En direct
Best of
Best of du 23 au 29 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

Qwant : ‘"Proie"’ de la Géopolitique de l’Internet

07.

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

01.

Syrie : le Premier ministre reconduit

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
pépites > International
Fulanis
Bernard-Henri Lévy alerte sur le massacre des chrétiens au Nigeria
il y a 15 min 26 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Funny Girl", la comédie musicale : phénoménale Funny Girl, Christina Bianco met Paris à ses pieds…

il y a 1 heure 15 min
décryptage > Social
Jeudi noir

5 décembre : la première bataille remportée, les syndicats peuvent-ils gagner la guerre ?

il y a 3 heures 6 min
décryptage > Environnement
Adieu ma trotro bien-aimée

Le bobo en proie à d'indicibles tourments : des écolos (un peu plus radicaux que lui) détruisent les trottinettes électriques qui lui sont chères !

il y a 4 heures 52 min
rendez-vous > High-tech
Géopolitico-scanner
Qwant : ‘"Proie"’ de la Géopolitique de l’Internet
il y a 5 heures 13 min
décryptage > Europe
Une page se tourne ?

La fin de règne d’Angela Merkel se dessine dans le congrès du SPD

il y a 5 heures 44 min
décryptage > France
Dichotomie

Gilets jaunes, black blocks et délinquants : une répression à géométrie variable

il y a 6 heures 33 min
décryptage > France
Vieillesse

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

il y a 7 heures 5 min
pépite vidéo > Politique
5 décembre
Jean-Luc Mélenchon salue le "grand progrès" et "l’humanisme" de Marine Le Pen pour sa position sur la grève
il y a 18 heures 40 min
pépites > International
Chambre des représentants
Procédure de destitution contre Donald Trump : Nancy Pelosi demande que soit rédigé l'acte d'accusation
il y a 20 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Samia" de Gilbert Ponté : dernière course pour Lampedusa, haletant et poignant

il y a 1 heure 8 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le sport joue avec la sphère et quand les heures se jouent sous dôme : c’est l’actualité des montres dans les tempêtes sociales
il y a 2 heures 5 min
décryptage > France
Partenariat

Sécurité : l’Etat contraint de brader le régalien ?

il y a 3 heures 38 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?
il y a 5 heures 4 min
décryptage > International
Utopie

Samjiyon, la ville socialiste idéale inaugurée par la Corée du Nord, échappera-t-elle au destin funeste de toutes celles qui l’ont précédée ailleurs dans le monde ?

il y a 5 heures 30 min
décryptage > Politique
Insatisfaction croissante

Retraites : le gouvernement face au piège du paradoxe de Tocqueville

il y a 5 heures 57 min
décryptage > Politique
Futurs scrutins

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

il y a 6 heures 46 min
pépites > Justice
Jugement
Agression des policiers à Viry-Châtillon : 10 à 20 ans de réclusion pour 8 accusés, 5 personnes acquittées
il y a 17 heures 37 min
pépites > Justice
Fichée S
Ultra-gauche : une militante a été écrouée pour avoir espionné des policiers
il y a 20 heures 37 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 4 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 21 heures 33 min
L'ancien patron du FMI s'est exprimé sur la chaîne américaine CNN.
L'ancien patron du FMI s'est exprimé sur la chaîne américaine CNN.
Boule de cristal

Comment et où DSK pourrait revenir à un poste star

Publié le 11 juillet 2013
Depuis plusieurs semaines DSK revient doucement : montée des marches à Cannes, entrevue avec les sénateurs et dernièrement interview à CNN. L'ancien patron du FMI montre des signes de retour aux contours incertains.
Philippe Braud est un politologue français, spécialiste de sociologie politique. Il est Visiting Professor à l'Université de Princeton et professeur émérite à Sciences-Po Paris.Il est notamment l'auteur de Petit traité des émotions, sentiments...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Braud
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Braud est un politologue français, spécialiste de sociologie politique. Il est Visiting Professor à l'Université de Princeton et professeur émérite à Sciences-Po Paris.Il est notamment l'auteur de Petit traité des émotions, sentiments...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis plusieurs semaines DSK revient doucement : montée des marches à Cannes, entrevue avec les sénateurs et dernièrement interview à CNN. L'ancien patron du FMI montre des signes de retour aux contours incertains.

L'ancien patron du FMI s'est exprimé sur la chaîne américaine CNN. Dans cet entretien, il met en avant sa position de victime, il dénonce la mise en scène de son arrestation dans l'affaire du Sofitel de New-York. L'affaire juridique du Sofitel s'est officiellement terminée le 10 décembre 2012 grâce à l'accord financier fixé avec Nafissatou Diallo. L'entretien à CNN est-il une façon pour DSK de clôturer définitivement l'affaire du Sofitel, médiatiquement parlant ?

Cet entretien fait partie d’un plan plus large en vue d’explorer les moyens de revenir dans le jeu politique. Mais il a aussi une dimension très personnelle : laver ce qu’il considère comme un affront, sauver la face. Dans ce type de situation, se présenter comme victime est comme toujours la meilleure stratégie possible. Un non-lieu, fondé non pas sur l’absence de matérialité des faits mais sur la difficulté d’obtenir l’unanimité d’un jury, est évidemment une aubaine pour tout prédateur peu soucieux de la souffrance infligée à autrui, encore moins s’il s’agit d’une "domestique".

Il y a quelques semaines, il était au Sénat pour donner des conseils sur la fiscalité aux sénateurs. DSK est-il en train de mettre en place son retour en politique?

L’ancien directeur du FMI n’a renoncé à rien ; aussi est-il prêt à exploiter toutes les opportunités qui lui sont offertes. Si elles se multiplient, cela se transformera après coup en une véritable stratégie de retour. Mais pour l’instant, sa marge d’initiative demeure encore réduite ; il a besoin d’un réseau d’amis et de relations demeurés ouvertement ou secrètement solidaires.

Peut-il réellement revenir sur le devant de la scène, sachant que l'affaire du Carlton de Lille n'est pas terminée, et au vu de son passif ?

Tout dépend de ce que l’on appelle revenir sur le devant de la scène. Dans un rôle politique majeur, cela me paraît exclu. Une campagne électorale serait ravageuse en raison des "rappels" qui seraient faits de sa conduite. Et dans un poste en vue au sein du gouvernement par exemple, il redeviendrait très vite un partenaire encombrant pour ses amis. Sans parler du fait qu’il a aussi des ennemis au sein de sa famille politique, et que certains de ses ex-lieutenants, devenus des rivaux, n’ont pas nécessairement envie de lui laisser beaucoup de place. En revanche, l’idée naïve selon laquelle on pourrait sortir de la crise grâce au concours d’un expert de qualité exceptionnelle (sous-entendu comme lui) peut l’aider à décrocher une forme de consultance en vue. Mais cette solution ne peut être que sans lendemain car les clés de sortie de crise sont d’une autre nature et ne dépendent pas de l’intelligence d’un magicien de l’économie.  

Quelles sont les étapes à franchir pour qu'il réussisse son retour sur la scène politique ?

Je ne crois pas à la possibilité de ce retour, du moins au niveau auquel il voudra prétendre (au minimum comme membre du gouvernement) même si, pour des raisons psychologiques évidentes, lui-même a besoin de s’accrocher à cette perspective. Certes, les retournements de l’opinion publique peuvent ménager bien des surprises mais il s’agit ici d’une réputation personnelle qui demeure largement ternie et cette tache ne peut que nuire à celle de l’équipe à laquelle il appartiendrait. En revanche, il n’est pas exclu qu’il puisse trouver un jour une circonscription qui l’élise à la députation.

Quelles formes pourraient prendre son retour : nomination à un poste (lesquels), élection, expertises, conférences... ?

Comme conseiller économique itinérant, délivrant les bons et surtout les mauvais points à ceux qui exercent le pouvoir, il dispose d’une réelle capacité de nuisance. Ce qui lui confère déjà, et lui confèrera encore davantage, un poids politique (négatif) non négligeable. Cette influence s’exercera surtout au détriment de son ex-famille politique. Non pas qu’il puisse apporter aux experts économiques qui conseillent les gouvernements européens quelque lumière que ce soit dont ils ignoreraient l’existence, mais aux yeux du public profane, ses capacités pédagogiques et sa liberté de ton due à sa mise à l’écart des responsabilité peuvent impressionner.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

Qwant : ‘"Proie"’ de la Géopolitique de l’Internet

07.

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

01.

Syrie : le Premier ministre reconduit

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Gégé Foufou
- 12/07/2013 - 08:53
Volez, volez, volez moi, volez; volez; volez moi
Mais votez pour moi

Sur l'air de la chanson de Enrico" donnez donnez donnez moi"
la saucisse intello
- 12/07/2013 - 04:29
@ Qwantix.......
Sur Clémenceau je suis partagé. Il y eut la révolte des vignerons du midi en 1907 mais il y eut aussi l'effort de guerre en 14/18. Episode Léon Jouhaux qui voulait mettre en grève les usines d'armement alors que l'artillerie française tirait 3 MILLIONS d'obus certains jours sur le front de Verdun, Clémenceau le convoqua et lui laissa l'alternative suivante : Ou les obus pour le front ou le peleton d'exécution pour lui, et il l'aurait fait ! La grève n'eut pas lieu. Mais il faut admettre que côté citations, il avait la dent dure !
A propos de Briand : Le coeur d'un lapin dans la peau d'un tambour !
A propos du livre d' Herriot sur Mme Récamier : Un pavé sur une rose !
Durant la grande guerre, il fut ce que fut Churchill pour les anglais en 40/45 ! Malgré ses immenses défauts, il est entré dans l'Histoire comme l'un des rares hommes politiques dont on n'aurait pu se passer. Des hommes disparus !
la saucisse intello
- 12/07/2013 - 04:19
"l'intelligence....
d'un magicien de l'économie".....dis-donc, le pisse-copie, on te paye cher pour écrire des conneries pareilles ? Je ne savais pas que dans une bitte il y a des neurones !....Ah, bon, t'es payé à la ligne ! En fait comme les "auteurs" de romans porno dans les années 70 ! Allez, dégage, on a assez de sert-la-soupe comme ça ! Et comme maître à écrire des conneries, tu arrives trop tard, "la saucisse" a déja pris la place.
"et me les sers moi-même avec assez de verve
pour ne pas accepter qu'un autre me les serve"