre anonymat de la vie privée et socialisation?

Cela dépend de ce qu’on est prêt à dévoiler. Personnellement, je n’ai pas envie que mes amis sachent à chaque instant où je suis. C’est à chacun d’équilibrer, et de trouver le juste milieu.

 

 

 

 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jérôme Durel

Jérôme Durel est journaliste pour le site spécialisé CNETFrance.fr. Après des études de droit et une licence de journalisme, il décide de se spécialiser dans l'univers des nouvelles technologies, un domaine auquel il s'est toujours intéressé.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€