En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Reuters
Il y a terrasse et terrasse
Attentat en Israël : "Je suis Tel Aviv ?" Dans tes rêves !
Publié le 10 juin 2016
Un type qui se fait mitrailler en prenant l'apéro à la fraîche à Tel Aviv est-il d'abord une victime ? Mahmoud Abbas lui-même en est convaincu, nos médias beaucoup moins...
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un type qui se fait mitrailler en prenant l'apéro à la fraîche à Tel Aviv est-il d'abord une victime ? Mahmoud Abbas lui-même en est convaincu, nos médias beaucoup moins...

Il n'y a guère eu que le PIR, le fameux "mouvement décolonial anti-mixité", pour se réjouir carrément du mitraillage de quatre personnes à la terrasse d'un bistrot de Tel Aviv, mais on peut dire que la presse française a été longue à la détente (hum...) sur ce coup.

 

Parce que le bistrot en question était situé à un jet de pierre (re-hum) du ministère de la Défense, et sur la foi d'une dépêche AFP bâclée, l'info a d'abord été que des coups de feu avaient été tirés contre le QG de l'armée israélienne. Le Figaro a modifié son titre par la suite et requalifié en attentat ce qu'il présentait comme un "incident" dans le corps du texte, mais d'autres ne sont pas donnés autant de peine...

 

Et pour le lecteur distrait, une attaque de civils en goguette en tout point identique à celles du 13 novembre à Paris est devenue un nouvel épisode de l'interminable et incompréhensible conflit israélo-palestinien, des arabes et des juifs se mitraillant les uns les autres comme ils aiment bien le faire, chacun sait ça.

 

D'ailleurs, de l'attentat, voire de l'incident, Mediapart n'en a même pas parlé du tout, se contentant de publier une dépêche Reuter insistant sur la réaction manifestement disproportionnée des autorités de l’État hébreu. Quant au Monde, c'est de la "punition collective" des Palestiniens privés de sauf-conduits en Israël qu'il commence par s'indigner...

 

Je ne ferai pas, à nouveau, le vœu pieux que nos journaux se mettent à considérer la victime israélienne d'une attaque terroriste de la même manière que la victime française d'une attaque terroriste – sans doute parce que je ne suis pas pieux moi-même et surtout parce que c'est un combat perdu d'avance – mais je me dis qu'il serait bon de se souvenir qu'un terroriste est un terroriste n'importe où ; quel que soit le contexte ou le discours qu'il tient pour légitimer sa barbarie.

 

Et qu'un civil prenant l'apéro à la fraîche, à Paris, à Tel Aviv, à Bruxelles, à San Bernardino, à Sousse ou à Ankara, est juste un civil prenant l'apéro à la fraîche. Le type qui lui tire dessus ne sait ni qui il est, ni ce qu'il pense, ni ce que sont ses choix politiques ou religieux. Il est juste venu le descendre à l'aveugle. C'est le principe même du terrorisme.

 

Vraisemblablement, de nouvelles avancées dans le processus de paix entre Israéliens et Palestiniens amélioreraient la situation et limiteraient l'éclosion de nouvelles vocations chez les pratiquants de kalachnikov urbaine. Même le maire de Tel Aviv en est convaincu. Mais s'il faut désormais aller chercher chez Mahmoud Abbas, président de l'Autorité palestinienne, une condamnation plus ferme et plus spontanée de ces actions que chez nos médias, on a le droit de se dire découragé.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
05.
Cancer : Non, on ne peut pas affamer les cellules malades, mais il est possible d’optimiser son alimentation
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
07.
Une directrice de collège alerte sur "l'hypersexualité" des élèves de 6e et de 5e
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
06.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 11/06/2016 - 09:35
@Marie-E
Bien dit. Pour ceux qui ne savent pas que les Bobos mutent à droite, lire le Figaro, en voie de "torcheballisation" comme le l'ImMonde.
Marie-E
- 10/06/2016 - 21:27
ecoeurée par les médiasfrançais
titre du figaro une fusillade à Tel Aviv...
on ne parle pas de terroristes mais de 2 Palestiniens qui ouvrent le feu.
Parmi les victimes 2 femmes ry 2 hommes dont l'un proche du mouvement de gauche Chalom achchav (la paix maintenant) et l'autre un réserviste.
Les commentaires sont au niveau des médias : le vocabulaire est choisi : votre vocabulaire : occupation, annexion, résistants désespérés, Grand Israël, état voyou, jérémiades..
Simplement ecoeurant, une honte.
Ai voulu parler d'histoire je me suis fait virer . Allez courage chabbat et bientôt l'alyah et oublier mon pauvre pays qui est maintenant bien bas et qui ne se remettra pas.
Je suis Tel Aviv, comme j'ai été Paris, Sousse, Ankara, l'Irak, ....
les terroristes sont des barbares : aucune justification à l'assassinat de civils quelque soit leur nationalité, leur religion, leur âge ....
emem
- 10/06/2016 - 20:22
Un coup d'épée dans l'eau.
Vous avez raison mais vous ne supprimerez pas l'antisémitisme même quand il se cache sous le masque de l'antisionisme.