À Propos

Joël Hellier est économiste et enseigne à l'Université de Nantes et de Lille 1. Ses travaux portent sur la macroéconomie des inégalités, l'économie de la mondialisation, l'éducation et la mobilité intergénérationnelle et l'économie du travail.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Conflit générationnel

Accusé "boomer", levez-vous : ce qu’on peut reprocher (ou pas) à la génération des 30 glorieuses

Comme la vogue de l'expression "Ok, boomer" le suggère, un grand mouvement de rupture générationnelle traverse les pays occidentaux, même s'il existe une grande hétérogénéité entre pays. Au-delà de la question écologique, c'est aussi la part de responsabilité des boomers dans les difficultés économiques des millenials qu'il faut interroger.
30/11/2019 - 10h48
41 9
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des plus riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

La mobilité sociale descendante des classes les plus favorisées est assez faible dans certains pays occidentaux, ce qui peut créer une forte frustration.
16/10/2019 - 08h50
22 4
La chute

Quel avenir pour les démocraties occidentales quand seule 50% de la population parvient à gagner plus que ses parents, contre 90% de ceux nés dans les années 40 ?

L’ascension sociale des natifs des années 40 était une réalité pour 90% de la population, ce chiffre ne cesse de baisser. Les enfants parviennent de plus en plus difficilement à dépasser le niveau des revenus de leurs parents.
09/08/2018 - 07h33
0 0
Déterminisme financier

Dis-moi combien tu gagnes à 25 ans et je te dirai ce que tu vas gagner tout le reste de ta vie

Il y a de très forte chance que tout soit joué à 25 ans pour un jeune professionnel. Le salaire touché à cet âge-là ne changera globalement pas beaucoup, et c'est le signe d'un rapport particulier à la formation et à l'éducation dans nos sociétés.
12/05/2017 - 11h51
0 2
C'était mieux avant

Toujours plus cher pour se loger ou pour acheter une voiture : mais qui parvient encore à vivre mieux que ses parents en France ?

Face à la nécessité de s'adapter à la mondialisation, la France a privilégié certains territoires au détriment des autres, creusant ainsi l'écart d'une génération à une autre quant au niveau de vie.
30/12/2016 - 12h20
0 11
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours