Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 14 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Émeute à Alençon, rixes entre bandes à Paris et cie... : l’été meurtrier pour l’ordre public en France ?

De nombreux incidents ont éclaté ces derniers jours place de la Chapelle, à Alençon et à Orly. Assiste-t-on à une montée de la violence en France ? Quel bilan pouvons-nous dresser, dans la France de 2018, de l'insécurité et des violences du quotidien ?

Police secours

Publié le
Émeute à Alençon, rixes entre bandes à Paris et cie... : l’été meurtrier pour l’ordre public en France ?

 Crédit CHRISTOPHE SIMON / AFP

Atlantico : Mardi 31 juillet au soir, à proximité de la place de la Chapelle, de nombreux blessés ont été recensés à Paris après qu'une bagarre ait éclaté. Les habitants s'alarment. Le lendemain à Alençon, une rixe sanglante a provoqué la mort d'un homme et huit blessés. Les forces de l'ordre y craignent des représailles. Enfin, à Orly, une bagarre impliquant les deux rappeurs Booba et Kaaris accompagnés de leur bande respective a provoqué un tollé général, paralysant en partie l'aéroport. Quel regard portez-vous sur cette montée de la violence en France ?

Quel bilan pouvons-nous dresser, dans la France de 2018, de l'insécurité et des violences du quotidien ? 

 
Guillaume Jeanson : Pour évoquer la question d’un bilan actuel de l’insécurité et de la violence en France, vous choisissez d’évoquer deux exemples sensiblement différents. D’une part, la situation de certains quartiers qui est extrêmement préoccupante et donne d’ailleurs lieu à d’âpres contentieux entre riverains et autorités publiques. D’autre part, la rixe d’Orly qui apparaît, certes scandaleuse, mais surtout affligeante. Aujourd’hui risible, cet antagonisme violent pourrait toutefois lui aussi inquiéter, s’il devait encore dégénérer à l’avenir jusqu’à plagier dramatiquement d’autres affrontements -autrement plus sanglants- qui ont pu endeuiller le rap américain il y a deux décennies. Quoiqu’il en soit, ces deux exemples - aussi différents soient-ils - témoignent bien d’un « ensauvagement » de notre société. Une dérive violente perceptible en des lieux variés et qui s’affiche clairement sur des outils statistiques tels que l’Interstats de janvier 2018 intitulé « insécurité et délinquance en 2017, premier bilan statistique » disponible sur le site internet du ministère de l’intérieur. Quel bilan en tirer ? Le nombre de violences physiques et sexuelles constatées par les forces de sécurité augmente. Ce document montre en tout cas qu’il a augmenté en 2017. On y lit par exemple que « le nombre de victimes de coups et blessures volontaires criminels ou correctionnels sur personne de quinze ans ou plus enregistré par les forces de sécurité a connu une quatrième année de hausse en 2017 (+4 %), plus sensible que l’année précédente. Leur niveau approche désormais les 223 000 victimes, un point haut sur 10 ans. » A ceux qui pourraient être tentés de minimiser la portée de ces chiffres, on lit encore : « Ainsi, les forces de sécurité ont-elles recensé près de 4 victimes pour 1 000 personnes en France métropolitaine en 2017. Pourtant, ce chiffre sous-estime le phénomène des violences dans notre société puisque les enquêtes de victimation nous apprennent que, malgré la gravité des agressions subies, la majorité des victimes ne déclarent pas les faits à la police ou à la gendarmerie : en moyenne entre 2014 et 2016, seulement un quart des victimes de violences physiques exercées par un auteur qui n’appartient pas ou plus à leur ménage ont formellement déposé plainte dans un commissariat de police ou à la gendarmerie, et 10 % pour les victimes dont l’auteur vit au sein du ménage. C’est donc autour d’un million de personnes (hors enfants) qui seraient victimes de violences physiques en France métropolitaine sur un an. »
La violence ne gangrène cependant pas l’ensemble du territoire de façon uniforme : ont par exemple été recensées plus d’infractions violentes dans les outre-mer qu’en métropole et plus d’homicides par habitant en Corse et en région PACA qu’ailleurs.
 
Xavier Raufer : Le désastreux duo Hollande-Taubira négligea naguère la sécurité de la France, rayon crime comme terrorisme. Pire encore, le fictif M. Cazeneuve, ministre de l'Intérieur genre roquet, bon pour aboyer - mais filant sous l'armoire, dès que ça craint. Or depuis, le nouveau tandem de sécurité du président Macron, M. Collomb à l'Intérieur et Mme Belloubet à la justice, est tout aussi incapables que ses devanciers de faire proprement son boulot - restaurer durablement la sécurité en France. Seule nuance : Cazeneuve-Taubira survolaient l'anarchie ambiante en mode fringant et Collomb-Belloubet, font plutôt dans l'absent-égaré-pathétique - le résultat final restant l'anarchie dans les rues. 
 
Là, règnent des bandes d'autant plus insolentes que le gouvernement délaisse sa police et ses gendarmes, pourtant première ligne de l'ordre et de la sécurité en France, et semble même contourner la police légitime en confiant d'extravagantes missions de sécurité à des zozos type Benalla. Honte pour la France, quand le bizarre Benalla est rattrapé par la justice, qui vole (médiatiquement) à son secours ? L'un des affairistes les plus glauques de la Ve République et une entremetteuse du monde de la nuit, star de la com' dérangeante - brutale dégringolade, de la République impeccable au cloaque des bas-fonds. Concluons sur ce point : au quotidien désormais, la sécurité est défaillante, du centre des grandes villes à la campagne profonde en passant par la France périurbaine.
 
 

Qui sont les plus concernés et quel est le profil de ceux qui la provoque ? 

 
Guillaume Jeanson : L’intérêt d’une étude telle que cet Interstats est d’être particulièrement détaillée suivant le type d’infraction. Si l’on prend par exemple le cas des homicides, les classes d’âges des victimes les plus touchées sont les 15-29 ans. On apprend aussi que la grande majorité des personnes mises en cause pour homicide en 2017 est de nationalité française (86 %). « Néanmoins, les personnes étrangères sont surreprésentées parmi les mis en cause (14 %), compte tenu de leur part dans la population (environ 6 %) ». La région PACA, les Hauts-de-France et l’Île-de-France sont les trois régions les plus sévèrement touchées. 
 
Pour les faits de violences, on peut dire schématiquement que les auteurs sont « à 84 % des hommes, qu’ils se répartissent dans toutes les tranches d’âge de 13 à 59 ans, avec une nette surreprésentation des 18-44 ans. 85 % de ces auteurs présumés sont de nationalité française, et la majorité des étrangers mis en cause sont africains : les nationalités africaines (Maghreb compris) regroupent 9 % des mis en cause, alors qu’elles représentent 3 % de la population vivant en France ».
 
Xavier Raufer : L'auteur l'a dit cent fois, la France a un seul problème criminel - énorme : ces quartiers hors contrôle qui s'embrasent quand on touche à un voyou, demain à un hybride-terroriste ; quartiers ou déferle la cocaïne qui inonde la France ; quartiers d'où sont issus l'évadé au long cours Redouane Faïd et Redouane Lakdim, l'assassin du col. Beltrame. Quartiers où, depuis un-demi siècle, une irénique et corrompue Politique de la ville enracine le crime, la terreur et les trafics.
Insistons : les lynchages de policiers, ou les attentats les visant, adviennent sur les territoires de la "politique de la ville" dont tous les gouvernements successifs de la Ve République, l'actuel y compris, refusent hystériquement d'admettre la dimension criminelle-terroriste. 
Or dans la période 2015-2018, tous les attentats commis en France sont le fait d'individus issus de l'immigration - et de ces quartiers : d'où les récents sondages montrant l'hostilité résolue des Français face aux vagues de migrants hors-contrôle, libres de s'affronter sur notre sol, d'agresser qui bon leur semble ou de vendre en masse des stupéfiants. 
Qui s'entretue porte de la Chapelle et vend du crack dans le métro parisien ? 
Quelles bandes assassinent à Alençon ? 
D'où proviennent les rappeurs ravageant Orly ? 
Le plus souvent ces malfaiteurs sont issus de l'immigration, ou sont des clandestins, retranchés dans ces quartiers coupe-gorge où les forces de l'ordre sont impuissantes. Des clandestins issus d'un trafic de migrants vers l'Europe, business criminel rapportant chaque mois des millions d'euros à des caïds aidés de pseudo-humanitaires à leur solde. 
 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Poussard Gérard - 03/08/2018 - 10:57 - Signaler un abus Ils vont nous dire que c'est ç cause

    du réchauffement climatique?? Pauvre pays aux mains d'énarques ambitieux et voyous prets à tout pour garder leur poste sans se préoccuper de la réalité..

  • Par cloette - 03/08/2018 - 11:12 - Signaler un abus bilan

    de chienlit

  • Par Marie-E - 03/08/2018 - 11:57 - Signaler un abus tout est dit

    Le désastreux duo Hollande-Taubira négligea naguère la sécurité de la France, rayon crime comme terrorisme. Pire encore, le fictif M. Cazeneuve, ministre de l'Intérieur genre roquet, bon pour aboyer - mais filant sous l'armoire, dès que ça craint. Or depuis, le nouveau tandem de sécurité du président Macron, M. Collomb à l'Intérieur et Mme Belloubet à la justice, est tout aussi incapables que ses devanciers de faire proprement son boulot - restaurer durablement la sécurité en France. Seule nuance : Cazeneuve-Taubira survolaient l'anarchie ambiante en mode fringant et Collomb-Belloubet, font plutôt dans l'absent-égaré-pathétique - le résultat final restant l'anarchie dans les rues. Excellent Xavier Raufer ... il serait temps qu'on change de gouvernement

  • Par LOTHARINGIEN 31 - 03/08/2018 - 12:35 - Signaler un abus QUID ?

    au fait , les trublions ont ils quelques points en commun ? religion , ethnie , immigration ? la question ne peut être posée , le Nouvel Ordre Moral l'interdisant formellement ... Passons aux choses sérieuses : pourquoi ne pas prendre encore des migrants puisque les précédentes fournées ont si bien réussi leur intégration ...

  • Par TADD - 03/08/2018 - 12:36 - Signaler un abus Triste constat

    Oui la France devient le pays le plus violent d'Europe .Je n'en connais pas d'autres . Lorsqu'on arrêtera d'envoyer tous les 1/4 d' heures l'IGPN pour sanctionner les policiers qui , parce que voulant remettre de l'ordre finissent ( et je les comprends ) par brutaliser nos chers petits voyous, on aura déjà bien avancé vers un peu moins de désordre .Je signale que depuis le 1°janvier ( en seulement 7 mois ) , il y a eu- Notre Dame des Landes - les universités- Toulouse les Mirail - Nantes -le 1° mai - le 14 juillet - + cet article - et même que cette année , je trouve que le tour de France a été plus violent que d'habitude .....etc....etc..... Bon j'arrête je n'en peux plus.

  • Par OLYTTEUS - 03/08/2018 - 12:43 - Signaler un abus gouvernement de Jupiter!!!!

    gouvernement de pieds nickelés à la police et la justice; quant au chef suprême, le philosophe Onfray l'a traité de foutriquet avec raison. ça ne fait pas rire de voir nos policiers démotivés et risquant à tout bout de champ de passer sous les fourches caudines de la justice et M. Mancini parle juste. royaume de l'absurdie.

  • Par vangog - 03/08/2018 - 12:50 - Signaler un abus Réponse à l’automne. Peut-être?????

    Alors qu’il y a urgence à stoppper la dérive communautariste de la France gauchiste, et principalement d’origine africaine, la loi de programmation pour la justice sera examinée à l’automne??????...et contiendra, peut-être (?????), un volet concernant la simplification des procédures judiciaires??? ...avec la Belloubet déguisée en reine-soleil, et Collombo-de-poulet, il n’y a rien de moins sûr! Si ces navets étaient conscients de l’urgence , ils n'attendraient pas l’hiver pour réformer des procédures judiciaires bêtement et volontairement aggravées par la gauche, dont ces navets sont issus...encore une réformette inutile qui s’annonce et des « on a fait tout ce qu’on peut, mais on n’y arrive pas! »... »alors, démissionne, navet! »

  • Par Ex abrupto - 03/08/2018 - 15:55 - Signaler un abus Dicton populaire:

    Le vent et la canicule "ça agace les sens". (Prononcer avec un accent perpignanais...)

  • Par Ex abrupto - 03/08/2018 - 15:55 - Signaler un abus Dicton populaire:

    Le vent et la canicule "ça agace les sens". (Prononcer avec un accent perpignanais...)

  • Par antidote - 03/08/2018 - 21:01 - Signaler un abus DIJON sous l'influence des banlieues !

    L'incivisme règne sur cette ville alors que les forces de l'ordre ne pénètrent que très peu au milieu de la fournaise .Un bruit infernal de différents engins jusqu'à des 1 heure du matin par des jeunes dont les parents sont juste bon à toucher des allocs des primes de toutes sorte mais concernant leurs progénitures ils sont incapables d'en assumer leur éducation .Pendant ce temps des milliers de personnes souffrent obligés de fermer leurs fenêtres pour permettre aux enfants de dormir . Alors que fait le maire Mr Rebsamen et bien pas grand chose sinon rien !!!

  • Par antidote - 03/08/2018 - 21:16 - Signaler un abus Une loi pour 80 kmh ! Pour le reste de la lâcheté...

    Mais concernant les délies ,crimes , viols , attaques à mains armée , violence gratuite sur nos policiers qui sont obligés de battre en retraite et toutes les incivilités qui nous pourrissent la vie ,aucune loi pas même une prise de parole envers ces individus pour remettre de l'ordre dans nos citées et reprendre la main .

  • Par Liberte5 - 03/08/2018 - 23:42 - Signaler un abus Nous assistons à une africanisation de la France....

    sous l'autorité des différents présidents et gouvernements depuis 40 ans. Rien ne bougera si les Français ne bougent pas. Seule une immense pression du peuple peut faire reculer ces collabos et mettre fin à cette invasion et à cette capitulation. Hélas nous en sommes loin.

  • Par Paul Emiste - 04/08/2018 - 06:08 - Signaler un abus Vous avez dit terrorisme?!

    Oui, mais bien avant le terrorisme islamiste le terrorisme de gôche, d´abord dans les médias, puis aux manettes de la république. Nous allons tout simplement droit vers la guerre civile, du moins en France, parce que ici en Autriche nous avons une vraie droite au pouvoir.

  • Par Gégé Foufou - 04/08/2018 - 09:13 - Signaler un abus Une seule solution

    La rémigration de tous les étrangers d'origine africaine qui ne peuvent pas justifier d'une présence depuis plus de 10 ans et qui sont sans emploi. Desttitution de la nationalité français des délinquants d'origine immigrée. Fin du droit du sol .. Confier l'Etat à l'armée et décréter la loi martiale ainsi qu' un couvre feu à 23 H Et le problème sera réglé. De toute façon on arrivera à ces solutions après la guerre religieuse et raciale qui explosera obligatoirement dans notre pays à plus ou moins brève échéance.. HELAS

  • Par tubixray - 04/08/2018 - 09:34 - Signaler un abus La jungle française

    Des solutions existent ... horreur elles sont de droite !..................suppression du droit du sol et de l'asile politique, défense militarisée des frontières, doublement des places de détention (+50 000) avec sécurité et anonymat des agents pénitentiaires, peines planchers et règles de tir des forces de l'ordre revues (sommations et tir) ...I had a dream.

  • Par lasenorita - 04/08/2018 - 10:41 - Signaler un abus çà empire de jour en jour!

    La bien-pensance gauchissante et nos médias,à la solde du pouvoir nous cachent ce que font les musulmans ,tous les jours,chez nous: christianophobie,égorgements,agressions,racisme anti-Blancs telle celle qui s'est produite sur un ''Blanc'' le samedi 28 juillet,à la sortie d'une boîte de nuit,à Meylan,près de Grenoble: 2 musulmans ,Younès El Habib et Yanis El Habib,ont poignardé Adrien,26 ans voir https://fr.yahoo.com/news/détresse-parents-dadrien-poignardé-à-sortie-dune-discothèque-070600213.html..La mère d'Adrien s'indigne et crie:''Sauvez nos enfants'',le père affirme qu'il y a ''une minorité violente et l'Etat ne fait RIEN''..les agressions des musulmans,dans notre pays,ont généré un sentiment d'insécurité,d'autant plus important que l'islamo-racaille n'est pas punie!Nos gauchos-islamos-collabos prônent le ''vivre ensemble''...ils ont usé de laxisme à des fins électorales..et ce sont les ''v rais'' Français qui paient les conséquences!...

  • Par TADD - 04/08/2018 - 11:04 - Signaler un abus Vive la démocrature ?

    Je me demande si vivre dans une démocrature genre la Pologne , la Hongrie, la Russie ...etc... ce ne serait pas une solution pour enfin en finir avec le laxisme de notre démocratie qui un jour ou l'autre ( et j'en suis de plus en plus persuadé ) finira très mal.

  • Par lasenorita - 04/08/2018 - 11:06 - Signaler un abus Le ''racisme'',nos médias,les associations....

    On n'entend ni nos médias,ni les associations ''anti-racistes'' (la Licra,SOS Racisme,etc.)quand c'est un ''Blanc'' qui est tué par des musulmans!..les incivilités et les délits sont surreprésentés par les musulmans...les quartiers ''chauds'' ,habités en majorité,par des muzz,on voit: vente de drogue,caillassage de nos Forces de l'Ordre,voitures brûlées,meurtres avec des kalachnikovs ou avec des couteaux,etc...Quand la victime est ''blanche'':les assoss et les médias se taisent;par contre,si la soi-disant victime n'est pas ''blanche'',toutes les télévisions et tous les médias en parlent:telle l'athlète noire italienne qui a reçu un jet d'oeuf sur l'oeil...aussitôt tous les médias ont crié que les Italiens étaient devenus racistes à cause de leur nouveau gouvernement d'extrême droite..mais ces médias n'ont pas révélé que l'enquête a trouvé que 3 femmes ''blanches'' avaient également été visées par ces jets d'oeufs,lancés par des ''plaisantins'' qui pratiquaient un bizutage et dont l'un d'eux est le fils d'un conseiller municipal ''de gauche'',un ancien candidat à la mairie!..Nos gouvernants sont toujours dans le déni,l'inversion des rôles.....et...incapables de gérer notre pays!.

  • Par ciara - 04/08/2018 - 11:58 - Signaler un abus Ne compter pas

    Ne compter pas sur la droite molle de Pécresse, de Jupé, et même pas de Wauquiez, qui fait semblant pour rétablir un minimum de sécurité dans notre pays. Ils ont montré leurs insuffisance pour ne pas dire leur incapacité à faire mieux que Taubira , Cazeneuve et maintenant Collomb. Au fait, ce dernier est vraiment de la famille des prestidigitateurs, des magiciens. Rien dans mes mains rien dans mes poches, attention, le petit oiseau va sortir

  • Par ciara - 04/08/2018 - 12:06 - Signaler un abus Vous ne voyez pas???

    Que dans ce pays, une partie importante des soi disant "élites" du pays trahissent en prônant à longueur de publicité, de téléfilms,n un multiculturalisme qui est en train de tuer la nation française. J'en veux plus au patronat qui nous fabrique de "nouveaux français", en réalité de nouveaux consommateurs, qu'à cette gauche qui n'est jamais que le reflet de cette autre droite compromise jusqu'au coup dans le grand remplacement qu'ils nous préparent.

  • Par CasCochyme - 04/08/2018 - 16:03 - Signaler un abus omission d'un « fait divers » à Grenoble

    Est-ce qu'on a entendu parler du nom d'Adrien Pérez, poignardé par deux racailles à Grenoble, chez Atlantico? La plupart des merdias colloborationnistes zinzin soumis n'en disent rien, mais on pourrait peut-être s'attendre à autre chose de la part de ce média, ne serait-ce que pour rendre hommage à la mémoire de ce jeune homme.

  • Par Marie-E - 04/08/2018 - 20:15 - Signaler un abus pour Adrien Perez

    mieux vaut tard que jamais http://www.bvoltaire.fr/il-sappelait-adrien-perez/ https://www.europe-israel.org/.../meylan-adrien-26-ans-tue-dun-coup-de-co.. https://www.lexpress.fr/.../le-cri-du-coeur-des-parents-d-adrien-poignarde-a-...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Guillaume Jeanson

Maître Guillaume Jeanson est avocat au Barreau de Paris. Il est également porte-parole de l’Institut pour la Justice.

Voir la bio en entier

Xavier Raufer

Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€