Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 13 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Belle alliance populaire et bis repetita ? Toutes ces raisons pour lesquelles l'échec du quinquennat est bien plus grave que la déroute personnelle de François Hollande

Si certains peuvent être tentés de réduire l'échec politique du quinquennat à la seule personne de François Hollande, c'est la gauche dans son ensemble qui en est responsable.

Crise de la gauche

Publié le - Mis à jour le 9 Décembre 2016
Belle alliance populaire et bis repetita ? Toutes ces raisons pour lesquelles l'échec du quinquennat est bien plus grave que la déroute personnelle de François Hollande

L'échec du quinquennat dépasse la personne de François Hollande. Crédit BERTRAND GUAY / POOL / AFP

Atlantico : Alors que François Hollande a annoncé ce jeudi soir sa décision de ne pas briguer un second mandat présidentiel, certains à gauche semblent vouloir personnaliser le bilan du quinquennat. Pour autant, peut-on réduire l'échec du quinquennat à la seule personne de François Hollande ?

Jean Petaux : En tout premier lieu il conviendrait de faire le plus équitablement possible le bilan du quinquennat. Vous parlez d’échec dans votre question, c’est une réponse possible mais elle n’est pas la seule. À tout le moins il me semble parfaitement prématuré de qualifier le quinquennat qui d’ailleurs même pas terminé puisqu’il reste six mois à courir et qu’il peut se passer nombre d’événements pendant ces six mois. Pour ma part je me garderai bien de faire, aujourd’hui, un bilan des cinq années de "présidence Hollande".

Employer le mot "échec" me semble à tout le moins imprudent, d’un point de vue analytique, et surtout plus que caricatural. Je suis, au contraire, à peu près certain que la présidence de François Hollande va être considérablement réévaluée (y compris par ses détracteurs actuels se situant à gauche) dans les années à venir. C’est une constante politique (pour ne pas parler de "loi" mais c’est une "quasi-loi") : avec le temps et le recul ce qui a été voué aux gémonies peut être totalement réhabilité quand ce n’est pas adulé.

Quant à la question du rôle et du "poids" du chef de l’Etat aujourd’hui dans le déroulement de tel ou tel quinquennat, c’est une évidence là aussi de la Vème République depuis sa fondation le 4 octobre 1958 et constamment renforcée depuis, hors période de cohabitation (il y en a eu trois depuis la première en 1986) : le président de la République étant la clé de voute des institutions et étant celui vers qui tout converge, son importance est de plus en plus forte et il a de plus en plus tendance à "gouverner" et pas seulement à "présider". Lorsque le "président gouverne" il s’expose à un risque structurel majeur. C’est celui auquel s’est exposé François Hollande dès 2012. Il est  devenu le chef de la majorité parlementaire (ce qui est normalement la fonction du Premier ministre) et n’a plus eu de "fusible" en période de surtension ou de menace de court-circuit. Ce changement de status, au sens quasi-sociologique du mot, est très problématique car il braque les projecteurs de la défaite potentielle sur le président de la République et l’affaiblit donc corrélativement.

Donc, concrètement, si d’aucuns considèrent que le président Hollande a échoué pendant son quinquennat c’est le mode de fonctionnement même de la Vème République qui fait que le président est celui qui se trouve chargé, en plus des fautes et maladresses qu’il a pu commettre, de celles commises par les autres. L’échec dont vous parlez, si tant est qu’il soit avéré, n’est donc pas imputable qu’au seul président sortant. Mais selon la formule consacrée : il est au sommet donc c’est lui qui sert de paratonnerre et c’est lui qui est susceptible de recevoir la foudre (du suffrage universel… et depuis peu.. des électeurs qui se déplacent pour voter aux primaires) ! 

Jean-François Kahn : S'il y a échec, on ne peut pas le réduire à une seule personne. Il y a un gouvernement, une majorité, un parti… Posons-nous déjà la question de savoir s'il s'agit d'un échec total. Toute la gauche de la gauche (frondeurs, écologistes, Jean-Luc Mélenchon, etc.) assure que ce quinquennat est un échec. Mais pourquoi est-ce un échec à leurs yeux ? Ils considèrent que c'est un échec car une politique de droite a été menée. De son côté, la droite parle aussi d'échec. Mais le fait-elle également en raison de la politique de droite qui a été menée ? Non, bien évidemment, elle considère que la politique menée était de gauche ! Comment peut-on donc dire de ce quinquennat qu'il a été un échec à cause de sa politique de droite et à cause de sa politique de gauche ? Peut-être que, justement, l'échec résulte du fait que les deux raisons sont valables simultanément…

En matière économique et sociale, la politique de François Hollande a été effectivement plutôt libérale, de centre-droit. Mais en même temps, d'un point de vue sociétal la politique menée était de gauche. Or, quel est l'état de l'opinion populaire, sur laquelle compte la gauche même si elle l'a perdue ? Cette population rejette d'un côté les dégâts des politiques dites néolibérales, et de l'autre le penchant gauchisto-soixante-huitard en matière sociétale. Dans la mesure où François Hollande a mené à la fois une politique néo-libérale sur le plan socio-économique et une politique de gauche sur le plan sociétal, il était en contradiction totale avec une grande partie de l'électorat populaire et de l'électorat de gauche. L'échec provient de là.

Au-delà de cet élément, l'échec de ce quinquennat tient au fait que François Hollande n'a jamais su incarner une dynamique, un projet, une direction, ce que De Gaulle appelait "un grand dessein". François Hollande est un gestionnaire au jour le jour (pas catastrophique d'ailleurs), alors que les Français avaient besoin de quelque chose qui les mobilise, qui leur montre où ils vont et pourquoi ils y vont.

Ne s'agit-il pas d'un échec général de la gauche ?

Jean-François Kahn : Ce n'est jamais l'échec d'un seul homme : c'est l'échec de tous ceux qui se reconnaissaient dans François Hollande ou qui le soutenaient. En revanche, on ne peut dire que c'est l'échec de ceux qui depuis trois ans à gauche le condamnent et le critiquent. Mais on peut effectivement parler d'échec collectif. Il y a un véritable échec de la gauche, qui n'a pas su s'incarner dans un projet.

Le fait de savoir si la politique menée par François Hollande est bonne ou mauvaise est secondaire par rapport au constat qu'il a fait une autre politique que celle sur laquelle il a été élu. C'est aussi cela l'échec, cette impression très forte de trahison. Dans certains domaines, il a même fait la politique inverse que celle sur laquelle il a été élu.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Lafayette 68 - 03/12/2016 - 09:19 - Signaler un abus Savoir compter : pas 6 mois !

    On est le 3 décembre . Premier tour fin avril et second tour 7 mai , il ne reste que 5 mois dans 4 jours . Ouf !

  • Par Deneziere - 03/12/2016 - 09:37 - Signaler un abus Avec des amis pareils...

    La droite dans son ensemble n'a rien fait pour revenir au pouvoir. Le travail d'opposition a été indigent. LR a essayé de ne pas sombrer après le barnum Copé-Fillon. Sarko a été dans le judiciaire. Le FN a laissé venir les mécontents pratiquement sans rien dire ni faire. Et donc, la gauche avait les mains totalement libres et tous les pouvoirs directs (exécutif, législatifs, régions) et des influences déterminantes partout ailleurs (presse, justice, éducation nationale, fonction publique). Et au final, paradoxalement, ce qui a le moins mal marché dans l'exécutif de gauche sont les domaines où l'idéologie de gauche est minoritaire : intérieur et défense. Le "quadriennat" de Hollande est une démonstration magistrale et éclatante de l'ineptie de la gauche dans quasiment tous les domaines clé. Hollande na été que le porte parole de cette ineptie.

  • Par vauban - 03/12/2016 - 09:37 - Signaler un abus Mr petaux

    En tant que contempteur régulier de ce quasi quinquennat pathétique et abonne de Atlantico je vous fais un bras d honneur

  • Par J'accuse - 03/12/2016 - 09:38 - Signaler un abus La gauche ne peut plus dire qu'elle EST le peuple

    Se faire élire sur des engagements (chômage, impôts) et aboutir à l'exact inverse, si ce ne sont pas des échecs, comment appeler ça? Le mot "échecs" est bien faible pour caractériser ce Waterloo général, et on ne peut pas parler d'améliorations des déficits quand elles se font par de fortes hausses des prélèvements et des dettes. Il s'agit de la déconfiture totale du président, de sa majorité, et de tous ceux qui se réclament de la gauche. L'attente des Français est que le président gouverne, sinon à quoi sert-il de l'élire au suffrage universel? D'ailleurs, tous les candidats ont des programmes de gouvernement. Protéger le président avec des fusibles, c'est affaiblir la démocratie: le peuple l'a bien fait comprendre à Hollande en lui interdisant de se représenter sous peine d'humiliation électorale.

  • Par Baluf - 03/12/2016 - 09:44 - Signaler un abus Néolibéralisme ?!

    La politique de Hollande aurait été "néolibérale" ?? Augmentation des impôts, augmentation du nombre de fonctionnaires, augmentations des régulations, réforme territoriale qui aboutit à AUGMENTER les coûts !! Expliquez moi ce qui differencie ce socialisme de votre socialisme ???

  • Par Baluf - 03/12/2016 - 09:44 - Signaler un abus Néolibéralisme ?!

    La politique de Hollande aurait été "néolibérale" ?? Augmentation des impôts, augmentation du nombre de fonctionnaires, augmentations des régulations, réforme territoriale qui aboutit à AUGMENTER les coûts !! Expliquez moi ce qui differencie ce socialisme de votre socialisme ???

  • Par Ganesha - 03/12/2016 - 09:48 - Signaler un abus Crotte de caniche

    Désolé, le ''Point Godwin'' est un artifice de style, souvent utilisé à tort et à travers, mais je trouve tout de même que, dans ce cas précis, il s'applique assez bien. Le 15 Mai 2012 ressemble beaucoup au 18 Juin 1940. Face à Mme Merkel, François Hollande pouvait annoncer sur Radio-Londres qu'il prenait la direction d'un mouvement européen de Résistance. Il a préféré suivre l'exemple de deux de ses prédécesseurs : Philippe Pétain et Nicolas Sarkozy. Il s'est rendu à Montoire et, n'étant pas à sa hauteur, il n'a même pas cherché à serrer la main de la chancelière. Celle-ci l'a traité pour ce qu'il est réellement : une crotte de caniche, que l'on écrase par mégarde !

  • Par Deneziere - 03/12/2016 - 09:49 - Signaler un abus Crétins les commentaires d'Atlantico... Et les contributeurs ?

    J. Petaux a le droit de dire que nos commentaires sont crétins. Il devrait regarder un peu les perles de certains contributeurs, dont une de son comparse du jour, JF Kahn. Ce dernier nous dit que comme la dette continue d'augmenter au même rythme qu'avant, nous sommes dans une certaine forme de stabilité (!). Stabilité... je rêve. Sarko allait dans le mur, Hollande y ajoute le côté festif du socialisme, et il y va en klaxonnant. Mais tout va bien, au fond, c'est stable. Monsieur Petaux, à force d'être pris pour des cons, on a quelques excuses à le devenir, ne trouvez-vous pas ?

  • Par zouk - 03/12/2016 - 09:56 - Signaler un abus Débacle de la Gauche

    Simple évidence, Fr. Hollande a été élu sur des rêves qu'il s'est lui même attaché à détruire ave le matraquage fiscal insensé de 2012/2013 et la gauche de la gauche s'est obstinée dans des refus d'un autre siècle, le XIX° (en oubliant Jean Jaurès pour ne retenir qu' A. Blanqui). Il a tenté de faire oublier sa débâcle en la qualifiant de progrès (néolibéral) càd en attisant encore les stupides cris d'orfraie de la gauche de la gauche.

  • Par zouk - 03/12/2016 - 10:07 - Signaler un abus Débâcle de la gauche

    Ce n'est pas seulement l'échec cuisant de Fr. Hollande mais aussi celui des "frondeurs", restés bloqués dans des raisonnements d'un autre âge. Et ils risquent bien de continuer, et surtout se déchainer sans limite contre Fr. Fillon, si nous avons la bêtise de les réélire.

  • Par vangog - 03/12/2016 - 10:17 - Signaler un abus Si on écoute la propagande...

    alors oui, le quinquennat de Flamby-le-menteur est un succès! "Dette épongée, déficit de la SS rééquilibré, courbe du chomage en voie de reversion, paix sociale épargnée, terrorisme jugulé..." tels les membres des politburos d'avant-mur, le chercheur en science-pipologie Jean Petaux croit dur comme rideau de fer à cette version édulcorée rapportée par les medias gauchistes qui n'osent plus moufter, ne sachant plus à quel saint se vouer...Saint François-le pleutre ou St François-les-rillettes? Mais si on analyse objectivement les faits ( dette sociale= 160 millliards d'euros, chômage + 1 million 150 000 chômeurs supplémentaires sous socialisme etc...alors, le quinquennat gauchiste ( toutes responsabilités confondues: Macron-Rothschild, Valls-la-fuhrer, Montebourde etc...) a été une déconfiture totale...

  • Par adroitetoutemaintenant - 03/12/2016 - 10:36 - Signaler un abus @vauban

    Je vous accompagne dans votre bras d'honneur à ce con qui à force de péter plus haut que son cul va se déchirer le dos !

  • Par Ganesha - 03/12/2016 - 10:37 - Signaler un abus Denezière, Avouons que cette femme est superbe !

    La dette connaîtra le même sort que les ''Emprunts Russes'' en 1917 ! Il y a tout de même une évidence élémentaire, qu'il faudrait avoir le courage de rappeler de temps à autre : l’Assouplissement Quantitatif (QE), ce n'est rien d'autre, en toute simplicité, qu'une Pyramide de Ponzi. Inutile de gaspiller son énergie à discuter, de chercher à trouver le remède miracle pour un problème totalement insoluble. Tout cela se terminera par un gigantesque Krach boursier et un effacement de toutes les dettes. On met le système bien à plat, et on repart sur des bases saines ! Cela ressemble à du Yaka-Faukon, mais il y a aussi des moments où la Vérité finit par se montrer nue, telle qu'en elle-même ! Avouons que cette femme est superbe !

  • Par edac44 - 03/12/2016 - 10:44 - Signaler un abus Attention ce commentaire est complétement crétin !...

    A gauche toute ou à droite toute, n'est-ce pas le meilleur moyen de tourner en rond ??? Exemple : prenez un bateau, un avion, une voiture ou même à pied les yeux fermés et essayez !... Certains crétins que d'autres crétins avaient mis au pouvoir l'ont tenté et mis à part mettre son pays en faillite ou provoquer la guerre civile, ça ne mène nul part. Quant à M. Petaux, osons lui dire sans complaisance, n'en déplaise à Monsieur Audiard "Quand on mettra les cons sur orbite t'as pas fini de tourner" !...

  • Par Anguerrand - 03/12/2016 - 10:49 - Signaler un abus La " belle alliance " des bons à rien.

    Leur démonstration durant 5 ans n'a pas eu l'air de troubler ces pôvres d'esprit qui n'ont pas compris que le socialisme, ça ne fonctionne pas.

  • Par Anguerrand - 03/12/2016 - 10:58 - Signaler un abus À Ganesha

    Vous voilà en économiste avisé, doublé de voyance, votre démonstration est une merveille, mais vous oubliez une chose dans votre brillante démonstration c'est que les détenteurs d'assurances vie oud'economies seront ruinés, ainsi que pas mal de retraités. Oubliez vos mots pompeux pour une réalité économique que vous inventez à base de mots dont vous recherchez péniblement dans Wikipedia, pour faire croire que vous êtes un économiste clairvoyant .

  • Par edac44 - 03/12/2016 - 11:29 - Signaler un abus En France l'emploi ne redémarre pas, pourquoi ???

    D'abord l'emploi ne se décrète pas mais ça, vous le saviez déjà et même avec un cadeau à 40 milliards offert au patronat en échange d'emploi, les chefs d'entreprises n'embauchent pas!... Pourquoi ??? La plupart des entreprises françaises "tourne" déjà au ralenti et en sureffectif et ne parlons pas de la fonction publique qui absorbe 56% du PIB, un record mondial !... D'autre part, les charges associées à l'emploi en France sont aussi à mettre dans le livre des records du "Guinness". L'état français dépense plus qu'il ne gagne, tout le monde en convient mais que faire quand les assistés de tout poil asphyxient les finances de l'état ??? A l'attention de M. Petaux : Juste pour la rime et rendre grâce à Audiard : "Quand on mettra les cons sur orbite, t'as pas fini de tourner, connard" !...

  • Par assougoudrel - 03/12/2016 - 11:34 - Signaler un abus La Gauche s'est écroulé comme le

    lit IKEA de Ganesha. Avant que hollande ne soit installé à l'Elysée, des entreprises fuyaient le pays. D'autres, étrangères, qui devaient venir, ont rebroussé chemin pour aller ailleurs. Hollande et ses sbires sont pires que toutes les plaies d'Egypte réunies. Généreux avec l'argent des français sans que ces derniers en bénéficient. N'est-ce pas lui qui a donné 1 milliard d'euros à l'ONU pour la planète? Quand Israël a fait sauté la villa du chef du Hamas, il lui a donné 9 millions d'euros. Cent cinquante million d'euros ont été donné à un pays pour ses universités. Une région socialiste a payé des pistes cyclables au Chili avec les sous des français. Pour finir, les clandestins, qu'on appelle migrants touche 750 euros par mois, alors que beaucoup de retraités français sont loin de toucher ça. Il faudrait des pages entières pour énumérer toutes ces aberrations et, en plus, on doit se taire. Ce péteux de Pétaux est un Gauchiste traitre de la Nation et JFK, le binôme de Bayrou qui, pendant 5 ans, toutes les semaines, crachait son venin de crapaud sur Sarkozy dans son essui-derche de clochard marianne. Si cette Gauche pouvait disparaitre tel un étron d'une cuvette...!

  • Par GP13 - 03/12/2016 - 11:45 - Signaler un abus Etonnant !!

    Il faudrait donc attendre pour savoir si le quinquennat de Hollande a été en définitive , bon ? Mais c'est F.Hollande lui même qui vient de trancher et il devrait s'y connaître, à moins qu'il se soit encore trompé, comme il en a l'habitude et encore hier quand il a déclaré qu'avec moins de fonctionnaires, c'est l 'État qui est menacé !! Et oui le désastre est total et comment pourrait-on sérieusement en douter ?

  • Par Nap4 - 03/12/2016 - 12:22 - Signaler un abus Hollande le Bouc Emissaire

    Amusant, cet article où les intervenants s'échinent à argumenter les causes de ce calamiteux quinquennat, en faisant tomber la cause sur les épaules d'un Hollande dépassé. Pour éviter l'humiliation, ce dernier aurait mieux fait sans de continuer de trousser ses rombières sans s'occuper de politique. Mais non, il s'y est collé et doit aujourd'hui essuyer les quolibets venus tant de la droite que de son propre camp. Car ses pires contempteurs sont probablement ses meilleurs amis. Aussi, nos deux plumitifs verbeux dont j'ai soutenu vaillamment la lecture, évitent le vrai fond du problème : les responsables de ce désastre ne sont ni ce triste président ni ses sbires serviles mais l'idéologie qui les inspire. La gauche, le gauchisme, le socialisme et autres insipides brouets démagogiques ne sont pas adaptés au monde moderne. Inutile donc d'accuser les hommes, il faut changer de logiciel et expliquer aux peuples la vérité : Marx est mort, le Mur est tombé, Bade Godesberg a bien eu lieu, le socialisme est une chimère. Dieu est mort, et son successeur agonise. Il faut l'achever. Il faut passer à autre chose.

  • Par Nap4 - 03/12/2016 - 12:23 - Signaler un abus mutualisme

    Et je me joins à Vauban ainsi qu'à adroitetoutemaintenant.

  • Par valencia77 - 03/12/2016 - 13:08 - Signaler un abus bien sur Hollande

    Et aussi tous. La majorite des francais qui sont ou reve d'etre fonctionaires. La niche et la pate.

  • Par michoulacolere - 03/12/2016 - 13:36 - Signaler un abus Une évidence !!

    Si vous voulez plus d'employés , il faut plus d'employeurs , et d'abord éviter de les décourager en les plumant ! !

  • Par gerint - 03/12/2016 - 13:42 - Signaler un abus Merde à Petaux

    Et bras d'honneur aussi. Kahn: pas beaucoup mieux

  • Par pc85 - 03/12/2016 - 14:36 - Signaler un abus Merci Petaux ...

    Pauvre con.

  • Par borissm - 03/12/2016 - 14:48 - Signaler un abus @Vauban

    On est deux.

  • Par borissm - 03/12/2016 - 14:56 - Signaler un abus Petaux

    doublé, dépassé, perdu. Autant docteur que Diafoirus.

  • Par Anouman - 03/12/2016 - 15:07 - Signaler un abus pédagogie

    Selon M. Petaux il n'y aurait pas eu assez de pédagogie sur l'action du gouvernement. Mais il n'en avait pas besoin, c'était facile à comprendre même par les supposés débiles qui commentent sur Atlantico et tout le monde a compris de droite ou de gauche. A ce propos je ne saurais trop conseiller à ce cuistre de ne plus s'exprimer sur Atlantico, dont les lecteurs ne semblent pas à son niveau.

  • Par Ganesha - 03/12/2016 - 16:44 - Signaler un abus Il y a de la Joie !

    Comme le chantaient Charles Trenet et Maurice Chevalier en 1938, ''Il y a de la Joie'' et ''Mon Cœur fait Boum'' ! Les lecteurs d'Atlantico s'amusent comme des enfants ! Il y a cependant un tabou essentiel à respecter : ne surtout pas faire de comparaison avec ce personnage de légende, ce génie, ce sauveur, qu'a été Nicolas Sarkozy ! Il y a toujours sur ce site l'une ou l'autre petite dame hystérique qui vient ici, traversée par un orgasme fulgurant, nous hurler : ''Il a si bien géré la Crise de 2008'' ! Vous n'allez tout de même pas mettre sur le même pied le million de chômeurs, le million d'immigrés supplémentaires, les milliards de déficits de Sarko avec l'abominable politique ''de gauche'' de Hollande ! Comparer les Socialauds et les Ripoublicains, cela, ce sont les calomnies que cherche à répandre cette garce blonde prénommée Marine ! La preuve : le petit avorton a un ''empêchement'', mais vous allez voter, comme un seul homme, pour son ''kollaborateur'' ! https://www.youtube.com/watch?v=YimX5V-fjv4

  • Par vacciné - 03/12/2016 - 17:08 - Signaler un abus incompréhension

    Pourquoi ce paradigme comme quoi la France aurait mené une politique libérale. Nous sommes quand même dans la pays aux 400 000 normes! Libéral , faites moi rire... pro-riches , peut-être , mais libérale , alors que tout , absolument tout est réglementé de façon tatillonne et intransigeante ? Hummmm , paradoxal , non?

  • Par vacciné - 03/12/2016 - 17:10 - Signaler un abus t'énerves pas Anouman

    t'énerves pas , Petaux est tout simplement un connard prétentieux , c'est tout ...

  • Par Ganesha - 03/12/2016 - 17:57 - Signaler un abus Vacciné, le grand secret

    Vacciné, Sarko et Hollande ont mené la politique voulue par les gens qui les financent. Vous ignorez leur nom ? Je vais vous dévoiler le grand secret : mmr Gattaz, Bouyges, Arnault, Pinault, Niel. Ne cherchez pas à trouver un qualificatif politique ! Actuellement, 1 % de la population possède 50 % du patrimoine !

  • Par von straffenberg - 03/12/2016 - 18:04 - Signaler un abus La chute du socialisme et de la social démocratie

    Social démocratie un mot dont se gargarisait nombres de politiciens de gauche .Je retiendrais qu'une chose 5 années de perdues dans des débats stériles de société avec la complicité intolérable des députés de la majorité largement aussi fautifs que notre Président et sa cohorte de pseudos conseillers Ajouter à cela certains médias asservis au pouvoir comme cela n'a jamais et le compte est bon . Merci encore à ,Atlantico de nous laisser s'exprimer Quant à la belle alliance populaire qui fait vibrer Cambadélis c'est un peu fort de café jamais un exécutif n'a autant méprisé l'ensemble des Français .

  • Par von straffenberg - 03/12/2016 - 18:07 - Signaler un abus Rectif

    il faut lire n'a jamais été

  • Par ClauZ - 03/12/2016 - 18:45 - Signaler un abus Débat complètement nul digne d'un Libération ou de Médiapart !

    Je ne m'abonne pas à Atlantico pour lire les nombreuses idioties de monsieur Petaux tel que: "les dix ans de politique libérale de la droite..." Lol :-D La France n'est pas un pays libéral surtout au vue de sa fiscalité !

  • Par Cervières - 03/12/2016 - 20:32 - Signaler un abus Jean-François,

    ça se confirme, la vieillesse est un naufrage...

  • Par Deudeuche - 03/12/2016 - 22:28 - Signaler un abus Petaux Kahn et Ganesha sont unanimes

    C'est de la faute de...Sarko, 2012 - 2017 vers l'infini et au delà ce sera toujours de la faute de Sarko. Des vrais Buzz l'éclair, nos gens de gauche ( même quand un se dit FN).

  • Par mangoustep - 03/12/2016 - 23:13 - Signaler un abus sur quoi se reconstruiront ensuite des partis de gauche ?

    A défaut de lignes idéologiques susceptibles d'attirer suffisamment d'électeurs, certains partis issus de l'éclatement du PS ne vont-ils pas se faire gagner par le communautarisme et notamment l'islamisme politique ?

  • Par POLITQ - 03/12/2016 - 23:14 - Signaler un abus POURQUOI NOUS IMPOSER CES DEUX-LA?

    Atlantico va-il devenir un organe de presse de g…. , donc de m…. ? J'inscrit les 2 mots de la même manière, ce sont des synonymes. Pourquoi, mais POURQUOI faire parler ici ces 2 malhonnêtes??? C'est bon, on les entend-lit sur-dans France Inter, Info, I'Télé, C+, l'Obs, TV7 Bx, Libé, Marianne, le Point. Mensonges, diffamation, ça suffit !!!! Ça fait déjà plusieurs fois que je surprends des articles de Petaux, Kahn c'est la première. Ça suffit!!!! Les gauchos, j'en ai autant marre que de la petite vérole, la peste bubonique, l'islam, etc …. CAR C'EST TOUT CE A QUOI ILS SONT FAVORABLE !!!!!

  • Par Ganesha - 04/12/2016 - 07:15 - Signaler un abus Deudeuche, Walt Disney

    Deudeuche, je lis votre commentaire de 22h 28… et j'ai un doute ! C'est vrai que vous semblez nombreux à vous révéler incapables d'intellectualiser une notion, pourtant très simple, que l'on vous explique pourtant inlassablement ! Relisez mon texte de 17h 57. Les notions de droite et de gauche ne sont qu'un conte pour enfants avec lequel on distrait les français. Oubliez Sarko et Hollande, les vrais dirigeants de la France sont les grands patrons et les milliardaires. Leur prochaine poupée est déjà choisie et s'appelle Fillon. Mais nos soi-disant vedettes politiques, qui vous passionnent tant, sont aussi irréels que les personnages des films de Walt-Disney ! Alors, vous pouvez dire : ''C'est la philosophie du Fn, donc c'est un mensonge diabolique ! '' C'est à chacun d'entre vous de décider. Ce parti vous propose une ''clef explicative''. Faites simplement l'essai : voyez si elle fait tourner la serrure… et entrez dans l’âge adulte !

  • Par Phélé - 04/12/2016 - 09:26 - Signaler un abus Le roi Petaux sait tout et méprise les lecteurs.

    Le mot pétaudière trouve ici une belle explicitation dans son origine étymologique. Quand les ânes savants rendus audacieux par un sous- diplôme de science-po bordelais s'expriment dans Atlantico, comment ne pas y trouver un mépris gauchiste pour tout ce qui n'est pas la pensée unique actuelle, celle qui mange le cerveau de nos pseudo-intellectuels enseignants. A force de ne comprendre Marx qu'au niveau le plus binaire, ils ne voient pas que le monde, la nature, l'évolution, explorent toutes les pistes, fussent elles "nauséabondes", à la recherche de ce qui fonctionne et perdure. La nature a oublié depuis très longtemps l'égalité à tout prix dont se réclament les soixante-six huitards. Seul ce qui se débrouille par courage ou intelligence fonctionne. Tout ce qui est aidé de façon systématique ne dure qu'un temps puis retourne au néant. Le socialisme comme les dinosaures est trop énorme dans ses outrances assistanales de partage à sens unique pour perdurer. La nature a horreur du vide et de la paresse. Par exemple, le diplodocus fonctionnaire cher à messieurs Petaux et Kahn devra devenir un fonctionnant sous peine d'éradication de masse.

  • Par Lapalatine - 04/12/2016 - 10:10 - Signaler un abus Petaux..!

    Vous savez ce qu'ils vous disent les lecteurs d'Atlantico??? En plus de ce à quoi tout le monde pense...(et qu'on ne peut pas écrire), vous êtes un mufle, un merdeux qui se prend pour le nombril du monde....

  • Par Ganesha - 04/12/2016 - 10:22 - Signaler un abus Phélé

    Phélé, vous avez probablement entre 70 et 80 ans, mais vous venez ici nous débiter des slogans stupides dignes d'un gamin de six ans. Relisez tous les commentaires sur cette ligne de discussion : tous les vieux croûtons viennent ici radoter les mêmes conneries. Vous vous gargarisez des ''Cent millions de morts du Communisme''. Mais ce que vous refusez de regarder en face, ce sont les cent millions de pauvres et de chômeurs aujourd'hui en Europe. Alors, arrêtez de nous casser les pieds les pieds avec votre ''Glorieux Capitalisme'', solution miracle pour toute la Misère du Monde. L'avenir, ce n'est ni le Communisme, ni le Capitalisme, cela demande juste un peu d'imagination !

  • Par DESVESSIESPOURDESLANTERNES - 04/12/2016 - 10:28 - Signaler un abus le sachant a parlé

    Comme souvent , et toujours hors sol en lévitation jusqu'en devenir aussi dédaigneux que le mammouth qui l'engraisse ! T'as rien compris à la France Professeur ! Bravo aux commentaires qui participent bien à la liberté d'expression

  • Par Anguerrand - 04/12/2016 - 10:45 - Signaler un abus GANESHA ARRÊTEZ D'INSULTER LES GENS 10:22

    Tout le monde est insulté, on sait maintenant que vous un être supérieur un quasi dieu, ce qui ne vous empêche pas d'être correct. Je suis surpris qu'Atlantico ne censure pas les milliers d'insultes que vous avez sur ce site et Causeur débité. Je ne salue pas votre grossièreté.

  • Par Lapalatine - 04/12/2016 - 10:50 - Signaler un abus A Atlantico..

    Si c'est pour se faire insulter dans votre journal, ce n'est pas la peine de payer un abonnement . et pour lire ce que disent ces deux cuistres, autant aller sur une merde de gauche: j'explique...Libération entre autres...Mon abonnement prend fin bientôt: je réfléchis...

  • Par Phélé - 04/12/2016 - 16:18 - Signaler un abus Ganesha, Dieu de la sagesse...

    Cher Ganesha On hésite entre vous laisser délirer et vous répondre. Non je n'ai pas 70 ans, et l'une de mes deux professions, chacune en effet libérale et responsable, me permettra de vous énerver un peu plus. On peut être de droite et encore jeune. Votre pseudonyme prétentieux et vos saillies sur Atlantico sont éclairants : Ganesha, le Dieu de la sagesse, de l'intelligence et... de l'éducation ! Rien que cela ! Quel programme : "éduquons". Tout dépend en combien de mots on l'écrit. Quoiqu'il en soit, votre rage et vos insultes si fréquentes révèlent votre frustration et votre absence de sérénité. J'insiste, examinez la nature au lieu de la dichotomiser en entités de propagande. Ça vous détendra. La nature n'est ni communiste ni capitaliste, elle est juste vraie. Ce que ne sont ni les gauchistes prétendument "progressistes", ni les enseignants dans hélas leur assez grande majorité. "Celui qui sait, fait. Celui qui ne sait pas, enseigne" . Je vous taquine juste pour le plaisir de me régaler de votre prochaine saillie.

  • Par Citoyen Ordinaire - 04/12/2016 - 23:38 - Signaler un abus Concrètement

    La présidence de François Hollande va être considérablement réévaluée...dans le monde journalistique parisien... Concrètement et à jamais pour moi, Hollande et sa bande,, cela restera 1500€ d’impôts supplémentaires, mon salaire net qui a baissé ces 3 dernières années mes impôts locaux qui ont augmentés, comme la TVA, le rattrapage des factures EDF, l'augmentation des taxes sur le Gazole.... Voila ma belle vie de sans dents sous la Gauche...Concrètement c'est la descente vers les seuils de pauvreté On pourra raconter ensuite ce que l'on veut de ce que Patapouf a fait au plan symbolique...pour tenter de sauver sa face.

  • Par Outre-Vosges - 07/12/2016 - 02:50 - Signaler un abus À ne pas oublier

    Ayons à l’esprit que la bataille de Waterloo est souvent appelée en allemand « Schlacht bei Belle-Alliance ». C’est peut-être prémonitoire d’une raclée que pourrait prendre la gauche à la prochaine élection.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-François Kahn

Jean-François Kahn est un journaliste et essayiste.

Il a été le créateur et directeur de l'hebdomadaire Marianne.

Il a apporté son soutien à François Bayrou pour la présidentielle de 2007 et 2012.

Il est l'auteur de La catastrophe du 6 mai 2012.

 

Voir la bio en entier

Jean Petaux

Jean Petaux est docteur habilité à diriger des recherches en science politique, ingénieur de recherche, politologue à Sciences Po Bordeaux, grande école dont il est depuis 27 ans le directeur de la Communication et des Relations extérieures. Auteur d’une dizaine d’ouvrages,  il dirige aux éditions « Le Bord de l’Eau » la collection « Territoires du politique » et y a publié en avril 2017 un livre d’entretiens avec Michel Sainte-Marie, ancien député-maire de Mérignac  intitulé « Paroles politiques ».  Parmi ses publications antérieures il a  codirigé aux Editions Biotop, en 2010,  Figures et institutions de la vie politique française.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€