En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

02.

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

03.

Le prince William est "inquiet" pour son frère

04.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

05.

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

06.

Partout dans l’OCDE, le problème spécifique du chômage des personnes originaires d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient

07.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

ça vient d'être publié
light > People
Les Rois maudits
Le prince William est "inquiet" pour son frère
il y a 14 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le dernier des Yakuzas" de Jake Adelstein - Plongée dans le Japon des gangs, un héros inquiétant, un récit haletant !

il y a 17 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Looking for Beethoven" de Pascal Amoyel : Une immersion totale vibrante, époustouflante dans le monde de Beethoven

il y a 17 heures 20 min
décryptage > Société
Imbroglio politique

Irlande du Nord : Légalisation de l'avortement et du mariage homosexuel

il y a 19 heures 41 min
décryptage > Social
Marronnier

La SNCF sur la voie de garage

il y a 21 heures 23 min
décryptage > Société
Cachez-moi ça

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

il y a 21 heures 54 min
décryptage > Santé
La vie est injuste

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

il y a 22 heures 29 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Comment l’individualisme risque de détruire la démocratie

il y a 22 heures 39 min
décryptage > Société
Ultra moderne voilitude

Cette double crise de la modernité qui paralyse les réflexes démocratiques français

il y a 22 heures 59 min
pépite vidéo > Faits divers
Héroique
Etats-Unis : Il désarme un élève armé d'un fusil à pompe en lui faisant un câlin
il y a 1 jour 16 heures
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 21 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Jour de courage" de Brigitte Giraud - Le jour du coming out d’un adolescent

il y a 17 heures 16 min
pépites > Société
Imbroglio politique
Irlande du Nord : Légalisation de l'avortement et du mariage homosexuel
il y a 19 heures 39 min
décryptage > Politique
Tribune

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

il y a 21 heures 11 min
décryptage > Social
Disparité

Partout dans l’OCDE, le problème spécifique du chômage des personnes originaires d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient

il y a 21 heures 35 min
décryptage > Economie
Ecologisme

PLF 2020 : la fiscalité environnementale ne sauvera pas la planète

il y a 22 heures 4 min
décryptage > Science
Quand le ciel nous tombe sur la tête

L'Europe lance un programme de résilience aux tempêtes solaires

il y a 22 heures 34 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Santé, retraite, service public : Macron tenté de reprendre son programme de réformes à zéro

il y a 22 heures 54 min
décryptage > Social
Attention, danger politique du troisième type

Gouvernement, minorités activistes et reste de la société : le trio infernal que plus rien ne relie ?

il y a 23 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 1 jour 17 heures
© Reuters
La fusée européenne Vega a décollé de la base de Kourou avec succès (illustration).
© Reuters
La fusée européenne Vega a décollé de la base de Kourou avec succès (illustration).
Star business

Fusée Vega : y a-t-il un modèle low-cost pour l'espace ?

Publié le 08 mai 2013
Dans la nuit de lundi à mardi, la fusée européenne Vega a décollé de la base de Kourou avec succès. Elle a mis trois satellites en orbite : un européen, un vietnamien et un estonien. Un marché low-cost de l'espace est-il en train de se développer ?
Jacques Villain est ingénieur, spécialiste de l'histoire de la conquête spatiale, membre de l'Académie de l'Air et de l'Espace.Il est l'auteur de Irons-nous vraiment un jour sur Mars ? (Vuibert, février 2011) 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Villain
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Villain est ingénieur, spécialiste de l'histoire de la conquête spatiale, membre de l'Académie de l'Air et de l'Espace.Il est l'auteur de Irons-nous vraiment un jour sur Mars ? (Vuibert, février 2011) 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans la nuit de lundi à mardi, la fusée européenne Vega a décollé de la base de Kourou avec succès. Elle a mis trois satellites en orbite : un européen, un vietnamien et un estonien. Un marché low-cost de l'espace est-il en train de se développer ?

Atlantico : Les lancements de petits satellites se faisaient jusque récemment via des missiles stratégiques russes reconvertis. Le programme Vega a-t-il vocation à faire concurrence aux Russes ? Le marché des petites charges à envoyer dans l’espace (entre 100 et 150 kg) est-il porteur ? Quels en sont les clients potentiels ?

Jacques Villain : Le programme Vega a été lancé il y a une dizaine d’années. A l’origine, l’Europe ne disposait que d’un lanceur lourd, qui était Ariane, pour lancer des gros satellites de télécommunications sur orbite géostationnaire. En 2003, décision a été prise d’acquérir un lanceur moyen, Soyouz, qui est maintenant en Guyane. L’Europe a décidé de compléter sa "gamme" par un petit lanceur : Vega.

L’objectif des lancements de Vega était les petits satellites scientifiques et d’observation. En effet, l’orbite de prédilection de Vega est l’orbite héliosynchrone, à 700 km d’altitude, propice à l’observation (civile et militaire). En moyenne, ils pèsent de 300 à 500 kg.

Aujourd’hui, une quinzaine de petits pays possèdent des satellites d’observation, alors qu’il y a trente ans c’était l’apanage des Américains et des Soviétiques. Les Français s’y sont mis à partir de 1986 sur des satellites d’observation civils. Les satellites sont aujourd’hui beaucoup moins lourds (on est passé de 18 tonnes il y a trente ans à 200 kg pour les mêmes capacités). C’est à ce marché des petits satellites que Vega s’est attaqué.

Vega doit lancer de petits satellites de l’Agence spatiale européenne, mais également des petits satellites scientifiques des pays ne disposant pas de lanceurs. Ceux réalisés dans le cadre universitaire par des étudiants pour plusieurs millions de dollars constituent depuis 10 ou 15 ans un marché non négligeable .

Pour une institution désirant mettre en orbite un petit satellite d’observation, quel est le tarif moyen ? Avec l’arrivée de Vega, les prix vont-ils être tirés à la baisse comme sur n’importe quel marché concurrentiel ?

En matière de lancements, les coûts sont presque plus secrets que la technique. Un coût objectif de lancement de Vega tourne autour de 30 ou 40 millions de dollars. Soyouz est autour de 60-70 millions. Ils sont les plus bas possibles, car les universités n’ont pas des moyens très importants. Mon expérience chez Ariane montre qu’on ne divise pas les coûts par deux. On peut gagner 5 à 10 pourcent selon les innovations, mais les gains restent assez limités.

Peut-on dire qu’un modèle low-cost pour l’espace est appelé à se développer ? La politique spatiale européenne va-t-elle s’orienter en ce sens ? Pourquoi ?

L’Europe et les pays dits industrialisés ont un lourd handicap : ils fabriquent leurs lanceurs et leurs satellites avec des coûts beaucoup plus importants qu’en Chine ou en Inde. Un lanceur russe, qui est un ancien lance-missiles reconverti, ne coûte plus grand chose. Cela étant, un tel lanceur a été conçu il y vingt ans pour des missiles balistiques : sa fiabilité n’est pas garantie. On observe d’ailleurs de moins en moins de lancements de missiles balistiques reconvertis.

Les lanceurs européens, eux, sont très fiables, et les clients y sont sensibles. Les marchés de lancement n’ont pas des chiffres d’affaires considérables par rapport à ceux de l’énergie ou de l’automobile. Ariane, par an, fait deux milliards de chiffre d’affaires. Les sociétés qui commercialisent ces lancements n’ont pas en charge d’amortir les coûts de développement, qui sont financés par les Etats. La logique industrielle ne s’applique pas à l’espace, d’autant que les volumes sont limités : le marché mondial est de vingt lancers par an.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

02.

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

03.

Le prince William est "inquiet" pour son frère

04.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

05.

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

06.

Partout dans l’OCDE, le problème spécifique du chômage des personnes originaires d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient

07.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
osheridan
- 09/05/2013 - 09:58
@jean-paul
non ce n'est pas "bas prix" en français mais "bas coût" sinon ce serait "low price".
Mais la vraie définition en français serait "petit prix" pour désigner le concept "low cost"
Ravidelacreche
- 08/05/2013 - 11:46
modèle low-cost pour l'espace ?
Un aller simple ?
Michel Marie
- 08/05/2013 - 11:13
Mauvaise illustration
L'illustration qui accompagne l'article ne correspond pas du tout à la fusée Vega... Il s'agit du tir d'un Soyouz STB qui a eu lieu en octobre 2011 à Kourou !