Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 23 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Cette double révolution sociale et politique que l’Angleterre a accompli près d’un siècle et demi avant les Etats-Unis et la France

Comment en 1649 l’Angleterre a-t-elle accompli sa double révolution sociale et politique sur fond de conflits religieux et fiscal ? Storiavoce, en partenariat avec Atlantico, vous propose une émission passionnante d’histoire comparée, avec le professer émérite Bernard Cottret, spécialiste des îles Britanniques. Il est interrogé par Christophe Dickès.

Radio Atlantico

Publié le
Cette double révolution sociale et politique que l’Angleterre a accompli près d’un siècle et demi avant les Etats-Unis et la France

Le 19 janvier 1649, un homme de taille peu élevée entre dans Westminster Hall. Habillé tout de noir, il porte une étoile sur son vêtement. Il s’agit de l’ordre de la Jarretière, le plus élevé des ordres de chevalerie britannique fondé par le roi d’Angleterre, Edouard III, le jour de la saint Georges pendant la Guerre de cent ans. Alors qu’il devait se découvrir devant les personnes qui le convoquait, notre homme en noir garda ostensiblement son chapeau vissé sur la tête. Cette homme, ci devant ses juges, était accusé de tyrannie, d’avoir bafoué les droits et les libertés de ses peuples, d’avoir levé une armée contre le Parlement… bref d’avoir trahi la constitution fondamentale du Royaume. Cet homme qui, tout au long de son procès, toisa ses juges, s’appelait Charles Ier Stuart.

 Le 29 janvier suivant, il est décapité. Dans cette émission consacrée à la mort de ce roi, l’historien Bernard Cottret donne les lignes de force de ce qui est considéré comme l’acte fondateur de la modernité et du régime parlementaire en Europe. Comment cent trente-quatre ans avant les Etats-Unis et près d’un siècle et demi avant la France, l’Angleterre a-t-elle accompli sa double révolution sociale et politique sur fond de conflits religieux et fiscal? Une émission passionnante d’histoire comparée. 

L’invité: Bernard Cottret est professeur émérite de civilisation des îles Britanniques et de l’Amérique coloniale de l’Université de Versailles-Saint-Quentin. Membre honoraire senior de l’Institut universitaire de France, il est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés aux mondes  anglo-saxons: Calvin, Henry VIII, Cromwell. Publié en 2015, La Révolution anglaise , une rébellion britannique 1603-1660 vient d’être réédité en collection Tempus des éditions Perrin.

Retrouvez le podcast de l'émission sur le site Storiavoce

A écouter aussi sur Atlantico avec Storia Voce :

Petit bulletin de santé de la Ve République après l’année présidentielle de tous les dangers

Jules Mazarin, cet Italien qui dirigeait la France 

- Vous croyez que l'école gratuite, pour tous et obligatoire est née avec Jules Ferry? Vous avez tort

- SOS purée de pois idéologique : mais qu’est-ce que le conservatisme ?

- Pourquoi l’histoire des relations entre le christianisme et les femmes n’a pas grand chose à voir avec ce qu’on en raconte le plus souvent

De Gaulle et Bonaparte: mythe et réalité de deux héros (si) Français

L’Eglise catholique a-t-elle des raisons d’avoir peur de son histoire ?

Le Moyen Age n’a rien à voir avec ce qu’on vous en a appris à l’école

- Quand Michel Onfray prend des libertés avec l’histoire du Christianisme… 
Pourquoi Charles VII, le roi qui a abandonné Jeanne d’Arc, n’était pas le salaud qu’on croit
Mais que pouvaient bien manger Jésus, Marie-Antoinette, Napoléon ou Churchill ?
Si Louis XVI était mort en 1783, il aurait été considéré comme un des plus grands rois de France. Et l’homme à qui il le devait s’appelait Vergennes
Toutes ces idées reçues que nous avons sur la Seconde Guerre mondiale
Orgies romaines, chasse au sanglier des Gaulois… : le monde de l’époque d’Astérix ressemblait-il vraiment à l’idée qu’on s’en fait ?
Comment Lénine est devenu l’inventeur du régime le plus meurtrier de l’histoire
- La chute de Rome n’a pas eu lieu
Ce que l'Europe doit à la Grèce et à Byzance

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Deudeuche - 24/02/2018 - 11:35 - Signaler un abus Et oui Oliver Cromwell mérite

    Mieux que la haine anti anglais et catholique ou anglicane revancharde qui lui colle à la peau

  • Par ajm - 24/02/2018 - 14:26 - Signaler un abus Genocide irlandais.

    Demandez aux Irlandais du sud ce qu 'ils pensent de Cromwell. 3 années de Cromwell en Irlande avec comme resultat une population du pays qui chute de plus de moitié entre massacres, famines , déportations ou exil.

  • Par Deudeuche - 25/02/2018 - 17:46 - Signaler un abus @ajm

    Correct le Lord protecteur était et un zélote puritain protestant et un anglais jusqu’à la moelle anti irlandais. Ceci dit avant Drogheda le Connaught et Westford, il y eu les massacres des protestants de Derry et de l’Ulster par les Catholiques soutenus comme d’hab par la France et l’Espagne. L’époque est révolue mais c’est bien de conserver le « bigger picture ». A chacun ses héros !

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 26/02/2018 - 18:54 - Signaler un abus Vous ne comprenez rien !

    Vous ne comprenez rien ! Tout le monde sait très bien que c'est la France des lumières qui a éclairé le monde...... Et que la révolution française a engendré la démocratie.......Comment ? À oui y'a eu Napoléon, oui mais ça ne compte pas.... Puis la restauration.... Ça ne compte pas non plus, puis le second empire, là c'est du mauvais esprit...... Pour finir avec la 3ème république...... On peut pas dire qu'on a beaucoup entendu parler des 2 premières qui elles aussi étaient des modèles de démocratie....

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Christophe Dickès

Historien et journaliste, spécialiste du catholicisme, Christophe Dickès a dirigé le Dictionnaire du Vatican et du Saint-Siège chez Robert Laffont dans la collection Bouquins. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés à la politique étrangère et à la papauté (L’Héritage de Benoît XVI, Ces 12 papes qui ont bouleversé le monde). Il est enfin le fondateur de la radio web Storiavoce consacrée uniquement à l’histoire et à son enseignement.

 

Voir la bio en entier

Storiavoce

Storiavoce est une radio web francophone dédiée à l’histoire antique, médiévale, moderne et contemporaine, au mouvement des idées politiques et à l’histoire de l’Art. Elle vise à mettre en lumière les événements majeurs de l’Histoire, auxquels sont associées des grandes figures, ainsi que les grands courants intellectuels. Pour cela, elle donne la parole aux meilleurs spécialistes des sujets abordés. Storiavoce est une marque l’association Voxistoria fondée par Christophe Dickès

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€