En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

04.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

05.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

07.

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

06.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
"Peur comme fonds de commerce"
Gabriel Attal dénonce les critiques de Marine Le Pen sur la gestion du coronavirus par le gouvernement
il y a 11 min 59 sec
décryptage > Europe
Hi hi *

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

il y a 59 min 54 sec
décryptage > Economie
Brouillard comptable

Ce rapport de la Cour des comptes à qui l’on fait trop souvent dire tout et n’importe quoi

il y a 1 heure 55 min
décryptage > Economie
Contamination de l'économie

Coronavirus : le COVID-19 va-t-il pousser la zone euro vers la récession ?

il y a 2 heures 11 min
décryptage > France
Question prioritaire

La sécurité, bien partie pour être la clé de 2022… et certains prennent une longueur d’avance

il y a 3 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Fauda" : devant l’engouement pour la fiction israélienne sur la scène internationale, focus sur Fauda (= Le Chaos)

il y a 13 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’opposition Mitterrand vs Rocard" : un fauteuil pour deux

il y a 13 heures 38 min
pépites > Santé
Contamination
Le vice-ministre iranien de la Santé, Iraj Harirchi, a été testé positif au coronavirus
il y a 14 heures 52 min
pépite vidéo > Media
Lanceur d'alerte
WikiLeaks : où en est l'affaire Julian Assange ?
il y a 17 heures 13 min
pépites > Politique
Détermination
Réforme des retraites : Edouard Philippe indique qu'il prendra ses "responsabilités" sur le recours au 49-3
il y a 18 heures 13 min
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

il y a 52 min 11 sec
décryptage > Santé
Début du carême

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

il y a 1 heure 24 min
décryptage > France
Réalité derrière les chiffres

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

il y a 2 heures 7 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opposition ne veut pas de fonds de pension français mais ne pipe mots sur ces fonds étrangers qui investissent lourdement dans l’Hexagone

il y a 3 heures 3 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 24 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 12 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vie à vendre" de Yukio Mishima : un inédit jubilatoire de Mishima

il y a 13 heures 26 min
pépites > Economie
Reconversion
Dominique Strauss-Kahn aurait gagné 21 millions d’euros en cinq ans grâce à ses activités et son cabinet de conseil Parnasse International
il y a 13 heures 58 min
light > Culture
"Vol au-dessus d'un nid de coucou"
Bernard Tapie est contraint de reporter ses engagements au théâtre pour suivre un nouveau traitement
il y a 16 heures 28 min
pépites > Economie
Lourdes conséquences?
Impact du Coronavirus: la Banque de France devrait réviser à la baisse sa prévision de croissance pour 2020
il y a 17 heures 35 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Le Premier ministre italien Giuseppe Conte évoque la responsabilité d'un hôpital dans la propagation du coronavirus en Italie
il y a 18 heures 39 min
© BERTRAND GUAY / AFP
© BERTRAND GUAY / AFP
Bonnes feuilles

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

Publié le 26 janvier 2020
Vincent Jauvert publie "Les Voraces, les élites et l’argent sous Macron" chez Robert Laffont. Jamais sous la Ve République les élites qui dirigent notre pays n'ont été aussi riches et obnubilées par l'argent. Comment en est-on arrivé là ? Pourquoi la situation a-t-elle empiré sous Emmanuel Macron ? Extrait 2/2.
Grand reporter à L'Obs, Vincent Jauvert est notamment l'auteur des Intouchables d'État (Robert Laffont, 2018).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Vincent Jauvert
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Grand reporter à L'Obs, Vincent Jauvert est notamment l'auteur des Intouchables d'État (Robert Laffont, 2018).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Vincent Jauvert publie "Les Voraces, les élites et l’argent sous Macron" chez Robert Laffont. Jamais sous la Ve République les élites qui dirigent notre pays n'ont été aussi riches et obnubilées par l'argent. Comment en est-on arrivé là ? Pourquoi la situation a-t-elle empiré sous Emmanuel Macron ? Extrait 2/2.

Merci, monsieur Cahuzac ! Sans lui, nous ne connaîtrions pas le montant du patrimoine des ministres, ni le détail de leurs revenus passés. Conséquence de la crise politique provoquée par les mensonges du secrétaire d’État au Budget, une loi relative à la transparence, adoptée en 2013, oblige les membres du gouvernement à fournir des déclarations d’intérêts et de patrimoine à la HATVP, qui doit les rendre publiques sur son site Internet. Une véritable révolution démocratique. 

En effet, que nous apprennent ces fiches ? D’abord que, sous François Hollande, les ministres étaient deux fois moins riches que sous Emmanuel Macron – 700 000 euros de patrimoine en moyenne, tout de même ! contre 1,4 million. Ensuite que les plus aisés d’entre eux n’étaient pas encore des rétropantoufleurs, une espèce rare à l’époque. 

De 2012 à 2017, le mieux nanti au gouvernement de la France est un éditeur de presse, Jean-Michel Baylet (8 millions d’euros), propriétaire de La Dépêche du Midi. Viennent ensuite Laurent Fabius (5,2 millions), patron du Quai d’Orsay, qui était bien énarque mais n’a jamais rejoint de groupe privé ; Michèle Delaunay (5,2 millions aussi), dermatologueoncologue ; Jean-Marie Le Guen (2,6 millions), médecin et consultant. 

L’énarque Michel Sapin (2,5 millions) n’a pas non plus pantouflé – jusqu’en septembre 2019, en tout cas. Son patrimoine a une origine tout autre : les terres et les biens immobiliers à Argenton-surCreuse dont il a hérité ont été acquis par l’un de ses ancêtres pendant la Révolution à la suite d’une adjudication des biens de l’Église… 

Quant au bon docteur Cahuzac, chacun sait qu’il a fait fortune grâce à sa clinique d’implants capillaires. Enfin, les autres ministres de Hollande, les Duflot, Moscovici, Peillon, Filippetti, Valls, Taubira, Montebourg ou Lebranchu, n’étaient pas millionnaires, parfois loin de là. Aucun, en tout cas, n’avait fait de passage juteux dans le privé après avoir été haut fonctionnaire…

Plusieurs ministres du gouvernement Philippe, si. Par exemple, la secrétaire d’État à la transition écologique, Emmanuelle Wargon, quarante-huit ans. Elle est la fille de Lionel Stoléru, un polytechnicien du corps des Mines, ministre de Giscard et de Mitterrand. Sa mère était énarque. Elle-même, après HEC, a fait l’ENA avec… Édouard Philippe, justement. Elle en sort auditrice à la Cour des Comptes. 

Sa carrière dans l’État va bon train, plutôt à gauche. Nommée en 2001 conseillère du ministre de la Santé, Bernard Kouchner, elle se retrouve douze ans plus tard déléguée générale à l’emploi et à la formation professionnelle. L’un des plus gros postes de l’administration. Là, elle gagne très bien sa vie. Son salaire s’élève à 169 000 euros (Déclaration d’intérêts à la HATVP du 9 décembre 2018) net par an, soit 14 000 euros par mois. Plus que le président de la République, François Hollande, qui a réduit les émoluments du chef de l’État d’un tiers, à 12 696 euros net. Elle sait qu’elle ne peut pas espérer beaucoup plus dans la fonction publique. 

Alors, comme Muriel Pénicaud, elle part pantoufler chez Danone, dont elle devient la directrice des affaires publiques, autrement dit lobbyiste en chef. Un job moins prestigieux mais tellement mieux payé ! Ses émoluments grimpent très vite, nettement plus, en tout cas, que le point d’indice de la fonction publique… En trois ans, ils triplent : elle perçoit 245 000 euros en 2016, 327 000 en 2017 et 475 000 pour les dix premiers mois de 2018, juste avant qu’elle n’entre au gouvernement (Déclaration d’intérêts à la HATVP du 9 décembre 2018). 

Le patrimoine d’Emmanuelle Wargon, qui est toujours membre du corps de la Cour des Comptes, s’élève à 5,3 millions d’euros. Si l’ISF existait encore, elle devrait payer aux alentours de 34 000 euros par an d’impôt sur la fortune (calculs de l’auteur). Aujourd’hui, elle n’a rien à débourser. Comme sa maison de 150 mètres carrés, dans le Val-de-Marne, n’est estimée que 1,5 million, elle n’est, en effet, pas soumise à l’IFI (le plancher de l’IFI est de 1,3 million mais après un abattement forfaitaire de 30 % pour la résidence principale). Gain net, donc : trois Smic. 

On remarque que, dans ses avoirs mobiliers, donc échappant à l’IFI, on trouve une assurance-vie de 2,6 millions d’euros souscrite au… Luxembourg. Quand je l’ai interrogée sur cette troublante découverte, la ministre m’a répondu (E-mail du conseiller presse d’Emmanuelle Wargon à l’auteur, le 10 septembre 2019) qu’elle en a hérité « suite au décès de ses parents ». Que « ce compte a bien évidemment été déclaré au fisc français », et que, en 2017, elle a payé l’ISF sur cette assurance-vie, qui a fait l’objet « d’un mandat de gestion détenu par une banque française ». Elle a ajouté qu’elle n’a pas jugé nécessaire de rapatrier cette « assurance-vie inerte » quand elle est devenue ministre malgré le risque politique d’un tel avoir dans un pays considéré par le passé comme un paradis fiscal, « car il s’agit d’un héritage auquel elle n’a pas touché et qui a eu lieu avant sa prise de fonction au sein du gouvernement ». 

Notons que c’est à elle, et à Sébastien Lecornu, qu’a été confiée la charge d’organiser le grand débat national mis en place après la crise des Gilets Jaunes.

Extrait du livre de Vincent Jauvert, "Les Voraces, les élites et l’argent sous Macron", publié chez Robert Laffont 

Lien vers la boutique Amazon : ICI

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

04.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

05.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

07.

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

06.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
evgueniesokolof
- 30/01/2020 - 18:25
AJM
Ce qui est choquant, ce n'est pas combien ils sont mais POURQUOI ils l'ont. Chez ces gens la comme chantait Brel, on se refile les petits plats....tiens il parait que Voynet est directrice de l'ARH à Mayotte, pendant que le fils Bachelot qui n'a pas une tête à avoir inventé la poudre s'est vu confier lui aussi une sinécure , et et et....C'était comme cela sous l'ancien régime ....et d'ailleurs Ladret de Lacharrière qui voulait la légion d'horreur et qui embauche Penelope pour 90 000 euros alors qu'il lui suffisait de .....déterrer Papon
ajm
- 26/01/2020 - 17:16
Intérêt très relatif de ce genre d'informations.
Article sans grand intérêt. Si des hommes ou des femmes politiques sont plutôt riches avant de se lancer en politique, cela les préserve peut-être de certaines tentations auxquelles succombent des "pauvres " pour qui les mandats électoraux et le pouvoir qui va avec peuvent être un moyen d'enrichissement. En même temps , ces riches sont de tout petits riches, rien à voir avec les Kennedy, Trump, Berlusconi ....
assougoudrel
- 26/01/2020 - 16:20
Ce sont certainement des
Carlos Ghosn, ces ministres que le monde entier nous envie.