Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 22 Juillet 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les 10 Infos Éco : Le chômage resigne pour un an selon l’UNEDIC

Les 10 infos éco du jour

Publié le
Les 10 Infos Éco : Le chômage resigne pour un an selon l’UNEDIC

1. Le chômage resigne pour un an selon l’UNEDIC. Selon les données publiées par l'Unedic, le nombre de demandeurs d'emplois va continuer d’augmenter en 2014 avec 75.600 chômeurs de catégorie A de plus.

L’UNEDIC indique également qu’en 2013, année ou François Hollande voulait inverser la courbe du chômage, c’est 168.800 personnes supplémentaires qui vont rejoindre Pôle-Emploi. Pour l'Unedic, le redémarrage de l'emploi dans le secteur privé ne se produira pas avant le quatrième trimestre 2014, patience donc.

2. Le come back parisien de Burger King. Cette fois c’est sur, l'enseigne de fast-food Burger King rouvrira un établissement à Paris en décembre. Il sera situé dans le centre commercial de la gare Saint-Lazare, où des travaux ont déjà débutés, a annoncé jeudi le groupe italien Autogrill, exploitant de la marque en France. Numéro deux mondial de la restauration rapide derrière McDonald's, Burger King avait fermé en 1997 les 39 restaurants qu'il exploitait alors en France.

3. SNCF : « Du gare à gare » au « porte à porte ». Dans le magazine interne de la SNCF, Guillaume Pépy présente son nouveau plan stratégique "Excellence 2020". Au programme, un tiers du chiffre d'affaires réalisé à l'étranger, une croissance de 3% par an, priorité à l'Ile-de-France  et 1,3 milliard d'euros d'économies. Le PDG de la société publique annonce également le développent d’offre de voyages "porte-à-porte".

4. Fnac supprime 180 postes. La Fnac a annoncé 180 suppressions de postes sur un effectif de 800. Dans un communiqué de presse, la FNAC indique que cela fait suite à l'échec des négociations entamées il y a quinze mois avec les organisations syndicales face à la "très forte dégradation" que connaît le marché de la musique physique depuis plus de 10 ans.

5. Contrat à 510 millions pour Alstom.  Dans un communiqué, le ministère des Transports annonce le renouvellement d'une première partie des trains grandes lignes de la SNCF pour un montant de 510 millions d'euros. Le contrat sera attribué, sans surprise, à Alstom.

6. Le mea-culpa de la FED. La Réserve fédérale a eu une communication confuse sur sa stratégie de sortie de son programme d'assouplissement quantitatif (QE3), ont admis jeudi deux de ses représentants. Jeremy Stein, gouverneur de la Fed, a expliqué que la décision annoncée le 18 septembre de maintenir les rachats d'actifs au rythme de 85 milliards de dollars par mois avait été "serrée", en notant pour sa part qu'il était favorable à un début de retrait du QE3.

7. L'US Navy choisit Thales. Thales Communications remporte un contrat de 15,12 millions de dollars avec la marine américaine rapport le site Boursier.com. Le but,  établir un dépôt de maintenance avec équipements de test et le matériel nécessaire, destiné aux sonars basse fréquence  et aux hélicoptères MH-60R.

8. Au Portugal, c'est non à la flexibilité. La Cour constitutionnelle portugaise a rejeté jeudi plusieurs mesures visant à simplifier les procédures de licenciement prévues par la réforme du code du travail adoptée en 2012. Selon l’AFP, ces nouvelles mesures répondaient aux recommandations de la troïka (UE-FMI-BCE) des bailleurs de fonds du Portugal, qui souhaitaient mettre fin aux "rigidités du marché du travail".

9. Toyota rappelle ses camionnettes américaines. Le constructeur rappelle 700.000 camionnettes Sienna en Amérique du Nord. Le problème, un levier de vitesse qui, explique le groupe, « peut dans certains cas quitter tout seul la position "parking", entraînant un déplacement du véhicule non souhaité ».

10. Amazon, Picard et Yves Rocher sont les trois enseignes préférées des Français. C’est ce que révèle le classement annuel du cabinet de conseil OC&C Strategy Consultants. L’étude indique également que des secteurs sont à la peine comme la Mode où les enseignes « mono-marque » de centre-ville doivent redynamiser leurs concepts et la Restauration où les premières chaînes sont La Pataterie et Buffalo Grill à la 54ème place !

 

> Retrouvez Atlantico Business sur Twitter
> Retrouvez Atlantico Business sur Facebook

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 27/09/2013 - 12:55 - Signaler un abus Si la courbe du chômage ne s'inverse pas comme

    prévu par Guignolo, il a un plan B, le maître du Kremlin français? Il démissionne ou il efface du dictionnaire le mot chômage, comme il l'a fait avec le mot race? Dans tous les cas, nous prévoyons avant deux ans une révolution citoyenne contre cette noblesse de robe étatique et son clergé médiatique... Aiguisez vos fourches, citoyens!

  • Par legaulois - 28/09/2013 - 07:14 - Signaler un abus MENTEURS ET VOLEURS

    cette oligarchie de droite comme de gauche ne pense qu'à protéger leurs rentes de situation des mandats et des cumuls par tous les moyens à savoir que sans proportionnel ils ne représentent que 25% de la population

  • Par BA - 28/09/2013 - 21:20 - Signaler un abus Explosion du gouvernement en Italie.

    Le 28 avril 2013, Enrico Letta devient premier ministre de l'Italie : il forme un gouvernement d'union nationale avec le parti de droite "Peuple de la Liberté" (5 ministres), le parti de gauche "Parti Démocrate" (10 ministres), le parti du centre "Choix citoyen" (2 ministres). Cinq mois plus tard, le gouvernement d'union nationale explose. L'Italie se retrouve à nouveau sans gouvernement. Rappel : la dette publique de l'Italie atteindra 2080 milliards d'euros, soit 132,9 % du PIB en 2013. Chaque année, l’Italie doit payer 85 milliards d’euros pour les intérêts de sa dette publique. Samedi 28 septembre 2013 : Les cinq ministres du parti du Peuple de la liberté (PDL) de Silvio Berlusconi ont démissionné à sa demande du gouvernement que dirige Enrico Letta. L'annonce a été faite samedi soir par le vice-président du Conseil et dirigeant de PDL Angelino Alfano. Cette nouvelle crise survient cinq mois à peine après la naissance au forceps d'un gouvernement de large entente.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€