À Propos

Philippe Simonnot est économiste. Son dernier ouvrage en librairie s’intitule Non l'Allemagne n'était pas coupable, Notes sur les responsabilités de la Première Guerre Mondiale (Editions Europolis, Berlin). Il est aussi l'auteur de Chômeurs ou esclaves, Le dilemme français, Ed. Pierre-Guillaume de Roux. En 2012, il publie La monnaie, Histoire d’une imposture, aux Editions Perrin, en collaboration avec Charles Le Lien.

Il publie régulièrement des articles dans la presse nationale française et suisse. Docteur ès Sciences économiques, diplômé de l’Institut d’Études Politiques de Paris, il a enseigné l’économie du droit aux Universités de Paris-Nanterre et Versailles.

En 2008, il crée l’Atelier de l’Économie contemporaine (études, conseils) et se spécialise en même temps dans l’Économie de la religion – qui étudie les religions sous leur aspect économique. 

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
De mal en pis

Quand le sommet sur l’euro se résume à un simple déjeuner : comment les dirigeants européens en sont arrivés à gérer la crise de 2008 encore moins bien que celle de 1929

Il y a 85 ans jour pour jour se déclenchait le krach boursier du jeudi 24 octobre 1929, qui ouvrit sur la Grande Dépression. Alors que la zone euro se retrouve aujourd'hui dans une position tout aussi dangereuse, si ce n'est plus, ses dirigeants se contentent d'organiser un déjeuner à Bruxelles.
24/10/2014 - 12h27
0 12
Dilemme historique

Première Guerre mondiale : pourquoi 100 ans plus tard, les historiens ne sont toujours pas d'accord pour savoir si elle était évitable ou non et sur qui est responsable de son déclenchement

Signification de l'attentat de Sarajevo, responsabilité, inévitabilité du conflit, etc. autant d'éléments relatifs à la Première Guerre mondiale sur lesquels les historiens peinent à trouver un consensus.
08/08/2014 - 11h22
0 5
Centenaire de la Grande Guerre

La guerre déguerréïnée ? Comment zapper les morts mais obtenir les mêmes bienfaits économiques et sociaux qu'un "bon" conflit ?

Face à l'accroissement des tensions entre la Russie et l'Ukraine et, indirectement, l'Europe, le spectre d'un conflit armé généralisé gagne les esprits. Une "manière forte" pour faire repartir l'économie mondiale ? Le scénario apparaît bancal et la situation actuelle est bien différente de celle de 1914 ou 1939.
05/05/2014 - 10h17
0 13
Des lendemains qui chantent

Travaillerons-nous moins demain ?

L'économiste Keynes avait prédit dans les années 1930 que cent ans plus tard, les hommes n'auraient pas à travailler plus de 15 heures par semaine.
14/10/2013 - 10h30
2 5
Mauvaise nouvelle

Halte à la mystification : la crise n’est pas terminée, et les Français vont continuer à en souffrir

Tant que les banques centrales feront fonctionner la planche à billet, le système économique mondial sera sous perfusion. Les deux dernières tentatives de ralentir la création de monnaie se sont traduites par des remontées des taux d'intérêt des emprunts d'Etats.
02/09/2013 - 10h02
0 15
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours