En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 3 heures 45 min
pépites > Justice
Recours
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 5 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 6 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 6 heures 36 min
pépite vidéo > Europe
Guerilla
Barcelone : Violents affrontements pour la troisième nuit consécutive
il y a 8 heures 52 min
décryptage > Culture
Critique

La réparation dans l’art : un livre virtuose étonnant

il y a 9 heures 54 min
décryptage > International
Un foulard sur les yeux

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

il y a 10 heures 20 min
décryptage > Environnement
Green-Washing

Quand les Etats européens trichent avec les règles de comptabilité pour faire croire à leur vertu énergétique

il y a 11 heures 12 min
décryptage > Economie
Analyse

Journée mondiale pour l'élimination de la pauvreté : croissance, recettes empiriques ou politiques sociales, qu’est-ce qui marche ?

il y a 11 heures 26 min
décryptage > Social
Atlantico Business

J’aime ma boite : 64 % des salariés aiment leur entreprise, mais l’inverse est-il vrai ?

il y a 11 heures 39 min
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 4 heures 30 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 5 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 6 heures 32 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 8 heures 20 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment - Take Two

il y a 9 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Patrick Besson : "J’ai toujours pris Salman Rushdie pour un triste con"

il y a 10 heures 1 min
décryptage > Social
Merci patron...

J'aime ma boite : mythe ou réalité ?

il y a 10 heures 35 min
décryptage > Economie
Nouveau Monde

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

il y a 11 heures 20 min
décryptage > Europe
Axe anglo-allemand

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

il y a 11 heures 28 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Pour Finkielkraut, Zemmour est tombé dans le piège tendu par l’islam radical ; Bayrou essaie encore de faire partir Philippe de Matignon ; 40 salariés chez LREM pour la com digitale, 1 chez LR ; Pour Salvini le fascisme est aussi mort que le communisme
il y a 11 heures 46 min
Zone franche

Nucléaire : la France a besoin d'un débat, pas d'une dispute

Publié le 16 mars 2011
Un référendum sur l'abandon du nucléaire serait grotesque et démagogique. Un vrai débat, en revanche…
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un référendum sur l'abandon du nucléaire serait grotesque et démagogique. Un vrai débat, en revanche…

La rapidité de certains écologistes à exiger un référendum sur le nucléaire ― désolé pour Cohn-Bendit, que j’apprécie par ailleurs : un camarade libéral de gauche, c’est si rare… ― a quelque chose de l’impétuosité émotionnelle si souvent critiquée chez Sarkozy.

Un événement tragique survient ? Le public est ému ? Paf, je dégaine ma mesure massue ! Ok, c’est plus souvent un meurtre en rase-campagne qu’une fissure de réacteur nucléaire et une proposition de loi sur la récidive plutôt qu’un appel au vote citoyen, mais les logiques restent assez superposables.

Moi-même, je ne suis pas spécialiste du nucléaire, mais c’est le cas de 99,9% de la population française ― apparatchiks verts et adorateurs de saint Atome récitant leur bréviaire compris. C’est d’ailleurs une excellente raison de tenter d’avoir un avis, cette absence de spécialisation : les questions énergétiques de cette amplitude concernent tout le monde et, s’il fallait s’en remettre aux seuls diplômés des Mines pour savoir de quel bois nous chauffer, nous en serions peut-être encore au charbon…

Comme non-spécialiste prioritairement concerné par la température dans la chambre de mes gosses, que m’inspirent donc les images venues du Japon ? D’abord, une immense et sincère compassion pour ces milliers de victimes, ces centaines de milliers de sans-abris et ces millions de personnes dont la vie est bouleversée.

Ensuite, une inquiétude quant au danger que ce nouveau Tchernobyl fait peser sur la santé des Japonais d’une part, et des humains d’un peu partout d’autre part.

Enfin, une réflexion sur la nature de nos propres centrales nucléaires et le risque qu’elles représentent.

Dans cet ordre.

Il n'y a pas une énergie de gauche, propre et sympa, et une énergie de droite, crade et menaçante

Sur les deux premiers points, il n’y a pas grand chose à faire. J’espère seulement que les autorités japonaises se montreront à la hauteur, que la France et l’Europe contribueront à soulager la détresse des victimes à la hauteur de leurs moyens et que, si un nuage radioactif s’aventure au-dessus de nos têtes, on ne nous refasse pas le coup de la panne

Mais pour le dernier élément, je refuse de me laisser entraîner dans une querelle de militants donnant le sentiment que le nucléaire est devenu, comme tant d’autres thèmes, un enjeu politique au sens vil. Car, c’est une évidence, le nucléaire n’est pas partisan. Il n’y a pas une énergie de gauche, propre et sympa, et une énergie de droite, crade et menaçante.

Il y a, plutôt, les choix informés et réalistes que doit faire un pays comme le nôtre, sans gaz ni pétrole mais que son niveau de développement oblige à fournir de l’énergie à ses citoyens comme à ses entreprises de façon fiable, sûre et en grande quantité.

La France métropolitaine, autant que l’on puisse en juger, n’est pas située en zone sismique. Ses centrales ne risquent pas d’être submergées par un tsunami et n'ont connu, en plusieurs décennies d’exploitation, ni désastre sanitaire ni catastrophe écologique. Elles lui ont au contraire permis de devenir l’une des grandes nations industrielles les moins émettrices de CO2, de jouir d’une électricité bon marché et même d’exporter deux-trois KWh chez les voisins ayant fait des choix différents…

Elle n’est pas, pour autant, à l’abri d’un terroriste créatif qui, lassé d’expédier des avions sur Wall Street, s’intéresserait à La Hague. Ni même d’une défaillance dans les formidables systèmes de sécurité dont on nous rebat constamment les oreilles.

Nous sommes donc face à des choix complexes, à un arbitrage entre un risque réel mais, disons-le, faible, et quelque chose qui s’apparente à un plongeon dans l’inconnu. Sortir du nucléaire à l’heure où le pétrole vient à manquer et se négocie au prix du champagne, où les énergies de substitution dites renouvelables doivent encore faire leurs preuves, c’est aussi un risque.

De fait, le Français moyen, à l’inverse du militant pour ou anti, n’a pas de religion. Il se fiche totalement de savoir si l’ampoule qu’il allume est alimentée par un barrage hydroélectrique, une centrale à alcool de patates, un four solaire géant ou des atomes en folie. Bien sûr, il préfèrerait qu’on évite de pourrir la planète si c’est possible, mais il ne veut surtout pas qu’on le prenne pour un demeuré en le sommant de choisir un camp pour des raisons idéologiques, les images d’une centrale japonaise en flammes prenant la place des vidéos d’embryons qu’affectionnent les anti-IVG.

Un référendum sur une question aussi complexe ― un oui ou non sec comme un coup trique venant déterminer, ou plutôt, obérer l’avenir énergétique de la France ―, c’est grotesque et démago. C'est une dispute de plus. Un vrai débat informé et civilisé, en revanche… Mais saurons-nous l'organiser ? On a pu s'en rendre compte ces derniers temps, nous sommes manifestement plus calés en nucléaire qu'en discussions courtoises !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Le_shiitake_atomique
- 16/03/2011 - 20:34
Corset idéologique
"les choix informés et réalistes que doit faire un pays comme le nôtre,[et qui doit] fournir de l’énergie à ses citoyens comme à ses entreprises de façon fiable, sûre et en grande quantité."
Quand vous aurez libéré votre réflexion on pourra discuter, en attendant, c'est comme demander à un gars qui se met les mains devant les yeux combien je lui montre de doigts.
Navrant
Ce site aussi d'ailleurs..