En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

02.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

03.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

04.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) confirme l’illégalité de la publication d’enregistrements de Mme Bettencourt par Mediapart

05.

Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres

06.

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

07.

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

01.

Affaire Duhamel : les inavouables secrets des bourgeois de la gauche caviar

02.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

03.

Trump, le plus détesté des présidents mais celui qui a fait une des politiques les plus profitables à tous les Américains

04.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

05.

Diam's bientôt de retour, Alain Chabat bientôt papy; Grand froid entre Charlène & Albert de Monaco, grand frais entre Emmanuel Macron & sa famille; Divorce imminent chez les Kardashian West; Ben Affleck se gave de doughnuts, Laura Smet prend un coach

06.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

01.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

02.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

03.

Affaire Olivier Duhamel : Alain Finkielkraut, ne sera plus chroniqueur de l’émission 24h Pujadas, diffusée sur LCI

04.

Affaire Duhamel : les inavouables secrets des bourgeois de la gauche caviar

05.

Les complotistes et autres trumpistes ou Gilets jaunes radicalisés, enfants monstrueux de la déconstruction, de la cancel culture et des guérilleros de la justice sociale

06.

La grande épuration : mais pourquoi la Silicon Valley se comporte-t-elle comme si elle voulait donner raison aux complotistes à la QAnon ?

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 4 heures 12 min
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 8 heures 50 min
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 9 heures 38 min
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 10 heures 15 min
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 10 heures 53 min
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 11 heures 31 min
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 12 heures 4 sec
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 12 heures 40 min
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 13 heures 1 min
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 13 heures 27 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 7 heures 10 min
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 9 heures 3 min
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 10 heures 28 sec
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 10 heures 32 min
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 11 heures 8 min
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 11 heures 49 min
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 12 heures 3 min
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 12 heures 58 min
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 13 heures 7 min
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 13 heures 28 min
© DR
Nos instincts primaires sont beaucoup plus importants qu'on ne le croit.
© DR
Nos instincts primaires sont beaucoup plus importants qu'on ne le croit.
Instincts primaires

Manger, faire l'amour, dormir : les hommes sont-ils des animaux comme les autres ?

Publié le 15 août 2013
Des psychologues de l'université de l'Ohio ont mené une étude sur des jeunes de 18 à 25 ans pour mettre en lumière leurs pensées les plus courantes. Les résultats montrent que nous pensons essentiellement au sexe, à manger et à dormir. Pourquoi ? Eléments de réponse.
Michelle Boiron
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michelle Boiron est psychologue clinicienne, thérapeute de couples , sexologue diplomée du DU Sexologie de l’hôpital Necker à Paris, et membre de l’AIUS (Association interuniversitaire de sexologie). Elle est l'auteur de différents articles notamment...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des psychologues de l'université de l'Ohio ont mené une étude sur des jeunes de 18 à 25 ans pour mettre en lumière leurs pensées les plus courantes. Les résultats montrent que nous pensons essentiellement au sexe, à manger et à dormir. Pourquoi ? Eléments de réponse.

Atlantico : Selon une étude menée par des psychologues de l'Université de l'Ohio auprès de jeunes de 18 à 25 ans, les hommes pensent en moyenne au sexe environ 34,2 fois par jour (soit toutes les 28 minutes) et les femmes 18,6 fois par jour (soit toutes les 51 minutes). Que reflètent ces chiffres sur la sexualité des jeunes ?

Michelle Boiron :  Une explication de la différence entre les hommes et les femmes provient du phénomène de l’érection. Alors que les femmes sont beaucoup plus passives, au sens où elles n’ont pas besoin de prouver quelque chose, les hommes, de leur côté, ont toujours la trouille que cela ne fonctionne pas. Ils y pensent donc beaucoup plus.

Autre explication : la communication. Une jeune fille a tendance à parler de sa sexualité avec ses copines, à extérioriser la chose. Les hommes beaucoup moins. Il y a ceux qui se vantent, ceux qui font les beaux-parleurs. Mais, essentiellement, au moins au début, les hommes sont seuls face à leur sexualité, leur érection. S’il y a plus de communication chez les filles, il y a donc moins de pensées. L’homme a besoin de prouver sa virilité et cela peut le tracasser, donc il sera amené à y penser.

Cette même étude montre que le reste de la journée les jeunes pensent à manger (toutes les 38 minutes pour les hommes et toutes les 62 minutes pour les femmes) et à dormir (toutes les 33 minutes pour les hommes et 71 minutes pour les femmes). L'importance de ces instincts primaires ne fait-elle pas des hommes des animaux comme les autres ?

La grande différence réside dans le passage à l’acte. Les hommes pensent au sexe mais n’agissent pas nécessairement. Les animaux pratiquent le sexe essentiellement pour se reproduire. Les hommes réfrènent leurs besoins, leurs envies. Il y a le passage de la nature à la culture. Dès lors, la pensée, l’intellect entrent en jeu. On peut éventuellement parler de comportements humains assez bestiaux dans les cas d’addiction. En effet, dans ces cas-là, les hommes ne réfrènent rien : ils passent à l’acte. Mais en règle générale, l’homme se retient. Les animaux sont dans l’instinct pur. Ils ne pensent pas à des encas, ils vont se nourrir dès qu’ils en ont besoin.

On constate de plus en plus que les hommes perdent justement leurs instincts primaires. C’est pour cela par exemple que le phénomène de la pornographie se développe. C’est pour réveiller nos instincts. On ne fait pas l’amour pour se reproduire mais pour jouir. On ne mange pas pour se nourrir mais pour se faire plaisir. Dès lors, si les jeunes ont des pensées développées vers les instincts purs, on peut y voir une connotation positive.

Cette étude reflète-t-elle selon vous la vraie nature des hommes ?

Oui, cela reflète la nature de l’homme si on se base sur les instincts basiques, c’est-à-dire boire, manger, faire l’amour et se reposer. En effet, les instincts basiques se caractérisent par les besoins élémentaires. Toutefois, ce qui différencie l’homme des autres espèces c’est qu’il passe de la nature à la culture. Dès lors, il freine ces actes et peut laisser libre court à ses pensées.  Mais cette étude traduit bien un état de la société où le sexe et la nourriture sont omniprésents.

L’écart constaté dans l’étude entre les hommes et les femmes sur le nombre de fois où l’on pense au sexe est amené à se réduire.  En effet, la femme est désormais beaucoup plus libérée. Dès lors, elle pense beaucoup plus aux "choses" du sexe. Certaines femmes résistent encore au passage à l’acte, en revanche comme le sexe est maintenant omniprésent dans les magazines, la femme y pense nécessairement de plus en plus.

Il est important aussi de noter que l’étude vient des États-Unis et qu’elle n’est pas forcément relative à ce qu’il se passe dans d’autres pays. Il y a par exemple plus d’obèses qui ont tendance à penser à ce qu’ils vont manger chez les jeunes outre-Atlantique qu’en France. Le rapport à la nourriture est différent en France par rapport aux Etats-Unis.

Pourquoi ne pense-t-on pas plus au travail ?

L’étude porte sur les jeunes de 18 à 25 ans. Il s’agit de la dernière période d’insouciance avant qu’ils n’entrent dans la vie active. Ce sont les derniers moments de la vie où l’on peut encore laisser ses pensées vagabonder. Dans la société actuelle où le chômage est important et où les jeunes entrent dans la vie active beaucoup plus tardivement, il est normal que ceux-ci y pensent moins qu’au sexe par exemple. Cela ne veut pas dire que c’est généralisé. Mais les jeunes ont plus tendance à se laisser aller à des rêveries et à leurs instincts. Forcément, si on pense moins au travail, on pense plus au sexe, à manger et à dormir. Quand on pense à faire la sieste, c’est que l’on s’ennuie et je pense que beaucoup de jeunes aujourd’hui s’ennuient. Cela leur permet de différer leur entrée dans l’âge adulte.

Est-ce que l'ordre de ces priorités évolue avec le temps ? Une personne plus âgée pense-t-elle par exemple aussi souvent au sexe ?

On peut penser effectivement que les personnes âgées pensent moins au sexe. En vieillissant, une certaine baisse de la libido est constatée. Elle se répercute nécessairement dans d’autres domaines. Ainsi, le travail prend plus d’importance. En revanche pour la nourriture, le fonctionnement est inverse. Plus on vieillit, plus on a tendance à parler bouffe. Surtout les Français ! On sort à peine de table que l'on pense déjà à ce que l'on va manger plus tard. Même chose pour le sommeil. Les jeunes d’aujourd’hui, s’ils ne sont pas fainéants, ont tendance à se laisser un peu aller.

Ajouter à cela le fait qu’à l’âge adulte les préoccupations portent davantage sur les enfants, les petits-enfants, les vacances… Les responsabilités font que les priorités évoluent.

Mais sur la question du sexe, une évolution est toutefois à noter. Le phénomène des couguars montre que les personnes âgées pensent toujours au sexe. Certes moins qu’un jeune mais ce n’est pas le néant.

De toute manière, il y a toujours cette différence entre ceux qui passent à l’acte et ceux qui ne font que penser.  Mais, il est intéressant de voir que dans ce monde où on est pris de tous les côtés on ait encore le temps de pouvoir penser. Il faut absolument arriver à le conserver au maximum. Si on prend le temps de penser, peu importe à quoi on pense, c’est précieux. Gardons donc ce temps.

Propos recueillis par Maxime Ricard

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Benvoyons
- 15/08/2013 - 11:50
Dans quelle religion le sexe est le plus prégnant??
?