En direct
Best of
Best Of
En direct
© AFP
Redneckslamisme
Tuerie de Pittsburgh : l’antisémitisme comme on l’aime ?
Publié le 04 novembre 2018
On ne s’est curieusement pas demandé si le tueur de Pittsburgh avait eu une enfance malheureuse. On a bien fait. On devrait continuer sur cette lancée.
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
On ne s’est curieusement pas demandé si le tueur de Pittsburgh avait eu une enfance malheureuse. On a bien fait. On devrait continuer sur cette lancée.

Les assassinats de juifs par l’extrême droite, pour toute leur horreur, permettent au moins de se remettre à dénoncer l’antisémitisme sans passer pour un affreux manipulateur crypto-sioniste dans certains milieux progressistes. Ça nous change. Ça serait presque « un mal pour un bien », comme disait ma grand-mère (en yiddish).

La philosophie générale des bourrins faisant un carton sur une synagogue de Pittsburgh n’est pourtant pas si différente de celle des barbus se payant un supermarché casher à Vincennes ou une école primaire à Toulouse : parce que des juifs à gros pif contrôlent le monde et le mènent à sa perte par pure cupidité, il faut bien qu’un héros se dévoue de temps en en temps pour les en empêcher — serait-ce au péril de sa vie…

Mais bon, on s’en doute, dans leur incarnation redneck, les shabbatophobes ne trouveront ni l’excuse d’une enfance malheureuse chez Reporterre ni celle du combat anti-impérialiste peut-être un poil dévoyé chez Edwy Plenel. Ils resteront juste des méchants.

Du point de vue des victimes, en revanche, c’est du pareil au même : être mitraillé par un facho les accusant de faciliter l’arrivée de migrants arabes aux Etats-Unis ou par un djihadiste leur reprochant d'organiser le débarquement d’olims occidentaux en Israël, c’est avant tout être mitraillé. 

L’antisémitisme militant a ceci de particulier qu’il se déniche toujours un argument contemporain en surplus des préjugés judéophobes standards histoire, on imagine, de se rallier les fameux « sans opinion » des sondages. Déicide dans l’Antiquité, meurtres de petits enfants au Moyen-âge, inhumanité biologique chez les nazis, collusion avec les illuminatis et les franc-maçons chez les complotistes post-modernes, anticolonialisme chez les gauchistes en peau de lapin... Il y a forcément une bonne raison de les détester.

Avec le gros vilain authentique de Pittsburgh, toutefois, massacrer des juifs anonymes redevient universellement indéfendable. Pourvu que ça dure.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Mont Everest : la fonte des glaces fait apparaître de nombreux corps d'alpinistes
03.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
04.
Fumer du cannabis à forte concentration de THC augmenterait les risques de développer une grave maladie mentale
05.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
07.
Francois Xavier Bellamy enchante la droite, Bruno Retailleau laboure son sillon (et l'électorat Fillon), Le Point charge Castaner, L'Express les dérives de la médecine douce ; Anti-social quand la CGT piétine le droit du travail
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires