En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

06.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

07.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

ça vient d'être publié
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand on fait mieux que le superlatif et quand on s’illumine comme une éclipse : c'est l’actualité des montres en veille de Brumaire
il y a 13 min 12 sec
pépites > France
Casse-tête budgétaire
L'Assemblée nationale valide la suppression de la taxe d'habitation
il y a 58 min 3 sec
pépites > France
TER
Un mouvement social "inopiné" à la SNCF perturbe la circulation
il y a 1 heure 23 min
décryptage > Société
Bonne gouvernance

Pour sortir (enfin) de la crise des services publics

il y a 3 heures 50 min
rendez-vous > France
Géopolitico-scanner
Destin méditerranéen, immigration, communautarisme, délinquance : Marseille sans fatalisme mais sans langue de bois, entretien avec un homme politique qui monte, Bruno Gilles
il y a 4 heures 25 min
décryptage > Economie
Règle commune

Taxation des multinationales : l’OCDE fait un petit pas sur un très grand chemin

il y a 4 heures 54 min
décryptage > Religion
Persécutions ?

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

il y a 5 heures 40 min
décryptage > Europe
UE

Brexit : petites leçons pour l’Europe (et pour la stabilité des démocraties occidentales) après 3 ans de chaos politique britannique

il y a 6 heures 13 min
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 22 heures 30 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 23 heures 57 min
pépites > Terrorisme
Lutte antiterroriste
Un projet d'attentat "inspiré du 11 septembre" a été déjoué en France
il y a 28 min 55 sec
décryptage > Société
Laïcité

Sur le voile, Jean-Michel Blanquer a dix longueurs d’avance sur Emmanuel Macron

il y a 1 heure 13 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 2 heures 22 min
décryptage > France
Effets

Loi alimentation : le gouvernement persiste malgré les effets pervers

il y a 4 heures 14 min
décryptage > Europe
Brexit

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

il y a 4 heures 36 min
décryptage > Consommation
Non on ne vous parle pas d’Apple

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

il y a 5 heures 24 min
décryptage > International
Merci Barack

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

il y a 5 heures 56 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 21 heures 46 min
pépites > Justice
Recours
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 23 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 1 jour 28 min
© Reuters
© Reuters
Chroniques du pot aux roses

Coup de force contre la liberté de manifester : la droite doit défiler elle-aussi !

Publié le 22 juin 2016
C’est plus fort qu’eux : beaucoup de politiciens de droite, dès qu’ils voient un défilé avec des syndicalistes, ne peuvent s’empêcher d’appeler à la répression. C’est un vrai réflexe conditionné.
Serge Federbusch est président d'Aimer Paris et candidat à l'élection municipale de 2020. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch est président d'Aimer Paris et candidat à l'élection municipale de 2020. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
C’est plus fort qu’eux : beaucoup de politiciens de droite, dès qu’ils voient un défilé avec des syndicalistes, ne peuvent s’empêcher d’appeler à la répression. C’est un vrai réflexe conditionné.

1 - Pour sortir de l’opposition stérile, la droite devrait défiler avec les syndicats !

La sinistre manipulation gouvernementale qui laisse de mystérieux «casseurs» s’en prendre à un hôpital pour justifier ensuite une atteinte au droit fondamental de manifestation était en passe de réussir puisqu’un jeune propre-sur-lui des Républicains, un certain Guillaume Larrivé, porte-parole de son état, avait approuvé bruyamment l’interdiction voulue par Valls et Cazeneuve.

Pourtant, ces éléments soi-disant incontrôlés sont parfaitement identifiés, comme on l’a vu lorsque les plus cagoulés d’entre eux ont quand même été appréhendés à la suite de l’incendie d’un véhicule de police près du canal Saint Martin à Paris. Notons qu’ils ont été presque immédiatement relâchés ... Il est donc évident que l’Etat pourrait suivre ces activistes à la trace et les empêcher de nuire avant qu’ils passent à l’acte autour des cortèges. Mais il est plus rentable politiquement de s’en servir pour discréditer la CGT.

C’est plus fort qu’eux : beaucoup de politiciens de droite, dès qu’ils voient un défilé avec des syndicalistes, ne peuvent s’empêcher d’appeler la répression de leurs voeux. C’est un vrai réflexe conditionné. Ce faisant, ils oublient le principal adversaire, celui qui ruine la France bien plus sûrement que la CGT : le gouvernement et ses sbires. Lorsqu’on mène un combat politique, il faut distinguer la cible essentielle et les leurres accessoires. Quand le pays sera débarrassé de Mou-Président et de ses démembrements, il sera toujours temps de s’attaquer aux archaïsmes syndicaux.

Et puis il y a là une question de principe, que diable ! C’est à l’Etat de se donner les moyens d’identifier et d’appréhender les fauteurs de troubles. Comme il est le plus souvent inerte, faute de volonté gouvernementale ainsi qu’en témoignent les infractions permanentes à la loi sur le port du voile intégral par exemple, la chienlit, selon la belle expression gaullienne, pousse drue. Le gouvernement n’a pas à se prévaloir de sa propre turpitude. S’il n’est pas capable de mettre une centaine d’activistes hors d’état de nuire, il n’a pas à en tirer la conclusion qu’il doit interdire à des dizaines de milliers de militants de manifester.

Sarkozy a vu juste, cela lui arrive de temps en temps : il a donc recadré son porte-parole et agit en candidat astucieux en défendant le droit de défiler.

La droite pourrait même aller plus loin en manifestant carrément aux côtés des protestataires, au seul nom de la liberté. Certes, puisque les cégétistes sont bas de plafond, elle risque de se voir huer ou même infliger un traitement à la Finkielkraut à Nuit debout. Il lui faudra aussi éviter de s’afficher comme élus ou membres de partis et défiler plutôt sous des bannières de syndicats étudiants par exemple. Mais ce qui permet depuis des années au PS de s’en sortir est l’incapacité de ses opposants à fédérer leurs forces pour précipiter sa chute. Il est encore temps de le faire.

2 - Hollande, Hidalgo : les truqueurs de dettes

 

A quoi reconnaît-on un bon socialiste ? Il vous appauvrit sans que vous vous en rendiez immédiatement compte. Double exemple ces derniers temps grâce à Hollande et Hidalgo qui, curieusement, utilisent des méthodes jumelles pour masquer la dégradation accélérée de la situation de la France et de Paris.

A tout saigneur (orthographe vérifiée), tout déshonneur : commençons par Mou-Président qui, nous le savons grâce à la Cour des Comptes, s’est arrangé pour verser près de 6 % d’intérêt sur des bons du trésor émis par la France alors que le taux normal devrait être de moins d’1 %. Avantage de cette manipulation : le Trésor engrange immédiatement des sommes supérieures à la valeur faciale de l’emprunt, il capitalise les intérêts à l’envers en quelque sorte. On appelle cela une prime d’émission. Un emprunt d’un milliard est «vendu» deux milliards. Qu’importe si, tout au long de la durée du remboursement, l’Etat devra faire face à une charge bien supérieure. Cela ne coûte rien, ce sont les contribuables du futur qui paieront.

Cette magouille a permis de réduire optiquement la dette publique de 20 milliards d’euros depuis deux ans et de prétendre qu’elle était désormais en légère baisse alors qu’elle continue d’augmenter à la vitesse grand V.

Combine similaire chez Hidalgo avec pour prétexte le logement social. Elle «conventionne» des immeubles propriétés de la ville, c’est à dire qu’elle les transforme artificiellement en logements sociaux. Au passage, certains locataires voient leurs loyers baisser et sont priés de bien voter. Astuce suprême, les loyers anticipés qu’ils verseront sont capitalisés par la société d’HLM qui les redonnent en une fois à la ville en s’endettant parallèlement. Hidalgo, elle, peut afficher des rentrées largement fictives mais considérées, grâce à un arrangement douteux avec Bercy, comme des recettes de fonctionnement. Cette embrouille vicieuse permet de limiter artificiellement le déficit municipal mais se paiera tous les ans dans les comptes des sociétés de HLM que la ville devra équilibrer.

Tel est le genre d’individus qui, le coeur sur la main, viennent désormais annoncer aux socialistes et à la gauche qu’ils vont organiser dans la plus parfaite transparence les primaires pour désigner un candidat à la présidentielle. 

3 - Primaires de déjà vu

Montebourg, Hamon et compagnie feraient bien de se méfier. La tenue de primaires socialistes en janvier est suffisamment différée pour que Cambadélis et Hollande trouvent d’ici là un prétexte pour y renoncer. Un attentat par exemple ferait l’affaire. Imaginez Mou-Président en campagne alors qu’il devrait larmoyer aux Invalides à nouveau ! Impossible diront les caciques.

En revanche, l’avantage immédiat de cette annonce est qu’elle incitera peut-être les frondeurs à ne pas voter de censure en cas de nouveau 49 alinéa 3 sur la loi El Khomri. Ainsi, Hollande aura gagné deux ou trois mois. Tel est désormais son unique horizon politique.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

06.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

07.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 23/06/2016 - 01:16
Des cons...non! Des rampants!...
allez! Tentons quelque chose pour les cloportes...allez, les gloutons, prenez votre destin en mains! Cessez de ramper et levez vous sur vos pléons! Un effort pour survivre...
Jardidi
- 22/06/2016 - 21:25
La droite, c'est des cons.
Serge Federbusch se trompe peut-être. Droite et gauche, c'est la même chose. LR aura besoin des voix de gauche face au FN et on ira très vite à l'alliance, comme en Allemagne. A ce moment, comme la droite, c'est les vieux, le PS pourrait bien reprendre l'initiative et instaurer une dictature des vieux et des sales cons contre les salariés d'exécution et les jeunes. Le seul espoir d'éviter ce scénario est d'avoir un effondrement du système avant 2022, ce qui semble probable.
Jardinier
- 22/06/2016 - 19:33
D'accord avec vous,
sur les manifestations. Et merci pour l’éclairage sur cette arnaque sur les bons du trésor, j’étais passé au travers.