En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
ça vient d'être publié
pépites > International
Menace
Les Etats-Unis accusent le Hezbollah de stocker du nitrate d'ammonium en Europe
il y a 8 heures 6 min
pépites > France
Prudence
Inondations : le Gard en alerte rouge, la Lozère et l'Hérault en vigilance orange
il y a 9 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le théorème du parapluie" : Le spectacle est permanent, émerveillons-nous !

il y a 11 heures 14 min
pépite vidéo > Insolite
Spiderman
Paris : un homme interpellé après avoir escaladé la tour Montparnasse à mains nues
il y a 12 heures 1 min
décryptage > Politique
Politisation de la justice

Enquête administrative sur le PNF : utile ruée dans les brancards d’Éric Dupont Moretti ou taureau dans un magasin de porcelaine ?

il y a 13 heures 24 min
décryptage > France
Gouverner, c'est prévoir

Les leçons de notre impréparation face au Covid ont-elles été tirées face aux autres risques majeurs identifiés par les livres blancs ?

il y a 14 heures 48 min
décryptage > International
Rival systémique

Marxiste dedans, ultralibérale dehors, la Chine fait perdre ses moyens à l'Europe

il y a 15 heures 25 min
décryptage > Politique
Le pelé, le galeux c’est lui

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

il y a 15 heures 44 min
décryptage > Défense
Bonnes feuilles

Les 100 mots de la guerre : de la guerre nucléaire à la paix en passant par la peur

il y a 15 heures 48 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’ère des victimes : le règne de la tyrannie des minorités et de la privatisation de la censure

il y a 15 heures 48 min
pépites > Economie
Blacklist
Interdiction de TikTok aux Etats-Unis : la Chine annonce des mesures de rétorsion
il y a 8 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La bombe" : une histoire explosive

il y a 11 heures 10 min
pépite vidéo > Religion
Débat pas simple
Voile à l'Assemblée : pour Jean-Sébastien Ferjou, "le voile a une double nature, privée et politique"
il y a 11 heures 19 min
pépites > International
Disparition
États-Unis : Ruth Bader Ginsburg, juge à la Cour Suprême, est décédée
il y a 12 heures 34 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette
il y a 14 heures 28 min
décryptage > Société
La vérité est ailleurs

Et non Monsieur Macron: le secret des Amishs pour rester en forme en vieillissant... n'a pas tout à voir avec leur refus de la modernité technologique

il y a 15 heures 9 min
décryptage > Economie
Dépenses à crédit

Jusqu’à quand pourrons-nous financer nos dépenses de santé par la dette ?

il y a 15 heures 35 min
décryptage > Science
Bonnes feuilles

Comment les chiffres transforment les algorithmes en véritables menaces

il y a 15 heures 48 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’islamisme, cette lèpre qu'Emmanuel Macron ignore

il y a 15 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Turner – Peintures et Aquarelles- Collection de la Tate : la fascinante exposition d’un “Voyageur de Lumière”

il y a 1 jour 17 min
© Reuters
"La ville référence serait Stockholm en terme de respect des normes recommandées par l’OMS"
© Reuters
"La ville référence serait Stockholm en terme de respect des normes recommandées par l’OMS"
Smog

42 000 morts par an dus à la pollution : pourquoi la France est le mauvais élève de l'Europe

Publié le 17 février 2013
En plein débat sur le budget européen, la France va être condamnée par Bruxelles à payer une très lourde amende pour non-respect des normes de pollutions atmosphériques. Cas isolé ou pas, notre pays a encore des progrès à faire.
Pierre Souvet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Dr Pierre Souvet, cardiologue, est le président de l'Association santé environnement France (ASEF). Il travaille en collaboration avec l'observatoire atmosphérique du Ballon de Paris.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En plein débat sur le budget européen, la France va être condamnée par Bruxelles à payer une très lourde amende pour non-respect des normes de pollutions atmosphériques. Cas isolé ou pas, notre pays a encore des progrès à faire.

Atlantico : La France va être condamnée à payer de lourdes amendes pour non-respect des normes de pollution de l’air. Quel niveau atteint la pollution atmosphérique en France ? Quels en sont les principales causes ?

Pierre Souvet : Avant tout je voudrais revenir sur les propos complètement faux de monsieur Mariton qui a prétendu que la pollution atmosphérique française venait essentiellement du chauffage au bois et non pas du parc automobile diesel. Je n’ai pas vraiment l’impression que le chauffage au bois soit à ce point développé qu’il engendre un taux de pollution de 18 microgrammes par mètre cube dans des villes comme Marseille ou Paris. Il est bien évident que cela est dû à plus de 50% à la consommation de diesel et à la structure de ces villes. En France, le chauffage au bois est essentiellement réservé aux campagnes et encore cela reste peu développer mais dans les villes l’absence de cheminées rend la chose impossible. De plus, même quand ça l’est cela devient rapidement irrespirable comme en a fait les frais la ville de Montréal il y a quelques temps. Ce n’est donc pas cela qui fait que l’espérance de vie marseillaise ait baissé de 7, 5 mois et celle à Paris de 7 mois comme le montre très clairement l’étude de l’American College of Healthcare executives (www.ache.com).

La situation française se démarque-t-elle à ce point de celle de ses voisins européens et des autres grandes économies du monde ?

Que ce soit chez nos voisins européens ou en dehors du continent, on trouve des situations pires mais on trouve aussi des situations meilleures que la nôtre. Toujours selon l’étude de l’ACHE, la ville référence serait Stockholm en terme de respect des normes recommandées par l’OMS tandis que la ville de Bucarest serait l’une des pires puisque la baisse de l’espérance de vie atteindrait deux ans. Ce qui est certain sur la situation française c’est que nous ne respectons pas ces normes et que cela nous coûte 240 000 euros par jour en plus d’une amende de plusieurs millions. Ce n’est pourtant même pas ce qui nous coûte le plus cher, le vrai fond du problème est la création d’une pollution chronique et donc d’une chronicité des maladies cardio-vasculaires qui ton augmenté ces dernières années de 13 à 15%.

En dehors de l’Union Européenne, les pires situations se trouvent bien évidemment dans les grandes mégalopoles asiatiques et plus particulièrement en Chine dont la situation à Pékin et Shanghai sont absolument dramatique. Il y a quelques semaines, le niveau de pollution pékinois a atteint 900 microgrammes par mètre cube d’air (le niveau conseillé par l’OMS est de 10 microgrammes par mètre cube d’air, ndlr). Cela est en bonne partie dû à la forte augmentation du trafic automobile mais surtout à la présence d’une très grande activité industrielle à proximité de ces villes. On trouve ce genre de choses – sans commune mesure avec les chiffres chinois – dans les grandes zones industrielles françaises telles la couronne de Rouen et les pourtours de l’étang de Berre. Ainsi, j’en reviens à mon argument premier qui est de dire que le niveau de pollution français est essentiellement dû au parc automobile diesel dans les villes françaises puisque nous avons éloigné notre activité industrielle depuis longtemps, que nous ne nous chauffons que peu au bois et que je n’ai pas l’impression que les Français brulent des feuilles à tous les coins de rue. Cela est d’ailleurs prouvé par une récente étude d’Airparif. Les chiffres gouvernementaux quant à eux manquent bien souvent de réalisme puisqu’ils correspondent à des moyennes qui comprennent le niveau de pollution la nuit, bien plus faible, et des zones vertes. L’ensemble donne des chiffres qui ne correspondent pas au véritable taux de pollution d’une rue canyon à Marseille.

Quelle sont les conséquences de cette pollution sur le plan sanitaire ? Existe-t-il des symptômes typiques de notre pays que l’on ne retrouve pas nécessairement ailleurs ?

Les conséquences sanitaires sont les mêmes partout, c’est la proportion de malades qui change. On constate à court terme l’apparition de graves symptômes cardio-vasculaires et d’infarctus mais aussi de développement de maladies chroniques au niveau coronarien, des bronchites chroniques, des apparitions d’asthme  chez l’adulte et chez l’enfant. De nombreux cancers sont également dus au niveau de particules fines dans l’air car celles-ci agissent des millions de petits chevaux de Troie qui passent la barrière respiratoires voire sanguines après avoir fixé, absorbé, sur elle tous les produits toxiques de l’air, les pesticides, les pollens, les métaux lourds et autres.

Les solutions mises en œuvre semblent donc insuffisantes voire inefficaces. Comment mieux faire ?

A court terme, l’une des solutions est bien évidemment d’interdire les centres villes aux véhicules les plus polluants mais il faut pour cela mettre en place une véritable politique de transports en communs afin de ne pas ghettoïser les personnes n’ayant pas les moyens d’acheter des véhicules peu polluants. Par contre bien évidemment, le gouvernement ne peut pas interdire à la fois les véhicules trop polluants et augmenter la TVA sur les transports en commun, ça n’a aucun sens et c’est contre-productif.

A plus long terme, faire baisser la pollution atmosphérique passe par une véritable réforme de la fiscalité du diesel, des campagnes de sensibilisation et l’accompagnement des constructeurs dans le sens d’un arrêt de la production de ces véhicules qui dégagent des particules fines. Cependant, il faut arrêter de culpabiliser les gens et de leur faire croire qu’ils sont des criminels quand ils utilisent leurs véhicules alors qu’on leur a dit pendant des dizaines d’années que le diesel était  bon pour la France et ne polluait pas. Ce n’est pas comme cela que l’on créé une logique positive. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (32)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
jerem
- 20/02/2013 - 07:10
L'OMS avance le chiffre de 42 000 décès par an en France
c'est pas l'OMS aussi qui avait parlé de 30% de la population mondiale en risque de mort avec le H1N1 .... ce qui a permis cette sympathique chroniqueuse de commander 90 millions de vaccins pour moins de 8 millions de vaccinés ?

les calculs de l'oms au niveau d'un pays ... on aimerait voir les modalités du calcul .

Le diesel pollue ... et d'ailleurs on se demande ou est le controle technique de ces camionnettes qui carburent un max a la sortie du pot d'echappement .... pas de flic pour faire de controle ? juste capable de se mettre dans les lignes droites les moins dangereuses pour faire le plein de pv en un minimum de temps .
jerem
- 20/02/2013 - 07:05
@patbol - 19/02/2013 - 08:51
il paraitrait meme que c'est ce fric qui permet de gerer les cirrhose et les cancers du poumons comme les accidents de la route pour les reeducation a rallonge....

et il en faut du fric , comme vous dites , pour tous cela .

MMMA vous l'a pas encore dit .... il vous aurons c'est sur , ils vous auront
jerem
- 20/02/2013 - 07:03
@crisemajeure.fr - Bravo le japon
merci de nous ressortir le miracle japonais .....

sinon un commentaire pour la gestion du parc nucléaire ?