En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

04.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

07.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

03.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

04.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Non-débat

Pourquoi l’usage abusif de la honte comme argument politique est en train d’asphyxier notre démocratie

il y a 53 min 6 sec
décryptage > International
Coup diplomatique

Du blé contre la reconnaissance d’Israël par le Soudan

il y a 1 heure 13 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Climatisation à moindre impact : de nouvelles peintures pour bâtiments pourraient permettre de rafraîchir les immeubles
il y a 1 heure 24 min
décryptage > Histoire
Latrines

Des archéologues fouillent les restes de toilettes médiévales afin de mieux comprendre l'impact de notre régime alimentaire sur notre santé

il y a 1 heure 45 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les surdoués demandent-ils l’impossible en amour ?

il y a 1 heure 58 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’absence de débouché politique face à la colère du peuple

il y a 2 heures 8 sec
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Emmanuel Macron : de la réforme à la transformation

il y a 2 heures 21 sec
décryptage > Société
Etat profond

QAnon contre Antifas : pour de plus en plus de gens, la vérité est ailleurs. Et le problème est qu’ils ont partiellement raison…

il y a 2 heures 4 min
pépite vidéo > Politique
Concours de punchlines
"Quelles sont vos propositions ?" Olivier Véran s'agace face aux députés
il y a 18 heures 2 min
pépites > Terrorisme
Glacant
Professeur décapité : le tueur a cherché d’autres cibles sur les réseaux sociaux
il y a 20 heures 4 min
décryptage > Economie
Les lignes bougent

Etats-Unis, Chine, Europe : quelle remondialisation ?

il y a 1 heure 8 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Hélène Cixous ou l’empire des nuances

il y a 1 heure 17 min
décryptage > Education
Signes de faiblesses et de lucidité

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

il y a 1 heure 39 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Intégration et inégalités : comment la pensée décoloniale s’est propagée au sein des banlieues

il y a 1 heure 56 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Survivre : la quête de l’espèce humaine face aux multiples menaces

il y a 1 heure 59 min
décryptage > Politique
LFI (La France Islamiste)

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

il y a 2 heures 15 sec
décryptage > Société
Dangers du siècle

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

il y a 2 heures 4 min
light > Société
Une heure de couvre-feu en plus !
Tout ce qu'il faut savoir sur le changement d'heure (eh oui, c'est ce weekend !)
il y a 17 heures 42 min
pépites > Politique
Voix de gauche
François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"
il y a 18 heures 19 min
pépites > Religion
Réforme
Le CFCM veut améliorer la formation des imams et mettre sur pied un plan anti-radicalisation
il y a 21 heures 2 min
© Reuters
Après Gérard Depardieu, Brigitte Bardot menace elle aussi de demander la nationalité russe.
© Reuters
Après Gérard Depardieu, Brigitte Bardot menace elle aussi de demander la nationalité russe.
Place rouge

Après Depardieu et Bardot, moi aussi je veux devenir Russe !

Publié le 05 janvier 2013
L'affaire Depardieu pourrait bien annoncer l'ère dans laquelle le bien-être individuel se construira sur le malheur de la majorité.
Pierre Maxime
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Maxime est analyste financier au sein de divers établissements bancaires. Il écrit pour Atlantico sous pseudonyme.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'affaire Depardieu pourrait bien annoncer l'ère dans laquelle le bien-être individuel se construira sur le malheur de la majorité.

Moi aussi je veux devenir Russe !

« Quel beau pays qu’est la Russie, il semblerait qu’il y ait des frites tous les midis et que les bonbons Haribo soient subventionnés. J’exige que le Président Hollande me donne les mêmes garanties, sinon je pars m’installer à Moscou. » Si ce n’était pas tragique, je trouverais cela amusant, cette fraternité franco-russe qui est née comme par enchantement sous l’effet de la poudre magique appelée 75%.

La réponse de M. Ayrault qui souhaite proposer un nouveau modèle à la France est aussi peu convaincante que ma menace (même si celle-ci est très sérieuse). La difficulté à laquelle fait face la France se mondialisera dans les prochaines années. Les Etats-Unis connaissent aussi leur "moment Depardieu", à travers la négociation ratée sur le mur budgétaire. La hausse des dettes et le retardement des ajustements des dépenses combinés à la hausse des besoins de subventions (45 millions ont besoin de subvention pour se nourrir, 14.4% de travailleurs précaires…) sont tous des précurseurs de hausses massives de taxes sur les riches. Le président Obama est d’ailleurs considéré comme d’idéologie communiste par certains commentateurs conservateurs…

En fait, comme dans la publicité d’Apple, il y a une migration fiscale à partir de tous les pays (ou du moins tous ceux qui connaissent une forte dette et un déficit abyssal et qui devront choisir entre plus de pauvreté ou plus de taxes). Certains commencent à considérer que l’intervention des banques centrales nous sauvera, et que la dette, le déficit et toutes ces réflexions ne sont que des problèmes de comptables. Ces commentateurs sont aussi stressés par les perspectives désastreuses vers lesquelles nous nous dirigeons. Ceux-ci cherchent à éviter de taxer directement les richesses (à travers la ponction ou la répression – choisissez votre adjectif selon votre idéologie fiscale) en taxant les actifs et en mettant en place une répression financière.

La crise, ou plutôt le nouveau monde, est fait d’une recherche incessante de rembourser les excès sur lesquels nous avons bâti nos économies occidentales. Ces excès ont permis aux pays émergents de réduire leur pauvreté et d’améliorer la condition de vie de leur population (augmentant par conséquent espérance de vie et besoin de sécurité). Mais en même temps, les excès doivent être absorbés : l’inflation est une solution qui correspond à plus ou proue à une taxation des actifs (des richesses).

Dans le livre de Reinhard-Rogoff, l’hypothèse de l’inflation a été privilégiée à travers une forme de répression financière. Mais celle-ci est insuffisante puisque ceux qui sont réprimés (les patrimoines) trouvent des moyens détournés, à travers les mécanismes comme le carry trade, pour éviter de payer ces taxes et de se déplacer vers les pays émergents (ces déplacements de flux ne nécessitent ni visa ni nationalité).  Il est surprenant de voir que le Fonds monétaire international a remis en question ses propres dogmes dans deux rapports (ce réformisme est aussi impressionnant que celui que pourrait être la décision du Vatican d’accepter le préservatif pour combattre le Sida). Ces deux rapports portent sur : l’effet récessif de l’austérité (le rapport privilégie la hausse des taxes à la coupe des dépenses dans les conditions économiques actuelles), et sur le contrôle des capitaux.

La mise en place de la nouvelle politique monétaire très accommodante au Japon devrait vraisemblablement augmenter la pression sur le retour au contrôle des flux financiers dans les pays asiatiques afin d’éviter de supporter une trop forte inflation qui modifierait la tendance de réduction de la pauvreté. Le retour de la pauvreté dans les pays développés peut s’accompagner d’une baisse des conditions de santé. Nous voyons d’ores et déjà se développer aux Etats-Unis une médecine de la pauvreté inspirée des pratiques de médecine en Afrique – les dents sont arrachées au lieu d’être soignées faute de moyens-.

Mais face à cette « crise » sanitaire qui se prépare et pour laquelle les scénarios les pires feraient pâlir les films hollywoodiens nous ne préparons aucunement. Nous risquons même de nous rendre trop tard que, endettés et pauvres, nous n’aurions pas les moyens d’acheter autant de vaccins ou de médicaments (puisque la richesse sera ailleurs).

Le moment Depardieu sera sûrement historique (peut-être aussi important que la disparition des dinosaures), celui ou le bien-être individuel (recherche par tout agent économique rationnel) se construira sur le malheur de la majorité. Choquant ? Non, juste triste que les économistes illustres que compte l’histoire de l’humanité n’aient pas pu voir les erreurs de leurs propres modèles. Merci M. Depardieu, vous avez réussi à nous réveiller mais nous avons peut-être besoin de plus de départs pour que les dirigeants acceptent enfin d'être  collaboratifs… Envoyez-nous des bons baisers de Russie, nous en aurons besoin…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (55)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Vladimir
- 06/01/2013 - 14:57
pétition : je veux devenir russe
Face à l'énorme ras le bol de la politique actuelle, il est temps de dire STOP.
Nous aussi le peuple silencieux, on peut agir, signez cette pétition et faîtes passer à vos proches.
Pour une fois, on sera entendu.

http://jeveuxdevenirrusse.blogspot.fr/
vangog
- 06/01/2013 - 14:24
@eheime ...comme faire parti de la Gestapo n'était pas...
...une adhésion aux thèses National-Socialistes, peut- être...
A partir du moment où vous acceptez le fonctionnement d'un parti unique, en l'occurrence Socialiste, et que vous utilisez tous ses leviers
( copinage, propagande, clientélisme,intimidation etc...), même si vous n'adhèrez pas profondément aux thèses Socialistes, vous devez en accepter les conséquences!
Ce que je reproche a Poutine et aux autres apparatchiks de l'ex-Parti Socialiste d'URSS,, c'est d'avoir continué a "prospérer", malgré la chute du mur de la honte Socialiste, et de continuer à appliquer les mêmes méthodes Socialistes ( copinage, clientélisme, parti unique, propagande...), dans une Russie soi-disant démocratique....
anticip
- 06/01/2013 - 08:43
quand ?
les francais auront compris que la france est un enfer fiscal et un paradis social iste