En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : ces 50 milliards de frais de divorce que Boris Johnson est tenté de ne pas payer à l’UE

02.

Tenue libre exigée : les dangereuses impasses du néo-féminisme

03.

Attentats islamistes en France : la menace se reprécise

04.

Ne dites plus "séparatisme" (c'est stigmatisant) dites "séparatismes" (ça ne veut rien dire)

05.

Retour à la réalité sanitaire sur les marchés financiers : attention aux secousses sur les marchés

06.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

07.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

03.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

06.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

05.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

06.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Lutte contre le virus
Olivier Véran dévoile de nouvelles mesures dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 et précise que "la situation continue globalement de se dégrader"
il y a 7 heures 40 min
light > France
Monument de la gastronomie
Mort de Pierre Troisgros, le légendaire chef trois étoiles
il y a 11 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’Ours et Une demande en mariage" de Anton Tchekhov : de biens étranges déclarations d’amour

il y a 13 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Blackbird" de Roger Michell : par le réalisateur de "Coup de foudre à Notting Hill", un drame bouleversant sur les adieux d’une mère à sa famille… Avec une Susan Sarandon au sommet…

il y a 14 heures 6 min
décryptage > Terrorisme
Menace terroriste

Daech au grand Sahel : l’assassinat des Français au Niger, une preuve de plus de sa résistance

il y a 16 heures 19 min
décryptage > Economie
Projet de fusion

Suez – Veolia : le mythe toxique du "champion national"

il y a 16 heures 28 min
décryptage > France
"Le Livre noir de l'autisme"

Autisme : les cobayes de la honte

il y a 16 heures 47 min
pépite vidéo > Politique
LREM
Aurore Bergé révèle qu'il existe un "malaise profond" au sein de La République en marche
il y a 17 heures 21 min
décryptage > Science
Univers

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

il y a 18 heures 1 min
décryptage > Finance
Impact de la crise du Covid-19

Retour à la réalité sanitaire sur les marchés financiers : attention aux secousses sur les marchés

il y a 18 heures 26 min
light > Culture
Icône de la chanson française
La chanteuse Juliette Gréco est morte à l'âge de 93 ans
il y a 8 heures 52 min
pépites > Société
Evolution
Emmanuel Macron annonce "7 jours obligatoires" dans le cadre du congé paternité d'un mois
il y a 11 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les pôles, une aventure française" de Dominique Le Brun : "il y a trois sortes d’hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer". Aristote

il y a 13 heures 40 min
décryptage > International
Espoir

Un processus de paix en Afghanistan, quelle issue et à quel prix ?

il y a 16 heures 2 min
Futur
Elon Musk espère produire une voiture électrique coûtant 25.000 dollars d'ici trois ans
il y a 16 heures 25 min
décryptage > Europe
Union européenne

La force : question de taille ou d’agilité ?

il y a 16 heures 35 min
light > People
People
Le prince Harry et Meghan Markle critiqués pour avoir donné leur avis sur la prochaine élection présidentielle américaine
il y a 17 heures 10 min
décryptage > France
Un pluriel apaisant

Ne dites plus "séparatisme" (c'est stigmatisant) dites "séparatismes" (ça ne veut rien dire)

il y a 17 heures 54 min
pépites > Justice
Enquête
Une dizaine d’ADN inconnus trouvés sur un matelas de Michel Fourniret
il y a 18 heures 4 min
pépites > International
Russie
Alexei Navalny, opposant politique russe, a quitté l'hôpital allemand où il était soigné
il y a 18 heures 33 min
© Anthony WALLACE / AFP
Xi Jinping Europe Angela Merkel
© Anthony WALLACE / AFP
Xi Jinping Europe Angela Merkel
Atlantico Business

Sommet sino-européen : l’Union affaiblie par le Coronavirus parviendra-t-elle à faire front commun face à Pékin ?

Publié le 14 septembre 2020
Les Européens arriveront-ils à mettre l’épidémie derrière eux pour négocier avec les Chinois ? Le coronavirus a fait de la Chine le grand adversaire, mais elle reste très courtisée. Les Européens ont rendez-vous avec elle ce lundi.
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Aude Kersulec
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Diplômée de l'Essec, Aude Kersulec est specialiste de la banque et des questions monétaires. Elle est chroniqueuse économique et blogueuse. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Européens arriveront-ils à mettre l’épidémie derrière eux pour négocier avec les Chinois ? Le coronavirus a fait de la Chine le grand adversaire, mais elle reste très courtisée. Les Européens ont rendez-vous avec elle ce lundi.

Revoilà le sujet chinois au menu des discussions européennes. Ce devait être un des moments clés de la présidence d’Angela Merkel de l’Union européenne, mais le sommet sino-européen n’aura lieu aujourd’hui qu’en visioconférence et les mines devraient être moins réjouies que prévues. L’accord commercial entre la Chine et l’Union européenne ne sera pas conclu ces prochains jours, car les désaccords sont encore trop grands.

L’accord était attendu sur le sujet de la réciprocité des investissements, et devait réglementer les subventions aux entreprises publiques chinoises, le respect de la propriété intellectuelle et l’ouverture des marchés chinois aux entreprises étrangères. Les Européens attendaient des concessions de la part des Chinois pour faciliter l’accès de leurs entreprises au marché chinois.

Mais au-delà de l’économie, la pandémie de coronavirus, débutée en 2019 dans une province chinoise, a été un révélateur de ce qu’était vraiment la Chine.

D’abord, la Chine est un État où la désinformation règne. Elle a été dénoncée par les autres pays dont l’Union européenne au moment de la pandémie parce que les Chinois, s’ils ont communiqué à la communauté scientifique mondiale les bonnes informations liées à la nature du virus, ont caché son incapacité à gérer l’ampleur de l’épidémie et minimisé le nombre de malades, comme de décès. Les opinions publiques ont pris conscience du double discours chinois. A partir de ce moment-là, la confiance est rompue faire affaire avec la Chine n’a plus bonne presse aujourd’hui, en Europe comme ailleurs.

Ensuite, une économie qui avait accumulé beaucoup de productions mondiales et dont les autres États, consciemment ou non, étaient devenus dépendants dans beaucoup de secteurs stratégiques, et notamment celui de la santé. Ce qui a créé un gros problème de pénurie au moment où tout le monde avait besoin des mêmes produits au même moment.

Enfin, un pays en dehors des règles internationales, qui ne s’aligne pas sur les normes environnementales - la Chine est aussi le plus grand émetteur de carbone au monde, ou en termes de droits de l’Homme. L’épisode de Hong Kong et de la loi de sécurité nationale a attisé la colère des Européens, sans parler de la persécution des Ouighours.

Cette prise de conscience a amené les négociateurs européens à beaucoup plus de pragmatisme envers les positions chinoises. La Commission européenne a décrit la Chine comme un « partenaire de négociations, un concurrent économique et un rival systémique». Si les mots sont posés, ces déclarations doivent maintenant être suivies de faits et amener des négociations plus tendues et plus exigeantes de la part des Européens.

Ce sommet se tiendra en nombre limité. Les Européens seront représentés par Angela Merkel, à la tête de l’UE pour six mois, Ursula von der Leyen, présidente de la Commission et Charles Michel, président du Conseil européen. C’est peut-être ce qui pourra aider les Européens à se mettre sur une ligne commune.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 16/09/2020 - 14:48
La Chine semble adopter la tactique de Horace
celui qui abattit au combat ses adversaires parce qu'ils se présentaient dispersés. Les pays occidentaux ne sont pas distancés par les blessures mais par la faiblesse de leur économie et de leur agressivité.
tubixray
- 14/09/2020 - 12:32
sommet de dictatures
L'une communiste, tout est dit.
L'autre bureaucratique manipulant 500 millions d'habitant dupés par une pseudo démocratie.
On ne négocie pas plus avec la Chine, qu'avec la Turquie ou qu'avec les salafistes, NDLR.
Nicolas59
- 14/09/2020 - 09:48
Les 3 Mousquetaires
Avec les sommités qui vont négocier avec les chinois , on est bien mal parti.
Merkel en fin de course , perdu de crédibilité , bientôt à la retraite .
Von Layen : nommée pour son genre et pas pour son talent , porteuse de casserole dans son pays et s'étant revelee nulle durant la pandémie.
Charles : socialiste Belge style Hollande , bien soumis au directives allemandes. Un traditionnel de l’etape. pour résumer.
Le chinois nous a bien semé le bololo avec le covid . Il va se régaler avec cette équipe de bras cassé.