En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

02.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

03.

Stratégie de la tension ? Ce piège dans lequel Erdogan tente d’entraîner la France pour s’imposer comme le nouveau sultan au yeux du monde musulman

04.

Sept Français interrogés sur dix (sondage Odoxa pour Figaro et France Info) se disent favorables au nouveau confinement qui vient de débuter

05.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

06.

"Effacer les dettes publiques - c’est possible et c’est nécessaire" de Hubert Rodarie : la thèse "contre-intuitive" d’un expert sur un sujet qui interroge les économistes, un appel à une révolution de la pensée

07.

Lutte anti-terroriste : un problème nommé DGSI

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz : en route pour l'Oural avec un amoureux de la Russie, de son peuple et de sa littérature. Un voyage intéressant et émouvant

il y a 5 heures 50 min
pépites > Education
Education nationale
Hommage à Samuel Paty : la rentrée scolaire n'est plus décalée à 10h lundi prochain
il y a 8 heures 21 min
light > Science
Ancêtre
Le chien est le plus vieil ami de l'homme, sa domestication est survenue il y a plus de 10.000 ans
il y a 10 heures 12 min
pépites > Politique
Décision
Antisémitisme : Jeremy Corbyn a été suspendu du Parti travailliste britannique
il y a 10 heures 47 min
pépites > France
Mobilisation des forces de l'ordre
Attentat à Nice : le gouvernement annonce le rappel de 3.500 gendarmes réservistes et la mobilisation de 3.500 policiers
il y a 11 heures 33 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
La guerre indiscriminée des jihadistes contre la France : du "blasphémateur" Samuel Paty aux chrétiens respectueux de la Basilique niçoise
il y a 12 heures 41 min
pépites > Terrorisme
Religion
Des milliers de manifestants anti-Macron au Bangladesh, au Pakistan, en Afghanistan signale le Daily Mail
il y a 14 heures 42 min
light > Science
Singes
Les gorilles de montagne n'oublient pas leurs amis et sont amicaux avec eux quand ils se retrouvent même après une décennie de séparation
il y a 15 heures 17 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Stratégie de la tension ? Ce piège dans lequel Erdogan tente d’entraîner la France pour s’imposer comme le nouveau sultan au yeux du monde musulman

il y a 15 heures 47 min
décryptage > Santé
Barrière contre le virus

Zorro contre le Covid-19 : le masque comme solution efficace et peu coûteuse

il y a 15 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Effacer les dettes publiques - c’est possible et c’est nécessaire" de Hubert Rodarie : la thèse "contre-intuitive" d’un expert sur un sujet qui interroge les économistes, un appel à une révolution de la pensée

il y a 6 heures 9 min
pépites > Faits divers
Forces de l'ordre
Tentative d’agression au couteau sur un policier dans le XVe arrondissement de Paris
il y a 9 heures 44 min
pépites > Politique
Moyens d'action face au virus
Covid-19 : le Sénat a voté la prolongation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 31 janvier
il y a 10 heures 25 min
pépites > International
Mini tsunami
Turquie : au moins quatre morts et 120 blessés après un séisme de magnitude 7 en mer Egée
il y a 11 heures 17 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand l’émail est semé de fleurs de sel et quand il neige sur la toundra : c’est l’actualité reconfinée des montres
il y a 12 heures 12 min
pépites > Consommation
Confiné
La France reconfinée pour au moins 4 semaines : ce qui est ouvert ou fermé
il y a 14 heures 6 min
pépite vidéo > Terrorisme
Face à l'info
Attaques terroristes : l'échec du renseignement français ?
il y a 14 heures 49 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

il y a 15 heures 30 min
pépites > Politique
Reconfinement
Sept Français interrogés sur dix (sondage Odoxa pour Figaro et France Info) se disent favorables au nouveau confinement qui vient de débuter
il y a 15 heures 53 min
décryptage > Politique
Maison Blanche

Le chemin de la victoire de Donald Trump est étroit mais il existe encore

il y a 16 heures 31 min
© Reuters
Stéphane Hessel a déclenché une véritable passion chez une partie des Français.
© Reuters
Stéphane Hessel a déclenché une véritable passion chez une partie des Français.
Encéphalogramme plat

Stéphane Hessel : une inquiétante passion française

Publié le 07 mars 2013
Malgré une idéologie contestable sur sa profondeur, Stéphane Hessel a déclenché une véritable passion chez une partie des Français. La question est maintenant de savoir dans quel vide idéologique ce manifeste d'une trentaine de pages est-il allé se loger.
Gaspard Koenig
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gaspard Koenig a fondé en 2013 le think-tank libéral GenerationLibre. Il enseigne la philosophie à Sciences Po Paris. Il a travaillé précédemment au cabinet de Christine Lagarde à Bercy, et à la BERD à Londres. Il est l’auteur de romans et d’essais, et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Malgré une idéologie contestable sur sa profondeur, Stéphane Hessel a déclenché une véritable passion chez une partie des Français. La question est maintenant de savoir dans quel vide idéologique ce manifeste d'une trentaine de pages est-il allé se loger.

Margaret Thatcher définissait le consensus comme "le processus par lequel on abandonne toutes convictions, tous principes, toutes valeurs et opinions. C’est quelque chose en quoi personne ne croit, mais auquel personne ne s’oppose".

A la lumière de cette excellente et peu consensuelle définition, on comprend mieux la nature du débat politique en France, d’autant plus intense qu’il repose sur des préjugés partagés par l’ensemble de ses acteurs. On se déchire parce qu’au fond on est d’accord.

Les écrits de Stéphane Hessel, à qui droite et gauche se sont empressés de rendre hommage, sont révélateurs de cette vacuité de la pensée politique contemporaine.

Reprenons cinq des grands thèmes présents dans son essai Indignez-vous :

  • La condamnation des marchés financiers, une ritournelle maintenant indispensable à tout discours public, parfois assortie d’une distinction – au demeurant absurde – entre "investisseurs" et "spéculateurs", alors que la France a été la première à profiter de l’internationalisation des marchés ces trente dernières années, mobilisant l’épargne des émergents pour vendre sa dette souveraine et financer ses entreprises.

  • La défense des acquis de la Sécurité Sociale, dont le quasi monopole sur l’assurance-santé est illégal au regard du droit européen, et facteur d’incroyables abus et dysfonctionnements.

  • L’idolâtrie de l’Université universelle, gratuite et sans sélection à l’entrée, qui a transformé les facs en parcs d’enseignement de seconde zone délaissés par le meilleurs étudiants et chercheurs.

  • La méfiance vis-à-vis de la "compétition" et du "productivisme", qui explique la persistance aujourd’hui en France des professions réglementées, des oligopoles et des rentiers de toute sorte.

  • L’idée que le "public" est la solution à tous les problèmes, et que le meilleur service à rendre à une entreprise en difficulté est de la nationaliser. Dans la même veine, aujourd’hui, on taxe les business angels et on veut les remplacer par une Banque Publique d’Investissement à la gouvernance grotesque. 

"Je vous souhaite à tous, à chacun d'entre vous, écrivait Hessel, d'avoir votre motif d'indignation". Mon indignation à moi est dirigée contre ces tabous que nul n’ose briser, cette soupe idéologique qui condamne le pays à l’immobilisme. De Montebourg à Marine Le Pen, chacun s’accorde à dire aujourd’hui que les banquiers sont des voyous, la mondialisation un danger, et l’Etat le seul remède aux maux de la société. On pourrait écrire un excellent Dictionnaire des idées reçues du discours politique sur la base du livre de Hessel.

Nul ne connaît la panacée et le modèle républicain ne manque pas de vertus. Mais l’impossibilité d’interroger ses présupposés relève de la foi et non dans la raison, rendant peu risible l’existence de tant de partis aux programmes si semblables. Qui défend aujourd’hui en France le libre-échange et les libertés individuelles, pourtant à la base de la démocratie moderne ?

Ce n’est pas dans la pensée du Conseil National de la Résistance qu’on trouvera les réponses aux défis du siècle. Indignez-vous vraiment : refusez que Stéphane Hessel soit enterré aux côtés de Voltaire !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (49)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
titine
- 08/03/2013 - 21:22
Les médias
et notamment la presse écrite avec quelques illuminés dits intellectuels sur les plateaux font roi et prince n'importe qui pour justifier leur place, leur salaire ou leur note d'honoraires... Et de surcroit lorsqu'il s'agit de vieux gâteux nauséabonds tellement imbu de leur personne et donnant dans le politiquement correct d'une presse lénifiante.
souillot
- 08/03/2013 - 16:10
Hessel
a rejoint Aubrac, deux "résistants" à l'itinéraire flou, dont le deuxième, agent patenté des communistes mais adulés par la gauche marxiste !
sellami
- 08/03/2013 - 14:58
Gros tirage
J'ai été fort peu complaisant envers monsieur Hessel, aussi je puis bien ajouter ceci : on a fait grand cas de lui aussi parce qu'il a vendu beaucoup d'exemplaires. C'est bien à l'image d'une société où seul compte le succès commercial, par rapport auquel la qualité intrinsèque n'a plus aucune valeur. A cet égard, il faut quand même dire que monsieur Hessel n'est pas le seul à bénéficier d'une cote sans mesure avec la valeur réelle de ses écrits. Après tout, qu'un Hessel passe pour un penseur, n'a rien d'étonnant dans une société où l'on fait passer pour des écrivains des Gavalda, des Poivre d'Arvor, des Houellebecq, des Macé-Scarron, des Florian Zeller; une société où un Quentin Tarantino est encensé comme un génie du cinéma, où une Vanessa Paradis reçoit des prix du disque alors qu'elle ne sait pas émettre une note sans que ce soit une fausse note, où Intouchables reçoit le prix Goya du meilleur film européen, où Warhol est vénéré comme un dieu des arts plastiques ... Et l'on pourrait continuer comme cela ...