Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 26 Novembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

4 conseils pour ne plus perdre son temps en réunion

Les réunions pénibles et infructueuses ne sont pas une fatalité. Il suffit de connaître deux ou trois astuces pour contribuer, par des qualités humaines et avec des conseils professionnels, à restaurer une belle énergie collaborative.

Au boulot !

Publié le
4 conseils pour ne plus perdre son temps en réunion

Lors de réunions, certains mots sont plus convaincants que d'autres pour prendre des décisions. Crédit Reuters

Encore une réunion ? La plupart des professionnels participent à des réunions tous les jours, voire plusieurs fois par jour. Nombre d'entre elles se résument à un soliloque de l’animateur, auquel répondent des réactions d’allégeance ou de rébellion des participants, quand ils ne s’évadent pas par l’intermédiaire de leur téléphone portable. Comment savoir quand une décision importante va être prise ? Quels sont les mots à utiliser pour susciter le consensus ? Les interactions sur des sujets ordinaires ont-elles une influence sur des sujets de travail ? Combien de temps faut-il compter entre le moment où l'on a atteint l'objectif de la réunion et le mot où cette dernière se termine ? 

  • Reconnaître par des signaux quand la décision importante est sur le point d’être prise

On peut détecter l’intervalle de temps critique d'une réunion en observant les éléments suivants : directive d'action, offre, acceptation de l’offre, rejet, demande d'information, dialogues.

 La partie la plus importante de la réunion se caractérise principalement par des demandes d’informations et de renseignements.

  • Les mots convaincants

Les mots les plus convaincants, selon le test de Fisher, ne sont pas forcément utilisés exclusivement dans les réunions. Pourquoi ces mots sont plus convaincants que d’autres ? Exemples. 

Pour l’école de management de Sloan MIT , dire "Ok", "donner", "commencer" et même "réunion" stimule le pouvoir de persuasion de la personne emploie le mot. Les statisticiens Cynthia Rudin et Been Kim ont étudié le vocabulaire des propositions qui ont été acceptées au cours de 95 réunions. Ils ont conclu que les mots les plus convaincants sont ceux qui construisent des consensus.

"Ok" indique l’accord avec une idée précédente. Utiliser le mot "commencer" dans une phrase du type "Je pense que nous devrions commencer par les bases", est utile pour créer des alliances entre les participants qui veulent tous être efficaces. Le mot "donner" fait allusion à un certain avantage pour le groupe. Exemple : "Cela nous donnerait une part de marché". L’utilisation de ce mot suggère en plus, une connaissance préalable. Celui qui emploie ce mot va ensuite expliquer, étayer son argument. Le mot "réunion" suggère ce dont on n'a pas parlé. Exemple : "Nous en parlerons à la prochaine réunion". Cela peut être utilisé pour fuir un problème; ou simplement le reporter à plus tard.

En revanche, les mots les moins populaires dans les réunions étudiés sont "reconnaissance", "discours", "équitable", "choisir", "animaux", "moyen" et "bas".

  • Les interactions

Selon des chercheurs de l'Institut de Technologie du Massachusetts, les conversations ordinaires, dites sociales, et de travail interagissent au sein d’une réunion. Il n’est pas évident de connaître l’impact de ces conversations sur le travail. Quoi qu'il en soit, chaque jugement qui suit une un acte social négatif est plutôt négatif. L'inverse est également vrai : un acte socialement positif est généralement suivi d'une évaluation positive.

Les conversations sociales peuvent donc être considérées comme hypocrites puisqu’un collègue peut en encourager un autre pour arriver à ses fins. Dans ce cas, l’acte social positif devient un acte social négatif.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ZOEDUBATO - 04/07/2013 - 09:02 - Signaler un abus Non seulement inutile mais trompeur

    En réunion industrielle les mots efficace qui évite de perdre du temps ce n'est pas le baratin à la mur des cons mais les impacts de cette décision au niveau consommateur, social, technique, humain, commerciale et financier Les mots clés de départ sont : - la finalité : que veut-on obtenir ? quand ? comment ? avec qui? selon quel trajectoire ? objectifs ? - la valeur ajoutée : qu'apporte t-on aux utilisateurs finaux qu'ils puissent constater par un de leur 5 sens ? et impact de cet apport sur l'entreprise etc. C'est pourquoi le privé apporte beaucoup plus de choses à l'intérêt général que le public qui se grise de mots et de concepts intellectuels type café du commerce pour camoufler leurs intérêts particuliers

  • Par la saucisse intello - 04/07/2013 - 09:02 - Signaler un abus Bien plus simple......

    Apprenez à dormir les yeux ouverts. Ca demande un grand entrainement, mais c'est possible. En fait, peu à peu vous décrochez, vous partez dans vos rêveries, vous vous laissez couler.....Vous n'oublierez pas de vous caler le dos contre le mur, de prendre une position renversée juste à côté d'un collègue qui lui se tiendra bien en avant, vous faisant ainsi un écran entre le "leader" (!!!) de la réunion et vous. De temps à autre, vous émergerez et ferez de la main, le pouce levé, un geste d'approbation aux paroles du bavard. Vous pourrez pioncer tranquille la plupart du temps. Attention quand même, quand viendra le moment de parler de VOTRE service, réveillez-vous et soyez combattif......fastoche, vous serez bien reposé ! J'avais un collègue (salut, Gilles) qui de mettait tout exprés face à moi et qui chronométrait mes roupillons ! Quand on se téléphone, il n'en revient toujours pas !

  • Par Glabre et Ingambe - 04/07/2013 - 10:55 - Signaler un abus Le mot-clé essentiel ?

    "Prime"

  • Par carredas - 04/07/2013 - 11:52 - Signaler un abus Réunionnite...

    Pour ne pas perdre de temps en réunionnite ( surtout dans les établissements relevant de services publics où le temps a une valeur élastique ) - la réunion doit avoir un organisateur clairement désigné - l'organisateur doit fixer le but de la réunion ( information, décision, les deux...) - il doit en limiter la durée - il doit vérifier que les membres de la réunion sont habilités à prendre les décisions - il doit conduire la réunion en fonction des points précédents - il doit en faire un compte-rendu écrit

  • Par gliocyte - 04/07/2013 - 13:24 - Signaler un abus Ce n'est pas la réunion qui est la plus importante

    Mais la préparation de cette réunion pour en définir le cadre, les objectifs et le temps imparti pour l'obtention des réponses aux questions posées. Je rejoins l'analyse de @carrédas. La réunionite est une spécialité du monde de la fonction publique, dont l'objectif est de parler pour parler car il faut bien tuer le temps..

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Atlantico.fr

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€