En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

03.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

04.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

05.

Étrange : un acte vraisemblablement terroriste aux États-Unis qui ne fait pas de bruit

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

07.

Boycotts pub : bien pire que l’activisme des Sleeping Giants, la lâcheté des marques qui cèdent à la pression

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Visions critiques

Critiques intelligentes de la nouvelle finance

il y a 5 min 50 sec
décryptage > Défense
Manipulation ?

Affaire d’espionnage russe en Haute Savoie, qui manipule qui ?

il y a 35 min 7 sec
décryptage > Economie
Mauvais résultats

Les mauvais chiffres de l’industrie réveillent les craintes sur la croissance allemande

il y a 50 min 35 sec
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

« Jamais autant de gens n’auront dû autant à si peu ! »

il y a 1 heure 2 min
décryptage > Europe
L’Union fait les faibles

Meurtre de Daphné Caruana : Malte ou le révélateur d’une certaine faillite (morale) européenne

il y a 1 heure 37 min
décryptage > Politique
Vers quelle direction ?

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

il y a 2 heures 1 min
pépites > France
Divisés
Retraites : un Français sur deux a une image positive du mouvement de contestation
il y a 17 heures 22 min
pépite vidéo > Media
Le beauf final
Marquinhos papa : le PSG dénonce les propos "immatures et blessants" de Guy Roux
il y a 18 heures 42 min
light > Insolite
Erreur de la banque
Quasi-émeute à Marseille face à un distributeur de billet qui distribuait le double de la somme demandée
il y a 20 heures 16 min
Sain et sauf
L'aventurier Mike Horn a été sauvé en Arctique
il y a 21 heures 11 min
décryptage > Faits divers
Voulez-vous mourir comme lui ?

Yann-Arthus Bertrand prépare son décès ! Il a chez lui un "cercueil biodégradable". Son corps l'est également

il y a 30 min 57 sec
décryptage > Style de vie
Développement personnel

Et si les routines du matin n’étaient pas vraiment la recette pour une vie épanouie

il y a 40 min 26 sec
décryptage > Economie
Mauvaise idée ?

« Reprendre » la dette des hôpitaux, après celle de la SNCF, par l’État : c’est pour la faire… reprendre de plus belle ?

il y a 57 min 1 sec
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Faut-il avoir peur des applications que nous chargeons sur nos smartphones ?
il y a 1 heure 24 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

il y a 1 heure 53 min
pépites > France
Galère
Grève : les perturbations prévues ce lundi
il y a 15 heures 37 min
pépite vidéo > International
Noir de monde
Hong Kong : 800.000 manifestants lors du défilé marquant les six mois de la contestation
il y a 18 heures 21 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Neuf exoterres sur dix autour d'étoiles doubles seraient propices à la vie ; Exobiologie : ce microorganisme préfère les météorites à la Terre
il y a 19 heures 46 min
pépites > France
Jusqu'au boutisme
Philippe Martinez : "Nous tiendrons jusqu'au retrait" de la réforme des retraites
il y a 20 heures 47 min
pépites > Santé
Générosité
Téléthon : la collecte atteint 74,6 millions d'euros
il y a 21 heures 34 min
© Reuters
© Reuters
Nouvelle donne

La Chine, l'autre pays du schiste

Publié le 21 mars 2013
Les Etats-Unis ont su utiliser le gaz et le pétrole de schiste pour nourrir leur "renaissance" économique... mais ils ne sont pas les seuls sur le marché !
Cécile Chevré est titulaire d’un DEA d’histoire de l’Ecole pratique des hautes études (EPHE) et d’un DESS d’ingénierie documentaire de l’Institut national des techniques de documentation (INTD). Elle rédige chaque jour la Quotidienne d'Agora, un...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cécile Chevré
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cécile Chevré est titulaire d’un DEA d’histoire de l’Ecole pratique des hautes études (EPHE) et d’un DESS d’ingénierie documentaire de l’Institut national des techniques de documentation (INTD). Elle rédige chaque jour la Quotidienne d'Agora, un...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Etats-Unis ont su utiliser le gaz et le pétrole de schiste pour nourrir leur "renaissance" économique... mais ils ne sont pas les seuls sur le marché !

En novembre dernier, une déclaration de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) avait fait grand bruit : les Etats-Unis deviendront le premier producteur de pétrole au monde d'ici à 2017, et le premier exportateur d'ici à 2030. Et le premier producteur de gaz d'ici à 2015.

Une annonce qui a mis le feu aux poudres puisque cette nouvelle donne énergétique porte un nom : gaz et pétrole de schiste. Certains se sont mis à rêver d'indépendance énergétique, de profits énormes, de relocalisation... D'autres ont dénoncé les conséquences environnementales... D'un côté comme de l'autre, les fantasmes ont eu tendance à masquer la réalité économique et du terrain.

Depuis, l'embrasement médiatique s'est un peu calmé. En premier lieu parce que, devant l'affluence de l'offre, les cours du gaz se sont effondrés.

Pour nombre de sociétés qui ont voulu profiter de la révolution shale américaine, le bilan est mitigé. Comme le soulignait Christophe de Margerie, le PDG de Total, dans un entretien accordé au Monde en janvier dernier, l'effondrement des prix du gaz a remis en cause la rentabilité de nombreux projets. En 2010, Total avait investi 2,3 milliards de dollars dans le gisement de gaz de Barnett Shale en fondant ses projections sur un prix du gaz à plus 6 $ le million de BTU. Début janvier, le million de BTU valait un peu plus de 3 $.

Les valeurs liées à ce secteur en ont pâti ces derniers mois

Depuis quelques semaines cependant, un certain optimisme est de retour : les prévisions de forage de nouveaux puits aux Etats-Unis sont en hausse et le secteur se reprend...

Les énergies non-conventionnelles n'ont clairement pas dit leur dernier mot et l'accalmie médiatique et financière que nous traversons me paraît très saine pour le secteur, qui soit s'organiser, se structurer et investir sur de nouvelles infrastructures (pipelines, stations d'exportations...) pour passer à la phase suivante de son développement.

Devant le potentiel que représentent ces énergies, nombre de pays se sont intéressés de plus près aux richesses de leur sous-sol. En France, le débat est toujours en cours mais l'Allemagne vient d'autoriser l'exploitation des gaz des schistes via la fracturation hydraulique. Objectif : remplacer d'ici à 2020 l'énergie d'origine nucléaire. Un pavé dans la mare des plus écologistes les plus utopistes – pour ne pas dire plus. Oui, produire de l'énergie à des conséquences environnementales, que vous fassiez le choix du nucléaire, des énergies de schiste ou même des énergies dites vertes.

L'énergie est reine

L'énergie est donc reine, et en matière d'énergie, s'il y a bien un pays dont les besoins sont en constante croissance, c'est la Chine. Aujourd'hui, le pays produit 70% à 80% de son électricité via des centrales à charbon et consomme à lui tout seul la moitié de la production mondiale d'houille. Seulement voilà, le charbon est extrêmement polluant et les problèmes de pollution atmosphérique prennent une ampleur telle que même les médias officiels osent en faire la une.

Pour Pékin, il devient donc urgent de diversifier sa production d'électricité : outre les centrales nucléaires et les importants investissements dans le domaine du renouvelable (la Chine est le premier producteur au monde de panneaux photovoltaïque), le pays s'est lancé dans l'exploitation du gaz de schiste. Les objectifs affichés sont ambitieux, comme toujours : l'empire du Milieu veut produire 6,5 Mds de m3 de gaz d'ici à 2015 et entre 60 et 100 Mds en 2020.

Pour cela, la Chine a besoin de construire des puits. Aujourd'hui, elle en dispose de quelques dizaines alors qu'il en faudrait 1 500 pour que l'objectif de 2015 soit tenable. Pékin a donc lancé en 2011 puis en 2012 des appels d'offres pour l'exploitation de ses réserves de gaz. Et changement majeure, le dernier en date était réellement ouvert aux entreprises et investisseurs étrangers – fait assez marquant pour être souligné et signe des besoins immenses du pays qui préfère généralement les entreprises chinoises sur des sujets aussi sensibles que l'énergie.

Dans son interview accordée au Monde, Christophe de Margerie soulignait d'ailleurs que Total misait de plus en plus sur l'exploitation des gaz de schiste dans les pays émergents, et notamment en Chine.

Or l'exploitation des gaz de schistes en Chine se heurte à plusieurs problèmes, qui peuvent en partie être résolus par des partenariats avec des entreprises étrangères. Premier d'entre eux : la difficulté d'accès aux poches de gaz. Sur les 7 principaux bassins – pour une capacité estimée autour 30 000 Mds de m3, soit l'équivalent des réserves américaines – 5 sont pour l'instant trop difficiles à exploiter techniquement. Reste donc le gigantesque gisement du Tarim, à l'ouest du pays, donc très éloigné des zones de consommation et celui du Sichuan, au centre. Mais là encore, les difficultés techniques sont légion : manque de ressources en eau pour fracturer la roche, déficit d'infrastructures de stockage et de transport et surtout un gisement qui se trouve à 4 km de profondeur.

Sur toutes ces questions – forage profond, fracturation hydraulique, infrastructures – les entreprises chinoises manquent de connaissances techniques et d'expérience. Ces dernières années, elles ont donc multiplié les partenariats et les investissements à l'étranger avec pour objectif d'acquérir compétences et connaissances manquantes. PetroChina, la branche cotée de l'entreprise d'Etat CNPC, a ainsi signé un partenariat avec le Canadien Encana en décembre dernier pour l'exploitation de gaz de schiste dans l'Alberta, une des régions les plus riches en énergies non-conventionnelles des Etats-Unis. CNOOC, une autre des majors publiques chinoises, s'est quant à elle alliée à l'Américain Chesapeake pour une exploitation commune dans l'Eagleford Shale, au Texas .

Mais la stratégie chinoise ne s'arrête pas là. En autorisant dans son dernier appel d'offre l'intervention d'entreprises étrangères, Pékin affiche clairement la couleur : les compétences des entreprises étrangères sont les bienvenues.

C'est donc allié à BP, que Sinopec a entrepris la première fracturation hydraulique sur sol chinois en 2010 et, en 2011, PetroChina a construit le premier puits de forage horizontal avec l'aide de Shell.

Côté entreprises étrangères, l'attrait est évident... et le potentiel alléchant. Lors de l'appel d'offres de 2012, les plus grandes compagnies occidentales ont candidaté. Total s'est ainsi allié à Sinopec et Shell à CNPC pour exploiter des gisements dans le Sichuan.

Les majors ne sont d'ailleurs pas les seules à s'intéresser au sous-sol chinois. Toutes les parapétrolières tentent elles-aussi d'être de la partie – et, à mon sens, ce sont elles qui ont le plus de chances de tirer leur épingle du jeu chinois.

Les ressources chinoises vont être beaucoup plus compliquées à exploiter que les ressources américaines, par exemple : il faudra donc fournir des puits de forage capables de forer à une profondeur importante, prévoir des espaces de stockage, des pipelines, fournir de l'eau pour la fracturation, construire des routes, des bâtiments pour les ouvriers, etc.

[Qu'est-ce que tout cela signifie pour un investisseur individuel -- et comment profiter de telles opportunités ? La réponse à ces questions est par là...]

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

03.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

04.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

05.

Étrange : un acte vraisemblablement terroriste aux États-Unis qui ne fait pas de bruit

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

07.

Boycotts pub : bien pire que l’activisme des Sleeping Giants, la lâcheté des marques qui cèdent à la pression

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
prochain
- 21/03/2013 - 21:03
Le géant multinational de services petrolier
Schlumberger et Halliburton les deux plus grands du monde, Vallourec fournit les tubes spéciaux pour les forages et les puits. L'Eglise écolo s'est tiré une balle dans le pied : le gaz produit moitié moins de CO2 que le charbon et remplace de plus en plus ce dernier dans les centrales...le charbon est exporté en Europe où les émissions de CO2 augmentent. Il est vrai que le prix du gaz s'est effondré aux USA mais c'est tant mieux pour les consommateurs et l'industrie. Et les emplois.
Benvoyons
- 21/03/2013 - 14:54
fabien775 - 21/03/2013 - 09:47 Pour éviter cela le nucléaire
Mais les champs avec des éoliennes de 80 à 120m de haut et tous les 300 à 500 mètres là il n'y a pas de problème. Autoroute Paris Orléans par exemple.
franck82
- 21/03/2013 - 10:03
question
produire ce gaz proprement est possible, c'est (comme souvent ) une question de cout a prendre en compte dans l'economie des projets de production . donc tant que l'on ne saura pas si nos reserves sont commercialement viable, il est impossible d'avoir un avis sur la question... c'est ce que je nomme obscurantisme. dans un pays endette jusqu'au cou , en recession , avec 5 millions de chomeurs, qui importe son gaz alors que sa balance commerciale est deja desastreuse et qui continue a perdre tous les jours des emplois industriels...a t'on vraiment les moyens de faire l'impasse sur une resource energetique domestique ? juste une question...