À Propos
Mikaa Mered est professeur de géopolitique des pôles Arctique et Antarctique à l’Institut Libre d’Étude des Relations Internationales (ILERI) à Paris. Son ouvrage Les Mondes polaires (PUF, 2019) sortira en librairie le 16 octobre.

 

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Coup de froid sur le vert

Greenwashing : pourquoi la décision du n°4 mondial du transport maritime de ne plus naviguer en Arctique est moins vertueuse qu’elle veut en avoir l’air

CMA-CGM, n°4 mondial du transport maritime, aurait décidé de ne "jamais naviguer en Arctique". Problème : cet "engagement fort" est en réalité du greenwashing.
28/08/2019 - 10h33
13 3
Gel des négociations

Rachat du Groenland : mais que diable allait faire Donald Trump dans cette galère ?

Le coup médiatique de Donald Trump s'explique par la stratégie américaine dans l'Arctique, une zone de plus en plus disputée.
23/08/2019 - 09h39
6 4
Pyrrhus ?

Elections en Suède : beaucoup de vainqueurs ou beaucoup de perdants ?

En Suède, les sociaux-démocrates ont très légèrement devancé la droite et l'extrême-droite qui affiche des scores malgré tout importants lors de l'élection de ce dimanche. Une situation qui ne fait pas forcément les affaires de la coalition gagnante.
10/09/2018 - 12h01
0 0
Atlantico Green
Dérèglement climatique : les températures dans l’Arctique augmentent tellement rapidement que les algorithmes de l’agence américaine qui les suit ont cru à une erreur
Un algorithme de la NOAA (l'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique) a été pris au dépourvu par un relevé de température exceptionnellement haut dans la station météorologique de Utqiaġvik en Alaska.
17/12/2017 - 12h15
1 8
Consensus de Moscou

Erdogan en Russie : Poutine est-il en train de gagner son pari de faire de Moscou une vraie alternative à Washington ?

Si la Russie et la Turquie sont des ennemis historiques, elles ont un point commun : une volonté, partagée par d'autres, que l'Occident cesse de s'ingérer dans les affaires intérieures d'états souverains. Ainsi, l'objectif de la Russie d'être à la tête d'une communauté internationale refusant l'hyperpuissance américaine et fondée sur un ordre multipolaire est en passe d'être atteint.
12/08/2016 - 20h18
0 8
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours